Super Monkey Ball Banana Mania, le test Switch

Super Monkey Ball Banana Mania, le test Switch
Par Angi
🖶 Temps de lecture estimée : 5 minute(s)

Comme je l’évoquais récemment lors du test de Glyph, j’ai une profonde sympathie pour les jeux d’équilibre où l’on dirige une sphère. C’est donc avec un plaisir non dissimulé que j’ai vu revenir mes singes rotatifs préférés. Un jeu de boules avec des bananes à tout ce qu’il faut pour les mauvais jeux de mots, mais nous les éviterons ici. Alors, jouer à une compilation (Super Monkey Ball Banana Mania) reprenant les niveaux de Super Monkey Ball 1 et 2 en 2021, ça donne quoi ?

Tout envoyer bouler, et chasser la banane

Pour celles ou ceux qui ne connaissent pas la série, Monkey Ball est une série de jeux où l’on doit diriger une boule qui roule (…) vers la sortie dans des niveaux périlleux, en moins de soixante secondes et si possible en ramassant au passage un maximum de bananes. Les tableaux contiennent des pentes, des rampes, des trous, des obstacles, des tapis roulants, etc.

La particularité de cette série est que l’on ne dirige non pas la sphère elle-même, mais que l’on oriente le plateau de jeu. La sensation alors éprouvée est assez compliquée à traduire à l’écrit, mais sachez que tout ceci s’appréhende très naturellement manette en main. La direction artistique consiste en des niveaux 3D basiques mais efficace, dans une ambiance ultra-colorée kawaii au possible, tant sur les plans visuel que sonore.

Le premier titre d’origine date donc de 20 ans, et il est ici question de contenus surtout issus des épisodes Super Monkey Ball (2001) et Super Monkey Ball 2 (2003). Cette compilation est en fait un épisode anniversaire, bénéficiant au passage d’un sacré brushing HD. Au rayon des options sympathiques, il est possible de débloquer de nombreux éléments tels que des modes Sepia ou miroir, des skins pour les héros du jeu et même de nouveaux personnages.

Pas seulement des singes, mais aussi Sonic, Tails, Kazuma (de la série Yakuza) ou encore Beats (de Jet Set Radio). D’autres personnages sont prévus en DLC. Alors bien sûr, les esprits chagrins diront que Super Monkey Ball, c’est avant tout un « Monkey » dans la « Ball ». Mais le capital sympathie de cette option reste énorme (par exemple : les bananes se transforment en anneaux lorsque vous jouez Sonic ou Tails). La possibilité de faire « sauter » la boule apparue dans l’épisode Banana blitz est également déblocable. Pour le plus grand plaisir de ses fans, ou le désespoir des puristes de la série originelle.

Vous m’en mettrez dix tonneaux

Côté contenu, il vaut mieux s’accrocher. Super Monkey Ball Banana inclut en effet pratiquement deux cent cinquante niveaux, avec un mode histoire et différents défis. Soit de très, très, très nombreuses heure de jeu et d’agacement en perspective, même si ces niveaux correspondent à ceux déjà compilés sur le titre Super Monkey Ball Deluxe (2005). Le nombre de vies et donc d’essais est infini, contrairement à la résistance de votre système nerveux.

Le sadisme du titre n’a d’égal que la satisfaction de boucler les niveaux les plus ardus. Néanmoins, pour les nouveaux venus ou les moins courageux (ou pour votre santé mentale), le titre inclut un système d’aide. Ce dernier permet de multiplier le temps disponible par deux, de ralentir la balle ou encore de vous indiquer le parcours idéal. Douze mini-jeux sont également présents, allant du billard au tennis, en passant par la course ou encore du tir en mode rail-shooting. Nous n’irons pas jusqu’à dire qu’on a ici droit à un Monkey Mario Party, mais cet élément est également étonnement riche.

Il est très difficile de trouver de gros défauts à Super Monkey Ball Banana mania, si ce n’est le fait que les niveaux proviennent tous d’anciens titres bien entendu (mais c’est le principe). Peut-être le design parfois basique des premiers niveaux, qui date un peu ? Ou encore la courbe de difficulté parfois franchement raide, surtout après être passés par les épisodes plus récents et beaucoup plus accessibles (Banana blitz, récemment rafraichi en HD, en tête) ? Ou enfin la quasi-impossibilité de pratiquer le titre au gyroscope, tant cette option semble mal calibrée ? Très franchement, ce serait pinailler…

La chasse à la banane vous fait de l’œil ? Vous connaissez la série et avez encore envie de vous faire mal ? Vous aimez les singes à grandes oreilles ? Foncez !

Super Monkey Ball Banana mania est une compilation anniversaire réussie à tous points de vue et particulièrement généreuse. Le genre d’initiative que l’on aimerait voir plus souvent et une dose de fun garantie, seul ou à plusieurs.

Excellent !

Mis à disposition par l’éditeur : Oui

Pas d'anecdote

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur skype

Payer un Carambar au Rédacteur

Dans la même catégorie :

On est vraiment désolé, mais internet et Wordpress oblige, on doit surement stocker des cookies sur votre ordinateur. Si vous n'en voulez pas, je vous invite à partir (de l'internet). Sinon, venez, on est sympa!