â–șTest
Angi

StupĂ©fix !, l’avis

DĂ©sormais ĂągĂ©e de plus de vingt-cinq ans, la saga Harry Potter n’en finit pas de dĂ©chaĂźner les passions et
 Les produits dĂ©rivĂ©s. Aujourd’hui, StupĂ©fix ! entend se faire une place au milieu des Ă©tagĂšres dĂ©jĂ  bien remplies. Voyons si le jeu de sociĂ©tĂ© conçu par Ludovic Maublanc et Ă©ditĂ© chez Repos Production va rĂ©ussir Ă  conquĂ©rir le cƓur de Potterheads. Baguette de sureau ou acajou ? La premiĂšre chose qui Ă©tonne Ă  l’ouverture de la boĂźte, c’est la qualitĂ© du matĂ©riel fourni. Huit baguettes, qu’on a directement envie de saisir. Un jeu de cartes consĂ©quent. Et surtout un environnement de jeu trĂšs bien pensĂ©, la boĂźte faisant elle-mĂȘme office de support pour reprĂ©senter les quatre Ă©coles et stocker les rĂ©compenses saisies au fil du jeu. StupĂ©fix ! se pratique de deux Ă  quatre joueurs, pour une durĂ©e moyenne de trente minutes. A l’installation, chaque joueur est associĂ© Ă  une Ă©cole. Puis il se voit affublĂ© d’une baguette, de trois cartes « StupĂ©fix » et de cinq cartes « Sort ratĂ© ». On dispose neuf cartes au centre de la table, qui constituent « le butin ». Et on dĂ©signe « le Chouchou », c’est-Ă -dire le joueur qui va animer la

Lire la suite »
â–șTest
Flo

Vitamin Connection, le test sur Switch

Vitamin Connection sur Switch, un jeu unique et mignon comme tout qui va vous faire travailler vos rĂ©flexes ! Dans Vitamin Connection, vous incarnez Vita-Boy et Mina-Girl, deux petites vitamines qui commencent par devoir soigner un petit enfant trĂšs malheureux (malade, il ne va pas pouvoir faire sa sortie avec le centre aĂ©ré ) et qui vont finir par sauver le monde ! Enfin
 Cette conclusion dĂ©pend de vous đŸ˜‰ mais chaque Ă©pisode de Vitamin Connection vous rapprochera de cette fin heureuse. Mais alors, comment est-ce qu’on contrĂŽle deux petites vitamines dans un jeu vidĂ©o me direz-vous ? PlutĂŽt inhabituel comme persos non ? Et bien Vita-Boy et Mina-Girl vont naviguer dans le corps humain Ă  l’intĂ©rieur d’une capsule qui ressemble Ă  s’y mĂ©prendre Ă  un joycon. Le principe pour se dĂ©placer est trĂšs simple, globalement la progression se fait automatiquement, Ă  vitesse variable, et vous allez pouvoir dĂ©placer votre capsule sur l’écran en avant et en arriĂšre, mais vous allez surtout devoir incliner votre capsule dans diffĂ©rentes directions pour Ă©viter les parois. Facile sur le papier, mais Ă©videmment des obstacles vous obligeront rĂ©guliĂšrement Ă  effectuer diffĂ©rentes figures acrobatiques pour Ă©viter de dĂ©truire votre capsule. Par ailleurs, vos petites vitamines vont naviguer dans des corps

Lire la suite »
â–șTest
VTG

Soldats Inconnus – MĂ©moires de la Grande Guerre, le test sur Switch

MalgrĂ© un backlog plus important qu’une liste de courses, il peut arriver que votre serviteur traine sur l’eshop de Nintendo afin de tomber sur un jeu passĂ© qui pourrait flatter sa rĂ©tine. Au dĂ©tour d’une promo, je tombis sur Soldats inconnus – mĂ©moire de la grande guerre. Bonne rĂ©putation et production française m’auront suffit Ă  valider mon achat. DĂ©couvrons ainsi ce soft. Voyage au bout de l’enfer C’est ainsi que nous dĂ©marrons sur la guerre mondiale de 78 ou plutĂŽt celle de 14-18. En effet, Ă  l’instar de production comme les Call of duty ou Medal of honor, c’est sur la premiĂšre guerre mondiale que l’Ubisoft Montpellier a jetĂ© son dĂ©volu. Ici, nous abordons le destin croisĂ© de quatre personnages, tous impliquĂ©s dans cette bataille, mais avec chacun un prisme individuel afin d’aborder les diffĂ©rentes parties belligĂ©rantes. De ce cotĂ©, Ubisoft a adoptĂ© une vision sans partie pris et non manichĂ©enne de la guerre. Nous n’aurons ainsi ni patriotisme ni de critique Ă  l’encontre de la population allemande par exemple. Par exemple, notre bon français Emile se prendra d’affection pour Karl l’allemand. Freddy l’amĂ©ricain viendra prĂȘter mains fortes pour aider nos acolytes tendis que la Belge Anna prendra soin de

Lire la suite »
â–șTest
Angi

Les dix commandements du jeu vidĂ©o, l’avis

Lorsqu’elle sort de la presse spĂ©cialisĂ©e (tests de jeux ou ouvrages dĂ©diĂ©s), dire la littĂ©rature vidĂ©oludique ne nous a pas habituĂ©s au meilleur tient de l’euphĂ©misme. MĂ©dia toujours aussi polĂ©mique aprĂšs tant de dĂ©cennies, le jeu vidĂ©o a souvent fait couler beaucoup d’encre – Et pas dans le bon sens. Alors lorsqu’un livre intitulĂ© Les dix commandements du jeu vidĂ©o et Ă©crit par un prĂȘtre nous tombe entre les mains, il y a de quoi ĂȘtre un peu inquiet. Les jeux vidĂ©o pour ma mĂšre Mais dans un souci d’ouverture, il faut aussi reconnaĂźtre au prĂȘtre Bertrand Monnier et Ă  l’éditeur Salvator, une certaine audace. Tout comme le jeu vidĂ©o, l’église catholique souffre d’une perception parfois caricaturale, entre obsolescence et conservatisme. Concilier les deux sujets dans une mĂȘme Ă©criture demandait donc un certain courage. Le livre dĂ©bute sur un constat assumĂ©. Les jeux vidĂ©o tiennent dĂ©sormais une place important dans le quotidien, en particulier dans celui des plus jeunes. Et cette rĂ©alitĂ© gĂ©nĂšre encore autant de peur que d’incomprĂ©hension, notamment chez les adultes. Cette entrĂ©e en matiĂšre digne d’une chaĂźne info est pourtant de courte durĂ©e. Rapidement, l’ouvrage donne le ton : il va s’agir ici non pas de condamner

Lire la suite »
â–șTest
Angi

NeoGeo Pocket Color Selection vol.2, le test sur Switch

Il y a un peu plus d’un an, l’ami Kuk vous proposait le test de NeoGeo Pocket Color Selection vol.1, la compilation plutĂŽt rĂ©ussie de titres historiques de la console portable SNK. Vient aujourd’hui un second volet que, soyons francs, nous n’attendions pas vraiment. Les mastodontes de la console sont dĂ©jĂ  passĂ©s par le premier opus et pourtant, quelques bonnes surprises sont tout de mĂȘme prĂ©sentes ici. On prend la NGPC et on recommence Au lancement de la compilation NeoGeo Pocket Color Selection vol.2, quiconque s’était dĂ©jĂ  intĂ©resse au premier volume ou aux portages individuels de titres NeoGeo Pocket sur Switch sera en terrain connu. L’interface comme les fonctionnalitĂ©s sont exactement les mĂȘmes. A savoir la possibilitĂ© de zoomer, de rĂ©gler l’affichage comme bon vous semble, et de personnaliser les contrĂŽles. Le retour arriĂšre Ă  court terme est aussi de la partie. Beaucoup plus surprenant, aucun save/load Ă  tout moment n’est disponibles. On notera tout de mĂȘme la possibilitĂ© de reprendre le jeu exactement Ă  l’endroit oĂč vous l’aviez laissĂ©, en cas d’arrĂȘt en pleine partie. L’option deux joueurs en Ă©cran splittĂ© demeure toujours Ă©galement. De ce cĂŽtĂ©-lĂ , donc, c’est du tout bon. Ces titres peu connus, et c’est tant

Lire la suite »
Inmost
â–șTest
Air-Gamer

Inmost, le test sur Steamdeck

Oui, je sais, je suis en retard. Tout le monde le disait depuis un moment Inmost est une aventure Ă  faire. Quelque chose de court, mais qui prend aux tripes. Mais est-ce qu’on vous a dit pourquoi ? Est-ce que quelqu’un vous a parlĂ© des mĂ©caniques d’Inmost pour en arriver lĂ  ? C’est qu’ils sont malins chez Hidden Layer Games. Je vous explique… Inmost le jeu que personne n’a vu venir DĂ©jĂ  Hidden Layer Games est une compagnie qui n’Ă©tait connue de personne. Ce n’est pas leurs titres prĂ©cĂ©dents qui avaient rĂ©veillĂ© les troupes. Entre Disease Warrior, Back to Zombieland, ou encore Back to Candy… bon OK, les gars s’entrainaient on va dire. Alors forcement quand ces mĂȘmes devs prĂ©sentent un jeu monochrome (comprendre une couleur, pas noir & blanc), avec une grosse inspiration GameBoy et du Pixel Art incroyablement travaillĂ©. Ouais, on avait tous le droit de s’Ă©tonner. Mieux encore, Inmost propose un puzzle-game simple, mais avec 3 variantes de gameplay que l’on jouera au travers de 3 personnages jouable trĂšs diffĂ©rents. LĂ  dĂ©jĂ , on met la barre un peu plus haute. Ça devait ĂȘtre encore trop facile! Alors ils se sont dit que d’intĂ©grer une narration cryptique (mais

Lire la suite »
â–șTest
Angi

Escape Box Minecraft : l’invasion du village, l’avis

Les Escape games grandeur nature ont connu un boom dans l’hexagone il y a environ une dizaine d’annĂ©es. Fort logiquement, l’idĂ©e de pouvoir reproduire l’expĂ©rience (Ă  moindre Ă©chelle) Ă  la maison est survenue tĂŽt ou tard. Ainsi naquirent les « Escape Box » et autres adaptations au format jeu de plateau. Nous avons aujourd’hui testĂ© l’Escape Box Minecraft : l’invasion du village, sortie chez 404 Editions. Enfermer des enfants, vraiment ? Les Escape games « classiques » sont plutĂŽt destinĂ©s Ă  un public plutĂŽt adulte, voire adolescent. Ciblant de principe les enfants ĂągĂ©s de sept Ă  douze ans, cette Escape box a donc un double pari Ă  relever : procurer une expĂ©rience proche Ă  domicile avec des moyens limitĂ©s, et s’adapter Ă  un public moins ĂągĂ©. Sur la forme et Ă  l’ouverture, le contenu de cette Escape Box se veut plutĂŽt sommaire mais bien fini : un livre de rĂšgles, une quarantaine de cartes (format cartes Ă  jouer) et une carte de terrain imprimĂ©e. DĂ©tail important Ă  prĂ©ciser d’emblĂ©e, l’ensemble est vendu au prix de douze euros. Ce qui semble donc trĂšs raisonnable, Ă  condition que l’expĂ©rience soit bonne. Zombie movie avec des briques L’Escape Box se pratique Ă  trois

Lire la suite »
â–șTest
Flo

LEGO BrickTales, le test sur Switch qui casse des briques!

LEGO Bricktales sur Switch, un trĂšs bon jeu qui rĂ©veillera votre Ăąme d’enfant en mĂ©langeant aventure
 et construction Ă©videmment ! Dans LEGO Bricktales, vous incarnez un petit bonhomme LEGO qui doit aider son grand-pĂšre LEGO Ă  rĂ©parer son parc d’attraction construit en LEG
 Bref vous avez compris. Et pour cela vous allez devoir rĂ©cupĂ©rer des cristaux d’énergie Ă  travers diffĂ©rents mondes, accompagnĂ© de votre fidĂšle compagnon-robot. Prenez en soin car au fur et Ă  mesure de l’aventure il va gagner des pouvoirs et vous permettre de dĂ©bloquer des situations difficiles ! Vous allez donc successivement visiter cinq mondes pour rĂ©cupĂ©rer cinq cristaux d’énergie. Pour cela il va vous falloir aider les gens. Des missions importantes comme sauver une Ă©quipe d’exploration bloquĂ©e dans une jungle. Ou encore soigner la population d’un chĂąteau mĂ©diĂ©val. Sans oublier d’Ă©loigner les robots qui ont envahi une petite ville
 A chaque monde sa petite histoire rigolote ! J’ai vraiment trouvĂ© les diffĂ©rents univers adorables graphiquement parlant : tout est construit en petites briques, avec plein de petits dĂ©tails. Le sentiment que chaque dĂ©cor a Ă©tĂ© construit avec des LEGO est saississant ! C’est trĂšs agrĂ©able, un bonheur pour les yeux et vous verrez qu’il y aura plein de personnages Ă 

Lire la suite »
â–șTest
Manoloben

Rusty Spout Rescue Adventure, le test sur Switch

Je ne comprends pas ce qui a pu motiver 7 Raven Studios pour sortir Rusty Spout Rescue Adventure. Non, mais vraiment, quelque chose m’Ă©chappe. Pourquoi aujourd’hui l’on veut tenter de copier Puzzle Bobble, un titre qui depuis sa version 2 n’a jamais Ă©tĂ© Ă©galĂ©. Ce n’est pas comme ci le concept Ă©tait tellement ouvert qu’on pouvait en faire quelque chose de grandiose. C’est simple, mais addictif, ce que n’est pas Rusty Spout Rescue Adventure (et en plus son nom est trop long). L’histoire d’un jeu qui aurait dĂ» ĂȘtre Free2Play (et pourtant je suis contre les F2P) Dans Rusty Spout Rescue Adventure on va avoir de nombreuses possibilitĂ©s, mais peu sont rĂ©ellement intĂ©ressantes. Le titre ne propose rien de moins que 4 modes de jeux : Histoire (avec une … histoire), sans Fin, DĂ©fi, et Bataille. Pour les deux derniers impossibles d’y jouer seul (contrairement Ă  Puzzle Bobble). La partie Histoire vous mettre dans la peau d’un pirate animal tout Ă  fait ordinaire, avec un design ordinaire, des phrases ordinaires et un ennemi jurĂ© ordinaire. Durant les dizaines de niveaux vous devrez vider les tableaux des bulles les composants comme dans Puzzle Bobble en les associant par 3 Ă  minima.

Lire la suite »
â™ȘReportage
Manoloben

[GamesCom] Tin Hearts et mon coeur s’emballe

J’ai gardĂ© le meilleur pour la fin, Tin Hearts est un titre qui m’a interpellĂ© il y a dĂ©jĂ  quelques mois. En effet, Rogue Sun nous propose une vision des petits soldats de plomb bien particuliĂšre, puisqu’ils l’ont mĂ©langĂ© aux fondamentaux du gameplay de Lemmings. Il n’est d’ailleurs pas le seul jeu de ce type que nous ayons pu essayer Ă  la Gamescom, souvenez-vous, je vous ai parlĂ© de PatchCraft. Les titres ont aussi un autre point commun, ils sont disponibles en VR. DĂ©cidĂ©ment… quelle probabilitĂ© avions-nous d’avoir deux jeux de puzzles inspirĂ©s de Lemmings et en VR durant la mĂȘme Gamescom? Et pourtant ils sont trĂšs trĂšs loin l’un de l’autre en termes de fond. Laissez-moi vous expliquer! Je dĂ©teste les tutoriels J’ai pu durant trente minutes mettre mes mains sur Tin Hearts Ă  la Gamescom, pour la petite histoire, c’Ă©tait mon premier rendez-vous de la journĂ©e. Ouverture des portes de l’Ă©vĂ©nement Ă  9h, rendez-vous 9h, j’Ă©tais en nage vu que notre trĂšs cher Uber n’est jamais venu. Bref, j’imagine la RP qui me croise, dĂ©goulinant, et pourtant, elle a fait l’effort de ne rien me dire… TrĂšs gentiment, Chris Brooks mon hĂŽte de chez Rogue Sun me tend

Lire la suite »
✎Interview
VTG

Interview de l’Ă©quipe Joymasher, DĂ©veloppeurs de Vengeful Guardian: Moonrider

Interview en français Bonjour Ă  toute l’équipe de Joymasher ! Je vous remercie de nous avoir accordĂ© cette interview. Nous profitons de la sortie de Vengeful Guardian: Moonrider et de son succĂšs auprĂšs des joueurs pour en savoir un peu plus sur l’équipe et sur le dĂ©veloppement du jeu. Air-gaming : pourriez-vous prĂ©senter les diffĂ©rents membres composant l’équipe (avec Ă©ventuellement

Lire la suite »
Nintendo Switch versus consoles Nintendo
¶Dossier
Manoloben

Faut-il switcher ? Avis sur la Nintendo Switch (MAJ 5 ans aprĂšs et je m’Ă©tais un peu plantĂ©)

J’ai Ă©crit cet article Ă  la sortie de la Nintendo Switch (le 31 mars 2017), Ă  l’Ă©poque la console subissait un bashing organisĂ© et j’avais voulu avoir un point de vue un peu plus optimiste. J’ai fait de mauvaises prĂ©dictions, des bonnes aussi. C’est amusant de revenir 5 ans plus tard sur un article pour voir ce que l’on pensait

Lire la suite »
✎Interview
VTG

Interview de James, Créateur de Hazelnut Hex

Vous le savez, chez Air-gaming, quand on aime un jeu, on le dit haut et fort. Ce fut le cas lors de mon dernier test du shmup Hazelnut Hex que les retardataires pourront retrouver ici. Nous avons eu l’occasion d’interviewer le crĂ©ateur dudit jeu, James alias Chunderfins qui nous explique son parcours et ses influences pour la crĂ©ation du jeu.

Lire la suite »
A LIRE ABSOLUMENT!
On est vraiment désolé, mais internet et Wordpress oblige, on doit surement stocker des cookies sur votre ordinateur. Si vous n'en voulez pas, je vous invite à partir (de l'internet). Sinon, venez, on est sympa!