►Test
Cyclobomber

Fate/Samurai Remnant (PC), un ARPG Fate au Japon médiéval

Fate est une série de jeux qui fêtera bientôt ses 20 ans (30 janvier 2004 pour la première parution de Fate/Stay Night, l’original d’où tout est parti). Si Type-Moon avait commencé par des visual novels, Fate s’est portée dans d’autres domaines, de nombreux films, animes (la liste est trop longue), manga et light novels (Fate Zero, Fate Kaleid, Apocrypha), jeux de baston (Fate/Unlimited Codes, Tiger Colosseum), beat’em up (Fate/Extella) et même RPG (Fate Grand Order -gacha-rpg/VN sur mobile, Fate/Extra -dungeon crawler sur PSP). C’est dans cette dernière catégorie que se place Fate/Samurai Remnant, dernière sortie dans l’univers Fate, produite par Koei Tecmo et développée par Omega Force. Vous aussi le nom du studio vous met la puce à l’oreille? Lisez donc la suite. Fate, un peu d’état de l’art Il faut d’abord faire le point, si vous ne connaissez pas bien l’univers, sur ce qui se passe dans Fate. Un rituel se tient à intervalles réguliers dans l’histoire: la Guerre du Saint Graal. Celle-ci confronte sept Maîtres (Masters), des mages capables d’invocation, et leurs Serviteurs (Servants) dans des combats à mort où le dernier vainqueur pourra obtenir le Graal, réputé exaucer n’importe quel souhait. Les Serviteurs sont répartis en différentes

Lire la suite »
✎News
Cyclobomber

Roboquest sort d’Early Access ce mardi 7 novembre 2023

Après quelques années en EA et de nombreux ajustements et retours, Roboquest, le FPS Roguelite de Ryseup Studios sort enfin en 1.0 demain mardi 7 novembre. ATTENTION: le passage à la v1.0 s’accompagnera malheureusement d’une remise à zéro de la progression de tout le monde étant donné les changements mécaniques en profondeur opérés par les développeurs sur le build final. Donc même si vous aviez poncé la version EA jusqu’à l’os il faudra tout recommencer. D’un autre côté de nombreuses choses auront été corrigées (bugs, glitches), le système d’upgrade a été repensé et remis à plat avec une refonte également de l’inventaire des gadgets (on pourra en emporter plus avec soi plus tôt), de la génération des armes et ainsi de suite, sans compter la mise en place des conditions de déploiement d’éventuelles nouvelles features (j’ai rencontré les développeurs à la Paris Games Week et ils m’ont confirmé avoir des idées pour le futur, je vous en dirai plus bientôt). Disponible sur Steam, GOG et Microsoft Store (donc XBox Series), Roboquest est donc un FPS Roguelite (autrement dit les niveaux sont générés aléatoirement et quand on perd le run est terminé pour de bon) à upgrades persistantes (donc on ne

Lire la suite »
►Test
VTG

Heist Kitty : Chat va barder, le test sur PC

Comme tout chaland que je suis, une simple bande annonce peut m’attirer. Oui, je suis un client facile d’autant plus lorsqu’un gameplay me parait aguicheur de prime abord. Ce fut le cas avec Heist Kitty : chat va barder qui débarque sur PC. Cela sera ainsi l’occasion de tester du multijoueur pour une fois. De la bouillie pour les chats Comme je l’évoquais au préalable, on sort des sentiers en incarnant ici un chat en vue à la troisième personne. Un peu à la manière d’un jeu type bac à sable, vous devrez déambuler dans un monde ouvert ou vous rencontrerez des chats ou humains. Ceux ci pourront vous demander de réaliser des quêtes afin de gagner en expérience. A l’inverse d’un jeu comme Stray, le soft est davantage axé sur le bordel que nous pouvons créer en tant que chat. Cela passe par la chute d’objets, récupérer un item ou détruire un magasin par exemple. Le but de ce soft étant surtout le multijoueur, il s’agira de mettre le bordel mais faut il encore des joueurs pour le faire sur le serveur c’est qui n’est malheureusement pas souvent le cas. Un jeu qui ronronne En somme, Heist Kitty se

Lire la suite »
►Test
Air-Gamer

LOVE, le test sur Steamdeck

Je viens de découvrir LOVE sur Steamdeck, un titre surprenant qui m’a bien frustré (mais avec amour). C’est un jeu de plate-forme avec un esthétisme rétro totalement assumé type Atari 2600. Court mais proposant de nombreuses fonctionnalités LOVE va plaire à ceux qui aiment le challenge! Je vous raconte ça dans mon test. LOVE c’est de l’amour ou de la haine, c’est tellement proche LOVE est un titre qui va vous demander de faire l’effort de finir des niveaux extrêmement difficiles avec un nombre de vies conséquent, mais encore limité (100 vies). Sa particularité, c’est qu’il vous laisse le choix de votre checkpoint. Vous pourrez en effet, le poser sur n’importe quel lieu « fixe » du niveau. À ça son avantage et son inconvénient. La connaissance du niveau que vous ne pourrez pas avoir lors de votre partie risque de vous le faire poser trop tôt. À l’inverse, vous ferez peut-être les quatre ou cinq premiers niveaux sans l’utiliser tant vous ne savez pas quand ce merdier va se terminer. Et dans LOVE du merdier, y’en aura sur les 16 niveaux que l’on va vous proposer. C’est tous les trucs les plus tordus que j’ai détestés dans des jeux comme Pitfall

Lire la suite »
Inmost
►Test
Air-Gamer

Inmost, le test sur Steamdeck

Oui, je sais, je suis en retard. Tout le monde le disait depuis un moment Inmost est une aventure à faire. Quelque chose de court, mais qui prend aux tripes. Mais est-ce qu’on vous a dit pourquoi ? Est-ce que quelqu’un vous a parlé des mécaniques d’Inmost pour en arriver là ? C’est qu’ils sont malins chez Hidden Layer Games. Je vous explique… Inmost le jeu que personne n’a vu venir Déjà Hidden Layer Games est une compagnie qui n’était connue de personne. Ce n’est pas leurs titres précédents qui avaient réveillé les troupes. Entre Disease Warrior, Back to Zombieland, ou encore Back to Candy… bon OK, les gars s’entrainaient on va dire. Alors forcement quand ces mêmes devs présentent un jeu monochrome (comprendre une couleur, pas noir & blanc), avec une grosse inspiration GameBoy et du Pixel Art incroyablement travaillé. Ouais, on avait tous le droit de s’étonner. Mieux encore, Inmost propose un puzzle-game simple, mais avec 3 variantes de gameplay que l’on jouera au travers de 3 personnages jouable très différents. Là déjà, on met la barre un peu plus haute. Ça devait être encore trop facile! Alors ils se sont dit que d’intégrer une narration cryptique (mais

Lire la suite »
►Test
Air-Gamer

The Darkside Detective, le test sur Steamdeck + une histoire incroyable

Le jeu vidéo d’horreur est de retour. La preuve avec The Darkside Detective qui nous propose une expérience vraiment inédite : un jeu d’enquête horrifique en Point&Click avec un soupçon d’humour ! A la réponse aux questions : où se réunissent les cultistes, où habitent les démons, où l’occulte… occulte ? C’est là que vous trouverez le détective Francis McQueen, le principal (et unique) détective de la division criminelle sous-financée nommée Darkside. Lorsque le mal franchit les portes de Twin Lakes, il est là, prêt à enquêter sur les cas que personne d’autre ne voudra. Il sera accompagné de son brave et stupide ami et collègue Patrick Doley pour le meilleur et pour le rire (oui elle était facile!). Histoire incroyable : Tout a commencé dans un Gam Jam à Galway. L’histoire de The Darkside Detective a commencé lors d’une Game Jam à Galway en Irlande. Les Gam Jam sont des lieux où des développeurs et éventuellement graphistes se retrouvent pour fabriquer un prototype en 48 heures. La plupart du temps, le seul élément que l’équipe connaitra avant d’arriver sur place, sera la thématique. En 2015 lors de cette Game Jam, la thématique était « An Epic Evil ». On comprend mieux le principe

Lire la suite »
►Test
VTG

Hatsune Miku: Project DIVA Mega Mix+, le test sur PC

L’actualité gaming est un peu au ralenti en ce moment. La saison estivale, le manque de nouveauté sur le planning de sorties expliquera un peu cela. Malgré tout, qui dit beau temps, dit jeu avec légèreté. En effet, les jeux de rythme permettent d’égayer vos longues journées enfermé du fait de la canicule. Ici, nous aborderons une sortie fleuve de l’éditeur SEGA sur Steam. Hatsune Miku : project DIVA Mega Mix + (vous pouvez reprendre votre respiration). Avec cette version PC, notre pop-star virtuelle va t’elle retrouver ses galons ? Verdict dans les lignes à venir. Atchoum et Michou ? Tout d’abord, rappelons que Hatsune Miku est une chanteuse virtuelle issu de l’esprit créatif de nos amis nippons. De longs cheveux bleus et une voix marquée par l’autotune en auront fait une figure de la culture japonaise ces dernières années. Dans cette version, elle sera accompagnée d’autres chanteurs et chanteuses humanoïdes tel que Kagamine Rin, Megurine Luka, Meikto et Kaito par exemple. Ce qui a fait le charme de cette série est le coté délirant qui lui est associé. En effet, au gré des succès obtenus, vous gagnerez des points synonymes d’objets divers et variés pour habiller et customiser votre

Lire la suite »
►Test
La Team

FAR : Changing Tides, le test sur Steamdeck

Kuk par le passé a fait un très mignon test de Far : Lone Sails. Cependant, j’avais pu aussi y passer quelques merveilleuses heures bien plus tard sur la même version Switch. Le titre m’avait envouté, à tel point que je l’avais engloutie en une belle journée (ou deux, mes souvenirs sont vagues). Il ne m’avait pas laissé indifférent du fait de sa direction artistique simple, mais engagée. Un peu une ode à l’écologie, prophétique, et cataclysmique. Alors forcément quand on m’a proposé de reprendre les commandes sur FAR : Changing Tides, je n’ai pas hésité une seconde. Un voyage initiatique … encore Mais très vite tout cela a posé problème, bien que le monde passe d’un dessert à un océan immense, bien que le char à voile devienne un pseudovoilier. J’avais l’impression de me retrouver trop rapidement dans le premier titre et non dans un nouveau titre. J’ai tenté de faire abstraction de cette sensation, en vain. C’était évident, je n’avais pas laissé assez de temps entre les deux jeux pour apprécier le second. En effet, FAR : Changing Tides reprend grandement les mécaniques du premier titre, proposant quelques nouveautés/amélioration légère du gameplay. Comme l’utilisation d’un scaphandre ou du

Lire la suite »
►Test
Manoloben

Jamestown : Legend of The Lost Colony, le test sur SteamDeck

Jamestown : Legend Of The Lost Colony est un shoot them up néo-classique jouable jusqu’à 4 joueurs. Il prend place dans une colonie britannique de Mars du 17e siècle, dans une réalité alternative bien évidemment. Graphiquement, c’est un titre totalement orienté pixel art, qui nous propose une vision arcade du shoot them up – un bouton pour le shoot, un autre pour le spécial – mais avec l’intelligence d’un système de scoring frénétique. Le tout grandement imprégné d’une jouabilité coopérative bien spécifique. Je vous préviens, je vais être élogieux! L’Ikaruga indé (rien que ça) J’exagère à peine en disant cela, en effet, Jamestown : Legend of The Lost Colony va apporter le même vent de fraicheur sur les shoot them up qu’on pu faire Ikaruga ou Radiant Silvergun. Alors certes, ici pas de sable laser rotatif. Mais, cependant un système de combo bien énergique qui va donner toute sa saveur au titre. Sur un principe assez simple de tir + spécial connu de tous depuis la nuit des temps. Jamestown va ajouter dans un premier temps une jauge de spécial à remplir grâce aux écrous libérés par les ennemis lors de leur destruction. Une fois, celle-ci remplit, vous pourrez lancer votre

Lire la suite »
►Test
Manoloben

Baba is You, le test sur SteamDeck

Le premier test SteamDeck, enfin la console nous est parvenue! Et nous sommes très heureux d’ouvrir la porte du monde PC avec! Baba is You a été l’un des premiers jeux installés, et cela même s’il a plusieurs années, il propose cependant une expérience bien particulière. Déguisé sous la forme d’un puzzle game, le titre va proposer de véritables casse-têtes à nos têtes trop peu préparées à son anticonformisme très « Meta ». Un jeu avec vos propres règles La particularité de Baba is You, c’est que vous allez construire vos propres règles pour terminer les niveaux. La première règle, c’est que Baba c’est vous! Les autres seront dévoilées ou créées en fonction du besoin. Pour cela le titre va modéliser Baba sous forme d’un cube, « Is » sous un autre, et « You » pour le dernier. Ces cubes peuvent être déplacés avant de former d’autres règles. Mais attention, si « Baba » n’est plus « vous », vous ne pourrez peut-être plus jouer, à moins que « vous » ne deveniez le « drapeau », et là, c’est une nouvelle aventure qui commence! Vous n’avez pas compris? Le jeu vous demande en tant que Baba de créer les règles qui vous permettront de gagner, rendre le mur traversable, devenir un rocher,

Lire la suite »
✎Interview
VTG

Notre interview de Raúl Rubio Munárriz sur GYLT

Interview en français Vous le savez surement avec le temps mais lorsqu’un jeu me plait, j’ai forcément tendance à en parler beaucoup. Parmi ce premier trimestre 2024 un peu morne dans les sorties jeux vidéo, j’ai découvert le jeu GYLT sur Nintendo Switch, jeu que j’ai adoré sur de nombreux points. Vous pourrez d’ailleurs retrouver mon test si vous n’aviez

Lire la suite »
¶Dossier
Manoloben

Les 10 Meilleurs Jeux de Société pour Enfants de Tout Âge : Découverte Ludique

Dans un monde où la technologie occupe une place prépondérante, les jeux de société pour enfants reviennent sur le devant de la scène comme une bouffée d’air frais. Non seulement ils offrent une alternative séduisante aux écrans, mais ils se révèlent être des outils pédagogiques puissants, capables de stimuler l’imagination, de développer des compétences sociales et de renforcer les liens

Lire la suite »
¶Dossier
La Team

Les 10 jeux les plus cher de la GameBoy (et non « le »)

La GameBoy est LA première console de jeux vidéo portable développée et fabriquée par Nintendo, a été lancée en 1989 (on ne compte pas les Game & Watch). Elle a connu un immense succès et a accueilli une grande variété de jeux. Et forcement aujourd’hui, elle fait des envieux, je vous comprends les jeunes, ça me foutrait la haine de

Lire la suite »
A LIRE ABSOLUMENT!
On est vraiment désolé, mais internet et Wordpress oblige, on doit surement stocker des cookies sur votre ordinateur. Si vous n'en voulez pas, je vous invite à partir (de l'internet). Sinon, venez, on est sympa!