â–șTest
Angi

Wings of Bluestar, le test sur Switch

NĂ© dans les annĂ©es 80 et ayant connu son apogĂ©e dans les annĂ©es 90, le shoot them up classique et Ă  l’horizontal semble immortel. Directement inspirĂ© des classiques tels que R-Type ou Blazing Star, Wings of Bluestar arrive aujourd’hui sur Switch. Le titre est dĂ©veloppĂ© par le studio indĂ©pendant Shinu Real Arts, et Ă©ditĂ© par Eastasiasoft Games. Wings of Blazing Star Wings of Bluestar annonçait la couleur dĂšs le trailer, et on se trouve en terrain connu dĂšs les premiĂšres minutes. Ambiance cosmique, rythme dynamique et choix entre deux pilotes. La jeune Aya, dont le vaisseau est dotĂ© d’un tir moins puissant mais peut ĂȘtre Ă©quipĂ© d’un module de protection façon R-Type. Et l’un peu moins jeune Zarak, dont le vĂ©hicule est nettement plus portĂ© sur l’attaque. Les deux vaisseaux peuvent amĂ©liorer leurs tirs et surtout d’équiper d’un ou deux modules, en ramassant des bonus dans les niveaux. Ces modules peuvent Ă©galement s’orienter ou plutĂŽt pivoter de l’avant Ă  l’arriĂšre, en utilisant les gĂąchettes. A noter que les vaisseaux eux-mĂȘmes ne peuvent pas pivoter. Maintenir le bouton de tir ralentit leur mouvement, ce qui s’avĂšre parfois gĂȘnant et parfois utile, en fonction du contexte. Le Shmup SucrĂ©-SacrĂ© D’autres items Ă 

Lire la suite »
â–șTest
VTG

NeverAwake, le test sur Switch

AprĂšs une fin d’annĂ©e propice aux jeux AAA du fait de l’arrivĂ©e du pĂšre noĂ«l, le mois de Janvier est traditionnellement assez creux dans le monde du jeux video. Toutefois, certains jeux sortent du lot Ă  leur annonce Ă  travers un univers, un style qui leur est propre. C’est ainsi que je suis tombĂ© sur NeverAwake. Un monde cauchemardesque Le premier point qui m’a interpelĂ© lors de la dĂ©couverte du trailer fut la direction artistique choisie par les dĂ©veloppeurs. Nous dĂ©couvrons ainsi Rem, une petite fille endormie, luttant face Ă  ses songes cauchemardesques et psychĂ©dĂ©liques. Par exemple, le joueur devra faire face Ă  un dentiste, une poupĂ©e ou un lĂ©gume. Ces diffĂ©rents « monstres » sont dĂ©peints Ă  la main et dans une thĂ©matique qui se rapproche de Tim burton. A l’inverse, votre personnage sera totalement en 3D mĂȘme si on a parfois du mal Ă  la discerner dans cette plĂ©thore d’effets graphiques. En effet, si le jeu reste agrĂ©able en mode dock sur un grand Ă©cran, il se veut beaucoup plus confus en mode portable. En outre, la multiplicitĂ© d’ennemis Ă  l’Ă©cran couplĂ© aux tirs de ces derniers rends l’ensemble bordĂ©lique. Par exemple, vous pourrez ĂȘtre touchĂ© par un tir ennemi

Lire la suite »
â–șTest
Angi

The Knight Witch, le test sur Switch

Genre tenant une place un peu Ă  part dans le paysage vidĂ©oludique durant les annĂ©es 80-90, les jeux de type MĂ©troidvania ont littĂ©ralement explosĂ© depuis une quinzaine d’annĂ©es. Avec notamment Castlevania, Guacamele, Shantae, Ori
 Team 17 est un studio de dĂ©veloppement et d’édition lĂ©gendaire, connu entre autres pour Worms, Alien Breed, Overcooked 2, The Escapists
 MĂ©langez les deux, ajoutez le studio de dĂ©veloppement Super Awesome Hyper Dimensional Mega Team (rien que ça), et vous obtenez The Knight Witch. Motivant, n’est-ce pas ? ZaĂŻ ZaĂŻ Dagadai The Knight Witch propose un univers et un scĂ©nario originaux. En cette Ă©poque de version « remastered », « HD » ou « remake » en tous genres, voilĂ  qui fait plaisir d’emblĂ©e. L’histoire prend place dans un monde mĂȘlant magie et technologie. Les humains et en particulier le clan Daigadai ont dĂ©veloppĂ© des robots et une industrie de pointe, au point d’impacter les ressources de la planĂšte entiĂšre et de commencer Ă  la dominer. La rĂ©volte gronde, aidĂ©e par les quatre Knight Witches lĂ©gendaires, qui sauvent un monde alors au bord du prĂ©cipice. Les dĂ©gĂąts Ă©tant irrĂ©mĂ©diables, les survivants se retrouvent alors contraints de vivre sous terre. VoilĂ  comment s’ouvre The Knight Witch. Puis

Lire la suite »
✎Interview
VTG

Interview de James, Créateur de Hazelnut Hex

Vous le savez, chez Air-gaming, quand on aime un jeu, on le dit haut et fort. Ce fut le cas lors de mon dernier test du shmup Hazelnut Hex que les retardataires pourront retrouver ici. Nous avons eu l’occasion d’interviewer le crĂ©ateur dudit jeu, James alias Chunderfins qui nous explique son parcours et ses influences pour la crĂ©ation du jeu. Interview en français Air-gaming : Bonjour James. Peux tu nous expliquer ton parcours sur la crĂ©ation du jeu, sur tes inspirations, sur l’Ă©quipe de dĂ©veloppement ? Chunderfins : Le dĂ©veloppement a Ă©tĂ© rĂ©alisĂ© principalement par moi mĂȘme. J’ai rĂ©alisĂ© les graphismes, la musique ainsi que la programmation. Les Ă©crans titres ont Ă©tĂ© rĂ©alisĂ© par le super talentueux Mismash (https://mismash.carrd.co/), la musique a Ă©tĂ© mixĂ© par l’incroyable Toni Leys (https://tonileys.bandcamp.com/), et la voix du personnage principal Nat a Ă©tĂ© fait par la seule et unique Stephanie Komure (http://www.stephaniekomure.com/) et j’ai eu Ă©normĂ©ment d’aide de la part de nombreux testeurs qui m’ont donnĂ© leurs retours ! Je rĂ©alisais de vieux jeux en flash durant les annĂ©es 2000 et aprĂšs plusieurs jobs dans l’animation et la programmation, je voulais en profiter pour rĂ©aliser un nouveau jeu. J’ai commencĂ© Ă  travailler dessus vers Novembre

Lire la suite »
â–șTest
VTG

Hazelnut Hex, le test sur Switch

La dĂ©couverte d’un jeu ne se joue parfois Ă  pas grand-chose. Au dĂ©tour de mon fil d’actualitĂ© sur Twitter, je tombe sur une capture d’Ă©cran au style sympathique et avec pour unique information qu’il s’agit d’un nouveau shmup. Ce jeu, c’est Hazelnut Hex. AprĂšs plusieurs dĂ©ceptions pour le genre sur la console de Nintendo, j’en arrivais Ă  penser que cette derniĂšre Ă©tait maraboutĂ©e…Alors, nous allons vĂ©rifier ensemble si la magie a opĂ©rĂ©. Ma sorciĂšre bien-aimĂ©e Nous commençons le soft par un Ă©cran de chargement qui parle Ă  mon coeur de joueur arcade Ă  savoir « winners don’t skip breakfast » en rĂ©fĂ©rence au « winners don’t use drugs« . Cela commence fort bien et fait forcĂ©ment Ă©cho au scĂ©nario du soft. En effet, une Ă©trange malĂ©diction a frappĂ© la terre : le petit dĂ©jeuner a disparu partout ! Aussi, vous incarnerez une sorciĂšre du nom de Nat et son acolyte, Sam l’Ă©cureuil, ensemble ils devront faire face Ă  diffĂ©rents ennemis. L’histoire se veut gentillette, lĂ©gĂšre et apporte un peu de fraicheur dans l’univers du shmup. Des boulettes au p’tit dej Hazelnut Hex est un shmup Ă  dĂ©filement horizontal dans la lignĂ©e d’un Cotton ou Darius. À travers cinq niveaux variĂ©s et colorĂ©s, vous devrez

Lire la suite »
â–șTest
VTG

Sisters Royale: Five Sisters Under Fire , le test sur Switch

Un colis arrive un jour Ă  la maison, ce colis fut la version physique de Sisters Royale: Five Sisters Under Fire, un shmup pour la petite portable de Nintendo. L’ami Manoloben, connaissant mes gouts, me proposa de dĂ©couvrir cette nouvelle franchise des dĂ©veloppeurs Alfa system qui ne sont pas novice dans ce domaine. Alors vais-je m’Ă©clater avec plus de quatre femmes au lit ? RĂ©ponse Ă  venir. Les filles d’Ă  cotĂ© Tout d’abord, le jeu commence par une histoire tenant sur un post it. Vous incarnez une des cinq soeurs d’une sororie en quĂȘte de l’amour avec un grand H Ă  travers un ange charismatique du nom de Yashin. Chaque soeur dispose de son propre style de tir ou de technique spĂ©ciale qui influe sur le style de jeu. Une fois choisie, votre hĂ©roĂŻne devra affronter ses autres soeurs, elles aussi, amoureuses du boss de fin Yashin. De plus, les phases de tirs sont agrĂ©mentĂ©es en dĂ©but et fin de niveau de planches de manga avec des Ă©changes ronflants entre les diffĂ©rents personnages. Niais et sans intĂ©rĂȘt, vous aurez la possibilitĂ© de passer les « cinĂ©matiques » devant de tels falots protagonistes. Mention spĂ©ciale Ă  l’Ă©phĂšbe de fin dont le charisme est

Lire la suite »
â™ȘReportage
Kuk

[Gamescom] Swordship, le Wipeout de l’esquive

Sur le stand de Thunderful on a pu essayer Swordship, un shoot them up…sans « shoot ». Comment c’est possible ? Et bien les dĂ©veloppeurs qualifient eux-mĂȘmes leurs jeux de Dodge’Em Up… Le jeu reprend les codes des shoots 3D (mĂȘme si on est plus dans la 2,5D). Les vaisseaux ont des couleurs saturĂ©es, qui file Ă  toute allure sur une zone aquatique. Le scĂ©nario est dans l’aire du temps, oĂč une catastrophe climatique a entraĂźnĂ©e une brusque montĂ©e des eaux. Vous pilotez une sorte de hors-bord ultra rapide chargĂ© de voler des containers que s’Ă©changent les trois citĂ©s sous-marines qui se sont constituĂ©es aprĂšs l’effondrement de notre monde. Vous ĂȘtes rapide, mais non armĂ©, et votre but est tout simplement de ramasser des containers. Évidemment, on ne vous laisse pas faire et tous les systĂšmes de sĂ©curitĂ©s sont Ă  vos trousses… Le gameplay est basĂ© sur 3 mĂ©caniques : Ă©viter les tirs ennemis, ramasser les containers, utiliser les tires de vos adversaires pour vous dĂ©barrasser d’eux au plus vite. Les tirs ennemis sont prĂ©visualisĂ©s et vous avez quelques secondes avant de les Ă©viter. Ça vous semble facile ? Ça le sera beaucoup moins quand vous aurez Ă  jongler entre les (nombreuses) zones de tires

Lire la suite »
â–șTest
Kuk

Yurukill: The Calumniation Games, le test sur Switch

Yurukill: The Calumniation Games est un titre hybride qui alterne des parties enquĂȘte type escape game et des parties de shoot them up. Deux jeux dans un Une sombre organisation rĂ©alise un jeu entre des prisonniers. Ceux-ci seront soumis Ă  plusieurs Ă©preuves d’intelligence et d’adresse. Mais il ne pourra y avoir qu’un seul gagnant qui se verra offert la liberté  Afin d’ajouter un peu de « fun » Ă  ce jeu de la mort, les Ă©preuves se dĂ©roulent dans un parc d’attractions. Cinq Ă©quipes sont formĂ©es entre des condamnĂ©es et un exĂ©cuteur qui sont censĂ©s les surveiller. ConcrĂštement on alterne des phases ou les crimes des condamnĂ©es sont reconstituĂ©s. Bien sĂ»r, il vous faut rĂ©soudre certains petits puzzles pour accumuler des donnĂ©es sur les diffĂ©rentes affaires. Ainsi renseignĂ© vous pouvez essayer de vous disculper ou tout du moins de montrĂ© votre bonnes fois. D’ailleurs on sent les influences vers les trois Danganronpa ou Nine Hours, Nine Persons, Nine Doors /Zero Escape: Virtue’s Last Reward / Zero Time Dilemma . AprĂšs quoi le protagoniste de l’Ă©pisode enchaĂźne une phase qu’on de manic shooter. Vous dirigez un vaisseau qui se fait canarder de toute part. À vous d’accumuler les bonus pour booster vos tires.

Lire la suite »
â–șTest
Angi

Pocky & Rocky Reshrined, le test sur Switch

En Europe, il n’y a que deux options vis-Ă -vis de la sĂ©rie Kiki Kakai, Pocky & Rocky : soit elle vous est trĂšs familiĂšre, soit elle vous est totalement inconnue. NĂ©e dans le monde de l’arcade au milieu des annĂ©es 80, cette mini-saga a surtout gagnĂ© en popularitĂ© dans les annĂ©es 90 sur Super Nintendo. Shoot them up multidirectionnel, son atmosphĂšre gĂ©nĂ©rale de chasse au dĂ©mon dans le Japon fĂ©odal Ă©tait alors soutenue par une rĂ©alisation 2D lĂ©chĂ©e et une ambiance sonore de qualitĂ©. Pas moins de trente ans plus tard, la licence sort d’outre-tombe. Play Pocky like it’s 1992 Dans les annĂ©es 90, j’étais plutĂŽt team Sega. Mais comme beaucoup de monde, j’ai fini par craquer pour les deux supports. Pocky & Rocky a dĂ©finitivement fait partie de mes motivations pour basculer du cĂŽtĂ© du plombier moustachu. Cet Ă©pisode, joliment adossĂ© d’un « Reshrined » et toujours dĂ©veloppĂ© par le studio Natsume, faisait donc office de test incontournable. Mettons les pieds dans le plat, cet Ă©pisode aurait pu se nommer Pocky & Rocky 3 (ou 4, si vous intĂ©grez l’épisode plus confidentiel sorti sur Game Boy Advance), tant il est fidĂšle Ă  ses origines. La rĂ©alisation sent bon le

Lire la suite »
â–șTest
Olivier B.

Super Stardust Portable, le test sur PSP

AprĂšs avoir fait plaisir aux fans de shoot’em up nerveux sur PlayStation 3, Super Stardust nous fait l’honneur d’un passage sur PSP, dans une version spĂ©ciale. Le jeu de tir de Housemarque marque (sans aucun mauvais jeu de mot) le retour d’une lĂ©gende que les plus vieux d’entre vous connaissent peut-ĂȘtre : Stardust, publiĂ© en 1993 sur Atari STE et Amiga, et sa suite encore plus percutante, Super Stardust, commercialisĂ© quant Ă  elle en 1995 sur Amiga 1200, CD32 et PC. Un titre poussiĂ©reux et Ă©culĂ© ? Loin de lĂ  ! Le dĂ©veloppeur finlandais nous prouve, avec brio, qu’il est parfaitement possible de marier un genre presque antique et la puissance brute des consoles d’aujourd’hui. Car Super Stardust, c’est avant tout le clone d’un shoot’em up antĂ©diluvien : Astroids, de 1979 ! On y contrĂŽler un vaisseau qui se dĂ©place Ă  360°, dans une zone de jeu fermĂ©e, sensĂ©e reprĂ©senter la surface d’une planĂšte (que l’on peut donc joindre de part et d’autre). Deux dangers pour vous : les aliens et les mĂ©tĂ©orites, qui apparaissent, aussi bien l’un que l’autre, dans un dĂ©sordre total. Attention Ă  ne pas ĂȘtre au mauvais endroit, au mauvais moment ! Pour vous aider, une

Lire la suite »
✎Interview
VTG

Interview de l’Ă©quipe Joymasher, DĂ©veloppeurs de Vengeful Guardian: Moonrider

Interview en français Bonjour Ă  toute l’équipe de Joymasher ! Je vous remercie de nous avoir accordĂ© cette interview. Nous profitons de la sortie de Vengeful Guardian: Moonrider et de son succĂšs auprĂšs des joueurs pour en savoir un peu plus sur l’équipe et sur le dĂ©veloppement du jeu. Air-gaming : pourriez-vous prĂ©senter les diffĂ©rents membres composant l’équipe (avec Ă©ventuellement

Lire la suite »
Nintendo Switch versus consoles Nintendo
¶Dossier
Manoloben

Faut-il switcher ? Avis sur la Nintendo Switch (MAJ 5 ans aprĂšs et je m’Ă©tais un peu plantĂ©)

J’ai Ă©crit cet article Ă  la sortie de la Nintendo Switch (le 31 mars 2017), Ă  l’Ă©poque la console subissait un bashing organisĂ© et j’avais voulu avoir un point de vue un peu plus optimiste. J’ai fait de mauvaises prĂ©dictions, des bonnes aussi. C’est amusant de revenir 5 ans plus tard sur un article pour voir ce que l’on pensait

Lire la suite »
â™ȘReportage
La Team

Les nouveautés Lego pour noel 2022 (le Showfloor de Paris)

L’heure est importante, nous sommes Ă  3 mois de NoĂ«l, et dĂ©jĂ  les Papas comme moi pensent Ă  ce qu’ils vont pouvoir offrir Ă  leur chĂšre descendance. Il faut bien Ă©videmment des jouets Ă©coresponsables, des jouets drĂŽles pour votre enfant, mais aussi pour vous chers parents. Ne vous inquiĂ©tez pas, je suis allĂ© faire un tour sur le Showfloor de

Lire la suite »
A LIRE ABSOLUMENT!
On est vraiment désolé, mais internet et Wordpress oblige, on doit surement stocker des cookies sur votre ordinateur. Si vous n'en voulez pas, je vous invite à partir (de l'internet). Sinon, venez, on est sympa!