â–şTest
Manoloben

Familiar Tales, l’avis

Ravi, j’Ă©tais ravi de retrouver Jerry Hawthorne pour son nouveau jeu narratif. Mice and Mystics (jeu narratif aussi) que je connais assez bien date de 2012. Un peu moins de 10 ans se sont Ă©coulĂ©s (car oui, je l’ai connu en VO) sans que j’ai l’occasion de recroiser Jerry sur ma table de salon. J’Ă©tais donc très heureux de le retrouver pour une rĂ©adaptation de son système de jeu narratif avec de nouveaux hĂ©ros improbables. Certes, l’homme n’avait chĂ´mĂ© entre temps, Mice & Mystics a profitĂ© de nombreux scĂ©narios annexes pendant cette dĂ©cennie, visiblement Histoires de Peluches et Comanautes ont aussi montrĂ© le bout de leur nez. Mais, malheureusement, on a jamais assez de temps. Alors je vais me contenter de ce nouveau jeu narratif sorti chez Plaid Hat Games, et croyez-moi la nouveautĂ©, ça Ă  du bon. On va le voir tout de suite avec Familiar Tales. Des jeux enfantins Je ne sais pas si vous ĂŞtes au courant, mais Jerry ne fait pas vraiment des jeux pour nous. Alors certes, chanceux comme il est, ses propositions ont pu nous tomber entre nos mains grâce typiquement Ă  Filosopia et aujourd’hui via Plaid Hat Games. Mais Jerry, comme je vous

Lire la suite »
â–şTest
Manoloben

SNK Heroines Tag Team Frenzy, le test sur Switch

J’ai toujours Ă©tĂ© fan des rosters des jeux de combat SNK, dynamique et diversifiĂ©. Ils avaient conquis mon cĹ“ur en proposant Gals Fighters sur NeoGeo Pocket Color (et disponible dans la compilation sur Switch). C’Ă©tait un jeu extraordinaire proposant seulement les « filles » de SNK. Avec SNK Heroines Tag Team Frenzy, j’y ai cru. Je me suis dit que j’allais pouvoir dĂ©guster Gals Fighters en HD. Certes j’aurais dĂ» lire les mauvaises critiques, elles Ă©taient assez nombreuses pour que je comprenne que je mettais le doigt dans l’oeil (au sens propre comme au figurĂ©). Ça commence par une histoire bancale Dans SNK Heroines Tag Team Frenzy, on vous place dans une dimension parallèle oĂą notre hĂ´te Ă  rĂ©server une maison imaginaire et transporter en son sein les plus grandes combattantes. Il vous demandera pour en sortir d’affronter les autres combattantes en match 2 contre 2. Bien Ă©videmment cela Ă  un dessein bien plus malhonnĂŞte, l’Ă©nergie du dĂ©sespoir recueilli ici permettra de faire revivre une entitĂ© qu’on ne verra jamais… Premier point malaisant et qui apporte peu, c’est que visiblement SNK s’est dit qu’ils n’avaient pas assez de combattantes fille, donc ils ont fĂ©minisĂ© Terry Bogard. MĂŞme lui en est surpris… Ce

Lire la suite »
â–şTest
Angi

Teenage Mutant Ninja Turtles : Shredder’s revenge, le test sur PS4

Oh mazette ! Ou plutôt Cowabunga ! Après avoir sublimé les écrans de télévision des années 90, en série animée ou sur support vidéoludique (arcade, consoles et ordis), les Tortues Ninja font leur grand come-back ! Le tout dans un beat them’up à l’ancienne développé par le studio Tribute Games et édité par Dotemu, sobrement intitulé Teenage Mutant Ninja Turtles : Shredder’s revenge. Histoire de garantir dès le départ une accroche nostalgique efficace. Nunchakus et pizzas Lors du lancement du jeu, vous commencez par avoir droit à une introduction digne de la série animée d’époque et du plus bel effet. En Anglais, mais évitons de pinailler. Puis, vous avez accès à une carte du monde, répartissant les niveaux. Joli clin d’œil aux années 90, à mi-chemin entre Super Mario Bros 3 et le premier Teenage Mutant Ninja Turtles sur Nintendo NES, cette carte est plus esthétique que réellement utile. Commence alors le premier niveau et disons-le franchement, on trouve ses repères assez vite. Scrolling horizontal, ennemis qui arrivent à la chaîne et bourre-pifs à tout va. La palette de coups intègre la fameuse « projection zoom » de Turtles in Time sur Super Nintendo. D’autres coups, pouvoirs ou statistiques se

Lire la suite »
â–şTest
La Team

Capcom Fighting Collection, le test sur PlayStation 4/5

Une nouvelle compilation de chez Capcom a dĂ©barquĂ© Ă  la rĂ©daction. Capcom Fighting Collection n’est pas Capcom Arcade Stadium, ni Capcom Beat’Em Up Bundle. Le premier Ă©tait une compilation de tout type de jeux Capcom possèdant une suite qui a dĂ©barquĂ© rĂ©cemment. Le second une compilation exclusivement de Beat Them UP. Capcom Fighting Collection est comme son nom l’indique une compilation de jeux de combat. Un listing d’anciens On trouvait qu’un listing s’imposait : Darkstalkers: The Night Warriors (USA) / Vampire: The Night Warriors (JAP) Night Warriors: Darkstakers’ Revenge (USA) / Vampire Hunter: Darkstakers’ Revenge (JAP) Vampire Savior : The Lord of Vampire (USA) / Vampire Savior : The Lord of Vampire (JAP) Vampire Hunter 2 : Darkstakers’ Revenge(version japonaise uniquement) Vampire Savior 2 : The Lord of Vampire (version japonaise uniquement) Hyper Street Fighter II: The Anniversary Edition (USA) / Hyper Street Fighter II: The Anniversary Edition (JAP) Super Gem Fighter Minimix (USA) / Pocket Fighter (JAP) Super Puzzle Fighter II Turbo (USA) / Super Puzzle Fighter II X (JAP) Cyberbots : Fullmetal Madness (USA) / Cyberbots : Fullmetal Madness (JAP) Red Earth (USA) / Warzard (JAP) Petit constat, quand c’est possible, les titres sont proposĂ©s dans leur version

Lire la suite »
â–şTest
Angi

Demon Slayer – The Hinokami Chronicles, le test sur Switch

Au milieu de l’océan manga-esque actuel, peu de titres parviennent à vraiment tirer leur épingle du jeu. C’est pourtant le cas de Kimetsu no Yaiba, plus connu chez nous sous le nom de Demon Slayer. Cette série provoque un engouement important depuis plusieurs années, amplement mérité. Quelques mois après sa sortie sur console de salon, le titre développé par le studio Cyberconnect 2 et édité par Sega débarque sur Nintendo Switch. Prêt à décapiter du démon dans les transports ? Beau comme un démon Dès le lancement, Demon Slayer rappelle immédiatement une autre série d’adaptation vidéoludique depuis un anime : Naruto Ultimate Ninja Storm. Et pour cause, c’est la même équipe, utilisant le même moteur de jeu basé sur Unreal Engine. La conséquence directe de ce point est une réalisation ultra-maîtrisée, soutenue par un portage réussi en tous points. Les musiques sont celles de l’anime, et les voix de doublage originelles sont inclues (en Anglais ou en Japonais, avec sous-titres). Mais c’est surtout sur le plan visuel que le jeu impressionne, tant on a régulièrement l’impression de visualiser un anime interactif. Le seul petit bémol vient peut-être du framerate, bloqué en permanence à 30 FPS – mais rien de bien

Lire la suite »
â–şTest
Olivier B.

Rampage, le test sur Lynx

Les conversions de jeux d’arcade sur Lynx sont très nombreuses, et Rampage est l’un des dignes représentants du genre. Pour ceux qui ne connaissent pas ce classique des salles obscures (et qui a été adapté depuis sur un nombre incalculable de supports), il s’agit d’un jeu d’action mettant une scène des clones des célèbres Godzilla, King Kong et consorts. Des scientifiques ont mis au point une formule qui permet de transformer des humains en ces horribles monstres. La suite est facile à deviner : ils s’échappent, et c’est le carnage ! Vous prenez le contrôle de l’un de quatre « personnages » proposés, votre objectif étant simple : raser toutes les villes qui se présenteront à vous. Évidemment, les armées ne vous laisseront pas faire et lancent à votre suite leurs troupes : hommes à pied ou cachés dans les buildings, hélicoptères, tanks, etc. Le déroulement des parties est très simple, il suffit de détruire tous les bâtiments présents à l’écran. On passe alors au niveau suivant, avec une difficulté accrue. C’est très répétitif dans l’ensemble et heureusement les quelques bonus et malus viennent ajouter un peu d’intérêt au titre. La nourriture et les civils constituent des mets de choix

Lire la suite »
â–şTest
Angi

Trek to Yomi, le test sur Xbox series

Existe-t-il un seul geek en France n’étant pas un minimum adepte de culture Japonaise ? Est-il possible, à la vue des trailers de Trek to Yomi, de résister à l’envie de saisir la manette et de découper du Samouraï ? Je ne sais pas mais moi, en tout cas, je n’ai pas pu. C’est donc avec une grande motivation que j’ai eu le plaisir de me jeter sur le titre de Flying Wild Hog et Leonard Menchiari. Beau comme un Bushido Le premier élément marquant et à l’évidence le point fort du jeu, c’est son ambiance. Trek to Yomi mise tout (et même un peu trop – nous y reviendrons) sur sa direction artistique. L’histoire se déroule en pleine ère Edo, via un visuel cinématographique noir et blanc directement inspiré du « jidaigeki ». C’est-à-dire les vieux films de samouraï Nippons, mixant généralement drame et vengeance. Les airs de musique au shamisen et les voix Japonaises contribuent à l’immersion. Le scénario commence sur un flashback, alors que le héros (Hiroki) est encore en train de parfaire son art avec son maître, sous les yeux de sa douce et future femme Aiko. Puis, l’histoire fait un bond en avant, alors que

Lire la suite »
â–şTest
Manoloben

Pocket Rumble, le test sur Switch

J’avais pourtant envie d’y croire. Souvenez-vous, je vous parlais de Pocket Rumble il y a dĂ©jĂ  6 ans dans la V1 de Air-Gaming. Ă€ l’Ă©poque, le Kickstarter Ă©tait rĂ©ussi, les promesses faites pour une version Neogeo Pocket Color gratuite, travaillĂ©e par Thor (rtb7). 22 personnages prĂ©vus, plĂ©thore de DLC et un style Neogeo Pocket Color qui ne pouvait que me plaire. Bon 4 ans plus tard c’est la dĂ©confiture. Une version Steam toujours en Early Access est mort-vivante, une version Switch sortie d’on ne sait oĂą en 2018. 8 personnages sur les 22 prĂ©vues, pas de DLC… OK, il y a eu un hold-up. Dommage, le jeu voulait changer un peu la donne en proposant une barre de vie de 12 points. Des coups spĂ©ciaux accessibles comme des coups classiques. Et surtout une grosse nouveautĂ© une barre de frame pour aider les plus mauvais Ă  voir plus clair dans ce principe obscure qui consiste « à jouer Ă  un jeu Ă  la frame près ». Dans les faits, bien que le netcode soit bon (on peut jouer en ligne, et il y’a encore du monde aujourd’hui). On obtient un jeu bancal, pas Ă©quilibrĂ©, mignon, mais pas inspirĂ©. On retrouve mĂŞme sur le

Lire la suite »
â–şTest
Kuk

Mother Russia Bleeds, le test sur Switch

Mother Russia Bleeds, est un beat’em all rĂ©alisĂ© par Le Cartel, un petit studio français. On l’avait dĂ©jĂ  vu sur PC Ă  la Gamescom 2017 en se doutant qu’il avait toutes les chances de sortir sur PS Vita ou Switch.De ce qu’on avait vu, il paraissait bien barrĂ© et bourrin, le rĂ©sultat final est encore plus extrĂŞme. On peine Ă  lister tous les moments glauque, Ă  connotation sexuellement, ou morbide sous psychotrope qui parsème le jeu. C’est clairement un ton particulier, Ă  rĂ©server aux amateurs, mais Ă  titre personnel j’ai vraiment bien accrochĂ©. Mother Russia Bleeds nous narre l’Ă©popĂ©e sanglante d’une famille de gitan dans la Russie dĂ©liquescente des annĂ©es 1986, et ce tout en pixels. Comme dans tout beat’em all/up qui se respecte, vous pouvez jouer jusqu’Ă  quatre personnages en mĂŞme temps, tous ayant des capacitĂ©s diffĂ©rentes, en force, rapiditĂ©, allonge et saut, modifiant d’autant les possibilitĂ©s de style de jeu. ScĂ©nario d’Ă©poque Le scĂ©nario est un prĂ©texte Ă  proposer des niveaux variĂ©s, mais en gardant un cĂ´tĂ© morbide et dĂ©rangeant, tout en vous permettant de justifier un dĂ©chaĂ®nement de violence. KidnappĂ© par une organisation mafieuse, vous avez servi de cobaye pour tester la Nekkro, une nouvelle drogue de

Lire la suite »
[Air-Bot] Communiqué ou Presque
Air-Bot

JoJo’s Bizarre Adventure All Star Battle R annoncé sur Nintendo Switch

Bandai Namco vient d’annoncer JoJo’s Bizarre Adventure All Star Battle R, un jeu de combat basĂ© sur la cĂ©lèbre franchise. Il sortira sur Nintendo Switch, PlayStation, Xbox et PC au dĂ©but de l’automne. Combattez pour le destin des Bloodlines dans le plus grand jeu de JoJo jamais crĂ©Ă© par BANDAI NAMCO Entertainment ! DĂ©veloppĂ© par CyberConnect2 Co., JoJo’s Bizarre Adventure : All Star Battle R plonge les joueurs dans une authentique adaptation de jeu vidĂ©o qui reste fidèle au style artistique captivant du crĂ©ateur Hirohiko Araki et met en scène les acteurs VO japonais originaux de la sĂ©rie animĂ©e. PrĂ©sentĂ© pour la première fois en 1987 et adaptĂ© en anime en 2012, JoJo’s Bizarre Adventure est surtout connu pour ses hĂ©ros charismatiques qui lancent des « phrases chocs » inoubliables et exĂ©cutent des mouvements exagĂ©rĂ©s en s’affrontant Ă  l’aide d’arts martiaux et de compĂ©tences surnaturelles. JoJo’s Bizarre Adventure : All Star Battle R est le plus grand jeu jamais rĂ©alisĂ© dans la franchise, rassemblant 50 personnages de chaque arc narratif. Nous pourrons y vivre les batailles les plus populaires de chaque histoire et voir des hĂ©ros de diffĂ©rents univers interagir pour la première fois, en jouant Jonathan Joestar, DIO, Jotaro Kujo, Jolyne

Lire la suite »
✎Interview
VTG

Interview de Yoan FANISE, directeur de DigixArt.

Nous avons eu l’honneur de rĂ©aliser une interview de Yoan FANISE, co-fondateur et directeur du studio DigixArt. Ayant participĂ© avec Ubisoft au succès mondial Soldats Inconnus : mĂ©moires de la Grande Guerre, il fonde en 2015 son propre studio. Road 96, 11-11 Memories Retold ou encore Lost in Harmony font partie des Ĺ“uvres rĂ©alisĂ©es par ce studio français. Leur Ĺ“uvre

Lire la suite »
¶Dossier
Manoloben

Quand Holy Grail Games dépose le bilan : une histoire de David contre Goliath

Je suis profondĂ©ment attristĂ© d’apprendre plusieurs mois après, la mort de Holy Grail Games. Ce n’est pas passĂ© au 20H (que je ne regarde pas) et mĂŞme sur Twitter, l’information n’Ă©tait pas parvenue jusqu’Ă  moi. J’Ă©tais en train d’Ă©crire sur un de leur très bon titre : Rallyman GT quand j’ai fait quelques recherches pour Ă©tayer mon article. Quelle fut

Lire la suite »
✎Interview
VTG

Interview de l’Ă©quipe Joymasher, DĂ©veloppeurs de Vengeful Guardian: Moonrider

Interview en français Bonjour à toute l’équipe de Joymasher ! Je vous remercie de nous avoir accordé cette interview. Nous profitons de la sortie de Vengeful Guardian: Moonrider et de son succès auprès des joueurs pour en savoir un peu plus sur l’équipe et sur le développement du jeu. Air-gaming : pourriez-vous présenter les différents membres composant l’équipe (avec éventuellement

Lire la suite »
A LIRE ABSOLUMENT!
On est vraiment désolé, mais internet et Wordpress oblige, on doit surement stocker des cookies sur votre ordinateur. Si vous n'en voulez pas, je vous invite à partir (de l'internet). Sinon, venez, on est sympa!