â–şTest
Flo

Lightracer Spark, le test sur PC

Lightracer Spark sur PC, un mélange de visual novel et de gestion futuriste qui vous surprendra Lightracer Spark est un jeu indépendant qui débarque sur PC en ce mois d’Avril 2023. Il sort clairementdes sentiers battus et vous projettera dans l’espace avec un monde à sauver ! Lightracer Spark estprincipalement un jeu narratif, ne vous attendez donc pas à piloter des vaisseaux spatiaux dansl’espace… L’histoire de Lightracer Spark est vaste et assez complexe. Préparez votre meilleur anglais (ou chinois) etaccrochez-vous ! Ne vous laissez pas décourager par le prologue qui vous jette directement dans legrand bain sans vous apporter de contexte (soi-disant nous aurions perdu la mémoire… un peu facilecomme excuse), tenez jusqu’au premier chapitre qui vous apportera tout le contexte historique dontvous avez besoin pour comprendre votre mission. Vous êtes un « Amender », chargé de développer descivilisations primitives à travers l’univers pour les préparer à une invasion. Et pour cela, vous allez devoirfaire des choix en fonction de votre philosophie personnelle, le degré d’interventionnisme que voussouhaitez mettre, votre volonté à plutôt développer les aspects économiques ou à utiliser la force… Etc’est là que votre choix de profil initial prend tous son sens… J’aurai bien aimé le savoir plus tôt ! Grâce àce test

Lire la suite »
â–şTest
Lil Spider

Basement n’Basilisks: Storms of Sorcery, le test sur PC

Un jeu indĂ©, tout en simplicitĂ©. Fait par des rĂ´listes, pour des rĂ´listes, Basement n’ Basilisks: Storms of Sorcery est un visual novel avec une composante semi-alĂ©atoire. Comme dans de nombreux jeux de rĂ´les sur table, cette dernière est mise en Ĺ“uvre par des lancers de dĂ©s. Les dĂ©veloppeurs ont fait le choix d’un gameplay Ă©purĂ©. Pour rĂ©agir face aux situations on nous prĂ©sente deux Ă  trois options, parfois sous contrainte de temps. Une lettre d’amour Ă  D&D. MalgrĂ© des bruitages minimalistes, le jeu parvient Ă  rĂ©crĂ©er l’atmosphère d’une session de jeu de rĂ´le sur table. Cela se traduit par une interface très graphique qui reprĂ©sente diverses ressources « physiques Â» utilisĂ©es par le Meneur de Jeu. Les cartes des diffĂ©rents protagonistes sont Ă  la fois leur avatar et, une fois retournĂ©e, leur fiche de personnage. Un carnet interactif nous permet de relire les notes que prend notre avatar et de suivre notre affinitĂ© avec les autres membres du groupe. Ces derniers se basent chacun sur un archĂ©type de joueur que le rĂ´liste reconnaĂ®tra avec aisance. VĂ©ritable hommage Ă  Donjon & Dragons, le jeu emprunte divers tropes du genre sans ĂŞtre cryptique. Il aborde avec intelligence certains thèmes comme l’improvisation des meneurs

Lire la suite »
â–şTest
Kuk

Yurukill: The Calumniation Games, le test sur Switch

Yurukill: The Calumniation Games est un titre hybride qui alterne des parties enquĂŞte type escape game et des parties de shoot them up. Deux jeux dans un Une sombre organisation rĂ©alise un jeu entre des prisonniers. Ceux-ci seront soumis Ă  plusieurs Ă©preuves d’intelligence et d’adresse. Mais il ne pourra y avoir qu’un seul gagnant qui se verra offert la liberté… Afin d’ajouter un peu de « fun » Ă  ce jeu de la mort, les Ă©preuves se dĂ©roulent dans un parc d’attractions. Cinq Ă©quipes sont formĂ©es entre des condamnĂ©es et un exĂ©cuteur qui sont censĂ©s les surveiller. Concrètement on alterne des phases ou les crimes des condamnĂ©es sont reconstituĂ©s. Bien sĂ»r, il vous faut rĂ©soudre certains petits puzzles pour accumuler des donnĂ©es sur les diffĂ©rentes affaires. Ainsi renseignĂ© vous pouvez essayer de vous disculper ou tout du moins de montrĂ© votre bonnes fois. D’ailleurs on sent les influences vers les trois Danganronpa ou Nine Hours, Nine Persons, Nine Doors /Zero Escape: Virtue’s Last Reward / Zero Time Dilemma . Après quoi le protagoniste de l’Ă©pisode enchaĂ®ne une phase qu’on de manic shooter. Vous dirigez un vaisseau qui se fait canarder de toute part. Ă€ vous d’accumuler les bonus pour booster vos tires.

Lire la suite »
â–şTest
Flo

SHINRAI – Broken Beyond Despair, le test sur Switch

Shinrai – Broken Beyond Despair sur Switch, une visual novel bien Ă©crite, pour les amoureux de lecture, d’investigation et de manga ! Shinrai – Broken Beyond Despair vous entraĂ®ne dans un monde lointain, situĂ© Ă  une douzaine d’heures d’avion. Au Japon ! Vous incarnez Raiko, une adolescente d’une quinzaine d’annĂ©es qui va passer Halloween seule avec des camarades de classe dans un grand complexe de vacances isolĂ© au milieu des montagnes… Et devinez quoi ? Ça ne va pas bien se passer ! Des Ă©vĂ©nements mystĂ©rieux (et sanguinaires) vont se produire. Charge Ă  vous de dĂ©mĂŞler le vrai du faux et de faire tomber les masques. Je ne suis ni fan, ni connaisseur de manga en gĂ©nĂ©ral et j’avais donc peur d’être un peu hermĂ©tique au style de narration de Shinrai – Broken Beyond Despair. Finalement mes craintes ne se sont pas avĂ©rĂ©es justifiĂ©es, le ton est assez lĂ©ger et n’est pas lourdement caricatural. Quelque part ces dix adolescents, avec chacun leurs traits caractĂ©ristiques plus ou moins agaçants, pourraient aussi bien aller au lycĂ©e en France ou aux Etats-Unis. J’ai d’ailleurs trouvĂ© la prĂ©sentation de chacun des protagonistes intĂ©ressantes, avec leur fiche d’identitĂ©, ce qu’ils aiment, dĂ©testent et aussi leur relation avec

Lire la suite »
â–şTest
Kuk

Bai Qu: Hundreds of Melodies, le test Switch

Avoir un site de jeu vidĂ©o c’est aussi tester des jeux qui ne vous tentent pas spĂ©cialement. Bai Qu : Hundreds of Melodies, c’est un peu ça. On m’a collĂ© (entendez par lĂ  @manoloben) ce Visual Novel entre les mains. Charge Ă  moi de vous en parler, et Ă©videmment, ce n’est pas le titre le plus facile Ă  expliquer. Une interactivitĂ© absente de Bai Qu : Hundreds of Melodies Bai Qu : Hundreds of Melodies est un Visual Novel chinois, qui ne propose guère de choix (je nierais toute association intentionnelle dans cette phrase). Sur une dizaine d’heures de jeu, on vous demande cinq fois l’orientation que vous dĂ©ciderez de prendre. C’est trop peu dans une logique de « jeu Â» (Ă  titre de comparaison, on vous propose de regarder ce que peut vous proposer un titre comme Steins;Gate). Mais au finale, le principe n’est clairement pas lĂ . En effet, on est beaucoup plus dans un roman graphique au sens propre de la langue française. Clairement, attendez-vous Ă  lire une nouvelle illustrĂ©e, et ce, dans un français plutĂ´t correct. On a juste relevĂ© quelques coquilles assez mineures. Un conte graphique Bai Qu : Hundreds of Melodies, raconte surtout l’histoire de plusieurs protagonistes qui gravite dans le

Lire la suite »
â–şTest
Flo

The Silvercase 2425, le test sur Switch

The Silvercase 2425 sur Switch, deux histoires bien Ă©crites dans une atmosphère sombre, mais un gameplay complètement obsolète ! The Silvercase 2425 remet au goĂ»t du jour deux jeux sortis fin des annĂ©es 90 / dĂ©but des annĂ©es 2000 : The Silvercase et The 25th Ward : The Silvercase. Et oui, deux jeux pour le prix d’un ? Est-ce vraiment une bonne affaire ? Voici mon avis, sachant que je n’ai pas jouĂ© aux originaux sur Playstation et sur mobile. Commençons par The Silvercase : la longue sĂ©quence d’introduction est assez originale. Elle nous prĂ©sente un monde assez dark, avec des meurtres qui suivent le modus operandi d’un ancien serial killer qui a priori ne devrait plus ĂŞtre en Ă©tat de nuire, et diffĂ©rentes forces de police qui interagissent. Un monde compliqué… Personnellement j’ai eu du mal Ă  m’y retrouver avec tous ces personnages, mais l’ambiance sombre est très bien retranscrite. J’ai trouvĂ© cette prĂ©sentation intĂ©ressante mais un peu molle par moments, et le son de machine Ă  Ă©crire qui accompagne les dialogues est insupportable. Pourquoi ne pas mettre des voix ? Concernant le gameplay, il est vraiment, vraiment datĂ©. Vous Ă©voluez en vue Ă  la première personne sur un Ă©cran touuuuut petit. Et les commandes pour

Lire la suite »
â–şTest
Dova

World’s End Club, le test sur Switch

« World’s End Club n’est pas le premier ! Pas le premier Visual Novel que je fais, mais le premier Ă  me faire aimer ça. Je vous annonce la couleur de suite : ce jeu est bon !«  Dova Background : Mais c’est quoi ce dĂ©lire !? N’Ă©tant pas rĂ©ellement passionnĂ© par ce genre de jeu, mais Ă©tant par contre très friand de cette touche graphique proche de celle des Pokemon, je me lance prudemment dans l’histoire. World’s End Club est dĂ©crit par les stores comme Ă©tant : « un jeu de survie qui mettra Ă  l’Ă©preuve l’amitiĂ© qui lit les personnages ! ». Je m’installe, profite du lancement des premières cinĂ©matiques, et reste immĂ©diatement scotchĂ© par 2 choses : Ce jeu explore très vite des idĂ©es et des thèmes pour adultes, et le scĂ©nario est très vite trop complexe pour les jeunes joueurs ; L’histoire et les dialogues promettent beaucoup de rebondissements. Une fois le tutoriel terminĂ©, le vrai jeu dĂ©marre. Car, Ă©tonnement la description que prĂ©sente le jeu sur la jaquette ne correspond qu’au tutoriel, et la suite n’a rien Ă  voir. Il s’agit en fait d’un jeu qui vous prĂ©sente un groupe d’amis dont les enjeux sont bien plus

Lire la suite »
â–şTest
Kuk

Coffee Talk, le test Switch

Coffee Talk, est un visual-novel oĂą vous aurez Ă  servir des boissons chaudes Ă  vos clients. Comme j’ai bien aimĂ© VA-11 Hall-A: Cyberpunk Bartender Action sur PS Vita, un titre au gameplay quasi Ă©quivalent , j’ai donc achetĂ© Coffee Talk en version physique de Strictly Limited Games (et j’attends dĂ©sormais le message de Manoloben qui me demande oĂą est mon test de VA-11 Hall-A …). (NDR : et je confirme que je l’ai demandĂ© pour vous lecteurs) Comme je vous le disais Coffee Talk, est un visual-novel. Vous n’avez ni d’action possible ni de dialogue Ă  sĂ©lectionner. Il vous faut juste servir les boissons demandĂ©es par vos clients. C’est la rĂ©ussite de ces demandes qui oriente les tranches de vie qui s’égrainent dans votre cafĂ©. Évidemment, si les premières commandes sont faciles Ă  rĂ©aliser, les attentes de vos clients seront de plus en plus compliquĂ©es. Vous disposez d’une base de produit (cafĂ©, thĂ© vert, thĂ©, chocolat, lait) que vous combinez avec deux autres Ă©lĂ©ments, l’un principal, et l’autre secondaire Ă  choisir dans une autre sĂ©rie de produits (gingembre, citron, menthe, miel, lait). Comme vous le voyez, les combinaisons sont multiples. Certaines des demandes vous obligeront mĂŞme Ă  vous renseigner (30

Lire la suite »
[Air-Bot] Communiqué ou Presque
La Team

World’s End Club sera disponible sur Nintendo Switch le 28 mai 2021

On a enfin une date pour World’s End Club. Nous dĂ©couvrirons l’histoire du Club des battants dès le 28 mai 2021 sur Nintendo Switch™. Le jeu sera disponible dans une Ă©dition physique spĂ©ciale intitulĂ©e « The Deluxe Edition» et ça, ça nous fait plaisir ! World’s End Club, le dernier jeu de Kotaro Uchikoshi et Kazutaka Kodaka, auteurs des cĂ©lèbres sĂ©ries de jeux Danganronpa et Zero Escape dont Kuk connait très bien le background, vous propose de dĂ©couvrir un conte empli d’espoir et accessible Ă  tous. Le « Club des battants », un groupe rĂ©unissant des Ă©tudiants marginaux de tout le Japon, se retrouve subitement piĂ©gĂ© dans un Ă©trange parc d’attractions durant un voyage scolaire – classique. Afin de lever le voile sur les mystères entourant leur situation et pour trouver une Ă©chappatoire, les Ă©tudiants devront participer Ă  un jeu de survie (ça me dit quelque chose) qui mettra leur amitiĂ© Ă  rude Ă©preuve ! On note d’après le communiquĂ© les Ă©lĂ©ments de gameplay suivants : Test d’amitiĂ© : Mettez-vous dans la peau de personnages uniques et colorĂ©s, testez la force de leurs liens et levez le voile sur les mystères qui les entourent. Charmes et mystères : Immergez-vous dans un monde

Lire la suite »
Metropolis: Lux Obscura
â–şTest
Manoloben

Metropolis: Lux Obscura, le test sur Switch

J’aurai aimĂ© adorer Metropolis: Lux Obscura, parce que le titre respire le film noir. Quand je l’ai vu sur le store, j’ai pensĂ© Sin City. Et forcement ça me parle! D’ailleurs, graphiquement il assure de bout en bout, et vraiment il propose de très beau visuel. On regrettera un peu de facilitĂ© avec les scènes olĂ© olĂ© cependant… digne des montages papiers que l’on pouvait faire enfant… Mais le graphisme ne fait pas le Comics, et sur la vision du jeu Ă  multiple fins Metropolis: Lux Obscura se plante littĂ©ralement. Quatre fins, dont une qui est une quasi ligne droite sans choix. Alors on pourra revenir sur les choix scĂ©naristiques, personnellement je ne critiquerai pas, mĂŞme si l’aspect « destiné » de notre pauvre homme est troublant. Mais par contre, avoir l’impression que nos actes ne changent rien, c’est assez dĂ©sagrĂ©able. On se fait mener par le bout du nez tel un lapin de quatre semaines. IndĂ© et ça se sent! Le problème vient du budget, on ne peut pas proposer un vrai jeu Ă  choix sans avoir un budget qui le permet. RĂ©sultat, on sent la coupe dans le dĂ©roulĂ©, et les personnages principaux sont catapultĂ©s, les relations enchainĂ©es et les

Lire la suite »
♪Reportage
Kuk

[Interview][Gamescom 2023] Entretien exclusif avec Niantic sur Monster Hunter Now

Discussion sur le Stand Monster Hunter de la Gamescom 2023. L’échange est la retranscription la plus fidèle des dĂ©clarations de Monsieur Kei Kawai. Je me suis cependant permis de parfois modifier un phrasĂ© oral et d’intĂ©grer une ponctuation. Air-Gaming : Pourriez vous vous prĂ©sentez et prĂ©senter la sociĂ©tĂ© Niantic ? Kei Kawai : Je m’appelle Kei Kawai, directeur des produits chez Niantic, Inc.

Lire la suite »
¶Dossier
La Team

Gros concours d’aout annuel (Console Ă  gagner)

Vous le savez depuis le temps, chaque annĂ©e on fait un concours qui va bien pendant la Gamescom. C’est le gros Ă©vĂ©nements de l’annĂ©e et on veut vous avoir Ă  nos cĂ´tĂ©s durant cette pĂ©riode incroyable. Pour cette raison et pour vous remercier de votre fidĂ©litĂ©, on lance le concours en ce 13 aout, cette annĂ©e encore de superbe lots

Lire la suite »
✎Interview
VTG

Interview de Yoan FANISE, directeur de DigixArt.

Nous avons eu l’honneur de rĂ©aliser une interview de Yoan FANISE, co-fondateur et directeur du studio DigixArt. Ayant participĂ© avec Ubisoft au succès mondial Soldats Inconnus : mĂ©moires de la Grande Guerre, il fonde en 2015 son propre studio. Road 96, 11-11 Memories Retold ou encore Lost in Harmony font partie des Ĺ“uvres rĂ©alisĂ©es par ce studio français. Leur Ĺ“uvre

Lire la suite »
A LIRE ABSOLUMENT!
On est vraiment désolé, mais internet et Wordpress oblige, on doit surement stocker des cookies sur votre ordinateur. Si vous n'en voulez pas, je vous invite à partir (de l'internet). Sinon, venez, on est sympa!