►Test
Manoloben

Micro Doctor, le test sur Game Boy

À tous ceux qui sont en fac de médecine, vous ne saviez que quelqu’un dans le monde pensez à vous pour allier révision et jeu vidéo. GreenBoy Games propose avec Micro Doctor que vous puissiez vous entrainer à combattre les virus et autres bactéries. Mais pas n’importe comment! Pas de pilule façon Dr. Mario. Ici on est dans L’Aventure Intérieur, un film des années 90 qui aujourd’hui ferait lever tous les boucliers du Wokisme. Fort heureusement Micro Doctor ne propose pas de boire comme un trou, se mettre des baffes devant une glace ou encore prendre les commandes d’un autre corps humain pour embrasser une fille. Non, on reste sage et soft, et c’est très bien ainsi! Aucun rapport avec Micro Mages Dans Micro Doctor, vous jouez le rôle d’un microscopique soldat du corps. Adepte de la médecine de proximité, notre bonhomme va entrer par la bouche pour soigner notre patient. Patient qui est atteint de bien des maux, 20 au total qui serviront de motifs à vos missions. Vous allez soigner les bactéries du nez, les virus des intestins et bien d’autres choses. Et croyez-moi, vous allez en détruire du germe! Mais pour ça, il faudra récupérer sur le

Lire la suite »
Submarine 9
►Test
Manoloben

Submarine 9, le test sur Game Boy

Toujours dans ma quête des titres de Greenboy Games, la compagnie de Dana Puch dotée d’un unique développeur Game Boy : lui. Cette fois-ci c’est Submarine 9 qui passe entre mes doigts d’expert. Encore une fois la boite est belle (monochromatique), complète avec une notice plus fournie que chez Limited Run Games et surtout une protection de cartouche. On se sent un peu moins lésé que dans la boite américaine. Par contre, pour ce qui est du jeu, on reste sur un principe de Game & Watch assumé et un peu amélioré par rapport à Leo Legend. Je vous explique très rapidement pourquoi! Un vrai Game & Watch avec ce qui a fait leur succès Submarine 9 vous met aux commandes d’un sous-marin (surprenant n’est-ce pas?). Même si cela n’apporte rien au Lore du titre, sachez que tout se passe dans les eaux froides sibériennes. Les ennemis vous ont localisé, ils tentent de vous couler. Comme ils sont assez kamikazes, ils se dirigent droit vers vous. Vous êtes le capitaine aux commandes de votre périscope, il possède un système embarqué très pratique qui permet d’appuyer sur un bouton pour éviter un ennemi. Ne me demandez pas quelle loi de la

Lire la suite »
►Test
Manoloben

Metal Masters, le test sur Game Boy

C’est Limited Run Games qui encore une fois a eu mon argent, pensant investir dans un jeu indé (oui, je n’étais pas renseigné). J’ai acheté Metal Masters, un titre Game Boy de 1993 et réédité l’année dernière par Limited Run Games au prix de 34,99$+port+taxe. Si vous pensez que je me suis fait pigeonner, vous êtes encore loin du compte. Une édition Limited Run très succincte Usuellement (enfin sur les éditions Switch), Limited Run propose quelques éléments intéressants sur ses éditions physiques : Jaquette réversible, manuel en couleur. Pour Metal Masters, on se limite grandement, quatre pauvres pages noir et blanc en guise de notice. Même pas un rappel des touches, deux pour « l’histoire » – j’y reviendrai – deux pour nous rappeler que leur cartouche sont de la merde et qu’il ne faut pas les retirer ou les mettre console allumées. Bien les gars! Mais ce n’est pas tout, la boite ne propose pas la protection plastique des cartouches que l’on trouve encore chez GreenBoy Game par exemple. Un titre qui aurait dû être cool Metal Masters sur le papier, c’est le genre de titre qui fait saliver. Vous allez vous engager dans un combat de robots pour sauver l’humanité.

Lire la suite »
►Test
Manoloben

Leo Legend, le test sur Game Boy

Leo Legend est le premier jeu de GreenBoy Games, développeur spécialisé sur la Game Boy et qui a sorti récemment The ShapeShifter, ou encore le Kickstarter sur The ShapeShifter 2. Bon pour info, profitons de ce test pour faire une News, il a prévu The ShapeShifter 3 et même de l’éditer sur NES (prochainement disponible sur Kickstarter). Bref, GreenBoy Games, en 2015 c’était ses débuts et comme le dit si bien Dana l’unique développeur : « VEUILLEZ NOTER que ‘Leo Legend’ est mon premier jeu, et qu’il n’est pas bourré de fonctionnalités. C’est un jeu très simple. Je le considère comme un objet de collection plus qu’un jeu pour les joueurs. Prenez ce détail en compte lorsque vous commandez ce jeu.«  Dana Puch Vous êtes prévenu… Un Game & Watch dans un Game Boy Leo Legend c’est un jeu Game Boy, c’est à dire uniquement noir et blanc (enfin en teinte de vert). Il vous met dans la peau d’un joueur qui doit successivement tirer un penalty, puis tenter d’arrêter un penalty. Celui qui met en 5 buts à gagner. Simple! L’unique mode du jeu vous mettra face à l’ordinateur. Vous serez plongé dans l’action avec une caméra face au « but »,

Lire la suite »
►Test
Manoloben

Frogger 2, le test sur Game Boy Color

Frogger 2 n’est pas la suite du titre de Take 2, en même temps Frogger n’a pas vraiment d’histoire il est donc difficile d’en faire une « suite ». Frogger 2 est donc une adaptation de Frogger, mais vue par Majesco. On imagine que les droits se sont un peu baladés, et que quelqu’un a eu la riche idée de ressortir cette pauvre bête d’entre les morts. Mais laissez la bordel! Frogger 2 aurait dû être la V1 Frogger 2 est donc une nouvelle vision de Frogger, une vision clairement plus travaillée que celle de Take 2. La version 2 est améliorée pour tenir compte des capacités graphiques du Game Boy Color. Et ça se voit! Tout est plus beau, plus joli. Le choix des couleurs moins criard, la taille des sprites qui devient gigantesque (pour du Game Boy j’entends). C’est vraiment bien travaillé. Comme les sprites sont plus gros, Majesco a proposé un système de Scrolling verticale et un petit horizontal. Et l’arrivée du scrolling ne limite plus la création. On a donc des niveaux qui s’enchainent, mais ne se ressemblent pas trop, avec des alternances autoroute et rivière. Mieux, on se paye le luxe de visiter plusieurs lieux proposant un

Lire la suite »
►Test
Manoloben

Frogger, le test sur Game Boy Color

Parmi les monuments des jeux vidéo que Take 2 a réédités sur Game Boy Color, on retrouve un titre emblématique nommé Frogger. Le titre qui a participé à fonder l’histoire du jeu vidéo dans les années 80 est incontestablement le plus intéressant des remakes de Take 2. Cependant, l’adaptation est très conforme au titre d’origine : c’est strictement le même Frogger. Ça reste cependant plus intéressant que les adaptations de Centipede et Super Breakout. L’adaptation facile Le principe est très simpliste : on doit mener une petite grenouille du bas vers le haut de l’écran en la déplaçant par petit bond à droite, à gauche, en haut, en bas. Il vous faudra éviter dans un premier temps, les voitures qui vous écrabouilleraient sans aucun état d’âme. Puis dans un second temps, traversez la rivière, en sautant sur divers objets flottants. Les rondins restent en surface, tandis que les tortues peuvent plonger, expédiant la grenouille vers une mort atroce… bizarre pour une grenouille. Il faudra faire cela cinq fois pour terminer un niveau. Plus on progresse dans les niveaux et plus il y a de voitures et plus elles vont vite, et moins il y a d’objets flottants. Le titre ne

Lire la suite »
►Test
Olivier B.

Pong The Next Level (US), le test sur Game Boy Color

Cette nouvelle version de Pong n’apporte pas grand chose de nouveau et les modes de jeu proposés se comptent sur les doigts d’une main. Ils sont tous thématiques, apportant chacun leur petite variante : Classic, Jungle, Arctic, Soccer et Tournament. Le principe n’a pas changé d’un iota depuis l’original. Deux raquettes se renvoient une balle, l’objectif étant de jouer de manière suffisamment précise et rapide pour que l’adversaire ne puisse pas la renvoyer. C’est extrê­mement basique mais très amusant, surtout à deux joueurs en mode Link. Dommage que la réalisation ne soit pas du tout à la hauteur de la production actuelle. Les décors ne sont pas très fouillés et la musique insupportable.

Lire la suite »
►Test
Olivier B.

Les aventures de Jackie Chan : la légende de la Main Noire, le test sur GBA

Après un Final Fight One qui en a déçu plus d’un par son manque de nouveautés, Activision remet le couvert avec Les aventures de Jackie Chan : La légende de la Main Noire. La star mondiale de Kung Fu nous avait habitué à des apparitions cinématographiques renversantes. Ses aventures sur GBA sont tout aussi déjantées, mais moins réalistes : le style graphique adopté est très cartoon. Le scénario tient en quelques mots : notre héros doit affronter les sbires d’une secte démoniaque. Le jeu se présente sous la forme de combats de rue en 2D. Les adversaires sont très variés. Vous vous frotterez aussi bien à de simples petits voyous qu’à des monstres plus ou moins imposants. Pour les abattre, de nombreux coups sont à votre disposition : pieds, poings, coups de pieds sautés et moult coups spéciaux acquis eu fil du jeu. Et si cela ne vous suffit pas, rien ne vous empêche de saisir une chaise, une pelle ou un parapluie et de les assommer avec ! De nombreuses interactions sont possibles avec les décors, comme effectuer des sauts en prenant appui contre les murs. La réalisation est très plaisante. Les graphismes sont fins et détaillés, l’ambiance sonore

Lire la suite »
►Test
Olivier B.

Rainbow Six (US), le test Game Boy Color

Directement importé du monde des PC, Rainbow Six est un savant mélange de stratégie et d’action. Une première sur Game Boy ! Dans cette simulation de commando, vous incarnez une force multinationale chargée d’opérer à travers le monde, contre toutes les forces de terrorisme existantes. A vous de libérer une ambassade ou d’éradiquer un groupe de révolutionnaires en Afrique ! Pour l’adaptation sur portative, on est passé d’un mode de vue subjective 3D à un mode 2D avec vue aérienne. Le principe, lui, reste inchangé et les nombreuses options de la version originale ont été conservées : les mêmes missions (16 en tout), mêmes briefings et mêmes armes. Quelques bonus sympathiques ont été intégrés pour palier au manque de puissance de la console : la possibilité de zoomer sur l’écran, un mode Vision nocturne, un mode Sniper, très efficace, et j’en passe. Le scénario est particulièrement bien ficelé et touffu, Tom Clancy oblige ! Côté réalisation, on reste sur sa faim. Les musiques sont inexistantes et les bruitages basiques. Les graphismes sont jolis et détaillés dans l’ensemble, mais un effort aurait pu être fait dans ce domaine. Les personnages sont minuscules (on a l’impression de jouer avec des lemmings !)

Lire la suite »
►Test
Olivier B.

Crash Bandicoot : Fusion, le micro-test sur GBA

Crash est de retour ! Les deux vilains Cortex et Ripto se sont associés pour faire la peau à notre cher Marsupial. Dans une succession de petites épreuves (destruction de caisses, navigation sur une rivière dangereuse, etc.). La réalisation graphique est très bonne, c’est coloré et les musiques sont entraînantes. 

Lire la suite »
✎Interview
VTG

Interview de l’équipe Joymasher, Développeurs de Vengeful Guardian: Moonrider

Interview en français Bonjour à toute l’équipe de Joymasher ! Je vous remercie de nous avoir accordé cette interview. Nous profitons de la sortie de Vengeful Guardian: Moonrider et de son succès auprès des joueurs pour en savoir un peu plus sur l’équipe et sur le développement du jeu. Air-gaming : pourriez-vous présenter les différents membres composant l’équipe (avec éventuellement

Lire la suite »
✎Interview
VTG

Interview de James, Créateur de Hazelnut Hex

Vous le savez, chez Air-gaming, quand on aime un jeu, on le dit haut et fort. Ce fut le cas lors de mon dernier test du shmup Hazelnut Hex que les retardataires pourront retrouver ici. Nous avons eu l’occasion d’interviewer le créateur dudit jeu, James alias Chunderfins qui nous explique son parcours et ses influences pour la création du jeu.

Lire la suite »
A LIRE ABSOLUMENT!
On est vraiment désolé, mais internet et Wordpress oblige, on doit surement stocker des cookies sur votre ordinateur. Si vous n'en voulez pas, je vous invite à partir (de l'internet). Sinon, venez, on est sympa!