Hotline Miami 2 : Wrong Number, on test la suite sur PlayStation Vita

Devant le succès du premier épisode (je vous conseille de lire notre test de Hotline Miami avant de poursuivre, celui-ci y fait directement référence) Jonatan Söderström et Dennis Wedin, les développeurs de Dennaton Games, décident de remettre le couvert avec Hotline Miami 2 : Wrong Number. L’histoire se situe après celle du premier épisode, à la suite du procès de « Jacket » le protagoniste de Hotline Miami. Un commando de tueurs, fan de « l’oeuvre » de notre homme, massacre sans pitié membres de gangs et autres délinquants, allant jusqu’à copier sa façon de procéder. Le procès intéresse également un journaliste qui enquêtera à ses risques et péril pour sortir un papier. Ou encore un flic pourri qui court-circuite le tribunal pour donner la mort directement. Et enfin un homme de main pour la mafia russe « le fils » qui essaye tant bien que mal de contenir un patron fou furieux.

« On tient très certainement ici l’aboutissement de la formule avec ce Hotline Miami 2 : Wrong Number« 

ROMgamb

Aucun changement sur le gameplay de ce Hotline Miami 2 : Wrong Number, tout se trouvait déjà dans le premier opus (gameplay qui n’avait nul besoin de changement d’ailleurs). Le joueur peut donc se déplacer et viser à l’aide des deux joysticks ainsi que tirer/frapper grâce à la gâchette droite. L’arsenal est aussi vaste qu’avant (pistolets, fusils, couteaux, battes, barre à mine, etc.) et enfin la possibilité de finir violemment un ennemi au sol. Le jeu est nerveux et les ennemis se jetteront sur vous à l’instant même où ils vous verront (l’I.A. est d’ailleurs toujours aussi bête), rendant le jeu très dur. Cette difficulté vous obligera à trouver le parcours idéal afin de parvenir à vos fins, die and retry oblige !

Si côté personnages jouables, le second épisode offre un plus large panel, seuls les niveaux avec le commando de tueurs « fans » nous laisseront ici le choix du masque (et donc du bonus qui va avec). Nous passons donc de 25 masques à 4 (les phases avec les autres personnages ne disposant d’aucun bonus).

Digne descendant du premier Hotline Miami techniquement, le jeu n’accusera aucun ralentissement, et ce sur aucune plateforme. Plateformes qui ne se valent d’ailleurs pas toutes, aucun changement entre les versions PlayStation 3, PlayStation 4 et Playstation Vita. Il suffit parfois de faire simple et de laisser faire le gameplay.

« Le style die and retry peut s’avérer très frustrant, mais ici la qualité de la bande son et le fait qu’aucune coupure ne s’opère en cas de mort rend l’expérience moins brutale. Mourir ne sera plus un échec, mais un apprentissage.« 

ROMgamb

Les titres musicaux qui accompagnent ce jeu en plus d’être excellents font partie intégrante de l’expérience de jeu. En effet le style die and retry peut s’avérer très frustrant, mais ici la qualité de la bande son et le fait qu’aucune coupure ne s’opère en cas de mort rend l’expérience moins brutale. Mourir ne sera plus un échec, mais un apprentissage. Les artistes The green Kingdom, Sean Evans, Light Club, Endless, M.O.O.N., Perturbator, Old Future Fox Gang, Riddarna, Magna, Mitch Murder, Life Companions, Sjellos,  Scattle, Jasper Byrne, Chromacle, Vestron Vulture, Modulogeek, Magic Sword, Dag Unenge, Carpenter Brut, iamthekidyouknowwhatimean, Benny Smiles, Dubmood, Mega Drive, Cinimod, Auto Delta Time, El Tigre, LipPi Sound et Nounverber nous livrent un electro hypnotique qui rendra l’expérience bien supérieure au standard du genre. Si le nombre d’artistes explose pour ce second opus, la qualité est toujours au rendez-vous. Disponible en vinyle depuis 2015 la release a vu ses tarifs s’envoler la rendant inaccessible.

Relativement aussi long que le premier épisode (25 niveaux pour 21 dans Hotline Miami) comptez 5-6 heures pour le terminer, le système de scoring rajoutera bon nombre d’heures pour les plus perfectionnistes. Le jeu est découpé ici en plusieurs actes (symbolisés par des cassettes VHS), eux-mêmes divisés en plusieurs scènes. 

Je suis sûr que ces articles là pourraient vous plaire :

Avis sur Hotline Miami 2 : Wrong Number

Une suite d’aussi grande qualité que son aîné qui donne l’impression qu’avec le succès de Hotline Miami les développeurs ont réussi à faire le jeu qu’ils voulaient à la base. Un must have pour un petit prix !

Hotline Miami 2 : Wrong Number

Parfait !

Mis à disposition par l’éditeur : Non

L'un des principaux ajouts de cet épisode 2 est l'éditeur de niveau permettant au joueur de créer ses propres niveaux.

Trailer de Hotline Miami 2 : Wrong Number

Images de Hotline Miami 2 : Wrong Number

Jeux vidéo à moins de 20 euros

Meilleure Vente n° 1 Minecraft pour Nintendo Switch Minecraft pour Nintendo Switch 22,09 EUR
Meilleure Vente n° 2 Jeux Interdits Jeux Interdits 6,99 EUR
Meilleure Vente n° 3 Poney Aventure 2 Version 3D Poney Aventure 2 Version 3D 12,57 EUR

Meilleurs ventes Jeux Vidéo

Meilleure Vente n° 1 Crash Bandicoot 4 : It's About Time (PS4) Crash Bandicoot 4 : It’s About Time (PS4) 30,10 EUR
PromoMeilleure Vente n° 2 GTA The Trilogy - The Definitive Edition... GTA The Trilogy – The Definitive Edition… 14,99 EUR
PromoMeilleure Vente n° 3 Rise of the Tomb Raider - 20ème anniversaire Rise of the Tomb Raider – 20ème anniversaire 19,93 EUR

Meilleurs ventes Playstation 4/5

Meilleure Vente n° 1 Jumanji : Le Jeu Video (PlayStation 5) Jumanji : Le Jeu Video (PlayStation 5) 29,99 EUR
Meilleure Vente n° 2 Kingdom Come : Deliverance II ( PlayStation 5 ) Kingdom Come : Deliverance II ( PlayStation 5 ) 69,99 EUR
Meilleure Vente n° 3 Resident Evil 4 Remake Gold ( PlayStation 5 ) Resident Evil 4 Remake Gold ( PlayStation 5 ) 49,99 EUR

Meilleurs ventes Nintendo Switch

Meilleure Vente n° 1 Minecraft pour Nintendo Switch Minecraft pour Nintendo Switch 22,09 EUR
PromoMeilleure Vente n° 2 Miraculous Rise of the Sphinx Nintendo Switch Miraculous Rise of the Sphinx Nintendo Switch 24,95 EUR
PromoMeilleure Vente n° 3 EA SPORTS FC 24 Standard Edition Switch | Jeu Vidéo | Français EA SPORTS FC 24 Standard Edition Switch | Jeu… 30,16 EUR
On est vraiment désolé, mais internet et Wordpress oblige, on doit surement stocker des cookies sur votre ordinateur. Si vous n'en voulez pas, je vous invite à partir (de l'internet). Sinon, venez, on est sympa!