►Test
Flo

Fire Emblem : Three Houses, le test sur Switch

Fire Emblem : Three Houses sur Switch, un tactical RPG tour par tour bien ficelé qui vous tiendra en haleine pendant de longues heures ! Fire Emblem : Three Houses est le seizième (!) épisode d’une longue série de jeux qui ont en quelque sorte créé leur propre style. Un style qui reprend des éléments communs à tous les RPG (des classes de perso, des caractéristiques, des montées de niveau, etc…), associé à un système de combat tour par tour sur un damier. Mais surtout en mettant l’accent sur le développement des relations entre les personnages du jeu. Vos persos vont apprendre à se connaître et cela aura un impact sur vos stats de combat mais également sur l’histoire. Excitant non ? Un dernier détail : normalement lorsqu’un de vos persos meure, et bien… il meure vraiment et sombre dans l’oubli. Heureusement dans Fire Emblem : Three Houses un mode facile permet de s’affranchir de cette contrainte qui m’aurait brisé le cœur… Un début « facile » Dans cet épisode, vous incarnez un mercenaire qui se bat sur le continent de Fodlan, accompagné de son père Jeralt, ancien capitaine de l’ordre de Seiros. Un beau jour, vous allez sauver trois jeunes nobles en route pour le monastère de

Lire la suite »
►Test
Olivier B.

Megaman Battle Network 5 : Double Team DS, le test sur DS

Certains verront Megaman Battle Network 5 : Double Team DS comme l’épisode « en trop ». Depuis 2001, les épisodes de cette série se succèdent à un rythme effréné sur GBA. Pour sa première apparition sur Nintendo DS, ce Battle Network compile les deux derniers épisodes sortis sur GBA (Equipe Protoman et Equipe Colonel). D’autres verront là justement un excellent moyen de se lancer dans ce vaste jeu d’action-RPG made in Capcom, à moindres frais (un jeu DS coûtera toujours moins cher que les deux cartouches GBA !). Mais assez de blabla, revenons au jeu lui-même. Megaman Battle Network se présente sous la forme d’un savant mélange d’action, de stratégie et de jeu de rôle. Dans la peau d’un jeune garçon passionné de nouvelles technologies, Lan, vous pourrez vous connecter grâce à votre TEP (Terminal Personnel Portable) à tout un tas de réseaux. Et les réseaux du futur seront mal fréquentés, si l’on en croit Megaman Battle Network : entre les virus, les bogues et autres hackers mal intentionnés… Vous vous y frayerez un chemin face au grand méchant de la partie, Regal, grâce à votre incarnation virtuelle à sélectionner en début de partie. Deux phases de jeu sont à

Lire la suite »
►Test
Olivier B.

Balloon Fight (JAP), le test Game Boy Color

Le principe de Balloon Fight est extrêmement simple : il s’agit de diriger dans les airs une petite fille qui s’accroche à deux ballons jusqu’au bout du niveau. Si elle se fait toucher par un obstacle quelconque (animaux, roches, arbres etc.), l’un des ballons crève. Le deuxième perdu, la chute est irrémédiable et la mort certaine. Tout cela aurait pu être accrocheur si la réalisation n’était pas aussi limitée et l’action ultra répétitive. Les graphismes sont pauvres et les sensations d’inertie bien trop exagérées. La jouabilité en pâtit fortement et il est difficile de maîtriser avec précision sa trajectoire.

Lire la suite »
►Test
Olivier B.

Gobs of Games (US), le test Game Boy Color

Gobs of Games, aussi connu sous le nom de Games Frenzy, est une importante compilation de petits jeux sans prétention, tels ceux que l’on trouve sur les calculettes des lycéens qui ne savent pas trop comment meubler leurs journées scolaires… A vous donc les joies de Serpent, des Dames, du Scramble et autres puzzles en tout genre. Ces petites épreuves se comptent par dizaines et disposent presque toutes d’un mode Deux joueurs grâce au cable link ce qui est un atout non négligeable et démultiplie considérablement la durée de vie.

Lire la suite »
►Test
Olivier B.

Roadsters (US), le test sur Game Boy Color

Titus a connu quelques heures de gloire dans le passé avec l’excellente série de courses de voitures des Crazy Cars sur ordinateurs et consoles. Aujourd’hui, lorsqu’on joue à Roadsters, on est en droit de se demander où sont passés ces talentueux programmeurs. Car ce jeu, sans mauvais jeu de mots, ne tient vraiment pas la route ! Le nombre de couleurs affichées simultanément à l’écran ne doit pas dépasser, à vue d’œil, le nombre de 10. Pourtant, la Game Boy Color est capable d’afficher aisément jusqu’à 56 couleurs ! La console à été magistralement sous-exploitée sur le plan technique et l’intérêt est, lui aussi, proche de zéro. Vraiment, la qualité générale se rapproche de l’amateurisme. Au démarrage de la console, un pauvre menu s’affiche : New Game et Password. Pas d’options, pas de menus supplémentaires pour rompre la monotonie qui se dégage du jeu. Quatre concurrents partagent la ligne de départ et l’on suit la course en vue aérienne, le tout en 2D bien entendu. Les circuits sont de tailles variables et la difficulté est bien dosée. Malheureusement, les sensations d’accélération sont inexistantes. Paradoxalement, la piste est jonchée de bonus divers (clé de réparation, nouvelles suspensions, roue de secours) dont

Lire la suite »
►Test
Olivier B.

Moi, Moche et Méchant, le test sur PSP

Gru, le criminel le plus diabolique du moment, décide de s’embarquer dans une nouvelle aventure encore plus rocambolesque que les précédentes pour ce qui constituera sans doute le hold-up du siècle : le vol de la lune, ni plus ni moins ! Avant d’y parvenir, notre antihéros, petit, gros et laid va devoir voler les pièces d’une fusée. La partie n’est donc pas gagnée d’avance. Voilà le pitch de l’adaptation vidéoludique du film Moi, Moche et Méchant des studios Universal sur PSP. C’est le studio Vicious Cicle qui est commandes du titre, ce qui n’est pas forcément une mauvaise chose lorsque l’on sait que la société a déjà acquis pas mal d’expérience sur la console portable de Sony avec des titres tels que Puzzle Quest (lire notre test) ou bien encore Dead Head Fred. D’ailleurs, elle nous explique que Moi, Moche et Méchant est le premier titre à exploiter le tout nouveau moteur 3D Vicious Engine 2 sur PSP. Cela se voit ! Un point sur lequel nous y reviendront plus tard. Concrètement, Moi, Moche et Méchant prend la forme d’un jeu d’action, de plates-formes et de réflexion. Pour progresser dans l’aventure, Gru pourra exploiter ses nombreux minions (créatures soumises),

Lire la suite »
►Test
Olivier B.

Docteur Lautrec et les Chevaliers oubliés, le test sur 3DS

Au vu de l’immense succès rencontré par la série Professeur Layton du studio japonais Level 5, il est étonnant de ne pas avoir vu fleurir toute une nuée de clones sur les consoles portables de Nintendo. En fait, si l’on excepte l’un ou l’autre jeu anecdotique sur DS, il aura fallu attendre la sortie de la 3DS pour qu’un autre développeur d’envergure se lance dans l’aventure : Konami, avec Docteur Lautrec et les Chevaliers oubliés. Un titre bourré de bonnes intentions, que nous avions d’ailleurs décelées lors de notre preview, mais à l’arrivée pas toujours bien mises en œuvre… Commençons par le commencement : si Docteur Lautrec et les Chevaliers oubliés est effectivement à ranger dans la même catégorie que Professeur Layton, en réalité le titre de Konami fait l’effort de marier pas mal de genres distincts : de l’aventure bien entendu, des énigmes évidemment, mais aussi du RPG à la Pokémon et des combats au tour par tour, à la Final Fantasy, et de l’infiltration à la sauce Metal Gear Solid. Si, si ! Docteur Lautrec et les Chevaliers oubliés nous conte l’histoire d’un docteur ès archéologie taciturne et à l’égo démesuré. Un étrange personnage à vrai dire dont

Lire la suite »
Shufflepuck Cantina
►Test
Olivier B.

Shufflepuck Cantina, le test sur iOS

Le grand, le vénérable Shufflepuck Cafe est de retour ! Ou presque. Le studio français Agharta Studio s’est lancé dans la réalisation d’un jeu hommage au hit de Broderbund Software publié à partir de 1988 sur nombre de plates-formes (Atari ST, Amiga, etc.). Si Shufflepuck Cantina sur iPhone et iPad n’est pas une suite officielle, il en reprend les grandes lignes pour notre plus grande satisfaction. Comme pour le jeu de Broderbund, Shufflepuck Cantina se présente sous la forme d’un jeu d’air hockey en vue subjective. Cela ne vous dit rien ? Mais si, vous connaissez tous ce jeu où, sur une table, l’on doit faire glisser un palet dans le but adverse à l’aide d’une « raquette » en plastique, sorte de joystick. Le titre vous propose de plonger dans l’univers d’Athanor, dans une lointaine galaxie. Plus précisément, vous irez flâner dans l’un de ses bars, afin de participer à une compétition de ce jeu axé arcade, le tout dans une ambiance space western. Les amateurs des galaxies lointaines de Star Wars ne seront pas dépaysés ! L’objectif : gagner suffisamment de crédits pour pouvoir vous payer un vaisseau et quitter le bout de caillou sur lequel vous vous

Lire la suite »
►Test
Olivier B.

Marvel Puzzle Quest: Dark Reign, le test sur iOS

A moins d’avoir vécu dans une grotte ces cinq dernières années, vous avez sans doute entendu parler de Puzzle Quest, cette rencontre réussie entre le puzzle game façon match three et le jeu de rôle. Le jeu a connu un grand succès et a été adapté sur de nombreuses plates-formes, notamment PSP, Nintendo DS ou bien encore iPhone/iPad (lire nos tests). Mais depuis, d’autres jeux de ce type ont généré le buzz et Puzzle Quest est quelque peu tombé dans l’oubli. Jusqu’à la sortie de Marvel Puzzle Quest: Dark Reign sur iPhone/iPad, une vraie surprise ! Une tempête d’énergie venue de l’espace qui sème le chaos, des météorites qui déposent sur la terre une étrange matière, l’IOS-8, dotée d’extraordinaires pouvoirs. Héros et vilains se disputent cette nouvelle ressource. Iron Man, Spider Man, Thor et d’autres se liguent pour lutter contre le terrible Doctor Doom et ses sbires. Voilà pour le scénario, largement mis en avant tout au long du jeu, à l’aide de dessins de qualité, Marvel oblige. A noter que le jeu n’est pas traduit en français et ceux qui ne maîtrisent pas l’anglais risquent de décrocher bien vite en raison de la quantité importante de dialogues à lire.

Lire la suite »
►Test
Olivier B.

Top Gear Pocket 2, le test Game Boy Color

Le second épisode de TopGear Pocket ne se sera pas fait longtemps attendre. Six mois seulement auront été nécessaires à l’équipe de Kemco pour réaliser cette brillante suite. Quatre modes de jeu sont proposés : Championship, Quick Race, Time Attack et 2 Players. Nous sommes donc en terrain connu, la seule touche originale de ce titre réside dans l’acquisition d’un certain nombre de points au fil de vos victoires. Ces points permettent d’acheter de nouvelles voitures ou d’équiper votre bolide afin d’améliorer ses caractéristiques, sur le principe d’un jeu de rôle. Ces modifications techniques influent considérablement la conduite, ainsi que le revêtement du sol : terre, goudron, gravier, boue, etc. Les pneus crissent, la voiture se soulève et dérape dans les virages serrés. Les sensations et l’impression de vitesse sont extrêmement bien rendues – une première pour un jeu de course sur Game Boy. Les contrôles sont exceptionnels, précis et souples. Vous n’aurez plus d’excuse si vous perdez ! Le même réalisme se retrouve dans les décors proposés, très beaux, et dont l’aspect varie au gré des saisons et de la météo. Même si on aurait aimé une plus grande variété dans ces paysages.

Lire la suite »

Soirée Disney 100 et le jeu de société par Asmodee

La soirée Dixit Disney cachait aussi une soirée pour les 100 ans de Disney. Cette année les partenariats sont légion avec Asmodée, avec Lego, etc. Et cela donne de belle création qu’on va exposer ici. Nous n’avons pas pu jouer à tous les titres même si Dixit Disney a son propre article. Dobble Disney 100 Ans édition limitée Qui ne

Lire la suite »
✎Interview
VTG

Notre interview de Raúl Rubio Munárriz sur GYLT

Interview en français Vous le savez surement avec le temps mais lorsqu’un jeu me plait, j’ai forcément tendance à en parler beaucoup. Parmi ce premier trimestre 2024 un peu morne dans les sorties jeux vidéo, j’ai découvert le jeu GYLT sur Nintendo Switch, jeu que j’ai adoré sur de nombreux points. Vous pourrez d’ailleurs retrouver mon test si vous n’aviez

Lire la suite »
¶Dossier
Manoloben

Les 10 Meilleurs Jeux de Société pour Enfants de Tout Âge : Découverte Ludique

Dans un monde où la technologie occupe une place prépondérante, les jeux de société pour enfants reviennent sur le devant de la scène comme une bouffée d’air frais. Non seulement ils offrent une alternative séduisante aux écrans, mais ils se révèlent être des outils pédagogiques puissants, capables de stimuler l’imagination, de développer des compétences sociales et de renforcer les liens

Lire la suite »
A LIRE ABSOLUMENT!
On est vraiment désolé, mais internet et Wordpress oblige, on doit surement stocker des cookies sur votre ordinateur. Si vous n'en voulez pas, je vous invite à partir (de l'internet). Sinon, venez, on est sympa!