Les Sims : Permis de Sortir, le test sur N-Gage

 

Qui ne connaît pas encore les Sims ? Six mois après la GBA, c’est au tour de la N-Gage d’accueillir ce hit planétaire. Quoi de neuf au programme? Pas grand-chose à vrai dire.

Pour débuter une partie, il faut choisir les caractéristiques de son personnage: sa couleur de peau, de cheveux, le type de vêtements. Ensuite, on distribue des points de compétence qui forgent le caractère du héros: selon vos choix, il sera plus ou moins expansif, sympathique, paresseux, etc. Tous ses choix influeront sur sa vie à la ferme de son oncle. Vous apprendrez à devenir progressivement un Sims autonome, à trouver des petits boulots pour subvenir à vos besoins… Comme dans la vraie vie !

Coté réalisation technique, aucune surprise. La 3D isométrique employée a déjà fait ses preuves et le gameplay, très simplifié par rapport à la version PC, ne rebutera personne. La bande son est assez minimaliste, les quelques bruits bizarres émis par les Sims quand ils parlent sont assez répétitifs. L’aventure est composée de cinq grands niveaux, eux-mêmes décomposés en plusieurs objectifs à réaliser (jusqu’à six), ce qui est un peu court en terme de durée de vie.

Heureusement, la version N-Gage apporte quelques plus : des mini-jeux exclusifs, la possibilité de télécharger ses scores sur la N-Gage Arena pour les confronter aux meilleurs joueurs du monde et, enfin, la possibilité de débloquer des objets et lieux spéciaux. Le mode multi-joueurs permet de mettre ses objets aux enchères.

Qui ne connaît pas encore les Sims ? Six mois après la GBA, c’est au tour de la N-Gage d’accueillir ce hit planétaire. Quoi de neuf au programme? Pas grand-chose à vrai dire.

Pour débuter une partie, il faut choisir les caractéristiques de son personnage: sa couleur de peau, de cheveux, le type de vêtements. Ensuite, on distribue des points de compétence qui forgent le caractère du héros: selon vos choix, il sera plus ou moins expansif, sympathique, paresseux, etc. Tous ses choix influeront sur sa vie à la ferme de son oncle. Vous apprendrez à devenir progressivement un Sims autonome, à trouver des petits boulots pour subvenir à vos besoins… Comme dans la vraie vie !

Coté réalisation technique, aucune surprise. La 3D isométrique employée a déjà fait ses preuves et le gameplay, très simplifié par rapport à la version PC, ne rebutera personne. La bande son est assez minimaliste, les quelques bruits bizarres émis par les Sims quand ils parlent sont assez répétitifs. L’aventure est composée de cinq grands niveaux, eux-mêmes décomposés en plusieurs objectifs à réaliser (jusqu’à six), ce qui est un peu court en terme de durée de vie.

Heureusement, la version N-Gage apporte quelques plus : des mini-jeux exclusifs, la possibilité de télécharger ses scores sur la N-Gage Arena pour les confronter aux meilleurs joueurs du monde et, enfin, la possibilité de débloquer des objets et lieux spéciaux. Le mode multi-joueurs permet de mettre ses objets aux enchères.

 

Voici un titre abouti, prenant et suffisamment long pour réconcilier les joueurs de tous poils avec la console de Nokia.

Les Sims : Permis de Sortir

Amusant !

Mis à disposition par l’éditeur : Non

Pas d'anecdote

Medias

Jeux vidéo à moins de 20 euros

Aucun produit trouvé.

Meilleurs ventes Jeux Vidéo

Aucun produit trouvé.


Meilleurs ventes Playstation 4/5

Aucun produit trouvé.

Meilleurs ventes Nintendo Switch

Aucun produit trouvé.

On est vraiment désolé, mais internet et Wordpress oblige, on doit surement stocker des cookies sur votre ordinateur. Si vous n'en voulez pas, je vous invite à partir (de l'internet). Sinon, venez, on est sympa!