Sky Force 2014, le test sur iOS

Après des années d’attente, l’excellent shoot’em up Sky Force opère un retour remarqué sur iPhone/iPad et Android. Mais, alors que nous attendions une suite en bonne et due forme, nous avons plutôt le droit à une version « 1.5 ». Sous la forme d’un free-to-play qui plus est… Le plaisir est-il toujours au rendez-vous ?   Pour ceux qui ne connaissent pas la série d’Infinite Dreams, rappelons que Sky Force est un shoot’em up traditionnel. Bien qu’intégralement en 3D, il se joue sur un plan 2D, c’est-à-dire avec vue du ciel. Tout y est extrêmement traditionnel : les vagues ennemies et leur manière d’évoluer à l’écran, les possibilités de tirs secondaires ou de lâchers de bombes, les boss qui viennent sanctionner chaque fin de niveau… Ceux-là aussi répondent à l’appel une fois encore. Il sont plus gros et plus beaux que jamais ! Il ne fait nul doute que Sky Force 2014 propose une refonte graphique très réussie, avec une 3D très détaillée, une fluidité à toute épreuve (sur nos appareils de test en tous cas) et de nombreux effets spéciaux à l’écran, des explosions en passant avec les vagues dans la mer lorsqu’un avion abattu s’abîme dans l’océan… Le

Lire la suite »

Star Wars: Assault Team, le test sur iOS

Star Wars: Assault Team sur iPhone/iPad est, au premier abord, une création originale. Ce jeu de rôle et de stratégie, légèrement scénarisé, vous invite à prendre part à des combats tactiques se jouant au tour par tour. L’univers de la saga est parfaitement respecté. Luke Skywalker, Han Solo, Boba Fett… Ils sont tous là, ce qui est déjà un bon point de départ.   Concrètement, Star Wars: Assault Team se joue par mission. Mission de campagne, d’entraînement, spéciale… Le prétexte change, mais la mise en pratique est toujours la même : on sélectionne les membres de sa fine équipe (de deux à cinq personnes, créatures ou robots) puis on se lance dans une mission, en vue subjective (le jeu est en 3D). Malheureusement, on ne choisit pas les déplacements, tout est sur rails (comprenez : automatique). On se contente donc d’enchaîner les affrontements. Les actions disponibles sont basiques, il n’y en a que deux : coup standard et coup spécial, lorsque la jauge associée est pleine. Le concept de Star Wars: Assault Team est intéressant et le fait que le jeu soit un free-to-play n’est pas trop handicapant pour progresser, même s’il y a une difficulté assez mal calibrée, avec

Lire la suite »
►Test
Olivier B.

Sparkle 2, le test sur PS Vita

Après un passage remarqué sur iPhone et iPad, le jeu d’action/réflexion Sparkle 2 (lire notre test) vient titiller les joueurs sur PS Vita. Ce titre reprend un principe que nous connaissons depuis près de deux décennies, celui de Ballistic, repris ensuite dans le très populaire Zuma de PopCap Games (lire nos tests). 10Tons ne nous fait-il pas le coup de « faire du vieux avec du vieux » ?   Décrivons ce principe en quelques mots. Dans Sparkle 2, l’objectif est d’éliminer des boules de couleur qui progressent lentement, mais sûrement, vers vous. Vous êtes représenté par un canon à boules placé au centre de l’écran. Vous l’aurez compris, il s’agit d’éliminer tout ce qui arrive par association de couleur, trois au minimum, comme dans un match-3. Un concept aussi simple à comprendre qu’à prendre en mains. Pour ce portage sur PS Vita, 10Tons nous explique avoir entièrement revu sa copie. C’est vrai du côté des graphismes, qui sont plus beaux, plus détaillés et avec des effets spéciaux plus impressionnants, notamment lorsque l’on détruit un paquet de boules grâce à un bonus. C’est aussi vrai du côté des contrôles, puisque l’on peut désormais jouer avec des boutons physiques. Disons-le franchement

Lire la suite »
►Test
Olivier B.

God of War Collection, le test sur PS Vita

Si vous n’avez jamais joué à God of War et God of War II: Divine Retribution sur PlayStation 2, il y a quelques années de cela, voici une occasion en or de vous rattraper avec la sortie de God of War Collection sur PS Vita. Une compilation qui apporte, au passage, quelques améliorations bienvenues. Rappelons que God of War et God of War II: Divine Retribution ont constitué, en leur temps, deux des meilleurs jeux d’action 3D jamais créés sur PlayStation 2. Nous y découvrions les aventures du maudit guerrier Kratos, sauvé in extremis d’une mort certaine sur le champ de bataille par Arès, le dieu de la guerre. En contrepartie, Kratos devient son serviteur, un monstre de puissance équipé des Lames du Chaos forgées dans les flammes de l’enfer. Voilà le point de départ d’un périple cruel, aux nombreux rebondissements. Outre leurs graphismes incroyables à l’époque sur PlayStation 2, GoW et GoW II: Divine Retribution ont aussi fait découvrir aux joueurs une action décomplexée, brutale, sanglante et sans pitié. Avec des contrôles simples, des coups impressionnants et, surtout, des boss immenses et mémorables, ces deux jeux ont exploité le meilleur de ce que pouvait nous proposer la console de

Lire la suite »
►Test
Olivier B.

The Sly Trilogy, le test sur PS Vita

Sony a eu la belle idée de nous proposer sur une seule et même compilation PS Vita trois jeux qui ont contribué à façonner la légende de la PlayStation 2. The Sly Trilogy propose, comme son nom le laisse supposer, les trois premiers épisodes de la série créée par Sucker Punch. Une excellente entrée en la matière pour les retardataires car, d’une part Sly Raccoon, Sly 2 : Association de Voleurs et Sly 3 : Même les voleurs ont un honneur ont bien vieilli et, d’autre part, l’aventure se poursuit déjà sur PS Vita avec un certain Sly Cooper : Voleurs à Travers le Temps (lire notre test). Mais ce que l’on retient surtout, c’est que cette compilation propose une immense durée de vue pour trente malheureux euros ! (Re)jouer à Sly Raccoon, Sly 2 : Association de Voleurs et Sly 3 : Même les voleurs ont un honneur, c’est l’occasion de (re)découvrir le plus malin des ratons laveurs cambrioleurs, nous avons nommé Sly, et ses deux acolytes, Bentley et Murray, ceci sans oublier la charmante inspectrice Carmelita et les affreux jojos que sont Clockwerk ou bien encore le Docteur M. Au programme : de la plate-forme et encore de

Lire la suite »
►Test
Olivier B.

Etrian Odyssey Untold: The Millennium Girl, le test sur 3DS

Voilà près de sept ans que le premier donjon-RPG Etrian Odyssey est paru sur la console Nintendo DS (lire notre test). Un jeu que nous avions apprécié pour son côté old-school assumé, même si nous avions regretté un aspect technique un peu trop léger. Avec Etrian Odyssey Untold: The Millennium Girl, Atlus fait un cadeau aux fans de la première heure, en leur livrant un vrai remake. Les nouveautés sont légions et font honneur aux capacités de la Nintendo 3DS.   La nouveauté majeure concerne le mode Histoire. Les développeurs ont eu à cœur, cette fois, de véritablement scénariser le jeu, et de ne plus de contenter de mini-missions qui justifiaient avec plus ou moins de bonheur de plonger dans de tortueux labyrinthes pour aller « casser » du monstre. Reste que ce nouveau scénario ne brille pas par son originalité. En vrac : un jeune guerrier qui débarque en ville pour se faire un nom, des événements inexpliqués sur lesquels il va falloir enquêter, une rencontre fortuite qui va constituer une équipe d’aventuriers et, en point d’orgue, la découverte d’une mystérieuse jeune fille mise en hibernation qui se révélera être amnésique… Pas de doute, nous avons bel et bien

Lire la suite »
►Test
Manoloben

Tanto Cuore, le test sur iOS

Certains jeux sont étonnants, d’autres déroutants. Tanto Cuore fait partie des deux catégories. Le jeu de Playdek est totalement assumé et existe depuis des années en tant que jeu de cartes physique. Vous y devenez le maître d’une résidence de luxe et vous devrez embaucher un maximum de soubrettes pour montrer à quel point vous êtes un bon hôte. C’est totalement japonais et un vrai charme s’en dégage.   Ne faites pas attention à l’habillage quelque peu racoleur de Tanto Cuore, et plongeons directement dans le cœur du jeu. Vous et jusqu’à trois adversaires (humains ou dirigés par l’intelligence artificielle) devrez créer un groupe de jeunes femmes dites de chambre. Au début, la troupe sera réduite à une seule personne dotée de capacités spéciales peu intéressantes. C’est à chaque tour qu’il faudra en embaucher d’autres grâce à la monnaie du jeu (des cœurs, ce n’est pas mignon, ça ?). A chaque tour, vous piochez cinq cartes d’un deck, effectuez des actions avec les soubrettes disponibles (certaines ajoutent des cœurs, d’autres vous donnent plus de points d’action ou des capacités d’embauche pour ce tour), puis décidez d’acheter de nouvelles cartes de type soubrette, événement ou cœur. Chaque achat s’ajoutera à votre

Lire la suite »
►Test
Olivier B.

Earth Defense Force 2017 Portable, le test sur PS Vita

Earth Defense Force 2017 Portable est le jeu vidéo de tous les paradoxes. Principe de jeu ultra-limité, réalisations technique complètement à la ramasse, animations ridicules, voix-off venues d’une autre planète, bogues improbables… Et pourtant, ça fonctionne ! Car ce jeu d’action de Sandlot sur PS Vita, en provenance de la Xbox 360 (2007 tout de même) fleure bon le film de science-fiction de série Z, avec ses monstres extra-terrestres géants et dégoulinants. On se prend au jeu, qui n’est autre qu’une gigantesque foire d’empoigne où l’on étripe l’envahisseur à coups de missiles à têtes chercheuses, au fusil à pompe aux balles à large dispersion ou bien encore au lance-flamme. Assez jouissif dans son genre.   Faisons simple et faisons court. Dans Earth Defense Force 2017 Portable, la Terre est donc victime d’une invasion d’extra-terrestres. Mais ces derniers sont des petits malins : plutôt que de se montrer, ils envoient au casse-pipe d’affreuses créatures géantes (fourmis, araignées, pseudo-Godzilla, etc.) mais aussi toute une flopée de robots (drones, titans, etc.). Ces robots progressent de manière automatique et peuvent être envoyés de manière ininterrompue par des vaisseaux-mère, que l’on aura à cœur d’abattre le plus vite possible, avant d’être submergé. Les créatures biologiques,

Lire la suite »
►Test
Olivier B.

Hatsune Miku: Project Diva f, le test sur PS Vita

2014 est, dans un certain sens, une année bénie pour les possesseurs de PS Vita. Non seulement le catalogue des jeux à venir est bien fourni – ce qui était loin d’être gagné d’avance vu le faible niveau des ventes de la console – mais en plus, grâce à l’envol du PlayStation Store, nous avons le droit à une pléthore de localisations de titres japonais, parfois totalement inattendues. C’est le cas de Hatsune Miku: Project Diva f, le très populaire jeu musical de Sega. Une production 100 % pur jus nippon.   Avec Hatsune Miku: Project Diva f, c’est la première fois que nous avons l’occasion de mettre la main sur un jeu de la série en Occident. Pourtant, son origine est bien plus lointaine, elle remonte à 2007 très exactement, lorsque la société Crypton Future Media lance sur le marché japonais un logiciel de synthèse vocale à l’esprit futuriste. Simple d’utilisation, il rencontre un certain succès et très rapidement Sega s’y intéresse. Un premier jeu vidéo, reprenant le personnage/la mascotte Hatsune Miku, est lancé sur PSP en 2009. Tout un univers coloré et déjanté est créé à partir de là. Ici encore, le succès est au rendez-vous et, au

Lire la suite »
►Test
Olivier B.

SteamWorld Dig: A Fistful of Dirt, le test sur PS Vita

Après avoir enchanté les joueurs Nintendo 3DS, SteamWorld Dig: A Fistful of Dirt est de retour sur PS Vita cette fois. Le jeu de plates-formes d’Image & Form gagne en beauté, tout en conservant son intérêt et se profondeur. Alors, prêts à explorer des kilomètres de sable brûlant ? Enfilez vos botes, ajustez votre chapeau sur votre crâne et… c’est parti !   SteamWorld Dig: A Fistful of Dirt se présente comme un jeu de plates-formes mêlant action et réflexion, tout en 2D dans l’esprit d’un bon vieux jeu 16 bits (mais en bien plus joli). Vous jouez le rôle de Rusty, un robot qui tombe dans une mine, sans possibilité de revenir sur ses pas. Il récupère alors la vieille pioche de feu son oncle, dans sa tombe même. En matière de survie, la fin justifie les moyens… En fait, grâce à cet accessoire, vous trouverez la sortie en quelques minutes. Mais cela aura été suffisant pour vous rendre compte que les quelques pierres précieuses glanées en chemin sont très demandées par les habitants du village du coin, Tumbleton. Vous voilà lancé dans une nouvelle activité fort lucrative ! Concrètement, SteamWorld Dig: A Fistful of Dirt prend la forme

Lire la suite »

Soirée Disney 100 et le jeu de société par Asmodee

La soirée Dixit Disney cachait aussi une soirée pour les 100 ans de Disney. Cette année les partenariats sont légion avec Asmodée, avec Lego, etc. Et cela donne de belle création qu’on va exposer ici. Nous n’avons pas pu jouer à tous les titres même si Dixit Disney a son propre article. Dobble Disney 100 Ans édition limitée Qui ne

Lire la suite »
✎Interview
VTG

Notre interview de Raúl Rubio Munárriz sur GYLT

Interview en français Vous le savez surement avec le temps mais lorsqu’un jeu me plait, j’ai forcément tendance à en parler beaucoup. Parmi ce premier trimestre 2024 un peu morne dans les sorties jeux vidéo, j’ai découvert le jeu GYLT sur Nintendo Switch, jeu que j’ai adoré sur de nombreux points. Vous pourrez d’ailleurs retrouver mon test si vous n’aviez

Lire la suite »
¶Dossier
Manoloben

Les 10 Meilleurs Jeux de Société pour Enfants de Tout Âge : Découverte Ludique

Dans un monde où la technologie occupe une place prépondérante, les jeux de société pour enfants reviennent sur le devant de la scène comme une bouffée d’air frais. Non seulement ils offrent une alternative séduisante aux écrans, mais ils se révèlent être des outils pédagogiques puissants, capables de stimuler l’imagination, de développer des compétences sociales et de renforcer les liens

Lire la suite »
A LIRE ABSOLUMENT!
On est vraiment désolé, mais internet et Wordpress oblige, on doit surement stocker des cookies sur votre ordinateur. Si vous n'en voulez pas, je vous invite à partir (de l'internet). Sinon, venez, on est sympa!