►Test
Olivier B.

Monsters (Probably) Stole My Princess, le test PSP Minis

Il n’y a pas à dire, cela fait plaisir lorsqu’un développeur prend le risque de créer une licence entièrement nouvelle et originale dans la gamme de jeu PSP Minis. Pour une fois qu’il ne s’agit pas d’une adaptation iPhone ! Et puisque l’on en parle, le développeur de Monsters (Probably) Stole My Princess, Media Tonic, est déjà responsable du sympathique Must.Eat.Birds sur les plates-formes Apple. Mais revenons à nos monstres ! Dans Monsters (Probably) Stole My Princess, on est invité à se mettre dans la peau de The Duke, un démon aristocratique qui ne peut que constater la disparition de sa bien-aimée. Ni une, ni deux, il décide de quitter son château fortifié pour aller castagner du monstre, en espérant ainsi retrouver sa précieuse. La quête va être fastidieuse, car il n’a pas l’ombre d’un indice qui lui permettrait de savoir par où commencer. Une histoire courte, mais bourrée d’humour. The Duke va donc frapper à la porte de tous les gros monstres baveux dont il connait l’existence. Ces derniers connaissent tous sa puissance et sa magnificence, ils détalent alors tous dans la seconde, même s’ils n’ont strictement rien à se reprocher. Mais c’est sans compter la rapidité, l’agilité et

Lire la suite »
►Test
Olivier B.

Rocket Racing, le test PSP minis

Tout juste après nous avoir livré le très sympathique Age of Zombies sur PSP, le très prolifique Halfbrick Studio lance Rocket Racing, toujours dans la gamme de jeux PSP Minis. Pensez à un F-Zero, mais en vue de dessus… Une petite bombe ! Dès les premières minutes de jeu, Rocket Racing laisse une excellente impression. C’est fluide et rapide, les graphismes sont simples mais stylisés. On sent que l’on va bien s’amuser avec ce jeu. Une bonne impression confirmée au cours de la compétition proposée en mode Campaign, sur plus de 40 circuits. Ils ne sont pas bien grands et plutôt tortueux : la priorité est mise sur la maîtrise de votre engin. Des contenus à la hauteur Alors on commence tout en douceur, avec une succession de courses/missions qui vous apprendront à prendre en main votre vaisseau. Les contrôles ne sont pas aussi aisés qu’il y parait, la force d’inertie étant très prononcée. Que notre choix se porte sur un contrôle à la croix directionnelle ou au stick, il faut un petit moment d’adaptation. Mais, à la clé, la récompense est là : on s’amuse comme des petits fous à faire de grandes glissades dans les virages, les grinds.

Lire la suite »
►Test
Olivier B.

Age of Zombies, le test PSP minis

Tremblez, Barry Steakfries débarque sur PSP ! « Personne n’a quelque chose à redire face à un bon jeu de zombies, c’est juste qu’il y en a beaucoup ». C’est en partant de ce constat, très juste, que les développeurs de Halfbrick Studio se sont dit : « Pourquoi ne pas développer un jeu de zombies ? » Mais un jeu quelque peu différent des autres et dans la gamme PSP Mini cette fois (on leur doit déjà un certain Blast Off, toujours dans la même gamme). Dans Age of Zombies, il ne s’agit pas de faire mordre la poussière à une tonne de morts-vivants, mais de voyager dans le temps et de faire mordre la poussière à une tonne de zombies dinosaures, momies, hommes préhistoriques, etc. A la base, un scénario totalement loufoque, avec un savant fou qui cherche à répandre la « zombie-attitude » sur toute la terre. Mais, comme toutes ses tentatives se sont révélées infructueuses – Barry Steakfries est là ! -, il décide alors d’envoyer quelques spécimens dans le passé, à des époques différentes pour augmenter ses chances de réussite. Manque de bol, Barry Steakfries était encore là. Ni une, ni deux, il saute dans

Lire la suite »
►Test
Olivier B.

Vector TD, le test sur PSP minis

Vector TD sur PSP est l’adaptation d’un jeu iPhone, version qui a été elle même adaptée d’un jeu on-line gratuit, lancé en 2007. Malgré son petit prix, le jeu de tower defense de Candystand est loin de nous avoir convaincu. En premier lieu, en raison de son univers graphique à la Tron : Vector TD utilise des visuels épurés à l’extrême. Trop, à vrai dire. Il en résulte un aspect complètement vide, avec quelques lignes et pixels qui se battent en duel. C’est à peine exagéré, vous n’aurez qu’à regarder les quelques visuels qui accompagnent ce test pour vous en convaincre. Voilà pour la forme, basique à l’extrême. Il en va de même pour les menus et l’aspect sonore. Sur le fond, nous avons là un jeu de stratégie peu développé. Explications : toutes les tours de défense proposées pour anéantir les forces d’attaque ennemies sont disponibles d’entrée de jeu. La seule « barrière » à tout cela : les prix d’achat, si bien que les tours les plus puissantes ne sont accessibles qu’en fin de partie, lorsque l’on a amassé assez d’argent. Pour ce faire, il faut détruire, mais aussi économiser, puisque l’on touche un certain pourcentage d’intérêts entre

Lire la suite »
►Test
Olivier B.

The Terminator, le test sur PSP minis

The Terminator is back, après avoir canardé l’iPhone et l’iPod Touch. Le jeu d’action intense de Big Head Games passe donc sur PSP, dans la gamme de jeux PSP Minis. Aucun changement, aucune nouveauté, The Terminator reste égal à lui-même, c’est-à-dire médiocre. Le titre se présente sous la forme d’un jeu d’action et de tir : on progresse dans des environnements en 2D, avec une vue aérienne. Votre mission, dans la peau de Kyle Reese, est de sauver John Connor qui s’est fait capturer par les forces de Skynet. Il faut donc détruire tout ce qui bouge, pirater des systèmes informatiques, sécuriser une zone… On se retrouve à faire systématiquement la même chose. Ne pensez pas boss, mini-jeux, gestion d’équipement ou de statistiques : il n’y a rien de tout cela dans The Terminator ! Les contrôles sont on ne peut plus simples : on dirige Kyle avec l’un des deux pads de la console. Les tirs se font avec les boutons d’action, dans huit directions différentes. Les joueurs les plus paresseux pourront activer le lock de tir automatique et, ainsi, ne plus utiliser qu’un seul bouton. Chose que nous ne recommandons pas vraiment, au vu de la simplicité du

Lire la suite »
►Test
Olivier B.

Vempire, le test sur PSP Minis

Le but du jeu Vempire est on ne peut plus simple : dans ce puzzle game, il s’agit de tourner des blocs sur eux-mêmes pour en aligner quatre ou plus du même type. Certains blocs donneront des points, d’autres de l’or, d’autres du mana… Comme un air de Puzzle Quest ! Sauf que là, évidemment, on est dans un petit univers plein de vempires. De vampires, pardon. D’autres variantes ? Les blocs de roche ne peuvent pas exploser, tandis que les blocs de métal ne peuvent ni exploser ni tourner. Dans chaque niveau, il s’agit donc d’éliminer suffisamment de blocs avant que le temps imparti ne s’écoule. Voilà, vous savez à peu près tout ! Ah non, encore une chose : une fiole mauve s’écoule lentement. Lorsque son contenu est à sec, un ennemi vient faire son cirque et mélange tous les blocs du plateau de jeu, vous obstrue la vue, etc. Vous êtes alors bon à recommencer vos petites constructions ou à patienter jusqu’à ce que l’écran s’éclaircisse à nouveau (il faudra alors appuyer frénétiquement sur le bouton Croix)… Rageant ! A vrai dire, le principe de jeu de Vempire ressemble énormément à celui de Puzzlings que nous avons

Lire la suite »
¶Dossier
Air-Bot

Une brève histoire de la Game Boy et de l’impact qu’elle a eu sur les jeux vidéo

‍La Nintendo Game Boy est la console de jeu vidéo portable ayant la plus belle réussite de l’histoire. Elle a connu un succès massif, se vendant à quelque 118 millions d’unités en 2001. L’appareil est tellement emblématique que son nom est devenu synonyme de « console de jeu vidéo portable » pour bon nombre de familles, tout comme « Kleenex » est devenu synonyme

Lire la suite »
¶Dossier
La Team

Les 10 jeux les plus cher de la GameBoy (et non « le »)

La GameBoy est LA première console de jeux vidéo portable développée et fabriquée par Nintendo, a été lancée en 1989 (on ne compte pas les Game & Watch). Elle a connu un immense succès et a accueilli une grande variété de jeux. Et forcement aujourd’hui, elle fait des envieux, je vous comprends les jeunes, ça me foutrait la haine de

Lire la suite »
¶Dossier
La Team

Les jeux cachés des consoles Blaze Evercade VS et EXP

L’Evercade VS est une console de jeu de salon développé par Blaze Entertainment, une société spécialisée dans les consoles rétro. Sortie après le succès de l’Evercade, sa version portable, l’Evercade VS propose une expérience de jeu plus traditionnelle pour les téléviseurs. Voici quelques points clés sur l’Evercade VS : 1. Conception et matériel : Contrairement à l’Evercade portable, l’Evercade VS

Lire la suite »
A LIRE ABSOLUMENT!
On est vraiment désolé, mais internet et Wordpress oblige, on doit surement stocker des cookies sur votre ordinateur. Si vous n'en voulez pas, je vous invite à partir (de l'internet). Sinon, venez, on est sympa!