â–şTest
Manoloben

MotorStorm RC, le test sur PS Vita

C’est amusant comment un jeu peut vous donner envie de jouer Ă  un autre jeu. C’est typiquement le cas du Off-Road d’hier qui m’a totalement frustrĂ©. J’ai donc cherchĂ© dans ma mĂ©moire quel jeu du mĂŞme style pourrait me permettre de combler ce manque.

Lire la suite »
â–şTest
Manoloben

Fast RMX, le test sur Switch

Depuis combien de temps attendions-nous un successeur Ă  F-Zero-GX de Sega (enfin Amusement Vision, un des studios de Sega) sur Gamecube? Ou mĂŞme, juste un bon Wipeout (dĂ©solĂ©, mais depuis le 2097 sur Playstation, j’ai arrĂŞtĂ© par dĂ©cence pour la sĂ©rie!). Franchement, en dĂ©couvrant Fast RMX, je n’en croyais pas mes yeux, mes oreilles, et mes mains tremblaient. La première impression peut paraitre molle, voir ballade en forĂŞt. Et bien les gars (et filles, je ne vous oublie pas!), poussez les rĂ©acteurs, changer de circuit et dites « Bonjour » au nouveau maĂ®tre Ă©talon du genre, le nommĂ© Fast RMX. Wipeout sous speed! Fast RMX vous met dans la peau d’un pilote de vaisseau antigravitĂ©, c’est l’excuse pour vous proposer tout simplement un condensĂ© de vitesse, de dextĂ©ritĂ© et de pièges malsains Ă  Ă©viter. Ici pas de missile, ce n’est pas nĂ©cessaire, un boost bien placĂ© sur votre adversaire (oui oui, vous lui voler dessus! Cadeau!) et celui-ci sera ralenti pour quelques secondes. Ça parait simple? Croyez moi quand vous atteignez les 700 Ă  1000 km/h tout cela va très très vite! Sur la trentaine de circuits, vous pourrez dĂ©couvrir les difficultĂ©s que les dĂ©veloppeurs ont eu la bonne idĂ©e d’intĂ©grer. Boost au sol

Lire la suite »
â–şTest
Manoloben

Crazy Trucks, le test sur Switch

Comme certains ont pu le voir sur Twitter, je me suis demandĂ© si ce « jeu » n’Ă©tait pas en faite un troll pour les joueurs radins qui n’aiment pas payer plus de 1€ un premium. En effet, Crazy Trucks propose un truc dĂ©mentiel, vous allez pouvoir conduire des 4×4 gĂ©ants qui ont des donuts Ă  la place des roues. Je ne sais pas si vous vous rendez compte du dĂ©lire, d’ailleurs c’est pas pour rien qu’il s’appelle Crazy… « Un titre Ă  la carte, dĂ©merde-toi pour trouver le juste gameplay » Dans Crazy Trucks vous commencerez votre voyage par choisir si vous dĂ©sirez jouer en solo ou en multi. Cette question a tout son sens comme vous allez pouvoir le constater dans les prochaines lignes. Admettons soyons fou, commençons par « Solo ». Ensuite, il vous faudra choisir l’un des ultimes modes de jeu. Ramassage d’accessoires, ramassage de lettre pour former Crazy Trucks, Course, ramassage de pneus… comment ça trois sont les mĂŞmes? J’oubliais il y a haute ligue aussi qui ressemble Ă  Course. Quelques minimalistes diffĂ©rences entre les modes cependant, soyons honnĂŞtes. Dans Haute Ligue, vous devez faire un nombre de tours sans limites de temps, alors que dans Course vous fixez le temps

Lire la suite »
â–şTest
Manoloben

Hello Kitty and Sanrio friends 3D Racing, le test sur 3DS

Mais qu’est-ce qu’il m’a pris, pourquoi ai-je donc passĂ© la porte de ce Easy Cash? Et surtout pourquoi j’ai achetĂ© ce Hello Kitty and Sanrio friends 3D Racing? La jaquette aurait dĂ» me mettre la puce Ă  l’oreille, mais ma confiance aveugle en PQube pour mener ce projet m’a jetĂ© dans la gueule du loup. Mais mĂŞme dans la mĂ©diocritĂ©, Hello Kitty sur 3DS a rĂ©ussi Ă  me surprendre. Je vous explique pourquoi! Du classique Diddy Kong Racing sur le papier Dans Hello Kitty and Sanrio friends 3D Racing vous pourrez rouler, naviguer et voler dans 16 nouveaux circuits assez sommaires et sans trop de dĂ©nivelĂ©s. Bien Ă©videmment comme cela se fait dans les titres du genre, vous pouvez sĂ©lectionner votre type de voiture, de bateau ou d’avion. Afin de copier Mario Kart complètement, vous pourrez ramasser des pouvoirs en route comme des cupcakes missiles, des plots mines, un bouclier, un turbo, un arc-en-ciel (oui, oui)… voici le point fun du jeu. Le titre propose plusieurs modes de jeu, quelques classiques comme Tournoi ou Course Rapide et un plus « original » nommĂ©s Aventures. Aventures c’est en faites un mode mission qui vous demandera de finir une course dans le temps imparti,

Lire la suite »
â–şTest
Olivier B.

Rip Tide Racer, le test Game Boy Color

Les courses de hors-bord sont votre tasse de thé ? Venez goûter aux joies de Rip Tide Racer ! Il s’agit d’un savant mélange d’action et de courses délirantes dans le plus pur esprit de Micro Machines. La réalisation technique ne casse franchement pas des briques et il doit y avoir tout au plus dix couleurs affichées à l’écran simultanément. Mais la recette fonctionne toujours et l’on prend un malin plaisir à griller les concurrents sur place dans des décors miniatures. L’animation est fulgurante et l’on a du mal à anticiper les courbes des virages sur le petit écran de la portative, une bonne mémorisation des tracés s’impose donc.

Lire la suite »
â–şTest
Olivier B.

Roadsters (US), le test sur Game Boy Color

Titus a connu quelques heures de gloire dans le passé avec l’excellente série de courses de voitures des Crazy Cars sur ordinateurs et consoles. Aujourd’hui, lorsqu’on joue à Roadsters, on est en droit de se demander où sont passés ces talentueux programmeurs. Car ce jeu, sans mauvais jeu de mots, ne tient vraiment pas la route ! Le nombre de couleurs affichées simultanément à l’écran ne doit pas dépasser, à vue d’œil, le nombre de 10. Pourtant, la Game Boy Color est capable d’afficher aisément jusqu’à 56 couleurs ! La console à été magistralement sous-exploitée sur le plan technique et l’intérêt est, lui aussi, proche de zéro. Vraiment, la qualité générale se rapproche de l’amateurisme. Au démarrage de la console, un pauvre menu s’affiche : New Game et Password. Pas d’options, pas de menus supplémentaires pour rompre la monotonie qui se dégage du jeu. Quatre concurrents partagent la ligne de départ et l’on suit la course en vue aérienne, le tout en 2D bien entendu. Les circuits sont de tailles variables et la difficulté est bien dosée. Malheureusement, les sensations d’accélération sont inexistantes. Paradoxalement, la piste est jonchée de bonus divers (clé de réparation, nouvelles suspensions, roue de secours) dont

Lire la suite »
â–şTest
Olivier B.

Top Gear Pocket 2, le test Game Boy Color

Le second Ă©pisode de TopGear Pocket ne se sera pas fait longtemps attendre. Six mois seulement auront Ă©tĂ© nĂ©cessaires Ă  l’équipe de Kemco pour rĂ©aliser cette brillante suite. Quatre modes de jeu sont proposĂ©s : Championship, Quick Race, Time Attack et 2 Players. Nous sommes donc en terrain connu, la seule touche originale de ce titre rĂ©side dans l’acquisition d’un certain nombre de points au fil de vos victoires. Ces points permettent d’acheter de nouvelles voitures ou d’équiper votre bolide afin d’amĂ©liorer ses caractĂ©ristiques, sur le principe d’un jeu de rĂ´le. Ces modifications techniques influent considĂ©rablement la conduite, ainsi que le revĂŞtement du sol : terre, goudron, gravier, boue, etc. Les pneus crissent, la voiture se soulève et dĂ©rape dans les virages serrĂ©s. Les sensations et l’impression de vitesse sont extrĂŞmement bien rendues – une première pour un jeu de course sur Game Boy. Les contrĂ´les sont exceptionnels, prĂ©cis et souples. Vous n’aurez plus d’excuse si vous perdez ! Le mĂŞme rĂ©alisme se retrouve dans les dĂ©cors proposĂ©s, très beaux, et dont l’aspect varie au grĂ© des saisons et de la mĂ©tĂ©o. MĂŞme si on aurait aimĂ© une plus grande variĂ©tĂ© dans ces paysages.

Lire la suite »
â–şTest
Manoloben

SEGA AGES Virtua Racing, le test sur Switch

Jadis, j’ai pu connaitre Virtua Racing, en arcade un peu, sur Megadrive beaucoup. Le titre lors de son adaptation avait Ă©tĂ© associĂ© Ă  une puce supplĂ©mentaire dans la cartouche pour les calculs 3D. Augmentant quasiment de 100% le prix du jeu : 600 francs au lieu de 300-400 francs, pas neutre pour le portefeuille d’un adolescent. J’ai donc passĂ© beaucoup de temps sur Virtual Racing. SEGA AGES Virtua Racing, c’est la version arcade du titre. Plus beau et plus net que la version que je possĂ©dais (et possède encore en faite en Jap – 60hz rien que ça!). Cependant comme ma version, c’est Virtua Racing c’est surtout une difficultĂ© affolante, un timing très serrĂ© et un nombre de circuits rachitique. C’est donc avec le coeur serrĂ© qu’on achète cette version en connaissant les dĂ©fauts. Et ça ne loupe pas, aujourd’hui SEGA AGES Virtua Racing est datĂ©, on a l’impression que les voitures flottent sur la piste, les collisions sont alĂ©atoires et la difficultĂ© dĂ©courageante. Après quelques tours de piste on le dĂ©sinstalle et ce n’est pas le multijoueurs en ligne ou local qui sauve, le premier est vide, le second est illisible dès 4 joueurs, et on peut aller jusqu’Ă 

Lire la suite »
â–şTest
Flo

MotoGP 22, le test sur Switch

MotoGP 22 sur Switch, la nouvelle version de LA rĂ©fĂ©rence des jeux de simulation de grand prix moto dĂ©barque. Avec quelles nouveautĂ©s ? Fin Avril, deux bonnes nouvelles ont rempli de joie le cĹ“ur des amoureux de sport mĂ©canique : notre champion du monde Fabio Quartararo a repris la tĂŞte du championnat après des dĂ©buts difficiles, et la version 2022 de MotoGP dĂ©barque dans les bacs ! Est-ce que les joueurs de MotoGP 21 doivent se jeter dessus ? Mon point de vue dans les quelques lignes qui suivent. CĂ´tĂ© interface utilisateur, au lancement du jeu les anciens joueurs ne seront pas dĂ©paysĂ©s : les menus restent clairs, agrĂ©ables Ă  l’œil et fournissent toutes les possibilitĂ©s pour personnaliser son expĂ©rience (pilote, moto…). La licence MotoGP est toujours prĂ©sente et vous aurez donc accès Ă  tout le contenu officiel niveau pilotes et Ă©curies. Au niveau de la page d’accueil, mon regard a tout de suite Ă©tĂ© attirĂ© par le mode « Nine Â» sur lequel je reviendrai un peu plus tard. L’expĂ©rience graphique dans son ensemble est toujours agrĂ©able visuellement et Ă©galement fluide en course. On peut noter quelques petites amĂ©liorations sur des dĂ©tails, comme les visages des pilotes (mais une fois le casque enfilé… bref). En course,

Lire la suite »
â–şTest
Manoloben

Gotcha Racing, le petit test sur 3DS

Ça vous tente une petite course effrĂ©nĂ©e avec l’Ă©quivalent des « Hotwheels » de votre enfance? Gotcha Racing c’est complètement ça, et en plus vous pouvez customiser les voitures. Le rĂŞve du grand enfant qui ne se cache plus vraiment en vous depuis que vous avez un salaire et un grand appart de 45m². * Ici, on collectionnera des vĂ©hicules tout droit sortis des Gotcha, vous savez ces boules que l’on achetait Ă  5 francs (et que les Japonais continuent d’acheter par centaine chaque annĂ©e). Il en sera de mĂŞme pour les amĂ©liorations (moteurs, pneu, etc.) le tout basĂ© sur un système de chance et de raretĂ© qui dĂ©terminera ce que cache cette fameuse petite boule. On fait donc des courses pour gagner de l’argent, et on utilise de l’argent pour acheter encore plus de Gotcha, le tout pour gagner encore plus de courses. C’est addictif, cruel et gĂ©nial Ă  la fois!  * C’est madame qui le dit, d’ailleurs vous avez encore quantitĂ© de jeux et jouets qui trainent dans le salon, vous ĂŞtes incorrigible!

Lire la suite »
✎Interview
VTG

Interview de Yoan FANISE, directeur de DigixArt.

Nous avons eu l’honneur de rĂ©aliser une interview de Yoan FANISE, co-fondateur et directeur du studio DigixArt. Ayant participĂ© avec Ubisoft au succès mondial Soldats Inconnus : mĂ©moires de la Grande Guerre, il fonde en 2015 son propre studio. Road 96, 11-11 Memories Retold ou encore Lost in Harmony font partie des Ĺ“uvres rĂ©alisĂ©es par ce studio français. Leur Ĺ“uvre

Lire la suite »
¶Dossier
Manoloben

Quand Holy Grail Games dépose le bilan : une histoire de David contre Goliath

Je suis profondĂ©ment attristĂ© d’apprendre plusieurs mois après, la mort de Holy Grail Games. Ce n’est pas passĂ© au 20H (que je ne regarde pas) et mĂŞme sur Twitter, l’information n’Ă©tait pas parvenue jusqu’Ă  moi. J’Ă©tais en train d’Ă©crire sur un de leur très bon titre : Rallyman GT quand j’ai fait quelques recherches pour Ă©tayer mon article. Quelle fut

Lire la suite »
✎Interview
VTG

Interview de l’Ă©quipe Joymasher, DĂ©veloppeurs de Vengeful Guardian: Moonrider

Interview en français Bonjour à toute l’équipe de Joymasher ! Je vous remercie de nous avoir accordé cette interview. Nous profitons de la sortie de Vengeful Guardian: Moonrider et de son succès auprès des joueurs pour en savoir un peu plus sur l’équipe et sur le développement du jeu. Air-gaming : pourriez-vous présenter les différents membres composant l’équipe (avec éventuellement

Lire la suite »
A LIRE ABSOLUMENT!
On est vraiment désolé, mais internet et Wordpress oblige, on doit surement stocker des cookies sur votre ordinateur. Si vous n'en voulez pas, je vous invite à partir (de l'internet). Sinon, venez, on est sympa!