Les Fous du volant, le test sur GBC

Satanas et Diabolo viennent semer un vent de panique sur Game Boy Color ! Chapeau bas à Infogrames qui réussit un tour de force en dépoussiérant l’univers cartoon de Hanna-Barbera et en réalisant une cartouche techniquement incroyable sur Game Boy Color. Mais commençons par décrire les principes de ce jeu de course atypique : quatre modes vous sont proposés, tous plus fous les uns que les autres. Le mode Arcade est le plus intéressant, il est composé de trois coupes (Fun, Super et Crazy, la dernière permettant de débloquer de nouveaux véhicules) qu’il faut remporter en se plaçant impérativement dans le trio vainqueur. En mode Endurance, le joueur ne peut se permettre d’arriver en dernier, sous peine d’élimination. Les effectifs se réduisent au fur et à mesure des courses pour se terminer en un duel fratricide. Enfin, les modes Championship et Time Trial sont suffisamment classiques pour ne pas les détailler plus.

Sur tous les circuits, il est possible de collecter quelques bonus qui octroient aux véhicules de nouvelles armes : bombes, foudre, invincibilité… Mais ils sont insuffisamment offensifs ! Ce n’est pas le seul regret que l’on peut formuler car, une fois passée la surprise de l’aspect visuel, on en vient à regretter la répétitivité de l’action et l’absence d’un mode Deux joueurs. Graphiquement, c’est sidérant : le pseudo-moteur 3D est superbe et l’animation fulgurante, les programmeurs se sont même payés le luxe d’intégrer des effets de lumière, de brouillard et de transparence que l’on retrouve généralement sur consoles 32 bits !


D’autres articles qui pourraient vous plaire :

Il devrait y avoir une conclusion ici... bizarre

Les Fous du volant

👌Moyen👌 !

Mis à disposition par l’éditeur : Non

Pas d'anecdote

Medias

Jeux vidéo à moins de 20 euros

Aucun produit trouvé.

Meilleurs ventes Jeux Vidéo

Aucun produit trouvé.


Meilleurs ventes Playstation 4/5

Aucun produit trouvé.

Meilleurs ventes Nintendo Switch

Aucun produit trouvé.

On est vraiment désolé, mais internet et Wordpress oblige, on doit surement stocker des cookies sur votre ordinateur. Si vous n'en voulez pas, je vous invite à partir (de l'internet). Sinon, venez, on est sympa!