Disco Elysium the final cut, le test PS4

Le monde des jeux de rôle se divise, historiquement et en grande majorité, entre deux univers : héroic-fantasy et science-fiction. Lorsqu’un titre propose une autre atmosphère, il impose naturellement un vent de fraîcheur. S’il propose une direction artistique typée, il en devient attractif pour la rétine. S’il amène avec lui un scénario bien barré, il en devient original et accrocheur. Disco Elysium : The Final cut, développé par le studio Estonien ZA/UM, a pour ambition de proposer tout ça à la fois.

Banksy au pays du Steampunk

Les premiers pas dans l’univers de Disco Elysium ont de quoi surprendre, attirer ou angoisser. Car ils consistent en un grand plongeon dans l’inconnu. La touche graphique, mixant 3D isométrique et approche artistique aussi originale que fouillée, donne dans le jamais vu.

Le titre nous place dans une atmosphère rétro trash et apocalyptique, au sein de la capitale (Mondiale et fictive) déchue de Révachol. Si l’ambiance est esthétiquement éclatante et bien que la réalisation soit dans l’ensemble très bonne, quelques chutes de framerate peuvent survenir et les chargements sont parfois longuets. Rien de bien gênant, cependant.

Boire ou se souvenir, il faut choisir

Pourquoi l’angoisse, alors ? Car le début de Disco Elysium nous met immédiatement dans la peau d’un héros amnésique, au milieu d’une chambre d’hôtel glauque et dévastée. Rapidement, vous comprendrez que vous allez incarner un flic plutôt perturbé, notamment accro à l’alcool et la drogue. Puis l’enquête commence, à partir d’un cadavre pendu dans la cour de l’hôtel. Très rapidement, vous serez également rejoint par un collègue policier, au rôle de co-équipier tantôt aidant tantôt contraignant.

Mais avant d’en arriver là, vous aurez eu l’occasion de définir les traits de caractère de votre héros. Pour se faire, vous aurez été invité à répartir des points de compétence parmi les vingt-quatre disponibles, plutôt détaillées et originales. Le traditionnel équilibre entre puissance physique et intelligence sera de la partie.

Psycho-cop

Néanmoins, de nombreux autres traits de caractères plutôt socio-psychologiques et inhabituels rendront l’expérience nettement plus intéressantes qu’à l’accoutumée. Citons par exemple l’empathie, l’intuition, la « cour intérieure », la vivacité ou encore la capacité à mentir. Disco Elysium vous permet de créer un héros hyper-sensible ou psychopathe. La personnalité du personnage principal tout comme l’ensemble de son style le destinent clairement à un public averti.

La suite tient littéralement du jeu de rôle classique, porté à l’écran. Différentes situations, différents personnages, différents textes et différentes options à choisir. Certaines d’entre elles seront liées à un lancement de dés. Dont les chances réussite seront elles-mêmes largement conditionnées par la valeur de vos statistiques dans les compétences requises et associées. A la façon d’un jeu de rôle classique sur table, en somme.

Géopolitique et lancés de dés

Afin de résoudre l’enquête, à vous d’opter pour les meilleures décisions en fonction de vos points forts et de votre jugeote. Sachez tout de même que si aucun verdict n’est réellement fatal (comprendre : mortel), Disco Elysium est sans pitié. Il est ainsi possible de finir une partie sans avoir résolu l’enquête. Un mauvais choix pourra être très punitif, soit dans l’immédiat, soit en vous entraînant dans de longs moments de galère avant de débloquer la situation. En complément, un système d’inventaire assez basique est également présent. Le temps disponible pour régler l’enquête est également limité (six jours en temps virtuel de jeu, soit environ quarante heures de jeu en temps réel).

Revenons quelques instants à l’histoire en elle-même. La trame principale comme les dialogues sont excellents, souvent croustillants, toujours bien écrits. La maturité est de mise et les thèmes abordés seront pléthoriques : argent, déterminisme social, religion, racisme, politique, etc. Certaines prises de position déclencheront « l’intériorisation » de nouveaux traits de caractère et le déblocage des compétences associées, impactant encore une fois la personnalité et la psychologie du personnage central.

Traduction utile et pénalisante à la fois

Le jeu est intégralement doublé en Français, ou disons plutôt traduit. Car son système de jeu impose un taux de lecture lui aussi rarement rencontré. Les mauvaises langues lui reprocheront peut-être ce côté « livre interactif ». Mais les amateurs reconnaîtront une qualité d’écriture rarement rencontrée, en particulier dans le monde du jeu vidéo. Les voix, par contre, demeurent en Anglais. Le doublage est également excellent, inclus une intonation et des accents bien typés.

Cette situation crée alors un paradoxe. D’un côté, la traduction des textes en Français est une chance, et celle-ci a à l’évidence fait l’objet d’un travail conséquent. De l’autre, en passer par-là implique aussi de lire des pavés de texte en écoutant une voix qui utilise des mots différents. Pour le dire autrement, la lecture et l’écoute sont désynchronisées. Ce qui impose un focus nécessaire sur l’un des aspects (lire ou écrire), gâchant la considération de de l’autre.

Pour cette raison et après quelques heures de jeu, nous sommes passés en Anglais intégral (voix et textes), nous permettant de profiter au maximum de l’expérience proposée. Intégrez tout de même que le niveau de maîtrise de la langue de Shakespeare alors requis est loin d’être anodin. Cette semi-contrainte ainsi qu’une nécessité de s’enfiler des kilomètres de mots constituent les principaux défauts de Disco Elysium.

Replay-value schizophrénique

Nous pourrons également évoquer les difficultés liées à la maniabilité, classique d’une manipulation à la souris portée sur une manette. On sent, là encore, qu’un maximum d’efforts a été réalisé pour que l’ensemble soit fluide et intuitif. Mais malgré tout, les balayages d’options à grands coups de stick avant d’arriver sur « le bon élément à cliquer » sont parfois laborieux. Les déplacements, de temps en temps, peuvent également être imprécis. Et sans surprise, la navigation dans les menus est parfois pénible.

Les points précédents restent modérés et n’impactent pas fondamentalement l’expérience de jeu. Le boucler une première fois vous prendra plus ou moins trente-cinq heures, en fonction de votre vitesse de résolution de l’enquête et du profil choisi. Mais là encore, Disco Elysium surprend avec un intérêt de re-jouabilité exceptionnel. Si la trame principale sera inchangée d’une partie à l’autre, la personnalité développée et les options de réalisation des énigmes alors générées changeront du tout au tout. La durée du titre en devient alors gigantesque.

Avis sur Disco Elysium the final cut

Disco Elysium The Final cut est un jeu de rôles plutôt unique et excellent à tous niveaux : réalisation, scénario, originalité et richesse. Par contre, c’est aussi un jeu de rôles au sens premier du terme. Incluant une histoire exigeante, des choix cornéliens à faire, des lancés de dés. Et surtout beaucoup, beaucoup, beaucoup de lecture.

Disco Elysium the final cut

Excellent !

Mis à disposition par l’éditeur : Oui

Pas d'anecdote

Trailer de Disco Elysium the final cut

Images de Disco Elysium the final cut

Jeux vidéo à moins de 20 euros

Meilleure Vente n° 1 Minecraft pour Nintendo Switch Minecraft pour Nintendo Switch 22,09 EUR
Meilleure Vente n° 2 Jeux Interdits Jeux Interdits 6,99 EUR
Meilleure Vente n° 3 Poney Aventure 2 Version 3D Poney Aventure 2 Version 3D 12,57 EUR

Meilleurs ventes Jeux Vidéo

Meilleure Vente n° 1 Crash Bandicoot 4 : It's About Time (PS4) Crash Bandicoot 4 : It’s About Time (PS4) 30,10 EUR
PromoMeilleure Vente n° 2 GTA The Trilogy - The Definitive Edition... GTA The Trilogy – The Definitive Edition… 14,99 EUR
PromoMeilleure Vente n° 3 Rise of the Tomb Raider - 20ème anniversaire Rise of the Tomb Raider – 20ème anniversaire 19,93 EUR

Meilleurs ventes Playstation 4/5

Meilleure Vente n° 1 Jumanji : Le Jeu Video (PlayStation 5) Jumanji : Le Jeu Video (PlayStation 5) 29,99 EUR
Meilleure Vente n° 2 Kingdom Come : Deliverance II ( PlayStation 5 ) Kingdom Come : Deliverance II ( PlayStation 5 ) 69,99 EUR
Meilleure Vente n° 3 Resident Evil 4 Remake Gold ( PlayStation 5 ) Resident Evil 4 Remake Gold ( PlayStation 5 ) 49,99 EUR

Meilleurs ventes Nintendo Switch

Meilleure Vente n° 1 Minecraft pour Nintendo Switch Minecraft pour Nintendo Switch 22,09 EUR
PromoMeilleure Vente n° 2 Miraculous Rise of the Sphinx Nintendo Switch Miraculous Rise of the Sphinx Nintendo Switch 24,95 EUR
PromoMeilleure Vente n° 3 EA SPORTS FC 24 Standard Edition Switch | Jeu Vidéo | Français EA SPORTS FC 24 Standard Edition Switch | Jeu… 30,16 EUR
On est vraiment désolé, mais internet et Wordpress oblige, on doit surement stocker des cookies sur votre ordinateur. Si vous n'en voulez pas, je vous invite à partir (de l'internet). Sinon, venez, on est sympa!