♪Reportage
Kuk

[GamesCom] Blood Bowl 3, polish encore son gameplay

Blood Bowl est originellement un jeu de plateau dans l’univers de Warhammer. Il propose dans un monde alternatif la résolution des conflits entre races à coup de match de football américain. Cette version de Blood Bawl 3 propose en fait la réactualisation des règles de

►Test
Kuk

Deep Sky Derelicts: Definitive Edition, le test Switch

Deep Sky Derelicts fait partie des jeux indépendants PC qu’on attendait avec impatience sur console portable (qui a encore mentionné la PS Vita?). Cela, depuis qu’on l’avait vu à la Gamescom 2017 sur le stand de l’éditeur russe 1C Company. C’est maintenant chose faite avec

[Air-Bot] Communiqué ou Presque
Air-Bot

Naheulbeuk s’aventure sur Switch !

Les aventuriers du Donjon de Naheulbeuk partent à l’assaut des consoles ! Le fameux RPG comique est aujourd’hui disponible sur PS4, Xbox One et Switch. Les développeurs du studio Artefacts et l’éditeur Dear Villagers (ScourgeBringer, Recompile) sortent leur RPG tactique Le Donjon de Naheulbeuk en

[Air-Bot] Communiqué ou Presque
Air-Bot

Un Metal Slug sous forme tactique annoncé

Dotemu et Leikir Studio, en partenariat avec SNK, profitent aujourd’hui du Summer Game Fest 2021 pour annoncer Metal Slug Tactics, une toute nouvelle adaptation de la licence légendaire des années 90. L’action débridée emblématique de la série prend cette fois place sur une grille, pour

►Test
Kuk

SteamWorld Heist: Ultimate Edition, le test sur Switch

  SteamWorld Heist ressort dans une version « ultime » sur Switch, après son développement pour la 3DS et une adaptation sur PS Vita (et Wii U). Comme on avait particulièrement apprécié la version PS Vita, on a renouvelé l’expérience sur la dernière console de Nintendo. De

(Gamescom 2017) Deep Sky Derelicts, personne ne vous entendra chercher dans l’espace…

dsd artwork 400

 

Nous avons eu l’occasion d’essayer, en avant-première lors de la Gamescom 2017, Deep Sky Derelicts du petit studio Snow Hound, édité par 1C Compagny. Il s’agit d’un jeu de rôle au tour par tour dans un univers futuriste décadent. Vous êtes un citoyen de seconde zone vivant dans l’espace, à qui l’on promet une pleine citoyenneté et un retour sur Terre, en échange d’informations sur un légendaire artefact alien.

Vous voilà parti explorer les confins du secteur Deep Sky, notamment tous ses vaisseaux abandonnés. Ceux-ci se présentent sous la forme de zones à explorer représentées par des cases. Seules certaines d’entre elles intègrent des éléments d’action (discussions avec des personnages, découverte d’objets, combats, etc.). Chaque déplacement vous coûtera une certaine quantité d’oxygène, si vous arrivez au bout de vos réserves c’est la mort assurée. Chaque vaisseau est généré de manière procédurale pour conserver une certaine rejouabilité. Les personnages que vous pourrez recruter auront un type de classe spécifique et un arbre de compétence personnalisé.

Honnêtement, les mécaniques sont assez classiques. On parle de ce projet, prochainement en early acces sur Steam, car il pourrait tout à fait être porté sur tablettes et Switch. On ne peut préfigurer de l’écriture du scénario comme des dialogues, ce qui est fondamental dans ce type de jeu. En revanche, on a particulièrement apprécie la qualité du design des personnages comme des décors qui lui confèrent une personnalité, très orientée BD. Bref, on en attend plus pour juger, mais en raison de tous les aspects évoqués dans cet article, on garde un œil sur Deep Sky Derelicts.  

Crowntakers, le test sur iOS

crowntakers cover

Il n’est pas simple de définir le genre Crowntakers, tant le jeu utilise certes des mécanismes finalement assez classiques du jeu vidéo, mais les combine également dans un mélange pas ou peu rencontré. Souvent qualifié de rogue-like, nous préférerons parler ici de « T-RPG sur plateau ». Potion magique de bon goût ou artefact indigeste, on vous dit tout.

On est vraiment désolé, mais internet et Wordpress oblige, on doit surement stocker des cookies sur votre ordinateur. Si vous n'en voulez pas, je vous invite à partir (de l'internet). Sinon, venez, on est sympa!