►Test
Manoloben

Stealth Inc.: A Clone in the Dark, le test sur PS Vita

On ne le dit pas assez, tous les jeux ne sont pas tout le monde. On a l’exemple typique de titre qui s’est fait encensé par la presse et qui le mérite surement. Mais qui mériterait aussi une petite pastille pour dire « Attention, jeu pour bourrin ». Manoloben en a fait les frais dans son test : ON VOUS PREND POUR UN CLONE? Il y a des jeux qui font l’unanimité. Stealth Inc: A Clone in the Dark semble être de cette trempe. Pourtant, après plusieurs heures passées à jouer à ce titre, nous ne sommes pas aussi unanimes. Voire même peut-être à contre-courant… Première partie et l’on prend connaissance du physique du héros de ce jeu d’infiltration. Un clone bedonnant avec des lunettes. Puis, on découvre un vague laboratoire se découpant en salles à la manière d’un Portal. Mais la comparaison s’arrêtera là. Dans Stealth Inc: A Clone in the Dark, point de scénario poussé. Ici, vous subirez les fourberies des level designers et puis c’est tout ! Car le titre s’inscrit dans la droite lignée de jeux de type « die and retry » et votre seule envie sera de trouver le point de contrôle suivant pour souffler un

Lire la suite »
►Test
Manoloben

MotorStorm RC, le test sur PS Vita

C’est amusant comment un jeu peut vous donner envie de jouer à un autre jeu. C’est typiquement le cas du Off-Road d’hier qui m’a totalement frustré. J’ai donc cherché dans ma mémoire quel jeu du même style pourrait me permettre de combler ce manque.

Lire la suite »
►Test
Kuk

Ys VIII: Lacrimosa of DANA, le test PS Vita

La série Ys est un peu devenue la série vitrine de l’éditeur Falcom. La PS Vita avait déjà accueilli un épisode d’assez bonne qualité avec Ys: Memories of Celceta. C’est donc avec impatience qu’on attendait ce nouvel opus, Ys VIII: Lacrimosa of Dana en Europe, notamment en cette période de disette de plus en plus criante sur la console portable de Sony. Ys se démarque rarement du côté de son scénario, même si les années passant, on constate quand même des efforts de ce côté. Dans Ys VIII: Lacrimosa of Dana, le naufrage de votre bateau sera le prétexte à explorer une île mystérieuse, qui cache bien entendu de lourds secrets… Les ficelles sont parfois un peu grosses mais elles ont le mérite de bien servir le déroulement de l’aventure. Ainsi les survivants se regroupent dans un village, régulièrement attaqué par des monstres. Vous pouvez donc fortifier le camp en utilisant les matériaux récupérés sur l’île ou en tuant des monstres. De la même manière, il n’y a pas d’argent dans le jeu donc tous les achats d’armes ou de potions se font contre les matières premières précédemment citées. Même chose si vous voulez offrir des petits cadeaux a vos compagnons d’infortune et ainsi débloquer

Lire la suite »
►Test
Manoloben

The Longest Five Minutes, le test pas si long sur PS Vita!

Quoi un jeu de 5 minutes? Mais c’est abusé! C’est la réaction normal face au titre de ce jeu! Bien que je n’ai aucune idée du temps passé sur The Longest Five Minutes. C’était beaucoup plus long pour sûr, surement 5 ou 6 heures. Mais comment fait-on pour faire un jeu où l’on joue officiellement les 4 minutes 44 secondes (ou 5 minutes) d’un combat et que cela puisse durer des heures? L’idée n’est pas nouvelle, on avait bien Half-Minute Hero qui durait des heures. Mais là, les développeurs en ont décidé autrement. Dans The Longest Five Minutes vous commencez le jeu au boss final, le fameux Demon King. Mais il y a un « couac », alors qu’avec votre équipe vous tentiez de le chatouiller un peu à coup d’épée, vous perdez votre mémoire. Plus rien, vous ne connaissez plus les raisons de votre combat, ni votre tactique secrète. Rien. C’est assez fâcheux d’autant plus que le Demon King ne va pas vous attendre. C’est ainsi que le jeu va vous présenter son système de Flashback, alors que vous avancerez vers les fatidiques 5 minutes (il y a un énorme compteur pour vous le rappeler), ces flashback vous propulseront durant un

Lire la suite »
Chronovolt
►Test
Manoloben

Chronovolt, le test sur PS Vita

C’est dans les vieux tests qu’on fait la grimace Chronovolt est un clone de Marble Madness, le premier jeu de « boules » à connaître le succès auprès du grand public. A la différence de son grand frère, la production du studio Playerthree sur PS Vita vous met dans la peau d’une jeune anorexique rousse aux commandes d’une chronosphère. Cette dernière lui permet de voyager à travers le temps et l’espace pour retrouver son ennemi juré, un vilain bonhomme qui a volé une autre chronosphère et qui se balade désormais dans le temps afin de s’accaparer des artefacts anciens pour dominer l’univers…  Chronovolt va mettre à rude épreuve votre patiente Voilà un scénario qui est prétexte à mettre en place un périple dans plusieurs mondes aux thématiques bien tranchées (Incas, Chine…). Notre jeune aventurière va les parcourir avec l’aide de son grand-père et fera en sorte que l’infâme ne puisse pas mettre a exécution son plan diabolique. Oui, l’histoire de Chronovolt tient sur le dos d’un ticket de métro. Mais si ce n’était que cela…  Chronovolt se veut un jeu d’habilité où vous devrez diriger une boule dans un labyrinthe truffé de pièges, de portes et d’ennemis. Son originalité se trouve dans la gestion du

Lire la suite »
►Test
Manoloben

Mecho Tales, le test sur PS Vita

Le méconium du jeu vidéo Pour ceux qui ne savent pas ce qu’est le méconium, je vous conseille fortement une recherche google sans le « Safe Search ». C’est assez déroutant, comme notre jeu du jour Mecho Tales. Un jeu de plate-forme mélangeant le Shoot-Them-All. Un mix pas forcement improbable mais à la réalisation douteuse me faisant venir en tête en quelques secondes ce jeu de mot (tout aussi douteux). Un jeu abstrait, sentant vaguement le merdier mal exécuté. Un mauvais jeu indé en somme… mais si ce n’était que ça… Une perte de temps et d’argent… qui dit mieux? Comment ai-je pu tomber sur Mecho Tales? Si je l’avais juste croisé sur le store, rien que le design m’aurait mis la puce à l’oreille, et je l’aurais évité moins de temps qu’il ne me faut pour le dire. Mais là, chanceux qu’il est, il m’a pris au dépourvu. En effet, c’est au travers d’une vente LimitedRun que le soft m’a été envoyé. Bêtement, j’ai eu confiance dans le jugement de cette entreprise qui aujourd’hui sort des Editions Collector pour West of Loathing. C’est ainsi que j’ai mis la cartouche dans ma PS Vita… par dépit. Pour rappelle, Mecho Tales est un

Lire la suite »
►Test
ROMgamb

LEGO Batman : DC Super Heroes 2, quand la League test la PS Vita

Le Joker est de retour dans ce LEGO Batman 2 : DC Super Heroes aidé par Lex LUTHOR (plus connu pour chercher des noises à Superman). La ligue des justiciers ainsi que Batman (bah oui je spoil, pas mais il est là aussi) auront pour mission d’arrêter les criminels dans leur trafic de Kryptonite et leur projet de prendre Gotham City. LEGO des super vilains va en prendre un coup ! Avec les enfants malgré tout dans le viseur des développeurs, le soft opte pour une solution simple qui s’adaptera aux différents personnages qui vous seront donnés de contrôler. On retrouvera le classique saut et attaque au poing qui constitue jusque là un incontournable des beat them up mais on retrouve également la LEGO’s Touch. Vous évoluez en permanence avec deux héros qui profitent tout deux de leurs propres capacités via la touche « O ». Si Superman peut découper la tôle avec ses lasers, personne ne sera plus agile que Robin pour se faufiler partout. La mécanique de capacité permet la mise en place de petites énigmes pour faire avancer nos héros. Le gameplay et sa difficulté sont extrêmement abordable mais ne vous y trompez pas, ils demeurent malgré tout très très

Lire la suite »
►Test
Kuk

Sense – A Cyberpunk Ghost Story, le test PS Vita

La société d’édition Eastasiasoft est un des derniers à proposer des éditions physiques de jeu PS Vita. Les titres étaient toujours globalement corrects, et certains étaient même très bons. L’édition de Sense – A Cyberpunk Ghost Story, un projet indépendant, Kickstarter en 2018, nous avait séduits pour notre console portable préférée. C’était la joie d’avoir un jeu d’aventure type « point’n click » dans un univers cyberpunk… Hélas… « Les premières minutes de Sense – A Cyberpunk Ghost Story installent la déconvenue. Attention ! La liste va être longue. » Kuk Techniquement la version PS Vita fait peine à voir. Les personnages sont flous, et tranchent avec les captures promotionnelles. Et encore, ça, c’est pour les images fixes, car dès que les personnages bougent un peu, la situation est encore pire et montre surtout le manque cruel des étapes d’animations… Sans parler bien sûr des bugs de raccord dans les décors, des têtes qui se retrouvent du mauvais côté quand on se déplace sur la droite, des textures en basse résolution baveuses, des effets de lumières de la lampe mal maîtrisée, des icônes mal intégrées dans le décor, etc. Autre point, le sous-titre Sense – A Cyberpunk Ghost Story, nous faisait rêver d’un retour

Lire la suite »
►Test
Kuk

Senran Kagura Estival Versus, le test sur PS Vita

La série des Senran Kagura est surtout connue pour ses héroïnes à fortes poitrines qui finissent souvent en petites tenues ou mieux sans tenues du tout. Senran Kagura Estival Versus se présente comme une sorte de Beat them all / Hack’n Slash / Musô. On rajoute le fait que ce titre a été produit sur la PS Vita en 2016, et dans une édition physique en plus. Il possède donc tous les arguments qui font qu’on s’était promis de vous en parler. Senran Karuga Estival Versus est avant tout un … En premier lieu, une remarque qui risque d’emblée de vous surprendre : Senran Kagura Estival Versus, est d’abord un jeu de combat plutôt… bien fait. Alors certes, le moteur 3D jeu montre rapidement ses limites : caméra pas toujours bien placée, une IA qui a du mal à faire contourné les obstacles à vos adversaires, une forme de clipping dans certaines grandes arènes, etc. Malgré tout cela, Senran Kagura Estival Versus est particulièrement fun à jouer, grâce à un moteur en Cel Shading qui à un assez beau rendu sûr PS Vita, et à un gameplay varié du faite des nombreux personnages jouables. Limitation technique oblige, les multiples temps de chargement

Lire la suite »
✎Interview
VTG

Interview de l’équipe Joymasher, Développeurs de Vengeful Guardian: Moonrider

Interview en français Bonjour à toute l’équipe de Joymasher ! Je vous remercie de nous avoir accordé cette interview. Nous profitons de la sortie de Vengeful Guardian: Moonrider et de son succès auprès des joueurs pour en savoir un peu plus sur l’équipe et sur le développement du jeu. Air-gaming : pourriez-vous présenter les différents membres composant l’équipe (avec éventuellement

Lire la suite »
✎Interview
VTG

Interview de James, Créateur de Hazelnut Hex

Vous le savez, chez Air-gaming, quand on aime un jeu, on le dit haut et fort. Ce fut le cas lors de mon dernier test du shmup Hazelnut Hex que les retardataires pourront retrouver ici. Nous avons eu l’occasion d’interviewer le créateur dudit jeu, James alias Chunderfins qui nous explique son parcours et ses influences pour la création du jeu.

Lire la suite »
A LIRE ABSOLUMENT!
On est vraiment désolé, mais internet et Wordpress oblige, on doit surement stocker des cookies sur votre ordinateur. Si vous n'en voulez pas, je vous invite à partir (de l'internet). Sinon, venez, on est sympa!