Ninpuu Sentai Hurricaneger, le test sur PS1

« Salut bande de tarés, c’est super le vendredi. Qu’est-ce qu’on regarde sur Internet ? Ninpuu Sentai Hurricaneger et VTG ! »

Alors oui, vous connaissez mon appétence pour la PlayStation 1 et pour ses gros polygones qui tâchent, c’est comme ça. Mais vous apprendrez aussi à découvrir ces jeux obscurs issus de ma ludothèque et qui méritent votre attention. Pour le meilleur ou pour le pire ? À découvrir dans cet épisode.

Biouman

Ninpuu Sentai Hurricaneger est une franchise de type super sentaï à la manière d’un Power Rangers ou d’un Bioman pour les plus anciens. Sorti exclusivement au Japon, ce jeu fait forcément référence à cette série TV et à cet univers destiné avant tout aux enfants. C’est d’ailleurs sur ce dernier point que le soft joue le jeu à savoir accessibilité, facilité et rapidité de prise en main.

Ninpuu Sentai Hurricaneger, comme ses ainés, est forcément marqué par des scènes de combats. Ainsi, dans le jeu, vous pourrez jouer à deux modes de jeux différents. D’une part, le premier sera un mode histoire à la manière d’un beat them all/up. D’autre part, le second sera un jeu de combat pur et dur regroupant l’ensemble des protagonistes du soft.

Jaune devant, marron derrière

Comme vous pourrez le noter à travers les captures d’écrans réalisées, le mode scénario se résume en différentes phases de combats rapprochés. Par exemple, les premiers écrans vous feront combattre des sbires de bases pour que le joueur se familiarise avec les coups. Vous pourrez ainsi jouer les super héros seuls ou à deux joueurs ce qui est appréciable.

Une fois les suppôts défaits, vous pourrez rencontrer les boss de chaque niveau. Une fois battus, vous serez amenés à lutter contre leurs phases de transformations finales à savoir en grande nature et c’est là que le soft tire toute sa quintessence. Comme tout bon sentai, le combat vous opposera en tant que super robot géant. Au fur et à mesure des coups donnés, vous pourrez, comme au début de chaque niveau, emmagasiner de l’énergie pour provoquer des supers coups. Mention spéciale aux vidéos de très bonne qualité accompagnant ces transformations.

Afin de proposer une aventure plus « variée », vous aurez accès à des phases de tirs ou vous devrez éliminer les ennemis à la façon d’un Time Crisis. Ce n’est pas original, mais cela permet de casser le rythme des combats.

Sauvetage éclair

Pour rappel, le jeu se veut avant tout à destination d’un jeune public. Le jeu peut paraitre parfois redondant dans son approche, mais ne lasse jamais. En ligne droite, il faut compter environ une heure trente de jeu. Oui, c’est court, mais c’est du pur fan service.

Une fois le mode histoire débloqué, vous pourrez accéder à l’ensemble des personnages débloqués dans le mode Vs Fighting. J’attire votre attention sur le fait que nous sommes loin d’un Tekken ou d’un Tobal mais il a le mérite d’exister même s’il est anecdotique de par son intérêt.

Mention notable, vous débloquerez un petit scénario supplémentaire sur un autre personnage issu de la série. Sur ce « DLC », le jeu est nettement plus dur, mais peut se finir en moins de trente minutes.

Dans l’ensemble, Ninpuu Sentai Hurricaneger est une ode à ce style de série TV. Gros robots, des méchants atypiques, des vidéos de transformation. Bref un patchwork réussi de l’univers des super sentai.


D’autres articles qui pourraient vous plaire :

Ninpuu Sentai Hurricaneger est un excellent soft de la ludothèque PS1. Disponible exclusivement en import, les fans des Power Rangers ou autres super sentaï en auront pour leur argent qu'ils soient petits ou grands.

Ninpuu sentai hurricaneger

Amusant !

Mis à disposition par l’éditeur : Non

Pas d'anecdote

Medias

Les meilleures Stockage

Les meilleures Précommandes

Les jeux sûrs et pas cher

Accesoires testés et approuvés

On est vraiment désolé, mais internet et Wordpress oblige, on doit surement stocker des cookies sur votre ordinateur. Si vous n'en voulez pas, je vous invite à partir (de l'internet). Sinon, venez, on est sympa!