Dusk Diver, le test sur Switch

Dusk Diver sur Switch, un jeu alternant aventure dans les rues de Taipei et combats beat’em all dans un monde parallèle, pour un résultat mitigé

Sorti sur Switch en 2019, Dusk Diver vous met dans la peau d’une jeune fille, Yumo. Un beau jour, elle se retrouve perdue dans un monde parallèle (ne me demandez pas pourquoi…) avec une amie, et se découvre le pouvoir de combattre des affreuses bestioles : les « Chaos Beasts ». J’emploie volontairement l’anglais, car le jeu est disponible principalement dans diverses langues asiatiques, et avec des sous-titres anglais. Dusk Diver va ainsi vous plonger dans un Taipei où des portails mystérieux déversent des créatures surnaturelles dans le monde réel. J’ai été moyennement convaincu par l’histoire qui manque de contexte et de profondeur, mais les fans de manga s’y retrouveront sans doute plus que moi !

Comme exposé en introduction, Dusk Diver va alterner deux phases de jeu : l’exploration de Taipei (la capitale de Taïwan), et des combats contre des tonnes d’ennemis. Commençons par les balades urbaines : l’idée est sympathique et les choix faits pour adapter les graphismes aux possibilités de la Switch sont intéressantes. Par exemple, de loin les PNJ sont représentés sous forme de silhouettes colorées qui se précisent lorsque Yumoarrive à proximité. Par contre, j’ai eu quelques difficultés à identifier les « shards » récupérables pour accéder à des nouveaux niveaux de combat ! 

Concernant les combats, ils ont aussi un petit côté musou : vous allez être seul contre une nuée d’ennemis qui vont vous assaillir régulièrement au sein des niveaux. Sur le point graphique cette fois, disons que les niveaux sont extrêmement épurés. Mais là encore, il faut aussi faire avec les possibilités de la console… Pour terrasser vos ennemis, vous allez avoir à votre disposition des coups rapides et des coups puissants. Avec cela vous allez enchaîner encore et encore des combos, jusqu’à débloquer des coups spéciaux. Pas très varié… Surtout que vous allez affronter des ennemis dénués de toute intelligence ! Tout cela donne des combats vite répétitifs et offrant peu de challenges.


D’autres articles qui pourraient vous plaire :

Avis sur Dusk diver

Pour conclure, Dusk Diver sur Switch, malgré quelques rares bonnes idées, est décevant. L’histoire est peu convaincante, et les combats vite répétitifs. Mais si vous êtes fans de manga et de musou, tentez votre chance !

Dusk diver

✋Ennuyeux✋ !

Mis à disposition par l’éditeur : Non

Pas d'anecdote

Trailer de Dusk diver

Images de Dusk diver

Jeux vidéo à moins de 20 euros

Meilleure Vente n° 1 Minecraft pour Nintendo Switch Minecraft pour Nintendo Switch 22,09 EUR
Meilleure Vente n° 2 Jeux Interdits Jeux Interdits 6,99 EUR
Meilleure Vente n° 3 Poney Aventure 2 Version 3D Poney Aventure 2 Version 3D 12,57 EUR

Meilleurs ventes Jeux Vidéo

Meilleure Vente n° 1 Crash Bandicoot 4 : It's About Time (PS4) Crash Bandicoot 4 : It’s About Time (PS4) 31,03 EUR
PromoMeilleure Vente n° 2 GTA The Trilogy - The Definitive Edition... GTA The Trilogy – The Definitive Edition… 14,99 EUR
PromoMeilleure Vente n° 3 Rise of the Tomb Raider - 20ème anniversaire Rise of the Tomb Raider – 20ème anniversaire 19,93 EUR

Meilleurs ventes Playstation 4/5

Meilleure Vente n° 1 Jumanji : Le Jeu Video (PlayStation 5) Jumanji : Le Jeu Video (PlayStation 5) 29,99 EUR
Meilleure Vente n° 2 Kingdom Come : Deliverance II ( PlayStation 5 ) Kingdom Come : Deliverance II ( PlayStation 5 ) 69,99 EUR
Meilleure Vente n° 3 Resident Evil 4 Remake Gold ( PlayStation 5 ) Resident Evil 4 Remake Gold ( PlayStation 5 ) 49,99 EUR

Meilleurs ventes Nintendo Switch

Meilleure Vente n° 1 Minecraft pour Nintendo Switch Minecraft pour Nintendo Switch 22,09 EUR
PromoMeilleure Vente n° 2 Miraculous Rise of the Sphinx Nintendo Switch Miraculous Rise of the Sphinx Nintendo Switch 24,95 EUR
PromoMeilleure Vente n° 3 EA SPORTS FC 24 Standard Edition Switch | Jeu Vidéo | Français EA SPORTS FC 24 Standard Edition Switch | Jeu… 30,16 EUR
On est vraiment désolé, mais internet et Wordpress oblige, on doit surement stocker des cookies sur votre ordinateur. Si vous n'en voulez pas, je vous invite à partir (de l'internet). Sinon, venez, on est sympa!