Tales of the Neon Sea à la Gamescom 2018, du rififi à neo Chinatown

Tales of the Neon Sea à la Gamescom 2018, du rififi à neo Chinatown

Par Kuk

Tales of the Neon Sea est un jeu d’aventure à la point and click, tout en pixel art. Il doit d’abord être finalisé sur PC par le studio indépendant chinois Palm Pioneer. Les développeurs espèrent bien pouvoir proposer une version Switch pour l’année 2019.

Dans Tales of the Neon Sea, vous incarnez un ancien flic désabusé désormais à son compte en tant que détective privé, dans un univers cyberpunk assez proche de la ville cosmopolite du film (et du jeu vidéo) Blade Runner. Les robots y sont dans les deux cas omniprésents.

Nous avons pu essayer le début du jeu sur le stand de Zodiac Interactive, où l’objectif est de rétablir l’électricité puis de sortir de son appartement miteux (un petit air de déjà vu). La découverte d’un cadavre dans le fond d’une ruelle permettra d’entrer dans des phases d’inspection de scènes de crime. Car dans Tales of the Neon Sea, vous aurez à enquêter sur plusieurs morts qui ébranlent la ville.

Ce qu’on a vu était plutôt classique, mais jonglait habilement entre les phases de recherche d’objets, de leurs interactions et des phases de puzzle.
Les graphismes de pixels et l’univers résolument mature nous ont tout de suite parlé (en plus le fait de pouvoir également jouer un chat !), on attend de pouvoir vous en dire plus.

Si cela vous tente, la campagne de financement Kickstarter de Tales of the Neon Sea est toujours active.

Facebook
Twitter
WhatsApp

Kuk

Kuk s'est lié d'amitié avec le monde du jeu vidéo très jeune. En 1988, il possède son premier ordinateur, un Atari 1040 STF flambant neuf. Et Atari ne le quittera plus jamais… Durant les années suivantes, il s'intéresse tour à tour à la Nec GT, à la NeoGeo Pocket et à sa petite soeur, la déclinaison Color, qui le font rentrer dans le jeu vidéo portable. Passionné d’histoire et de littérature, il apprécie tout particulièrement les jeux de rôle et les jeux d’aventure. Il montre aussi beaucoup d'intérêt pour le travail fourni par les développeurs indépendants dont il se fait une spécialité. Dans tous les cas, il privilégie le fond à la forme.