►Test
Manoloben

Clockworker, l’avis

Encore un titre sympathique que l’on a pu découvrir entre collègues au bureau. Bien que ce premier titre de Rikkati est annoncé pour les plus de 14 ans, c’est seulement après 10 minutes d’explication des règles – qui paraissent compliqués au premier abord -, que nous avons réussi à lancer une partie du jeu de cartes Clockworker. Sylex, éditeur de Clockworker présente une variante (de loin) de Res Arcana. Car, il propose « la mécanique » de devoir arranger votre zone de jeu pour qu’elle s’autoalimente en points de victoire. Je vous explique rapidement, parce que je vous sens perplexe. Clockworker le jeu Post-Humanité En l’an 20XX, l’humanité a quitté la terre et a laissé ses robots sur place. Comme tout bon robot, à un moment ils se sont réveillés et adaptés afin de reprendre nos usines. Pourquoi faire? Sûrement se faire la malle, mais ça l’histoire ne le dit qu’à demi-mot. En tout cas ils devaient avoir dans leur code source le fait que la concurrence avait du bon, parce que les joueurs ne vont pas travailler en coopération. Loin de là! Vous l’aurez compris, chacun chez soit. Devant vous, vous poserez des cartes et des figurines robots pour représenter vos

Lire la suite »
Train Station Renovation
►Test
Manoloben

Train Station Renovation, le test sur Switch

C’est la mode en ce moment, les simulations de métier, VTG est expert dans les trucs allemand. Personnellement, j’ai juste vu des vidéos de Washing Simulator ou équivalents. Alors forcement quand j’ai vu en promo Train Station Renovation, je n’ai pas hésité une seconde. J’aurais peut-être dû… Simulation de l’extrême ennui Dans Train Station Renovation, vous êtes visiblement le directeur d’une entreprise de rénovation. Celle-ci possède des bureaux gigantesques avec une énorme table de train miniature en son sein. Honnêtement, j’aurais pu sûrement passer plus de temps sur le train miniature – qui n’était pas si mal fait – que sur le « jeu » à proprement parler. Parce que dans la partie principale de Train Station Renovation il n’y a rien qui ne fasse penser à un jeu. En effet, vous choisissez les lieux de « rénovation » les uns après les autres sans en connaître le contrat, les objectifs, ou les gains. Une fois sur place on vous mettre une liste de tâches à effectuer comme couper un cadenas ou vidé le sous-sol inondé. Puis, suivant le temps que vous aurez passé à ramasser les déchets, nettoyer, réparer, ou détruit les objets désués, vous obtiendrez des étoiles et un gain. Mais même

Lire la suite »
►Test
Flo

The Excavation Hob’s Barrow, le test sur Switch

The Excavation of Hob’s Barrow sur Switch, un point-and-click à l’ancienne qui vous emmènera dans la campagne profonde anglaise et ses légendes ! Dans The Excavation of Hob’s Barrow, vous incarnez Thomasina Bateman, une jeune archéologiste spécialisée dans l’étude des tumulus. Ne vous attendez pas à une nouvelle Lara Croft, Thomasina n’a rien mais alors RIEN à voir avec celle-ci ! Thomasina n’arrivera à ses fins que grâce à la puissance de son intellect et sa patience. Et là voilà qui débarque dans la petite ville de Bewlay, attirée par la perspective d’explorer un nouveau tumulus. Malheureusement tout ne va pas se passer comme prévu, et Thomasina va devoir faire preuve d’ingéniosité et interagir avec toute la (modeste) population de Bewlay pour atteindre son but. J’ai trouvé l’histoire bien amenée et sympathique, malgré un rythme un peu lent. The Excavation of Hob’s Barrow nous plonge bien dans l’ambiance de la campagne anglaise, avec des personnages plus ou moins ouverts à la collaboration avec notre archéologiste citadine… En termes de gameplay et de graphismes, on est vraiment sur du old school. Personnellement The Excavation of Hob’s Barrow m’a beaucoup rappelé le jeu vidéo d’Indiana Jones et la Dernière Croisade sorti sur

Lire la suite »
►Test
Manoloben

Familiar Tales, l’avis

Ravi, j’étais ravi de retrouver Jerry Hawthorne pour son nouveau jeu narratif. Mice and Mystics (jeu narratif aussi) que je connais assez bien date de 2012. Un peu moins de 10 ans se sont écoulés (car oui, je l’ai connu en VO) sans que j’ai l’occasion de recroiser Jerry sur ma table de salon. J’étais donc très heureux de le retrouver pour une réadaptation de son système de jeu narratif avec de nouveaux héros improbables. Certes, l’homme n’avait chômé entre temps, Mice & Mystics a profité de nombreux scénarios annexes pendant cette décennie, visiblement Histoires de Peluches et Comanautes ont aussi montré le bout de leur nez. Mais, malheureusement, on a jamais assez de temps. Alors je vais me contenter de ce nouveau jeu narratif sorti chez Plaid Hat Games, et croyez-moi la nouveauté, ça à du bon. On va le voir tout de suite avec Familiar Tales. Des jeux enfantins Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais Jerry ne fait pas vraiment des jeux pour nous. Alors certes, chanceux comme il est, ses propositions ont pu nous tomber entre nos mains grâce typiquement à Filosopia et aujourd’hui via Plaid Hat Games. Mais Jerry, comme je vous

Lire la suite »
►Test
Angi

Return to Monkey Island, le test sur PS5

Malgré la flopée de suites et autres remastered depuis une décennie, peu de titres vidéoludiques peuvent réellement prétendre au statut de mythe intemporel. Néanmoins, fer de lance de l’âge d’or des points’n click Lucas Arts, la saga Monkey Island est assurément de ceux-là. Plus de trente ans après ses premiers pas, Guybrush Threepwood reprend du services. Dans un épisode édité par Devolver Digital et développé par Terrible Toybox, avec aux manettes le créateur original Ron Gilbert, rien que ça. Play it like it’s 1991 Le moins que l’on puisse dire, pour les gamers quarantenaires ou les fans de la série dont je suis, c’est que l’écran-titre accompagné de la musique mythique fait immédiatement son petit effet. La première séquence de jeu vous met dans la peau de deux adolescents, l’un d’entre eux étant le fils de Guybrush Threepwood. Cette première demi-heure à la fête foraine fait surtout office de tutoriel pour les joueurs ne connaissant pas le genre point’n click. Vous pourriez penser que cette population est probablement peu nombreuse. Pour les trois du fond qui se grattent la tête, les titres point’n click sont des jeux d’aventures. Généralement en 2D, ils consistent en une succession d’énigmes à résoudre en

Lire la suite »
✎Interview
VTG

Notre interview de Raúl Rubio Munárriz sur GYLT

Interview en français Vous le savez surement avec le temps mais lorsqu’un jeu me plait, j’ai forcément tendance à en parler beaucoup. Parmi ce premier trimestre 2024 un peu morne dans les sorties jeux vidéo, j’ai découvert le jeu GYLT sur Nintendo Switch, jeu que j’ai adoré sur de nombreux points. Vous pourrez d’ailleurs retrouver mon test si vous n’aviez

Lire la suite »
¶Dossier
Manoloben

Les 10 Meilleurs Jeux de Société pour Enfants de Tout Âge : Découverte Ludique

Dans un monde où la technologie occupe une place prépondérante, les jeux de société pour enfants reviennent sur le devant de la scène comme une bouffée d’air frais. Non seulement ils offrent une alternative séduisante aux écrans, mais ils se révèlent être des outils pédagogiques puissants, capables de stimuler l’imagination, de développer des compétences sociales et de renforcer les liens

Lire la suite »
¶Dossier
La Team

Les 10 jeux les plus cher de la GameBoy (et non « le »)

La GameBoy est LA première console de jeux vidéo portable développée et fabriquée par Nintendo, a été lancée en 1989 (on ne compte pas les Game & Watch). Elle a connu un immense succès et a accueilli une grande variété de jeux. Et forcement aujourd’hui, elle fait des envieux, je vous comprends les jeunes, ça me foutrait la haine de

Lire la suite »
A LIRE ABSOLUMENT!
On est vraiment désolé, mais internet et Wordpress oblige, on doit surement stocker des cookies sur votre ordinateur. Si vous n'en voulez pas, je vous invite à partir (de l'internet). Sinon, venez, on est sympa!