♪Reportage
Kuk

[Gamescom 2023] Les prochaines sorties d’Arc System Works

De la mĂŞme manière que nous avons rencontrĂ© Nis America, nous avons Ă©galement rencontrĂ© les reprĂ©sentants de la sociĂ©tĂ© japonaise Arc System Works. Nous avons fait le point ensemble sur les prochaines sorties de la firme bien connue des amateurs de jeux de combat. Point extrĂŞmement positif, un bon nombre de dĂ©veloppeurs Ă©taient prĂ©sents. Ce sont eux qui nous ont prĂ©sentĂ© leurs titres, autant que leur aptitude aux jeux de combat… Guilty Gear Strive Season Pass 3 Ă€ tout seigneur, tout honneur, c’est bien sĂ»r avec le titre phare d’Arc System Works que nous avons commencĂ© avec Guilty Gear Strive. Alors certes ce dernier est dĂ©jĂ  sorti depuis deux ans maintenant, mais les dĂ©veloppeurs ont soulignĂ© leurs volontĂ©s d’inscrire le jeu sur un temps long. D’ailleurs ils Ă©taient très fiers des 2,5 millions d’utilisateurs enregistrĂ©s sur le jeu en aoĂ»t (toutes plateformes confondues). D’oĂą l’importance pour eux du système des « pass ». Nous en sommes actuellement au troisième. Ce « Season Pass 3 » propose deux stages supplĂ©mentaires, quatre nouveaux personnages, et de manière plus anecdotique, plusieurs couleurs secondaires pour les personnages. Le 24 aoĂ»t le personnage Jonny est dĂ©sormais disponible. Combattant bien connu des fans, il a rejoint la sĂ©rie avec Guilty

Lire la suite »
â–şTest
Manoloben

Double Dragon Gaiden: Rise of the Dragons, le test sur Switch

Je vais vous faire une confidence, je ne savais oĂą je mettais les pieds avec Double Dragon Gaiden: Rise of the Dragons. Just4Games nous l’a proposĂ©, en tant que grand fan des Double Dragon (oui, j’aime les mauvais Beat Them Up depuis mon enfance), je ne pouvais qu’accepter. Pourtant j’Ă©tais vaccinĂ© avec Double Dragon 4, ou Double Dragon Neon – qui a le mĂ©rite de m’avoir fait bien rire lors du gĂ©nĂ©rique de fin, rien que ça, il faut jouer Ă  ce jeu. Pourtant, je savais que Double Dragon est une sĂ©rie mythique capable du pire (souvent) et du meilleur (rarement, mais Double Dragon 2 sur NES est ouf!). Et quand j’ai lancĂ© Double Dragon Gaiden: Rise of the Dragons, j’Ă©tais pas prĂŞt… Un Beat Ă  un coups Double Dragon Gaiden: Rise of the Dragons c’est dĂ©jĂ  un jeu signĂ© par Secret Base, vous ne les connaissez pas? C’est pourtant les crĂ©ateurs d’un titre que je n’avais pas apprĂ©ciĂ© : Streets of Red. Ă€ l’Ă©poque, l’aspect arène m’avait laissĂ© totalement froid et le titre me faisait penser Ă  un mauvais jeu de mots d’Ă©tudiants. Pourtant, il avait Ă©tĂ© saluĂ© par les critiques. Bref, ils ne sont pas Ă  leurs coups

Lire la suite »
♪Reportage
Manoloben

[Gamescom 2023] Towerborne, le beat them up sans fin

Microsoft nous a invitĂ©s Ă  une petite prĂ©sentation de TowerBorne. Qu’est-ce que Towerborne? Le prochain jeu de Stoic, comment ça, ça ne vous aide pas? Mais si Stoic, les gens derrière Banner Saga l’escroquerie la trilogie. J’ai clairement apprĂ©ciĂ© Banner Saga pour ce qu’il est : un gros jeu narratif dont la partie stratĂ©gie est Ă  la ramasse (et pourtant il y avait du potentiel). Pour TowerBorne, j’avoue avoir Ă©tĂ© un peu surpris d’apprendre qu’ils Ă©taient Ă  l’origine du projet. Un titre bien loin de la stratĂ©gie, puisqu’ici nous parlons d’un Beat Them Up multiplayers en ligne. Dans Towerborne, vous jouez un Aces, une personne vouĂ©e Ă  dĂ©fendre le seul lieu paisible du coin nommĂ© Belfry. Vous allez devoir accepter mission et combat pour combattre les forces du mal. ForcĂ©ment comme je n’Ă©tais au courant de rien Ă  propos du projet, j’ai fait mon candide. Je l’ai pris au dĂ©but comme un Beat Them Up, classique, mais bien fait. Chaque personnage ayant sa caractĂ©ristique, mais qui en faites, peut ĂŞtre customisable de bout en bout. J’Ă©tais mĂŞme content de me dire que ça ressemblait Ă  Dragon’s Crown. En effet, il y a une zone ville centrale (Belfry) avec les missions,

Lire la suite »
♪Reportage
Kuk

[Gamescom 2023] Goldorak Le Festin des Loups, le souvenir en mode multiple

Microids publie ou dĂ©veloppe de nombreuses adaptations issues du monde des dessins animĂ©s ou de la bande dessinĂ©e. Évidemment, dans ce registre, un des plus attendus est probablement celui qui nous propose d’incarner Goldorak, le robot mythique de notre enfance. On a donc Ă©tĂ© accueillis sur le stand professionnel de Microids Ă  la Gamescom, ou l’Ă©quipe nous a prĂ©sentĂ© les diffĂ©rentes phases de gameplay de GOLDORAK : Le Festin des Loups. Gameplay multiple MĂŞme si GOLDORAK : Le Festin des Loups est un Beat Them All, chacun des chapitres du jeu comprend plusieurs phases afin de dynamiser et diversifier l’offre de gameplay. On compte une zone ouverte avec diffĂ©rentes missions, une partie « couloir » avec du pur Beat Them All/Up et enfin le combat final avec le boss. Ă€ cela, on rajoute deux phases de Shoot Them Up. La première qui propose une expĂ©rience de « simulation ». OĂą l’on dirige un Goldorak dans sa soucoupe porteuse, vue en camĂ©ra arrière. La deuxième propose une expĂ©rience de shoot Ă  la Manic Shooter light. Des petits moments de transition sont proposĂ©s dans le ranch ou le centre spatial. On aura accès Ă  un mini mode Action-RPG ou vous pouvez rĂ©cupĂ©rer des ressources. Celle-ci vous

Lire la suite »
â–şTest
VTG

Onimusha 2-Samurai’s destiny, le test sur PS2

On continue de taper dans le backlog et de replonger dans l’histoire du jeu vidĂ©o. C’est dans ce cadre que je suis tombĂ© sur Onimusha 2 dont l’image me paraissait, Ă  l’Ă©poque, plutĂ´t rĂ©putĂ©e. J’avais eu l’occasion de tester Ishin : Like the Dragon rĂ©cemment qui nous plongeait Ă©galement dans le Japon fĂ©odal et cela sera l’occasion de vĂ©rifier si les codes de l’Ă©poque sont respectĂ©s. Je suis japonais, je suis nĂ© au Japon Dans Onimusha 2, nous incarnons Jubei Yaguy Ă  l’Ă©poque du Japon fĂ©odal. Le pays sombre dans le chaos ou le seigneur Nobugara (aux airs de Yoshimitsu) fait Ă©merger des monstres mettant les villages Ă  feu et Ă  sang. C’est ainsi que notre hĂ©ros se mettra en quĂŞte de les vaincre Ă  la manière d’un jeu d’action de type beat them all en « 3D ». Ce qui vous marquera de prime abord, c’est l’utilisation d’un style graphique inhĂ©rent aux jeux Capcom, mais de l’ère PlayStation 1. En effet, les diffĂ©rents personnages sont en 3D tandis que les paysages eux sont en 2D prĂ©calculĂ©s. L’ensemble fait très « Resident Evil« , mais avec une qualitĂ© moindre Ă  Resident Evil 2 ou 3 ce qui fait plutĂ´t tache pour un jeu datĂ©

Lire la suite »
â–şTest
Manoloben

Last Beat Enhanced, le test sur Switch

La Nintendo Switch hĂ©berge vraiment tout type de jeux, du triple AAA au studio indĂ©, de la simulation au jeu d’arcade. Last Beat Enhanced lorgne clairement chez le jeu indĂ©/arcade en proposant un Beat Them Up rĂ©tro avec de gros pixels qu’on adore. Sa patte graphique vous a surement dĂ©jĂ  sĂ©duite, et pour peu que vous aimiez les Beat Them Up, vous vous dites pourquoi pas? C’est exactement la rĂ©flexion que j’ai eu, mais je vous mets en garde… Last Beat Enhanced, y’a Enhanced dedans pourtant… 7 Raven Studios sont des experts des jeux 2D mignons. On parlait dĂ©jĂ  de Dyna Bomb ou de The Skylia Prophecy provenant de leur studio. Avec Last Beat Enhanced, on nous promet une version Enhanced de Last Beat. Vous ne connaissiez pas? Moi non plus, il s’agit d’un jeu Itchio (disponible ici : https://oscarcelestini.itch.io/last-beat) de Oscar Celestini. Qu’apporte la version Enhanced? On est sur du Beat Them Up des familles, style Double Dragon avec un peu de sauce Streets of Rage (mais lĂ©ger). Coup de poings, pieds, saut, coup spĂ©cial sont vos armes standards. La parade est bien juste impossible Ă  placer, je n’en parlerai donc pas. Bien sĂ»r on ramasse des armes, on

Lire la suite »
â–şTest
VTG

Brok the InvestiGator, le test sur Playstation 4

Brok the InvestiGator est un jeu qui m’a longtemps fait de l’oeil. A l’Ă©poque ou le jeu n’en Ă©tait qu’Ă  ses prĂ©misses, j’avais eu la chance de jouer au prologue sur PC pour me forger un premier avis, qui fut très positif. Il me fallait donc me plonger sur le jeu et voir si ma première impression fut la bonne. Day of the crocodile Notre histoire se dĂ©roule dans un monde futuriste ou les hommes n’existent plus. Nous y retrouverons deux castes d’animaux ou les pauvres vivent dehors avec la pollution tandis que les plus aisĂ©s vivent sous des dĂ´mes de protection. Entre ces deux mondes, le quotidien est le plus souvent gĂ©rĂ© par des robots. C’est dans ce monde « cyberpunk » que nous retrouverons Brok, un crocodile ancien boxeur et dĂ©sormais dĂ©tective privĂ©. A travers sa situation actuelle de dĂ©tective , il retombera dans des Ă©vènements de son passĂ©, passĂ© dont il n’a que très peu de souvenirs. Il partagera ainsi son aventure avec Graff, le fils de sa femme dĂ©cĂ©dĂ©e. C’est Ă  travers ce postulat que nous incarnerons soit Brok soit Graff dans une aventure mĂŞlant les genres. Double crocodile Tout d’abord, le jeu est axĂ© sur un style

Lire la suite »
â–şTest
Angi

Wo Long: Fallen Dynasty, le test sur PS5

Depuis vingt ans, la Team Ninja s’est taillĂ©e une place de choix et surtout très marquĂ©e dans le paysage vidĂ©oludique. QualitĂ© et exigence constituent probablement les deux mots-clĂ©s qualifiant leurs productions de meilleure manière. Arrive aujourd’hui Wo Long: Fallen Dynasty, avec la mĂŞme recette mais une autre ambiance. Les tribulations d’un Chinois en Team Ninja Wo Long: Fallen Dynasty s’ouvre sur une cinĂ©matique de toute beautĂ©, et surtout sur le moteur de crĂ©ation de votre personnage. Ce dernier est très complet Ă  tous points de vue, ce qui constitue toujours un plus bienvenu pour l’immersion. Dans le mĂŞme registre, les textes sont tous doublĂ©s en Français. Les voix sont disponibles en Anglais, Chinois et Japonais. Le scĂ©nario nous plonge ensuite dans un royaume Chinois, en plein de contexte de guerres humaines mais aussi dĂ©moniaques. L’ambiance gĂ©nĂ©rale du titre se veut sombre, horrifique, sanglante et parfois oppressante. A nouveau, on reste dans la continuitĂ© des productions Team Ninja – Mais autant que vous soyez prĂ©venus. Dans sa structure, Wo Long: Fallen Dynasty se veut toutefois assez classique. Sans ĂŞtre tĂ©lĂ©guidĂ©e, la progression est souvent moins ouverte qu’elle n’y parait. MĂŞme les quĂŞtes annexes portent finalement mal leur nom, car elles s’avèrent

Lire la suite »
â–şTest
Manoloben

Cobra Kai 2 : Dojos Rising, le test sur Switch

Pour ceux qui suivent le site depuis quelques mois, vous avez dĂ» lire mon test Ă  contre-courant de Cobra Kai. Le titre, bien que moyen dans sa rĂ©alisation, proposait un bon dĂ©fouloir. Et quand on est amoureux de Beat Them Up souvent, c’est ce qui compte. De fait, Game Mill a souhaitĂ© proposer une suite Ă  la franchise sur console avec : Cobra Kai 2 : Dojos Rising. Et on peut conclure que son aĂ®nĂ© a dĂ» avoir un succès suffisant, car Game Mill se permet de ne pas proposer le mĂŞme jeu avec juste un reskin, mais une refonte assez consĂ©quente. Est-ce que la voix du poing ne risquerait pas de nous mettre KO cette fois? Cobra Kai 2 tente de se renouveler et de s’enrichir de nombreuses fonctionnalitĂ©s Cobra Kai 2 : Dojos Rising est la suite directe de Cobra Kai The VideoGame. C’est Ă  dire un Beat Them Up nerveux, mettant en scène les protagonistes de la sĂ©rie Netflix Cobra Kai. Vous parcourez les niveaux, taper nerveusement le bouton X pour enchaĂ®ner les mandales ou si vous ĂŞtes du genre fin, vous pourrez faire quelques sauts, choppes ou user de vos compĂ©tences de Chi. Contrairement Ă  Cobra

Lire la suite »
â–şTest
Angi

NeoGeo Pocket Color Selection vol.2, le test sur Switch

Il y a un peu plus d’un an, l’ami Kuk vous proposait le test de NeoGeo Pocket Color Selection vol.1, la compilation plutôt réussie de titres historiques de la console portable SNK. Vient aujourd’hui un second volet que, soyons francs, nous n’attendions pas vraiment. Les mastodontes de la console sont déjà passés par le premier opus et pourtant, quelques bonnes surprises sont tout de même présentes ici. On prend la NGPC et on recommence Au lancement de la compilation NeoGeo Pocket Color Selection vol.2, quiconque s’était déjà intéresse au premier volume ou aux portages individuels de titres NeoGeo Pocket sur Switch sera en terrain connu. L’interface comme les fonctionnalités sont exactement les mêmes. A savoir la possibilité de zoomer, de régler l’affichage comme bon vous semble, et de personnaliser les contrôles. Le retour arrière à court terme est aussi de la partie. Beaucoup plus surprenant, aucun save/load à tout moment n’est disponibles. On notera tout de même la possibilité de reprendre le jeu exactement à l’endroit où vous l’aviez laissé, en cas d’arrêt en pleine partie. L’option deux joueurs en écran splitté demeure toujours également. De ce côté-là, donc, c’est du tout bon. Ces titres peu connus, et c’est tant

Lire la suite »
♪Reportage
Kuk

[Interview][Gamescom 2023] Entretien exclusif avec Niantic sur Monster Hunter Now

Discussion sur le Stand Monster Hunter de la Gamescom 2023. L’échange est la retranscription la plus fidèle des dĂ©clarations de Monsieur Kei Kawai. Je me suis cependant permis de parfois modifier un phrasĂ© oral et d’intĂ©grer une ponctuation. Air-Gaming : Pourriez vous vous prĂ©sentez et prĂ©senter la sociĂ©tĂ© Niantic ? Kei Kawai : Je m’appelle Kei Kawai, directeur des produits chez Niantic, Inc.

Lire la suite »
¶Dossier
La Team

Gros concours d’aout annuel (Console Ă  gagner)

Vous le savez depuis le temps, chaque annĂ©e on fait un concours qui va bien pendant la Gamescom. C’est le gros Ă©vĂ©nements de l’annĂ©e et on veut vous avoir Ă  nos cĂ´tĂ©s durant cette pĂ©riode incroyable. Pour cette raison et pour vous remercier de votre fidĂ©litĂ©, on lance le concours en ce 13 aout, cette annĂ©e encore de superbe lots

Lire la suite »
✎Interview
VTG

Interview de Yoan FANISE, directeur de DigixArt.

Nous avons eu l’honneur de rĂ©aliser une interview de Yoan FANISE, co-fondateur et directeur du studio DigixArt. Ayant participĂ© avec Ubisoft au succès mondial Soldats Inconnus : mĂ©moires de la Grande Guerre, il fonde en 2015 son propre studio. Road 96, 11-11 Memories Retold ou encore Lost in Harmony font partie des Ĺ“uvres rĂ©alisĂ©es par ce studio français. Leur Ĺ“uvre

Lire la suite »
A LIRE ABSOLUMENT!
On est vraiment désolé, mais internet et Wordpress oblige, on doit surement stocker des cookies sur votre ordinateur. Si vous n'en voulez pas, je vous invite à partir (de l'internet). Sinon, venez, on est sympa!