►Test
Olivier B.

Tiger Woods PGA Tour 2004, le test sur N-Gage

Tout comme pour les Sims, Electronic Arts s’est contentée de convertir la version GBA de Tiger Woods PGA Tour 2004. Les graphismes et les bruitages sont donc d’un bon niveau, mais un peu en deçà de ce qu’est capable de nous offrir la console de Nokia. La jouabilité est bonne et, malgré la relative complexité du sport et du nombre de paramètres à gérer, les commandes restent très intuitives même pour le joueur débutant. On regrettera l’absence – impardonnable – d’une jauge de puissance pour doser avec précision ses coups.

Lire la suite »
►Test
ROMgamb

Rayman 3, le test N-Gage

Une fois n’est pas coutume ce Rayman 3 est un portage de la version GBA, qui elle-même est une adaptation 2D des Rayman maintenant en 3D sur consoles de salons et PC. OK mais ça vaut quoi en 2D ? Sur N-Gage ? Cet épisode prend si et là les (meilleurs ?) éléments des différents Rayman sortis jusque là. Ce que je m’apprête à vous dire est subjectif, mais l’utilisation pour cet opus d’un gameplay 2D et du design des Rayman 3D reste pour moi le meilleur compromis que pouvaient faire les développeurs pour cet épisode N-Gage (et GBA avant ça). On retrouve trois grandes époques dans la série Rayman (Période 2D, 3D puis retour à la 2D), Ce Rayman 3 (version portable) synthétise pour moi ces trois périodes (même s’il est sorti avant la troisième). ROMgamb Pour le gameplay de base on reste sur du très entendu maintenant avec la possibilité de sauter et planer légèrement avec la technique des cheveux hélicoptère (toi-même, tu sais !) ou frapper façons fulguropoing, mais on trouve déjà dans ce Rayman 3 des composantes die and retry et speed runner dorénavant connu des joueurs de Origins et Legends (épisodes respectivement sortis en 2011

Lire la suite »
►Test
ROMgamb

Sonic N, le hérisson test la N-Gage !

Loin d’être un épisode exclusif à la console (téléphone) portable de Nokia, Sonic N est en réalité le portage de Sonic Advance sorti en 2001 (2 ans plus tôt). Alors quelles sont véritablement les différences entre les titres et est-ce que la console de Nokia est capable de rivaliser avec Nintendo ? Portage oblige, je suis désolé, mais ce test comparera ce Sonic N avec Sonic Advance en permanence. Niveau gameplay aucun changement, on retrouve les habitudes du hérisson qui pourra principalement sauter et utiliser son spindash (bien connu depuis l’épisode 2, il permet un départ arrêté à pleine vitesse). Nouveauté dans la License la possibilité également de faire directement une roulade au sol (inutile car redondant et moins efficace que de faire « bas » directement). Les niveaux (en tout cas dans deux trois mondes) gardent une bonne verticalité, les puristes Mega Drive apprécieront encore cette série. Moins complet que sa version de base, vous n’aurez après avoir fini le jeu que le mode chronomètre à vous mettre sous la dent. ROMgamb Mais la technique alors finalement ? Face à une machine dédiée elle au gaming ? Si sur le papier la N-Gage propose moins de couleurs, on reste ici sur

Lire la suite »
¶Dossier
La Team

Les 10 meilleurs jeux N-Gage

La N-Gage (la console, pas la plateforme de jeu) était précurseur sur le marché du téléphone mobile/console. Par contre elle a été désservi par une ergonomie douteuse qui n’a malheureusement été rattrapé que tardivement avec sa seconde version. On va tenter de vous faire un top 10 des titres les plus recommandables sur N-Gage. Bien évidemment ce top est totalement subjectif et basé sur mes connaissances de la console. Si vous avez des jeux en tête et que vous pensez qu’ils valent mieux que les cités : nous sommes disponible pour en discuter sur Twitter. PS : Honte sur ma personne pour les 10 prochaines années, j’ai oublié Pathway to Glory… 1) Pathway to Glory Deux titres qui méritent la palme, Pathway to Glory et sa suite Ikusa Island sont le symbole de la capacité à faire un bon jeu sur N-Gage. Du commando au tour par tour en un peu plus violent. (on tire souvent!) Franchement la N-Gage enfonçait le clou avec ce titre pour notre plus grand bonheur. 2) High Seize High Seize est un jeu de stratégie au tour par tour, qui nous conduit en plein XVIIe siècle. C’est du Advance Wars dans un contexte de bataille

Lire la suite »
►Test
Olivier B.

Moto GP, le test sur N-Gage

Décidément, pour ses débuts, la logithèque de la N-Gage est riche en daubes. Après Puyo Pop, une autre licence prestigieuse est donc massacrée sur la console de Nokia. Il s’agit de Moto GP, et on se demande quelle mouche a piqué THQ de nous sortir un titre aussi peu finalisé. Passons rapidement sur le seul point à peu près positif du titre : la 3D, qui est de facture correcte pour un titre de première génération N-Gage. Les motos sont bien détaillées, cela manque par contre de fioritures dans les décors, plutôt vides. Voilà, c’est tout, tous les autres aspects du jeu auraient eu besoin d’être ajustés, ou bien complètement revus. Bande son terne, bruitages grésillants… Mais ce n’est pas le pire, loin de là. L’impression de vitesse est assez bien rendue et, dès le premier virage on tente la prise de risque… pour comprendre, en quelques secondes que Moto GP ne nous procurera pas beaucoup de plaisir sur la console de Nokia. Le gameplay est complètement bâclé et les virages serrés se révèlent être un véritable cauchemar, les passer sans vous brûler les fesses sur le bitume relève de l’exploit. Ajoutez à cela un positionnement des touches un peu

Lire la suite »
►Test
Olivier B.

Asphalt : Urban GT 2, le test sur N-Gage

Quelques semaines après la sortie d’Asphalt : Urban GT, Gameloft annonçait déjà son intention de développer une suite. Pas étonnant à vrai dire. Si le premier opus s’était montré très plaisant, on sentait bien que les développeurs n’avaient pu mettre toutes leurs idées en pratique dans la première cartouche. Ajoutons à cela le carton de la version Nintendo DS (Nokia n’a jamais dévoilé les chiffres de vente de ses jeux N-Gage), le gros chéquier du géant de la téléphonie, et l’affaire était entendue. Asphalt : Urban GT 2 est d’une richesse exemplaire. Le titre propose une sélection de bolides de marques Aston Martin, Cadillac, Chevrolet, Dodge, Hummer, Infiniti, Lamborghini, Mercedes, Mini Cooper, Mitsubishi, Nissan, Pontiac, Saleen, Shelby, Subaru, TVR, Volkswagen, Confederate, Ducati, ECOSSE, Husqvarna, Kawasaki et Triumph. Il y a de quoi faire ! Eh oui, vous avez bien lu : les motos font leur entrée dans le jeu. Dommage qu’elles soient si peu maniables. Et ne parlons même pas des wheelings ! A noter qu’il est possible de « customiser » ses bolides dans les moindres détails. Toujours plus classe pour mettre dans le vent les forces de police qui tenteront de vous arrêter – hélicoptères inclus. Avec son

Lire la suite »
►Test
Olivier B.

Les Sims : Permis de Sortir, le test sur N-Gage

  Qui ne connaît pas encore les Sims ? Six mois après la GBA, c’est au tour de la N-Gage d’accueillir ce hit planétaire. Quoi de neuf au programme? Pas grand-chose à vrai dire. Pour débuter une partie, il faut choisir les caractéristiques de son personnage: sa couleur de peau, de cheveux, le type de vêtements. Ensuite, on distribue des points de compétence qui forgent le caractère du héros: selon vos choix, il sera plus ou moins expansif, sympathique, paresseux, etc. Tous ses choix influeront sur sa vie à la ferme de son oncle. Vous apprendrez à devenir progressivement un Sims autonome, à trouver des petits boulots pour subvenir à vos besoins… Comme dans la vraie vie ! Coté réalisation technique, aucune surprise. La 3D isométrique employée a déjà fait ses preuves et le gameplay, très simplifié par rapport à la version PC, ne rebutera personne. La bande son est assez minimaliste, les quelques bruits bizarres émis par les Sims quand ils parlent sont assez répétitifs. L’aventure est composée de cinq grands niveaux, eux-mêmes décomposés en plusieurs objectifs à réaliser (jusqu’à six), ce qui est un peu court en terme de durée de vie. Heureusement, la version N-Gage apporte quelques

Lire la suite »
►Test
Olivier B.

One 2, le test sur N-Gage

One, sur N-Gage de première génération, nous avait séduits par sa réalisation technique de haute volée, inédite à l’époque sur téléphones. En trois ans, les développeurs espagnols de Digital Legends ont parcouru beaucoup de chemin et nous livrent aujourd’hui une suite encore plus renversante, qui exploite à merveille les capacités techniques des téléphones Nokia. Et non, ils n’y ont pas caché une PSP à l’intérieur ! Passons rapidement sur le scénario, qui n’a pas grand intérêt, et qui ressemble comme deux goutes d’eaux à celui du premier épisode, c’est-à-dire des combats de rue, une sorte de tournoi mystique et un seul objectif pour tous les compétiteurs : devenir the One, le seul, l’unique et l’ultime guerrier. Un petit délire de série Z qui va vous faire voyager aux quatre coins du monde : Chine, Inde, Mexique, Berlin, USA… Autre élément qui n’a pas changé d’un épisode à l’autre : le look des combattants. On passe rapidement d’un loubard des rues à un Indien, une combattante en tenue moulante limite SM, une militaire, un camionneur, un moine… L’univers est très sombre, cela se ressent aussi bien dans le choix des compétiteurs que les décors (ultra détaillés et tout en 3D) que

Lire la suite »
►Test
Olivier B.

Call of Duty, le test sur N-Gage

Lamentable. Honteux. Désolant. Les qualificatifs nous manquent pour décrire l’adaptation du méga-hit Call of Duty sur N-Gage. Pour ceux qui ne le connaissent pas, rappelons ce qu’est Call of Duty : un FPS qui prend place tout au long de la Seconde Guerre Mondiale. Largement plébiscité par les joueurs sur PC, du fait de sa réalisation de haut niveau et de sa mise en scène impeccable, il perd toute sa splendeur sur N-Gage. Tout d’abord, c’est moche, voire très moche. Les décors en 3D et les personnages font souvent place à une bouillie de textures indigeste. Pis, l’animation : tout simplement au raz des pâquerettes. Sans doute aux alentours de dix images par seconde. Ajoutez à cela aussi un clipping très prononcé : on ne voit apparaître les ennemis qu’au dernier moment. Les ennemis, parlons en justement : ils ont l’intelligence d’une moule accroché à son rocher. Ils ne vous détectent que difficilement (un soldat peut voir par exemple son compagnon d’infortune se faire plomber, sans réagir), tandis que s’ils vous voient, vous avez alors très peu de chance de vous en sortir. Call of Duty sur N-Gage est très dur et, si vous avez le courage de jouer plus

Lire la suite »
►Test
Olivier B.

The King of Fighters Extreme, le test sur N-Gage

Nokia s’est payée le luxe d’une version exclusive N-Gage de The King of Fighters, sobrement intitulée Extreme. Ce jeu de combat 2D, qui a fait les beaux jours de SNK (et aujourd’hui, de SNK Playmore), s’adresse invariablement à une frange de joueurs passionnés, limite hardcore gamers. Des joueurs exigeants donc, qui seront – disons le tout de suite – forcément un peu déçus par la bancalité de l’adaptation en question. Nous avons là donc un portage de The King of Fighters EX2 : Howling Blood, en provenance de la GBA. Un jeu de combat 2D pointu sur téléphone ? On pouvait avoir quelques craintes coté maniabilité. Et pourtant, c’est une bonne surprise : les commandes répondent bien, le pavé numérique de la N-Gage est utilisé en entier, ce qui permet de conserver la richesse de jeu. Certains coups sont même simplifiés (la touche 2 par exemple pour effectuer un Striker Attack : l’un de vos coéquipiers vous vient en aide). Un tableau positif gâché, malheureusement, par une animation quelque peu asmathique. On dirait que la N-Gage souffre à animer les combats. Si c’est plutôt joli et coloré, il faut se rendre à l’évidence : il n’y a pas grand-chose à

Lire la suite »
✎Interview
VTG

Interview de l’équipe Joymasher, Développeurs de Vengeful Guardian: Moonrider

Interview en français Bonjour à toute l’équipe de Joymasher ! Je vous remercie de nous avoir accordé cette interview. Nous profitons de la sortie de Vengeful Guardian: Moonrider et de son succès auprès des joueurs pour en savoir un peu plus sur l’équipe et sur le développement du jeu. Air-gaming : pourriez-vous présenter les différents membres composant l’équipe (avec éventuellement

Lire la suite »
✎Interview
VTG

Interview de James, Créateur de Hazelnut Hex

Vous le savez, chez Air-gaming, quand on aime un jeu, on le dit haut et fort. Ce fut le cas lors de mon dernier test du shmup Hazelnut Hex que les retardataires pourront retrouver ici. Nous avons eu l’occasion d’interviewer le créateur dudit jeu, James alias Chunderfins qui nous explique son parcours et ses influences pour la création du jeu.

Lire la suite »
A LIRE ABSOLUMENT!
On est vraiment désolé, mais internet et Wordpress oblige, on doit surement stocker des cookies sur votre ordinateur. Si vous n'en voulez pas, je vous invite à partir (de l'internet). Sinon, venez, on est sympa!