(Gamescom 2017) Le saint GRAAHL : Of Feather and Grit à la Gamescom

Graahl

C’est dans l’Indie Garden de Cologne (un espace de 3 mètres sur 3 pour promouvoir la production indépendante) qu’on a pu retrouver nos petits Français de chez Swing Swing Submarine. Ils nous présentaient leur dernier jeu : Graahl : Of Feather and Grit, un jeu multijoueurs dit « stratégie narrative ». Pour ma part, ça m’a fait furieusement penser à un jeu de plateau comme Walking Dead. D’ailleurs on nous avoue qu’avant d’être un proto, le jeu a été testé en mode papier… comme quoi on n’était pas si loin.

C’est durant une session de 30 minutes qu’on a pu prendre en main avec un chapeauté rédacteur de Gameblog le titre des Montpelliérains. Le soft étant un prototype (débuté il y a un mois), on excusera donc les petits glichs en jeu.

Après quelques minutes, on prend ses repères. On y dirige une équipe de personnages possédant ses propres caractéristiques de force, d’intelligence et de chance. Ces attributs serviront dans le jeu pour accéder aux observatoires (on revient dessus un peu plus tard – mais c’est le « but » du jeu) ou vérifier votre capacité à combattre. Car oui, dans ce jeu de stratégie semi-coopératif, vous aurez quelques opportunités pour taquiner vos amis dans des parties allant jusqu’à 4 joueurs.

Mais encore ? Quel est réellement le but de ce titre au nom bizarre ? Trois fois rien, vos équipes devront réussir à accéder à trois observatoires, chaque observatoire fournira une pièce du « puzzle ». Et nos bons hommes ont besoin d’avoir trois pièces pour trouver leur ultime salut sur l’île indiquée par ces pièces. Les observatoires seront aléatoirement disposés sur les différentes planètes du jeu qui sont elles-mêmes générées aléatoirement et indéfiniment. Pour cela, ils devront visiter d’autres lieux afin de gagner en intelligence, en force, en chance, subir des événements aléatoires, récupérer de l’énergie pour aller vers d’autres planètes ou encore recruter quelques membres d’équipage. Le monde de Graahl est surprenant, car totalement différent de nos conventions, ici les planètes sont des sortes d’îles flottantes sur lesquelles vos membres d’équipages pourront se rendre. Chaque joueur, chacun son tour place ses membres d’équipage sur une zone. Puis une fois le tour de chacun défini, le jeu exécute les combats – en cas de multiple joueur sur le même lieu – et la partie narration. Les combats sont sommaires, ils ne font que comparer un attribut aléatoirement choisi, pour la partie narration, c’est déjà un peu intéressant. On retrouve le côté Out There (ou Livre Dont Vous Etes le Héro) avec des prises de décisions. Celle-ci influençant le déroulement de l’histoire, vos statistiques, votre alignement (bon, hors-la-loi), ou vos capacités (Pilot, Borgne). Ces éléments qui auront eux-mêmes une influence sur la suite de la partie. Et une fois leur quête commune exécutée, les divers membres se rendront sur leur ultime planète pour s’y installer et fonder une communauté. On nous informe que la fin de partie sera déterminée par les événements précédents. Ainsi si les personnages finissent hors-la-loi, ils pourront fonder une sorte de dictature sur leur île, etc., etc.

Pour Swing Swing Submarine, une partie de Graahl : Of Feather and Grit devrait durer 20 minutes, mais rien n’empêche les joueurs de faire trainer en n’allant pas chercher les pièces du puzzle dans les observatoires.

Bien évidemment le jeu étant un prototype, il s’améliorera et s’étoffera avec le temps. À voir donc dans quelques mois. Il est pour le moment prévu sur PC. Même si, de mon point de vue, il se marierait parfaitement à la Switch… Wait & See…

Lire la suite

(Gamescom 2017) Des jeux NIS America pour notre PS Vita/Switch en 2017 et 2018

TokyoTattooGirls JP SS 3

TOKYO TATTOO GIRLS, IL FALLAIT OSER, JE SUIS FAN ! 

C’était une sympathique piqûre de rappel effectuée par Nis America. Durant plus d’une heure, nous avons pu voir et discuter des jeux à venir pour cette fin 2017, mais aussi pour 2018. C’était aussi l’occasion de comprendre à quel point certains font l’effort de sortir des titres sur PS Vita et nous de les remercier. Voici les titres présentés :

YS VIII : Lacrimosa of Dana, prévu pour le 15 septembre sur PS Vita, PS4 et PC. Les versions PC et PS4 étant des conversions de la version PS Vita, elles ont le droit à quelques éléments en plus (zone de combat plus grande, chapitres et donjons supplémentaires).

Danganronpa V3 : Killing Harmony est prévu pour le 29 septembre sur PS Vita et PS4. La nouvelle version de Danganronpa, jeu complètement barré mettra en scène Monokuma et ses enfants, et le jeu sera sous-titré en français.

– On continue avec Culdcept Revolt : le célèbre jeu de cartes sera disponible sur 3DS le 6 octobre. On a déjà réservé notre édition collector. ?

– Le 13 octobre, c’est au tour de Touhou Kobuto Burst Battle sur PS4, PS Vita et … Switch, on essayera de le tester sur cette dernière.

– Octobre toujours, le jeu qui stresse et met l’angoisse, nous avons nommé Yomawari Midnight Shadows. suite de Yomawari: Night Alone, la recette semble la même. Il sera disponible à partir du 27 sur PS Vita, PS4 et PC.

– Mon chouchou débarquera le 17 novembre, j’ai nommé Tokyo Tattoo Girls, un jeu où il faut tatouer vos héroïnes pour leur donner des pouvoirs/boosts! Je suis déjà fan. Disponible sur PS Vita et PC.

– 17 novembre toujours, on aura la chance d’avoir sur PS Vita et PS4 la suite du formidable Demon Gaze, le bien nommé Demon Gaze II. Du dungeon-RPG comme on aime !

– On n’oublie pas 2018, avec en prévision The Longest 5 minutes sur Switch, PS Vita et PC. Mais aussi Penny Punching Prince$$ sur les mêmes plates-formes.

Ça va être dur de suivre tant le nombre de sorties pour cette fin d’année est énorme ! Si avec ça vous ne trouvez pas votre bonheur, je ne sais plus quoi faire.

Lire la suite

Realpolitiks sur mobiles iOS et Android

screen520x924

La société polonaise Jujubee vient d’annoncer que son jeu de stratégie Realpolitiks est disponible depuis le 20 juillet pour mobiles iOS sur l’App Store ainsi que sur Google play pour les systèmes Android, au prix de lancement de 6,99 €.

Le jeu est basé sur un système en temps réel. Il propose d’exploiter les possibilités de trois régimes politiques (démocratie, autoritarisme, totalitarisme). L’objectif : ni plus ni moins que la domination du monde grâce à votre arsenal géostratégique (militaire, diplomatique, économique), tout en prenant soin de contrôler ou d’éviter au mieux les crises de notre monde contemporain. 

Lire la suite

Battleheart, le test sur Android d’un classique peut être même un peu trop!

Battleheart Game Play 3

LE COUSIN TEMPS REEL DE BRAVELAND!  

Battleheart est sorti juste avant l’été sur Android, alors que pourtant le jeu (un portage Unity) est disponible sur iOS depuis un an. L’auteur s’en explique dans une petite interview dont on retrouve la substance sur ce lien. Globalement l’appât du gain en est la cause, mais ne « jetons pas le bébé avec l’eau du bain » (mais qui utilise cette expression sérieux?) et accordons un peu de notre temps au jeu de Noah Bordner.

Car du temps il vous en faudra pour venir à bout de cet Action RPG sur Android. Un titre qui loin d’innover fait le travail en proposant via les contrôles tactiles d’endosser la peau de quatre héros afin d’affronter du gobelin, des chauves-souris, ou encore des trolls. Le titre propose trois grands actes découpés en missions tous finissant avec un boss bien retord (et très gros aussi). Le jeu propose aussi une gestion d’inventaire simpliste (arme, armure, deux objets sont les seuls éléments pouvant être porté), mais aussi des gains de niveaux et des coups spéciaux. Ça ressemble presque à Braveland, sauf qu’ici on gère en temps réel son équipe qui pourra être composée de nombreux héros différents (et donc de classes différentes) : moine, mage, archer, voleur, barde, prêtre…etc., etc. du très classique.

Lire la suite

Cube Tactics, le petit test sur 3DS

WVW69jCyTLcoCF WbQ waifu2x art noise3 scale tta 1 waifu2x art scale tta 1

PHOTO DE FAMILLE! KUK EST A DROITE! 

Vous cherchez de la stratégie sur 3DS? Vous pleurez tous les jours de ne pas voir débarquer Advance Wars? Vous avez fini les 3 chapitres du dernier Fire Emblem et plus rien à vous mettre sous la dent? Mauvaise nouvelle, je doute que Cube Tactics de Peakvox ne vous rassasie, même si le titre possède quelques originalités. Seulement comme dans de trop nombreuses productions indépendantes, le titre n’a pas d’ambition. Un peu comme si il était un galop d’essai, ou un titre pour les enfants… d’ailleurs, c’est peut-être le cas. Ici, point de gestion compliqué, vous créez des bâtiments (grâce à une jauge qui se remplit avec le temps) qui créent des soldats. Et ces soldats vont automatiquement vers l’ennemi à « la queleuleu ».

Alors forcement, ça crée de la frustration. Heureusement, le titre vous proposera de téraformer un peu le monde composé que de cubes, dans le but d’ajouter un peu de dynamisme dans le système de jeu. Créer une montagne et vous empêchez l’ennemi de monter trop vite sur votre position et … c’est tout. J’exagère, une petite originalité supplémentaire se glisse dans le gameplay, quatre camps construits en carré deviennent un super camp. Et vous répéterez l’opération sur une vingtaine de missions. Pas désagréable, mais pas génial non plus. À réserver aux plus jeunes.

Lire la suite

Metro 2033 Game, le test sur Android

Screenshot 2016 05 27 18 06 211

C’est par hasard que je suis tombé dans le store Google sur Metro 2033 Game, je ne connais que trop peu le titre sur console de salon, mais je me suis cependant laissé tenter par l’aventure. La renommée du titre m’aidant à avoir confiance ! Et puis on me promet un jeu de survie, de stratégie et de gestion. Rien de tel pour réveiller mes talents de meneurs. C’était sans compter sur l’aléa des bugs et la gestion aléatoire de la difficulté.

Lire la suite

X-Com Enemy Unknow Plus se crash sur PS Vita

nicetrolling

NE CHERCHEZ PAS IL N’Y A PAS D’IMAGE DE CETTE VERSION SUR INTERNET. 

Certains journalistes vous intégreront le test et le trailer de X-Com 2 dans cet article , d’autres insisteront sur la place que prend cette version PS Vita sur votre carte (2,2 GWatts?). Chez Air-Gaming on n’a pas encore testé le jeu, mais on parie que cette version de X-Com : Enemy Unknow est la même (au delta du Plus dans le titre et quelques bonus donc associés) que la version iPad. Et ça tombe plutôt bien, car nous, nous l’avons testée cette version iPad.

Elle est un poil différente de la version PC (simplifiée en quelque sorte et sans l’add-on Enemy Within). Elle mérite le détour, mais pas à 19,99€ comme annoncé sur le PlayStation Store.

Lire la suite

Braveland Pirate, le test sur Android

Braveland Pirate1

Croyez-moi, j’ai fais un effort pour venir à bout de ce test! 7 heures de jeu sur Braveland Pirate, et je ne peux plus voir la série Braveland en peinture! Non pas que le titre soit mauvais, mais j’ai dû totaliser plus de 20 heures sur cette série et c’est à chaque fois la même sauce (du combat!). Alors pour vous éviter de perdre du temps dans ce test, je vais vous lister l’ensemble des nouveautés :

  • La mana est remplacé par le courage
  • Le héro est un pirate à la recherche d’un trésor (c’est très Brave comme comportement)
  • On peut se déplacer d’îles en îles avec un bateau (6 îles en tout)
  • Il y a des « évenements » aléatoire en mer qui seront représentés par une ligne de texte et un choix (Cornélien, vais-je ouvrir ce coffre flottant?)
  • Il y a des nouveaux ennemis (environ 5 dont un Cthulhu)
  • Il y a des nouveaux partenaires (des pirates hein!)
  • Comme dans Braveland Wizard on vous posera trois questions sur l’épisode précédent à un moment de l’aventure pour débloquer « quelque chose »
  • Il y a des quêtes qui consiste à tuer quelqu’un, si vous n’acceptez pas la quête ce quelqu’un ne vous servira à rien donc autant accepter (au moins ça fait de l’XP et des Pièces d’or)
  • La difficulté du jeu n’est absolument pas croissante, on trouvera même des objets bas niveau à la fin de l’aventure

Voilà, voilà…

Lire la suite

Braveland Wizard, le test sur Android

BravelandWizard11

Braveland était un sympathique jeu, qui avait rencontré un petit succès sur Android, iOS et même Steam (40 000 ventes ce qui n’est pas mal pour un petit jeu indépendant). C’est logiquement que l’équipe de Tortuga Team a remis le couvert nous racontant l’histoire d’une mage dans ce second chapitre nommé Braveland Wizard. C’est donc fraichement sorti de l’école de magie que notre héroïne ira bouter hors de leur contrée les vils méchants d’une histoire toujours aussi simpliste. À vous les joies du management d’équipe dans un jeu reprenant les principes de combat d’un Heroes of Might and Magic de la belle époque. Vous y découvrirez des nouveaux sorts, des nouveaux artefacts, vos unités disposeront de nouveaux coups spéciaux et il y aura de nouveaux monstres à dégommer. Mais est-ce que cela renouvelle réellement l’intérêt?

Lire la suite