â–șTest
Angi

Wo Long: Fallen Dynasty, le test sur PS5

Depuis vingt ans, la Team Ninja s’est taillĂ©e une place de choix et surtout trĂšs marquĂ©e dans le paysage vidĂ©oludique. QualitĂ© et exigence constituent probablement les deux mots-clĂ©s qualifiant leurs productions de meilleure maniĂšre. Arrive aujourd’hui Wo Long: Fallen Dynasty, avec la mĂȘme recette mais une autre ambiance. Les tribulations d’un Chinois en Team Ninja Wo Long: Fallen Dynasty s’ouvre sur une cinĂ©matique de toute beautĂ©, et surtout sur le moteur de crĂ©ation de votre personnage. Ce dernier est trĂšs complet Ă  tous points de vue, ce qui constitue toujours un plus bienvenu pour l’immersion. Dans le mĂȘme registre, les textes sont tous doublĂ©s en Français. Les voix sont disponibles en Anglais, Chinois et Japonais. Le scĂ©nario nous plonge ensuite dans un royaume Chinois, en plein de contexte de guerres humaines mais aussi dĂ©moniaques. L’ambiance gĂ©nĂ©rale du titre se veut sombre, horrifique, sanglante et parfois oppressante. A nouveau, on reste dans la continuitĂ© des productions Team Ninja – Mais autant que vous soyez prĂ©venus. Dans sa structure, Wo Long: Fallen Dynasty se veut toutefois assez classique. Sans ĂȘtre tĂ©lĂ©guidĂ©e, la progression est souvent moins ouverte qu’elle n’y parait. MĂȘme les quĂȘtes annexes portent finalement mal leur nom, car elles s’avĂšrent

Lire la suite »
â–șTest
Manoloben

Cobra Kai 2 : Dojos Rising, le test sur Switch

Pour ceux qui suivent le site depuis quelques mois, vous avez dĂ» lire mon test Ă  contre-courant de Cobra Kai. Le titre, bien que moyen dans sa rĂ©alisation, proposait un bon dĂ©fouloir. Et quand on est amoureux de Beat Them Up souvent, c’est ce qui compte. De fait, Game Mill a souhaitĂ© proposer une suite Ă  la franchise sur console avec : Cobra Kai 2 : Dojos Rising. Et on peut conclure que son aĂźnĂ© a dĂ» avoir un succĂšs suffisant, car Game Mill se permet de ne pas proposer le mĂȘme jeu avec juste un reskin, mais une refonte assez consĂ©quente. Est-ce que la voix du poing ne risquerait pas de nous mettre KO cette fois? Cobra Kai 2 tente de se renouveler et de s’enrichir de nombreuses fonctionnalitĂ©s Cobra Kai 2 : Dojos Rising est la suite directe de Cobra Kai The VideoGame. C’est Ă  dire un Beat Them Up nerveux, mettant en scĂšne les protagonistes de la sĂ©rie Netflix Cobra Kai. Vous parcourez les niveaux, taper nerveusement le bouton X pour enchaĂźner les mandales ou si vous ĂȘtes du genre fin, vous pourrez faire quelques sauts, choppes ou user de vos compĂ©tences de Chi. Contrairement Ă  Cobra

Lire la suite »
â–șTest
Angi

NeoGeo Pocket Color Selection vol.2, le test sur Switch

Il y a un peu plus d’un an, l’ami Kuk vous proposait le test de NeoGeo Pocket Color Selection vol.1, la compilation plutĂŽt rĂ©ussie de titres historiques de la console portable SNK. Vient aujourd’hui un second volet que, soyons francs, nous n’attendions pas vraiment. Les mastodontes de la console sont dĂ©jĂ  passĂ©s par le premier opus et pourtant, quelques bonnes surprises sont tout de mĂȘme prĂ©sentes ici. On prend la NGPC et on recommence Au lancement de la compilation NeoGeo Pocket Color Selection vol.2, quiconque s’était dĂ©jĂ  intĂ©resse au premier volume ou aux portages individuels de titres NeoGeo Pocket sur Switch sera en terrain connu. L’interface comme les fonctionnalitĂ©s sont exactement les mĂȘmes. A savoir la possibilitĂ© de zoomer, de rĂ©gler l’affichage comme bon vous semble, et de personnaliser les contrĂŽles. Le retour arriĂšre Ă  court terme est aussi de la partie. Beaucoup plus surprenant, aucun save/load Ă  tout moment n’est disponibles. On notera tout de mĂȘme la possibilitĂ© de reprendre le jeu exactement Ă  l’endroit oĂč vous l’aviez laissĂ©, en cas d’arrĂȘt en pleine partie. L’option deux joueurs en Ă©cran splittĂ© demeure toujours Ă©galement. De ce cĂŽtĂ©-lĂ , donc, c’est du tout bon. Ces titres peu connus, et c’est tant

Lire la suite »
â–șTest
VTG

Ninpuu Sentai Hurricaneger, le test sur PS1

« Salut bande de tarĂ©s, c’est super le vendredi. Qu’est-ce qu’on regarde sur Internet ? Ninpuu Sentai Hurricaneger et VTG ! » Alors oui, vous connaissez mon appĂ©tence pour la PlayStation 1 et pour ses gros polygones qui tĂąchent, c’est comme ça. Mais vous apprendrez aussi Ă  dĂ©couvrir ces jeux obscurs issus de ma ludothĂšque et qui mĂ©ritent votre attention. Pour le meilleur ou pour le pire ? À dĂ©couvrir dans cet Ă©pisode. Biouman Ninpuu Sentai Hurricaneger est une franchise de type super sentaĂŻ Ă  la maniĂšre d’un Power Rangers ou d’un Bioman pour les plus anciens. Sorti exclusivement au Japon, ce jeu fait forcĂ©ment rĂ©fĂ©rence Ă  cette sĂ©rie TV et Ă  cet univers destinĂ© avant tout aux enfants. C’est d’ailleurs sur ce dernier point que le soft joue le jeu Ă  savoir accessibilitĂ©, facilitĂ© et rapiditĂ© de prise en main. Ninpuu Sentai Hurricaneger, comme ses ainĂ©s, est forcĂ©ment marquĂ© par des scĂšnes de combats. Ainsi, dans le jeu, vous pourrez jouer Ă  deux modes de jeux diffĂ©rents. D’une part, le premier sera un mode histoire Ă  la maniĂšre d’un beat them all/up. D’autre part, le second sera un jeu de combat pur et dur regroupant l’ensemble des protagonistes du soft. Jaune

Lire la suite »
â™ȘReportage
Kuk

[GamesCom] Bud Spencer & Terence Hill – Slaps And Beans 2, la douce musique des tatanes et des fayots !

En 2018 sort un peu le jeu de l’improbable, un beat them up basĂ© sur les deux compĂšres du cinĂ©ma italien, Bud Spencer & Terence Hill. RĂ©ussissant Ă  fĂ©dĂ©rer autour de lui une petite communautĂ© de fans, les dĂ©veloppeurs italiens de Trinity Team lancent un Kick-starter en 2021. Ils proposent de finaliser le titre et d’intĂ©grer toutes les idĂ©es qu’ils n’ont pas pu rĂ©aliser dans Slaps And Beans premier du nom. Bud Spencer & Terence Hill – Slaps And Beans 2 est donc le rĂ©sultat de ce travail. Il semble assez clair qu’il s’agit d’une grosse amĂ©lioration du premier jeu. Pour le coup, les gros points forts du titre initial sont conservĂ©s, notamment les bandes-son des musiques et des bruitages issus directement des films. On retrouve Ă©galement les graphismes en 2D du premier beat them up. On peut certes incarner les deux protagonistes chacun avec leurs coups et mouvements caractĂ©ristiques de leurs personnages, un Terence agile tout en lĂ©gĂšretĂ© opposĂ© Ă  Bud tout en chope et grosse claque. Mais on les fait Ă©galement rejouer dans les environnements des grandes bagarres de leurs diffĂ©rents films : l’univers des courses dans Attention on va se fĂącher (1974), Miami en uniforme de policier dans

Lire la suite »
â™ȘReportage
Kuk

[Gamescom 2022] Gun grave GORE, un revival PS2 ?

On nous a prĂ©sentĂ© Gun Grave Gore, une sorte de Beat them up façon Devil May Cry pour PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series S|X et PC.C’est en fait le retour d’une ancienne licence sur Ps2 : Gungrave, sortie au japon en 2002 et sa suite, Gungrave: Overdose, sortie au japon en 2004. C’est dĂ©sormais un studio sud-corĂ©en du nom de IGGYMOB qui prend la relĂšve. On reprend une sombre histoire de vengeance et de retour d’entre les morts du hĂ©ros contre une organisation criminelle qui commercialise une drogue appelĂ©e la Seed. Au programme roulade, gros flingue et coups de cercueil, ce qui donne Ă  notre hĂ©ros un petit air d’El Mariachi gothique. Globalement, on a essayĂ© le premier niveau, appelĂ© Big Wall, qui sert par la mĂȘme de tutorial . L’occasion d’expĂ©rimenter les nombreux coups et tirs spĂ©ciaux qui ont Ă©tĂ© intĂ©grĂ©s au titre. Le moins que l’ont puisse dire c’est qu’ils sont nombreux. Tout est bon pour donner une coolitude Ă  notre hĂ©ros badas de sĂ©rie B. Si la conception joue la carte des effets (relativement) modernes, Gun Grave Gore fait vraiment penser Ă  une conception PS2. D’ailleurs, les dĂ©veloppeurs nous ont affirmĂ© qu’ils ont voulu coller au maximum

Lire la suite »
â–șTest
Angi

Teenage Mutant Ninja Turtles : Shredder’s revenge, le test sur PS4

Oh mazette ! Ou plutĂŽt Cowabunga ! AprĂšs avoir sublimĂ© les Ă©crans de tĂ©lĂ©vision des annĂ©es 90, en sĂ©rie animĂ©e ou sur support vidĂ©oludique (arcade, consoles et ordis), les Tortues Ninja font leur grand come-back ! Le tout dans un beat them’up Ă  l’ancienne dĂ©veloppĂ© par le studio Tribute Games et Ă©ditĂ© par Dotemu, sobrement intitulĂ© Teenage Mutant Ninja Turtles : Shredder’s revenge. Histoire de garantir dĂšs le dĂ©part une accroche nostalgique efficace. Nunchakus et pizzas Lors du lancement du jeu, vous commencez par avoir droit Ă  une introduction digne de la sĂ©rie animĂ©e d’époque et du plus bel effet. En Anglais, mais Ă©vitons de pinailler. Puis, vous avez accĂšs Ă  une carte du monde, rĂ©partissant les niveaux. Joli clin d’Ɠil aux annĂ©es 90, Ă  mi-chemin entre Super Mario Bros 3 et le premier Teenage Mutant Ninja Turtles sur Nintendo NES, cette carte est plus esthĂ©tique que rĂ©ellement utile. Commence alors le premier niveau et disons-le franchement, on trouve ses repĂšres assez vite. Scrolling horizontal, ennemis qui arrivent Ă  la chaĂźne et bourre-pifs Ă  tout va. La palette de coups intĂšgre la fameuse « projection zoom » de Turtles in Time sur Super Nintendo. D’autres coups, pouvoirs ou statistiques se

Lire la suite »
â–șTest
Olivier B.

Les aventures de Jackie Chan : la légende de la Main Noire, le test sur GBA

AprĂšs un Final Fight One qui en a déçu plus d’un par son manque de nouveautĂ©s, Activision remet le couvert avec Les aventures de Jackie Chan : La lĂ©gende de la Main Noire. La star mondiale de Kung Fu nous avait habituĂ© Ă  des apparitions cinĂ©matographiques renversantes. Ses aventures sur GBA sont tout aussi dĂ©jantĂ©es, mais moins rĂ©alistes : le style graphique adoptĂ© est trĂšs cartoon. Le scĂ©nario tient en quelques mots : notre hĂ©ros doit affronter les sbires d’une secte dĂ©moniaque. Le jeu se prĂ©sente sous la forme de combats de rue en 2D. Les adversaires sont trĂšs variĂ©s. Vous vous frotterez aussi bien Ă  de simples petits voyous qu’à des monstres plus ou moins imposants. Pour les abattre, de nombreux coups sont Ă  votre disposition : pieds, poings, coups de pieds sautĂ©s et moult coups spĂ©ciaux acquis eu fil du jeu. Et si cela ne vous suffit pas, rien ne vous empĂȘche de saisir une chaise, une pelle ou un parapluie et de les assommer avec ! De nombreuses interactions sont possibles avec les dĂ©cors, comme effectuer des sauts en prenant appui contre les murs. La rĂ©alisation est trĂšs plaisante. Les graphismes sont fins et dĂ©taillĂ©s, l’ambiance sonore

Lire la suite »
â–șTest
Manoloben

Cobra Kai : The Karate Kid Saga continues, le test sur Switch

De temps en temps, on juge un jeu sur son logo, sa jaquette ou mĂȘme son titre. À peine est-il dans la console qu’on soupire de dĂ©sespoir Ă  la simple idĂ©e de passer les prochaines heures dessus. C’est ce qui m’est arrivĂ© avec Cobra Kai : The Karate Kid Saga Continues. DĂ©jĂ , le titre Ă©tait ronflant. Et GameMill (G.I. Joe, Nerf Legend …) n’est pas non plus connu pour faire de bons jeux. Bref, le titre n’Ă©tait clairement pas engageant. Quand tu te fais des idĂ©es sur Cobra Kai Pas de chance pour lui, les premiĂšres minutes dĂ©montrent un scĂ©nario inexistant : il ne fera pas vraiment office de Masterclass au fil du temps, mais s’inscrira dans la continuitĂ© de la sĂ©rie. Ensuite, on arrive dans le jeu. Tout ça semble un peu mou, ni plus ni moins qu’un Beat Them Up 3D conventionnel. Coups de pied ou de poing, coups sautĂ©s, prises au corps. OK… C’est du terrain connu. Ça va ĂȘtre comme ça pendant 30 bonnes minutes et puis… Puis, une fois le tutoriel intĂ©grĂ©, le jeu commence Ă  rĂ©vĂ©ler son Ki. Et croyez-moi, le bougre en avait Ă  revendre ! Le titre va compiler plusieurs sĂ©ries vidĂ©oludiques

Lire la suite »
â–șTest
Kuk

Mother Russia Bleeds, le test sur Switch

Mother Russia Bleeds, est un beat’em all rĂ©alisĂ© par Le Cartel, un petit studio français. On l’avait dĂ©jĂ  vu sur PC Ă  la Gamescom 2017 en se doutant qu’il avait toutes les chances de sortir sur PS Vita ou Switch.De ce qu’on avait vu, il paraissait bien barrĂ© et bourrin, le rĂ©sultat final est encore plus extrĂȘme. On peine Ă  lister tous les moments glauque, Ă  connotation sexuellement, ou morbide sous psychotrope qui parsĂšme le jeu. C’est clairement un ton particulier, Ă  rĂ©server aux amateurs, mais Ă  titre personnel j’ai vraiment bien accrochĂ©. Mother Russia Bleeds nous narre l’Ă©popĂ©e sanglante d’une famille de gitan dans la Russie dĂ©liquescente des annĂ©es 1986, et ce tout en pixels. Comme dans tout beat’em all/up qui se respecte, vous pouvez jouer jusqu’Ă  quatre personnages en mĂȘme temps, tous ayant des capacitĂ©s diffĂ©rentes, en force, rapiditĂ©, allonge et saut, modifiant d’autant les possibilitĂ©s de style de jeu. ScĂ©nario d’Ă©poque Le scĂ©nario est un prĂ©texte Ă  proposer des niveaux variĂ©s, mais en gardant un cĂŽtĂ© morbide et dĂ©rangeant, tout en vous permettant de justifier un dĂ©chaĂźnement de violence. KidnappĂ© par une organisation mafieuse, vous avez servi de cobaye pour tester la Nekkro, une nouvelle drogue de

Lire la suite »
✎Interview
VTG

Interview de l’Ă©quipe Joymasher, DĂ©veloppeurs de Vengeful Guardian: Moonrider

Interview en français Bonjour Ă  toute l’équipe de Joymasher ! Je vous remercie de nous avoir accordĂ© cette interview. Nous profitons de la sortie de Vengeful Guardian: Moonrider et de son succĂšs auprĂšs des joueurs pour en savoir un peu plus sur l’équipe et sur le dĂ©veloppement du jeu. Air-gaming : pourriez-vous prĂ©senter les diffĂ©rents membres composant l’équipe (avec Ă©ventuellement

Lire la suite »
Nintendo Switch versus consoles Nintendo
¶Dossier
Manoloben

Faut-il switcher ? Avis sur la Nintendo Switch (MAJ 5 ans aprĂšs et je m’Ă©tais un peu plantĂ©)

J’ai Ă©crit cet article Ă  la sortie de la Nintendo Switch (le 31 mars 2017), Ă  l’Ă©poque la console subissait un bashing organisĂ© et j’avais voulu avoir un point de vue un peu plus optimiste. J’ai fait de mauvaises prĂ©dictions, des bonnes aussi. C’est amusant de revenir 5 ans plus tard sur un article pour voir ce que l’on pensait

Lire la suite »
✎Interview
VTG

Interview de James, Créateur de Hazelnut Hex

Vous le savez, chez Air-gaming, quand on aime un jeu, on le dit haut et fort. Ce fut le cas lors de mon dernier test du shmup Hazelnut Hex que les retardataires pourront retrouver ici. Nous avons eu l’occasion d’interviewer le crĂ©ateur dudit jeu, James alias Chunderfins qui nous explique son parcours et ses influences pour la crĂ©ation du jeu.

Lire la suite »
A LIRE ABSOLUMENT!
On est vraiment désolé, mais internet et Wordpress oblige, on doit surement stocker des cookies sur votre ordinateur. Si vous n'en voulez pas, je vous invite à partir (de l'internet). Sinon, venez, on est sympa!