►Test
Olivier B.

Wizorb, le test sur PSP minis

Vous êtes plutôt du genre gamer oldschool, à prendre du plaisir à jouer à un bon vieux Breakout ? A ne pas hésiter à dépoussiérer une cartouche de SNES pour vous lancer dans un RPG comme on n’en fait plus ? Dans ce cas, Wizorb est fait pour vous. Aussi surprenant que cela puisse paraître, le titre du studio Tribute Games marie les deux genres avec un certain brio. Autrefois, le royaume de Gorudo était prospère et en paix. Mais ça, c’était autrefois. Aujourd’hui, il est menacé par une présence maléfique et puissante. Il reste un maigre espoir en la personne de Cyrus, un mage qui maîtrise une étrange magie : le Wizorb. Cette dernière va lui permettre d’explorer des lieux infestés de créatures dangereuses et de pouvoir les combattre dans des affrontements qui prendront une forme inattendue. En effet, pour conquérir un territoire et le nettoyer de toute présence maléfique, vous opérerez dans un… casse-briques ! L’idée est originale, mais son application est basique : on passe de tableau en tableau en nettoyant tout sur son passage, des briques aux créatures. Des boss sont aussi au programme. Parfois, on accède à une chambre secrète pour faire le plein de

Lire la suite »
►Test
Manoloben

Arcade Air Hockey and Bowling, le test PSP Minis

Surprenant titre que Arcade Air Hockey and Bowling sur PSP. C’est d’ailleurs non pas un jeu PSP mais PSP minis, c’est à dire qu’il tient sur 100Mo et qu’il respectait aussi une contrainte de prix plus proche du marché du téléphone portable de l’époque. Souvent on y voyait que des adaptations d’ailleurs de jeu de téléphone. Ici c’est pas vraiment le cas (encore que…). Arcade Air Hockey and Bowling mélange deux sports favori des Américains, le Air Hockey et le Bowling. Vous avez tout compris! Pourquoi je test ce titre? Et bien il fait parti de la compilation Mega Minis Volume 3, et vous savez qu’avec la fin dé-annoncé du store PS Vita, ce titre n’aurait pu été que disponible sur UMD. Tristesse, passer à côté d’un élément iconique du jeu vidéo aurait été une gageure. Enfin, on est sauvé, et je vais vous dire ce vous pourriez louper. Un jeu de Air Hockey jouable à quatre ou votre stick de PSP représente le « maillet ». Et on est très très loin d’un Shufflepuck Cafe avec une impression permanente de ne rien maitriser. Et un jeu de Bowling qui lui est un peu mieux fait, proposant une certaine difficulté pour maitriser

Lire la suite »
►Test
Manoloben

Floating Cloud God Saves the Pilgrims, le test sur PSP Minis

La statue de bouddha a été volée. Les pèlerins sont en panique. Qui appelez-vous pour les protéger ? Les Ghosbusters ? Non bien sûr, un dieu flottant sur son nuage ! Une entité pleine de charme avec sa grosse moustache, ses sourcils énormes et ses lèvres démesurées. Un homme qui aime l’amour – un peu comme Georges Michael – et tirer sur tout ce qui bouge – un peu aussi comme G… Pardon, ne nous égarons pas. Dans Floating Cloud God Saves the Pilgrims, à vous de prendre les commandes de ce sex-symbol durant les 28 niveaux proposées dans ce shoot’em up produit par la fine équipe du studio Dakko Dakko. Aux commandes de votre dieu bienveillant, vous devrez affrontez démons et créatures inspirés des croyances bouddhistes. Vous accompagnez des pèlerins jusqu’à la prochaine porte sacrée, celle-ci marquant la fin du niveau. Ces petits bonshommes sont au nombre de huit au démarrage de l’aventure. Vous devrez développer l’amour qu’ils vous portent en les sauvant de leurs agresseurs. Cette amour est offert par vos petits protégés et représenté sous la forme d’un cœur pouvant grossir en fonction de vos actions. Celui-ci devra être récolté pour améliorer vos tirs. Comme tout dieu

Lire la suite »
►Test
Olivier B.

The Flying Hamster, le test PSP Minis

The Flying Hamster fait partie de ces petits jeux délirants venus de nulle part ou presque que l’on aime voir débarquer sur PSP, pour nous rappeler que la gamme de jeux Minis n’est pas là que pour accueillir des portages de jeux iPhone. Le titre est exclusif à la console portable de Sony et, qui plus est, il est produit par le studio français The Game Atelier. Ce shoot’em up démarre de manière assez loufoque. Sans introduction fastidieuse, on est immédiatement plongé dans l’action. Des ours sautent hors de la mer pour nous balancer à la figure des harengs sans doute pas très frais, des oignons géants volent dans les cieux pour nous arroser copieusement… Nous allions oublier le plus important : le héros du jeu, comme son nom l’indique, est un petit hamster… volant. Il a pour mission de sauver sa dulcinée, qui a la fâcheuse habitude de se faire kidnapper par à peu près tout ce qui bouge. Alors autant dire que c’est loin d’être gagné ! Notre héros poilu – Newton, de son petit nom – crache des boulettes. Plein. Et, pour peu que l’on garde le doigt appuyé sur le bouton de tir, il accumulera de

Lire la suite »
►Test
Olivier B.

The Terminator, le test sur PSP minis

The Terminator is back, après avoir canardé l’iPhone et l’iPod Touch. Le jeu d’action intense de Big Head Games passe donc sur PSP, dans la gamme de jeux PSP Minis. Aucun changement, aucune nouveauté, The Terminator reste égal à lui-même, c’est-à-dire médiocre. Le titre se présente sous la forme d’un jeu d’action et de tir : on progresse dans des environnements en 2D, avec une vue aérienne. Votre mission, dans la peau de Kyle Reese, est de sauver John Connor qui s’est fait capturer par les forces de Skynet. Il faut donc détruire tout ce qui bouge, pirater des systèmes informatiques, sécuriser une zone… On se retrouve à faire systématiquement la même chose. Ne pensez pas boss, mini-jeux, gestion d’équipement ou de statistiques : il n’y a rien de tout cela dans The Terminator ! Les contrôles sont on ne peut plus simples : on dirige Kyle avec l’un des deux pads de la console. Les tirs se font avec les boutons d’action, dans huit directions différentes. Les joueurs les plus paresseux pourront activer le lock de tir automatique et, ainsi, ne plus utiliser qu’un seul bouton. Chose que nous ne recommandons pas vraiment, au vu de la simplicité du

Lire la suite »
►Test
Olivier B.

Vector TD, le test sur PSP minis

Vector TD sur PSP est l’adaptation d’un jeu iPhone, version qui a été elle même adaptée d’un jeu on-line gratuit, lancé en 2007. Malgré son petit prix, le jeu de tower defense de Candystand est loin de nous avoir convaincu. En premier lieu, en raison de son univers graphique à la Tron : Vector TD utilise des visuels épurés à l’extrême. Trop, à vrai dire. Il en résulte un aspect complètement vide, avec quelques lignes et pixels qui se battent en duel. C’est à peine exagéré, vous n’aurez qu’à regarder les quelques visuels qui accompagnent ce test pour vous en convaincre. Voilà pour la forme, basique à l’extrême. Il en va de même pour les menus et l’aspect sonore. Sur le fond, nous avons là un jeu de stratégie peu développé. Explications : toutes les tours de défense proposées pour anéantir les forces d’attaque ennemies sont disponibles d’entrée de jeu. La seule « barrière » à tout cela : les prix d’achat, si bien que les tours les plus puissantes ne sont accessibles qu’en fin de partie, lorsque l’on a amassé assez d’argent. Pour ce faire, il faut détruire, mais aussi économiser, puisque l’on touche un certain pourcentage d’intérêts entre

Lire la suite »
►Test
Olivier B.

Age of Zombies, le test PSP minis

Tremblez, Barry Steakfries débarque sur PSP ! « Personne n’a quelque chose à redire face à un bon jeu de zombies, c’est juste qu’il y en a beaucoup ». C’est en partant de ce constat, très juste, que les développeurs de Halfbrick Studio se sont dit : « Pourquoi ne pas développer un jeu de zombies ? » Mais un jeu quelque peu différent des autres et dans la gamme PSP Mini cette fois (on leur doit déjà un certain Blast Off, toujours dans la même gamme). Dans Age of Zombies, il ne s’agit pas de faire mordre la poussière à une tonne de morts-vivants, mais de voyager dans le temps et de faire mordre la poussière à une tonne de zombies dinosaures, momies, hommes préhistoriques, etc. A la base, un scénario totalement loufoque, avec un savant fou qui cherche à répandre la « zombie-attitude » sur toute la terre. Mais, comme toutes ses tentatives se sont révélées infructueuses – Barry Steakfries est là ! -, il décide alors d’envoyer quelques spécimens dans le passé, à des époques différentes pour augmenter ses chances de réussite. Manque de bol, Barry Steakfries était encore là. Ni une, ni deux, il saute dans

Lire la suite »
►Test
Olivier B.

Rocket Racing, le test PSP minis

Tout juste après nous avoir livré le très sympathique Age of Zombies sur PSP, le très prolifique Halfbrick Studio lance Rocket Racing, toujours dans la gamme de jeux PSP Minis. Pensez à un F-Zero, mais en vue de dessus… Une petite bombe ! Dès les premières minutes de jeu, Rocket Racing laisse une excellente impression. C’est fluide et rapide, les graphismes sont simples mais stylisés. On sent que l’on va bien s’amuser avec ce jeu. Une bonne impression confirmée au cours de la compétition proposée en mode Campaign, sur plus de 40 circuits. Ils ne sont pas bien grands et plutôt tortueux : la priorité est mise sur la maîtrise de votre engin. Des contenus à la hauteur Alors on commence tout en douceur, avec une succession de courses/missions qui vous apprendront à prendre en main votre vaisseau. Les contrôles ne sont pas aussi aisés qu’il y parait, la force d’inertie étant très prononcée. Que notre choix se porte sur un contrôle à la croix directionnelle ou au stick, il faut un petit moment d’adaptation. Mais, à la clé, la récompense est là : on s’amuse comme des petits fous à faire de grandes glissades dans les virages, les grinds.

Lire la suite »
►Test
Olivier B.

Monsters (Probably) Stole My Princess, le test PSP Minis

Il n’y a pas à dire, cela fait plaisir lorsqu’un développeur prend le risque de créer une licence entièrement nouvelle et originale dans la gamme de jeu PSP Minis. Pour une fois qu’il ne s’agit pas d’une adaptation iPhone ! Et puisque l’on en parle, le développeur de Monsters (Probably) Stole My Princess, Media Tonic, est déjà responsable du sympathique Must.Eat.Birds sur les plates-formes Apple. Mais revenons à nos monstres ! Dans Monsters (Probably) Stole My Princess, on est invité à se mettre dans la peau de The Duke, un démon aristocratique qui ne peut que constater la disparition de sa bien-aimée. Ni une, ni deux, il décide de quitter son château fortifié pour aller castagner du monstre, en espérant ainsi retrouver sa précieuse. La quête va être fastidieuse, car il n’a pas l’ombre d’un indice qui lui permettrait de savoir par où commencer. Une histoire courte, mais bourrée d’humour. The Duke va donc frapper à la porte de tous les gros monstres baveux dont il connait l’existence. Ces derniers connaissent tous sa puissance et sa magnificence, ils détalent alors tous dans la seconde, même s’ils n’ont strictement rien à se reprocher. Mais c’est sans compter la rapidité, l’agilité et

Lire la suite »
►Test
Olivier B.

Vempire, le test sur PSP Minis

Le but du jeu Vempire est on ne peut plus simple : dans ce puzzle game, il s’agit de tourner des blocs sur eux-mêmes pour en aligner quatre ou plus du même type. Certains blocs donneront des points, d’autres de l’or, d’autres du mana… Comme un air de Puzzle Quest ! Sauf que là, évidemment, on est dans un petit univers plein de vempires. De vampires, pardon. D’autres variantes ? Les blocs de roche ne peuvent pas exploser, tandis que les blocs de métal ne peuvent ni exploser ni tourner. Dans chaque niveau, il s’agit donc d’éliminer suffisamment de blocs avant que le temps imparti ne s’écoule. Voilà, vous savez à peu près tout ! Ah non, encore une chose : une fiole mauve s’écoule lentement. Lorsque son contenu est à sec, un ennemi vient faire son cirque et mélange tous les blocs du plateau de jeu, vous obstrue la vue, etc. Vous êtes alors bon à recommencer vos petites constructions ou à patienter jusqu’à ce que l’écran s’éclaircisse à nouveau (il faudra alors appuyer frénétiquement sur le bouton Croix)… Rageant ! A vrai dire, le principe de jeu de Vempire ressemble énormément à celui de Puzzlings que nous avons

Lire la suite »
✎Interview
VTG

Interview de l’équipe Joymasher, Développeurs de Vengeful Guardian: Moonrider

Interview en français Bonjour à toute l’équipe de Joymasher ! Je vous remercie de nous avoir accordé cette interview. Nous profitons de la sortie de Vengeful Guardian: Moonrider et de son succès auprès des joueurs pour en savoir un peu plus sur l’équipe et sur le développement du jeu. Air-gaming : pourriez-vous présenter les différents membres composant l’équipe (avec éventuellement

Lire la suite »
✎Interview
VTG

Interview de James, Créateur de Hazelnut Hex

Vous le savez, chez Air-gaming, quand on aime un jeu, on le dit haut et fort. Ce fut le cas lors de mon dernier test du shmup Hazelnut Hex que les retardataires pourront retrouver ici. Nous avons eu l’occasion d’interviewer le créateur dudit jeu, James alias Chunderfins qui nous explique son parcours et ses influences pour la création du jeu.

Lire la suite »
A LIRE ABSOLUMENT!
On est vraiment désolé, mais internet et Wordpress oblige, on doit surement stocker des cookies sur votre ordinateur. Si vous n'en voulez pas, je vous invite à partir (de l'internet). Sinon, venez, on est sympa!