â–șTest
Flo

The Excavation Hob’s Barrow, le test sur Switch

The Excavation of Hob’s Barrow sur Switch, un point-and-click Ă  l’ancienne qui vous emmĂšnera dans la campagne profonde anglaise et ses lĂ©gendes ! Dans The Excavation of Hob’s Barrow, vous incarnez Thomasina Bateman, une jeune archĂ©ologiste spĂ©cialisĂ©e dans l’étude des tumulus. Ne vous attendez pas Ă  une nouvelle Lara Croft, Thomasina n’a rien mais alors RIEN Ă  voir avec celle-ci ! Thomasina n’arrivera Ă  ses fins que grĂące Ă  la puissance de son intellect et sa patience. Et lĂ  voilĂ  qui dĂ©barque dans la petite ville de Bewlay, attirĂ©e par la perspective d’explorer un nouveau tumulus. Malheureusement tout ne va pas se passer comme prĂ©vu, et Thomasina va devoir faire preuve d’ingĂ©niositĂ© et interagir avec toute la (modeste) population de Bewlay pour atteindre son but. J’ai trouvĂ© l’histoire bien amenĂ©e et sympathique, malgrĂ© un rythme un peu lent. The Excavation of Hob’s Barrow nous plonge bien dans l’ambiance de la campagne anglaise, avec des personnages plus ou moins ouverts Ă  la collaboration avec notre archĂ©ologiste citadine
 En termes de gameplay et de graphismes, on est vraiment sur du old school. Personnellement The Excavation of Hob’s Barrow m’a beaucoup rappelĂ© le jeu vidĂ©o d’Indiana Jones et la DerniĂšre Croisade sorti sur

Lire la suite »
â–șTest
Angi

Return to Monkey Island, le test sur PS5

MalgrĂ© la flopĂ©e de suites et autres remastered depuis une dĂ©cennie, peu de titres vidĂ©oludiques peuvent rĂ©ellement prĂ©tendre au statut de mythe intemporel. NĂ©anmoins, fer de lance de l’ñge d’or des points’n click Lucas Arts, la saga Monkey Island est assurĂ©ment de ceux-lĂ . Plus de trente ans aprĂšs ses premiers pas, Guybrush Threepwood reprend du services. Dans un Ă©pisode Ă©ditĂ© par Devolver Digital et dĂ©veloppĂ© par Terrible Toybox, avec aux manettes le crĂ©ateur original Ron Gilbert, rien que ça. Play it like it’s 1991 Le moins que l’on puisse dire, pour les gamers quarantenaires ou les fans de la sĂ©rie dont je suis, c’est que l’écran-titre accompagnĂ© de la musique mythique fait immĂ©diatement son petit effet. La premiĂšre sĂ©quence de jeu vous met dans la peau de deux adolescents, l’un d’entre eux Ă©tant le fils de Guybrush Threepwood. Cette premiĂšre demi-heure Ă  la fĂȘte foraine fait surtout office de tutoriel pour les joueurs ne connaissant pas le genre point’n click. Vous pourriez penser que cette population est probablement peu nombreuse. Pour les trois du fond qui se grattent la tĂȘte, les titres point’n click sont des jeux d’aventures. GĂ©nĂ©ralement en 2D, ils consistent en une succession d’énigmes Ă  rĂ©soudre en

Lire la suite »
â–șTest
Flo

Machinarium, le test sur Switch

Dans Machinarium sur Switch, vous prenez le contrĂŽle d’un petit robot abandonnĂ© dans une dĂ©charge, et qui veut Ă  tout prix rejoindre la ville. Vous le rĂ©cupĂ©rez dans un triste Ă©tat, et votre premiĂšre mission sera de le rĂ©parer. Bon, ça va ĂȘtre plutĂŽt rapide, votre robot est loin d’ĂȘtre un Transformers ! Ses « super-pouvoirs Â» se limitent Ă  pouvoir grandir, rapetisser, et Ă  utiliser des objets. Ne vous attendez pas Ă  de l’action dans Machinarium, vous trouverez votre plaisir ailleurs. Vous allez notamment pouvoir admirer la qualitĂ© graphique des niveaux dans lesquels votre robot Ă©volue. Les dessins sont magnifiques, vous allez avoir la sensation d’évoluer sur des toiles de tableaux, avec une bande-son parfaitement adaptĂ©e Ă  chaque scĂšne. N’hĂ©sitez pas Ă  jouer devant vos enfants, ils apprĂ©cieront beaucoup. D’autant plus que dans Machinarium il n’y a ni dialogues, ni textes Ă©crits. L’équipe d’Amanita Design a rĂ©alisĂ© un sacrĂ© boulot ! Josef votre petit robot va rĂ©ussir Ă  vous raconter son histoire et Ă  se faire comprendre simplement avec quelques petits dessins dans des bulles façon bande dessinĂ©e. Une belle prouesse, effectuĂ©e en plus avec une pointe d’humour. Oui, vraiment en y repensant, une fois que vous aurez rĂ©solu une premiĂšre fois tous

Lire la suite »
â–șTest
VTG

Soldats Inconnus – MĂ©moires de la Grande Guerre, le test sur Switch

MalgrĂ© un backlog plus important qu’une liste de courses, il peut arriver que votre serviteur traine sur l’eshop de Nintendo afin de tomber sur un jeu passĂ© qui pourrait flatter sa rĂ©tine. Au dĂ©tour d’une promo, je tombis sur Soldats inconnus – mĂ©moire de la grande guerre. Bonne rĂ©putation et production française m’auront suffit Ă  valider mon achat. DĂ©couvrons ainsi ce soft. Voyage au bout de l’enfer C’est ainsi que nous dĂ©marrons sur la guerre mondiale de 78 ou plutĂŽt celle de 14-18. En effet, Ă  l’instar de production comme les Call of duty ou Medal of honor, c’est sur la premiĂšre guerre mondiale que l’Ubisoft Montpellier a jetĂ© son dĂ©volu. Ici, nous abordons le destin croisĂ© de quatre personnages, tous impliquĂ©s dans cette bataille, mais avec chacun un prisme individuel afin d’aborder les diffĂ©rentes parties belligĂ©rantes. De ce cotĂ©, Ubisoft a adoptĂ© une vision sans partie pris et non manichĂ©enne de la guerre. Nous n’aurons ainsi ni patriotisme ni de critique Ă  l’encontre de la population allemande par exemple. Par exemple, notre bon français Emile se prendra d’affection pour Karl l’allemand. Freddy l’amĂ©ricain viendra prĂȘter mains fortes pour aider nos acolytes tendis que la Belge Anna prendra soin de

Lire la suite »
â–șTest
Air-Gamer

The Darkside Detective, le test sur Steamdeck + une histoire incroyable

Le jeu vidĂ©o d’horreur est de retour. La preuve avec The Darkside Detective qui nous propose une expĂ©rience vraiment inĂ©dite : un jeu d’enquĂȘte horrifique en Point&Click avec un soupçon d’humour ! A la rĂ©ponse aux questions : oĂč se rĂ©unissent les cultistes, oĂč habitent les dĂ©mons, oĂč l’occulte
 occulte ? C’est lĂ  que vous trouverez le dĂ©tective Francis McQueen, le principal (et unique) dĂ©tective de la division criminelle sous-financĂ©e nommĂ©e Darkside. Lorsque le mal franchit les portes de Twin Lakes, il est lĂ , prĂȘt Ă  enquĂȘter sur les cas que personne d’autre ne voudra. Il sera accompagnĂ© de son brave et stupide ami et collĂšgue Patrick Doley pour le meilleur et pour le rire (oui elle Ă©tait facile!). Histoire incroyable : Tout a commencĂ© dans un Gam Jam Ă  Galway. L’histoire de The Darkside Detective a commencĂ© lors d’une Game Jam Ă  Galway en Irlande. Les Gam Jam sont des lieux oĂč des dĂ©veloppeurs et Ă©ventuellement graphistes se retrouvent pour fabriquer un prototype en 48 heures. La plupart du temps, le seul Ă©lĂ©ment que l’Ă©quipe connaitra avant d’arriver sur place, sera la thĂ©matique. En 2015 lors de cette Game Jam, la thĂ©matique Ă©tait « An Epic Evil ». On comprend mieux le principe

Lire la suite »
â™ȘReportage
Kuk

[GamesCom] Gerda: A Flame in Winter, l’interview des dĂ©veloppeurs

Gerda : A flame in Winter, est un jeu d’aventure narratif rĂ©alisĂ© par le studio Danois PortaPlay et Ă©ditĂ© par Don’t Nod. Vous incarnez Gerda Larsen, une jeune infirmiĂšre, dans le petit village danois de Tinglev, durant l’occupation allemande de la Seconde Guerre mondiale. Nous avions rendez-vous Ă  la Gamescom sur le petit stand de Don’t Nod avec deux reprĂ©sentants du studio danois : Air-Gaming : Vous prĂ©cisez que le jeu est « inspirĂ© de faits rĂ©els Â», qu’elle est justement cette part de vĂ©ritĂ© ? Hans: en fait l’histoire rĂ©elle est celle de cette rĂ©gion, de ce village qui est un vĂ©ritable nƓud ferroviaire et qui transportait de la nourriture et des armes du Danemark vers l’Allemagne, et qui accueillait Ă©galement des rĂ©fugiĂ©s allemands venus de l’est. Air-Gaming :Donc si on veut ĂȘtre exacte, les personnages en eux-mĂȘmes n’ont pas excitĂ©, en tant que tels, mais toute la problĂ©matique de la rĂ©gion danoise sous occupation allemande est rĂ©elle ? Hans: oui tout Ă  fait, ce village Ă  la frontiĂšre allemande existe bel et bien. Shalev: toutes les localitĂ©s ainsi que certains bĂątiments dans le jeu sont bien rĂ©els. Nous avons d’ailleurs pris de nombreuses photos des bĂątiments . Hans : le sabotage de la gare qui

Lire la suite »
â–șTest
Angi

Catie in MeowmeowLand, le test sur Switch

Bien que souvent dĂ©guisĂ© ou redĂ©fini par le gameplay Ă  la manette, le genre aventure et point’n click fait bien son grand retour ces derniers temps. DĂ©veloppĂ© par l’équipe d’ARTillery est Ă©ditĂ© par Blowfish Studios, Catie in MeowmeowLand nous avait franchement tapĂ© dans l’Ɠil lors du dernier Big Adventure Event. Malheureusement, il nous dĂ©montre aussi qu’une belle allure ne fait pas tout. Au pays de Lewis Chat-rroll Le jeu s’ouvre joliment mais sans fioriture. Lancement de l’aventure, quelques minutes d’introduction, et c’est parti. Catie in MeowmeowLand assume d’emblĂ©e sa premiĂšre intention : propose une aventure dans une version revisitĂ©e et un peu barrĂ©e d’Alice au Pays des Merveilles. Comme le titre l’indique, la plupart des personnages auront ici des allures plutĂŽt
 FĂ©lines. Vous y incarnez un enfant, une jeune fille attirĂ©e par quelques Ă©vĂ©nements se dĂ©roulant dans le jardin. Elle tombe (ou plutĂŽt plonge) dans un trou au pied d’un arbre. AprĂšs une longue chute, parfois au ralenti, elle arrive dans un pays magique et fantaisiste. C’est parti. Le premier tableau de jeu s’affiche. Car, surprise, Catie in MeowmeowLand est en fait une succession d’écrans fixes. Chacun d’entre eux consiste en une sĂ©rie de mini-jeux, de puzzles Ă  rĂ©soudre, pour

Lire la suite »
â–șTest
Angi

Röki, le test sur Switch

Les joueurs Switch que nous sommes piaffaient d’impatience de dĂ©couvrir Röki, sorti il y a plus d’un an sur les autres supports. DĂ©veloppĂ© par le studio Polygon Treehouse et Ă©ditĂ© chez United Label, ce joli point’n click vous propose une immersion directe dans le folklore Scandinave. Le tout dans une ambiance a priori enfantine, mais aussi d’une histoire solide. Escapade en Laponie Röki est donc la traduction vidĂ©oludique d’un comte scandinave. Les paysages y sont boisĂ©s, enneigĂ©s voire glacĂ©s. L’adolescente Tove joue avec son jeune frĂšre Lars, qu’elle a d’ailleurs tendance Ă  couver et surprotĂ©ger, pendant que leur pĂšre Henrik somnole – assoupi ou ivre mort, qui sait ? L’ambiance est Ă  la fois gaie en apparence, mais aussi un peu pesante sur le fond. On comprend en effet assez vite que la mĂšre de Tove et Lars est dĂ©cĂ©dĂ©e. Ce quotidien a priori routinier se voit qui plus est rapidement perturbĂ© par l’attaque d’un monstre gĂ©ant, ce dernier tentant de capturer Lars et venant littĂ©ralement dĂ©truire la maison. Henrik se retrouvant sous les dĂ©combres, Tove et Lars n’ont d’autre choix que de s’enfuir dans la nuit noire. Malheureusement, Lars finit bien par se faire enlever et disparait avec le

Lire la suite »
â–șTest
Flo

Sherlock Holmes: Crimes and Punishments, le test sur Switch

Sherlock Holmes: Crimes and Punishments, le magnifique jeu d’enquĂȘtes et d’aventures dĂ©barque enfin sur Switch, pour notre plus grand plaisir ! Sorti en 2014 sur tous les supports possible, Sherlock Holmes: Crimes and Punishments avait mis la barre trĂšs haute Ă  l’époque en terme de gameplay et de reproduction de l’époque victorienne. Est-ce que l’expĂ©rience portĂ©e sur Switch est Ă  la hauteur de nos lĂ©gitimes attentes ? Et bien parlons-en ! Sherlock Holmes: Crimes and Punishments vous met dans la peau du plus cĂ©lĂšbre dĂ©tective de tous les temps, Ă  Londres Ă  la fin du XIXĂšme siĂšcle. Graphiquement la reproduction de chaque lieu d’enquĂȘte est trĂšs rĂ©ussie, un vrai plaisir pour les yeux. L’expĂ©rience est fluide, les temps de chargement sont symbolisĂ©s par Sherlock dans sa calĂšche et vous pouvez en profiter pour consulter ses notes. Chaque enquĂȘte vous fera voyager, j’ai beaucoup apprĂ©ciĂ© la variĂ©tĂ© des endroits proposĂ©s ! Les lumiĂšres, les couleurs, les dĂ©tails des personnages, les dĂ©cors, tout est beau. Un jeu d’enquĂȘte tranquille Concernant le gameplay, vous contrĂŽlez Sherlock en vue Ă  la troisiĂšme personne la plupart du temps. Vous allez explorer les scĂšnes de crime en examinant les objets, parfois en les prenant en main pour interagir

Lire la suite »
✎Interview
VTG

Interview de l’Ă©quipe Joymasher, DĂ©veloppeurs de Vengeful Guardian: Moonrider

Interview en français Bonjour Ă  toute l’équipe de Joymasher ! Je vous remercie de nous avoir accordĂ© cette interview. Nous profitons de la sortie de Vengeful Guardian: Moonrider et de son succĂšs auprĂšs des joueurs pour en savoir un peu plus sur l’équipe et sur le dĂ©veloppement du jeu. Air-gaming : pourriez-vous prĂ©senter les diffĂ©rents membres composant l’équipe (avec Ă©ventuellement

Lire la suite »
Nintendo Switch versus consoles Nintendo
¶Dossier
Manoloben

Faut-il switcher ? Avis sur la Nintendo Switch (MAJ 5 ans aprĂšs et je m’Ă©tais un peu plantĂ©)

J’ai Ă©crit cet article Ă  la sortie de la Nintendo Switch (le 31 mars 2017), Ă  l’Ă©poque la console subissait un bashing organisĂ© et j’avais voulu avoir un point de vue un peu plus optimiste. J’ai fait de mauvaises prĂ©dictions, des bonnes aussi. C’est amusant de revenir 5 ans plus tard sur un article pour voir ce que l’on pensait

Lire la suite »
✎Interview
VTG

Interview de James, Créateur de Hazelnut Hex

Vous le savez, chez Air-gaming, quand on aime un jeu, on le dit haut et fort. Ce fut le cas lors de mon dernier test du shmup Hazelnut Hex que les retardataires pourront retrouver ici. Nous avons eu l’occasion d’interviewer le crĂ©ateur dudit jeu, James alias Chunderfins qui nous explique son parcours et ses influences pour la crĂ©ation du jeu.

Lire la suite »
A LIRE ABSOLUMENT!
On est vraiment désolé, mais internet et Wordpress oblige, on doit surement stocker des cookies sur votre ordinateur. Si vous n'en voulez pas, je vous invite à partir (de l'internet). Sinon, venez, on est sympa!