Luigi’s Mansion 2, le test sur 3DS

Luigi’s Mansion 2, le test sur 3DS
Par Olivier B.
🖶 Temps de lecture estimée : 3 minutes

Alors que Luigi roupillait tranquillement chez lui, il est brusquement réveillé par le professeur K Tastroff. Les fantômes, chez lui, sont devenus fous. Sans lui demander son avis, il téléporte le héros en salopette. Ou plutôt le trouillard en salopette, devrions-nous dire ! Il a du pain sur la planche : la mystérieuse lune noire, qui a le pouvoir de calmer les fantômes, a disparu. En fait, elle est été brisée en de nombreux morceaux. Résultat, les entités de la Vallée des ombres se soulèvent et risque bien d’envahir le reste du monde. Ni une, ni deux, Luigi s’équipe de l’ultra moderne aspirateur Ectoblast 5000 et part à la chasse… Un peu contre son gré, il faut bien le dire.

Ce n’est pas la première fois que Luigi doit explorer un manoir. Dans le premier Luigi’s Mansion paru sur Game Cube en 2002, il avait remporté une gigantesque bâtisse à une loterie. Son frangin s’était trouvé piégé à l’intérieur. Il avait alors dû « nettoyer » les lieux de fond en comble pour sauver Mario. Un jeu vraiment sympathique auquel il avait été principalement reproché une durée de vie trop courte. Dans celui qui nous intéresse aujourd’hui, ce défaut a été largement corrigé. Elle n’est pas belle la vie ?

Resident Evil + Ghostbusters
Pour ceux qui ne connaissent pas cette – discrète – série, expliquons-en un peu le principe. Luigi’s Mansion est une sorte de Resident Evil édulcoré, un peu à la sauce Ghostbusters. Un jeu très cartoon donc et très riche aussi. Les décors fourmillent de détails et d’animations, de recoins à explorer. L’Ectoblast 5000 peut être orienté vers le bas, à hauteur d’homme ou vers le haut. A vous les pièces d’or, les clés d’or (pour ouvrir les portes) juchées sur un luminaire ou celles cachées derrière un rideau… Et dans ce trou de souris, qu’y a-t-il exactement ? C’est un vrai bonheur de fouiller les pièces du manoir de Luigi’s Mansion 2 car il y a mille petites choses à trouver. Souvent, on pense avoir fait le tour de la question… Mais, en réalité, non ! Et puis les fantômes sont de sacrés farceurs, ils n’hésitent pas à vous jouer des tours. Luigi peut mourir dans certains pièges mais, dans l’ensemble, il n’y a rien d’insurmontable.

Les « combats » se déroulent de manière assez simple : il faut tout d’abord dégoter le Spectroflash, une sorte de lampe-torche surpuissante. Cette dernière, chargée à bloc, permet d’éblouir les fantômes. Après, il ne reste plus qu’à utiliser l’aspirateur et tout nettoyer. Rapidité et timing parfait sont les clés de la réussite. Les puzzles, quant à eux, sont d’une difficulté variable. Il faut souvent interagir avec les décors (collecter de l’eau pour faire grandir une plante, activer d’imposants mécanismes s’imbriquant les uns dans les autres en créant des courants d’air, etc.). L’intérêt ne faiblit pas au cours de l’aventure. Signalons tout de même que si le niveau de jeu n’est pas bien élevé, il n’est pas rare de tourner un peu en rond ou de devoir revenir sur ses pas en raison d’un détail qui nous aura échappé.

A mourir… de rire ?
Mais ce que l’on retient véritablement de Luigi’s Mansion 2, c’est cette réalisation technique qui fait véritablement honneur à la Nintendo 3DS (malgré un aliasing bien visible). Les animations, les mimiques de Luigi et des fantômes sont géniales, tandis que l’ambiance sonore, mi-horrifique, mi-comique, rehausse le tout. De temps en temps, le professeur K Tastroff intervient au téléphone pour vous indiquer la suite de la marche à suivre et débiter quelques âneries. Et c’est reparti ! On n’est jamais perdu, en raison notamment d’un système de suivi de missions très bien fichu qui garde en mémoire les objectifs non-réalisés, mais aussi de la présence d’une carte très claire. Vraiment, les développeurs du studio Next Level Games qui ont réalisé ce jeu pour le compte de Nintendo ont fait du très bon travail. Les nouveaux modes multi-joueurs plongent les chasseurs de fantômes (jusqu’à quatre) dans une compétition, en local ou en ligne, au cours de parties durant cinq minutes. Sur Internet, nous avons constaté pas mal de ralentissements, ce qui gâche un peu l’expérience de jeu.

Luigi’s Mansion 2 ne fait pas peur. Pas un seul instant ! Mais c’est un jeu fun et malin. Sa réalisation solide, son humour omniprésent et ses situations variées en font un incontournable sur 3DS. Même les joueurs qui avaient apprécié le titre original sur Game Cube devraient être surpris par la richesse de cette version qui propose près de deux fois plus de contenus. Comptez une bonne quinzaine d’heures pour en faire le tour. Un superbe jeu comme on en trouve seulement sur les consoles Nintendo.

Excellent !

Mis à disposition par l’éditeur : Non

Pas d'anecdote

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur skype

Payer un Carambar au Rédacteur

Dans la même catégorie :

On est vraiment désolé, mais internet et Wordpress oblige, on doit surement stocker des cookies sur votre ordinateur. Si vous n'en voulez pas, je vous invite à partir (de l'internet). Sinon, venez, on est sympa!