►Test
Manoloben

Marvelouze, avis sur la BD du MCU parodique

Les éditions Jungle nous ont fait parvenir un exemplaire de la BD Marvelouze. Marvelouze se veut un comics parodique du bien trop grand MCU de Marvel. Il y est inscrit en quatrième de couverture la phrase suivante : « Un grand pouvoir implique parfois un grand n’importe quoi! ». Plutôt interpellant, elle nous met en garde cependant sur le contenu qui sera bien évidemment loufoque. C’est l’oeil hagard que nous avons ouvert les quelque 128 pages (format A5) de ce tome remplies de contenu parodique. Un livre sur les superhéros sans cervelle Aux commandes deux hommes Ced (scénariste) et Stivo (dessinateur), tous deux ont pour mission de ne vous faire rien en quelques pages. Chacun des comics trip prennent environ une minute à lire, juste histoire de placer des personnages que vous connaissez bien dans des situations rocambolesques et où ils prendront la pire des décisions. En effet, nos héros sont renommés pour l’occasion (Capitaine Amerloque, Thordu, Loquinoa, Redpoule, Proot, Bulk, Docteur Chelou, Colonel Curry, Tanathos, Fourmi-man, Vulverain, Anodin ou encore l’homme torché), ne sont pas bien intelligents, et n’ont aucune conscience. Résultat, les gags finissent bien souvent dans le tragique avec la dose de sang qui va avec. Âmes sensibles s’abstenir!

Lire la suite »
►Test
Manoloben

Mort aux Cons, l’avis

Corbeyran est pour moi un auteur de BD de choix, le Chant des Stryges qu’il amena jusqu’à un finale grandiose témoignera à tout nouveau lecteur, de l’amour que peut porter cet homme à son art. Il est aussi complètement perché, proposant des titres comme Le Réseau Bombyce sur fond de snuff movie, très bon, mais très glauque! Mort aux Cons, sera plus proche du dernier, sous couvert d’être amusant dans son déroulement, il montre une réalité sanglante, difficile et terrifiante. Dans Mort aux Cons on suit monsieur tout le monde, un homme simple, artiste, sans emploi fixe qui va commencer sans le savoir une descente aux enfers. Pour « le bien commun » il deviendra tueur d’animaux de compagnie, se rendant compte du bien-être que cela peut procurer autour de lui, puis au détour d’un café il fera sa première victime humaine. Afin de se justifier, notre héros étiquètera ses cibles de « con » tout en essayant de trouver « un point commun » entre ces cons. Durant one-shot on retrouvera un récit de plus de 130 pages, accompagnant notre anti-héros sur sa réflexion. Et ça marche! Pour une raison simple, Ben croise exactement les archétypes de personnes que nous détestons tous, celui trop obtus,

Lire la suite »
►Test
VTG

Arcade Club, la nouvelle bd de Baptiste Pagani

Pendant que votre serviteur trainait avec ses gosses à l’espace culturel, ma fille se mit à m’appeler en me disant qu’il y avait une bande dessinée qui parle de « Bornes d’arcades » (et nommée Arcade Club). Premier volet d’une série éditée par AUZOU, il fallait forcément que je lise cette nouveauté de Baptiste Pagani et Aurélien Ducoudray. Le shonen européen du jeux vidéo Vicky est une jeune fille passionnée de jeux vidéos. Avec deux de ses amis, également fans de jeux vidéos, ils passent l’essentiel de leurs temps dans la salle de jeux d’arcades de leur quartier. Ils ont pour rêve ultime de rejoindre un club secret et renommé des joueurs : l’Arcade Club. Alors qu’une manifestation type eSport arrive en localité, un de ses amis vient à quitter leur troupe pour rejoindre l’équipe qui détient tous les records de la salle de jeux. C’est alors que Vicky trouvera le soutien d’un jeune étranger arrivé en ville. Tel un shonen, notre héroïne trouvera dans ce nouveau partenaire un as du jeu vidéo. Ainsi, notre trio tentera donc sa chance lors de ce tournoi pour se défaire des meilleurs joueurs. Ou est Charlie ? Tout d’abord, ce qui marque à la lecture

Lire la suite »
►Test
La Team

Les Incroyables histoires de Miguel Tome 1, l’avis

J’ai eu la chance de faire partie des premiers lecteurs de « Les incroyables histoires de Miguel » sorti le 10 février dernier. La BD est d’Alexclick Streamer Twitch (co-scénariste Maxe L’Hermenier et dessinateur Antoine Losty) que je ne connais pas. Mais vous le savez, je suis un boomer comme on dit… De fait, ne connaissant pas le personnage, ni les frasques de l’auteur en ligne, je ne pouvais être que surpris par la proposition de cette BD. Miguel, malfrat extravagant, mais aussi un peu niais, va devoir faire ses preuves auprès du plus gros cartel d’Amérique du Sud en braquant la plus grosse banque. « À travers cette histoire, Alexclick a voulu proposer une œuvre accessible, capable de rassembler petits et grands, autour d’une aventure drôle et décapante, qui s’inspire de la pop culture sous toutes ses formes (Cinéma, séries TV, jeux vidéo…) en redonnant vie au personnage qu’il a créé pour l’événement GTA RPZ. » Le communiqué Bien évidemment, le pauvre met le pied dans une aventure qui le dépasse largement, et ce n’est pas les quelques idées tirées des films hollywoodiens qui vont le sauver. Mais il pourra compter sur sa fine équipe pour réussir l’impossible, enfin peut-être… Un style comédie assumé

Lire la suite »
✎Interview
VTG

Interview de l’équipe Joymasher, Développeurs de Vengeful Guardian: Moonrider

Interview en français Bonjour à toute l’équipe de Joymasher ! Je vous remercie de nous avoir accordé cette interview. Nous profitons de la sortie de Vengeful Guardian: Moonrider et de son succès auprès des joueurs pour en savoir un peu plus sur l’équipe et sur le développement du jeu. Air-gaming : pourriez-vous présenter les différents membres composant l’équipe (avec éventuellement

Lire la suite »
✎Interview
VTG

Interview de James, Créateur de Hazelnut Hex

Vous le savez, chez Air-gaming, quand on aime un jeu, on le dit haut et fort. Ce fut le cas lors de mon dernier test du shmup Hazelnut Hex que les retardataires pourront retrouver ici. Nous avons eu l’occasion d’interviewer le créateur dudit jeu, James alias Chunderfins qui nous explique son parcours et ses influences pour la création du jeu.

Lire la suite »
A LIRE ABSOLUMENT!
On est vraiment désolé, mais internet et Wordpress oblige, on doit surement stocker des cookies sur votre ordinateur. Si vous n'en voulez pas, je vous invite à partir (de l'internet). Sinon, venez, on est sympa!