â–șTest
Angi

Wo Long: Fallen Dynasty, le test sur PS5

Depuis vingt ans, la Team Ninja s’est taillĂ©e une place de choix et surtout trĂšs marquĂ©e dans le paysage vidĂ©oludique. QualitĂ© et exigence constituent probablement les deux mots-clĂ©s qualifiant leurs productions de meilleure maniĂšre. Arrive aujourd’hui Wo Long: Fallen Dynasty, avec la mĂȘme recette mais une autre ambiance. Les tribulations d’un Chinois en Team Ninja Wo Long: Fallen Dynasty s’ouvre sur une cinĂ©matique de toute beautĂ©, et surtout sur le moteur de crĂ©ation de votre personnage. Ce dernier est trĂšs complet Ă  tous points de vue, ce qui constitue toujours un plus bienvenu pour l’immersion. Dans le mĂȘme registre, les textes sont tous doublĂ©s en Français. Les voix sont disponibles en Anglais, Chinois et Japonais. Le scĂ©nario nous plonge ensuite dans un royaume Chinois, en plein de contexte de guerres humaines mais aussi dĂ©moniaques. L’ambiance gĂ©nĂ©rale du titre se veut sombre, horrifique, sanglante et parfois oppressante. A nouveau, on reste dans la continuitĂ© des productions Team Ninja – Mais autant que vous soyez prĂ©venus. Dans sa structure, Wo Long: Fallen Dynasty se veut toutefois assez classique. Sans ĂȘtre tĂ©lĂ©guidĂ©e, la progression est souvent moins ouverte qu’elle n’y parait. MĂȘme les quĂȘtes annexes portent finalement mal leur nom, car elles s’avĂšrent

Lire la suite »
â–șTest
Angi

Atomic Heart, le test sur PS5

Sans vouloir faire de mauvais jeux de mots, les premiers aperçus d’Atomic Heart avaient littĂ©ralement fait l’effet d’une bombe au sein de la rĂ©daction. Uchronie de l’empire soviĂ©tique, direction artistique de dingue, savoureux mĂ©lange entre Red Alert, Bioshock et Duke Nukem
 Le titre avait tout pour attirer nos regards aussi friands de bons jeux que de provocation. Le challenge est-il relevĂ©, camarade ? Une Russie de toute beautĂ© Atomic Heart est donc un FPS qui se revendique aussi du genre Action-RPG, dĂ©veloppĂ© et Ă©ditĂ© par le studio Mundfish. Le jeu rĂ©Ă©crit l’histoire. Ici, il est question d’une URSS glorieuse et Ă  la pointe de la technologie. A un tel point que les robots crĂ©Ă©s par Dmitry Sechenov, un scientifique de renom, sont partout et au service de tout le monde. Sauf qu’un jour, les machines se rĂ©voltent et attaquent l’humanitĂ©. Sur le papier, tout ceci ne semble probablement pas trĂšs original, avec du Skynet dans l’air. NĂ©anmoins, l’équipe de Mundfish a clairement jouĂ© Ă  la carte de l’originalitĂ© sur l’ambiance – Mais seulement sur ce point, nous y reviendrons. La dĂ©couverte du jeu prend clairement des allures de Bioshock soviĂ©tique, dans une ambiance survoltĂ©e et steampunk Ă  souhait. Comme Ă©voquĂ©

Lire la suite »
â–șTest
Manoloben

Dobble Teams, l’avis

Petite surprise cĂŽtĂ© Dobble, aprĂšs des cross-overs avec Ă  peu prĂšs tous les hĂ©ros de films (Harry Potter and co.), Dobble s’ouvre au jeu en Ă©quipe. Dobble Teams, c’est la vision coopĂ©rative, mais pas trop de Dobble. Si vous n’avez jouĂ© Ă  Dobble, les rĂšgles sont assez simples, le jeu propose 88 cartes avec 10 symboles par carte. Il y a entre ces cartes 10 symboles et il y a toujours 1 et 1 seul symbole commun entre deux cartes. Maintenant vous ajoutez deux Ă©quipes et vous avez Dobble Teams. Le jeu qui prend Maintenant, comment transformer cela en jeu? Et bien piochez deux cartes au hasard et posez-les face visible sur la table entre les joueurs. Cherchez le symbole en commun entre ces deux cartes (seule la taille peut ĂȘtre diffĂ©rente). Le premier qui le trouve, l’Ă©nonce et pose deux nouvelles cartes. Ça, c’est la base. Mais Dobble dans sa version classique, c’est cinq rĂšgles du jeu. Pour la version Dobble Teams on renouvelle totalement les rĂšgles en ne proposant rien de moins que huit dĂ©fis oĂč deux Ă©quipes s’affrontent en jouant en mĂȘme temps. Le jeu nous invite Ă  ne pas ĂȘtre plus de 3 joueurs par Ă©quipe,

Lire la suite »
â–șTest
Angi

Vengeful Guardian: Moonrider, le test sur PS5

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les diffĂ©rents aperçus de Vengeful Guardian: Moonrider ont immĂ©diatement fait battre le cƓur des rĂ©trogamers. En particulier ceux des 90s et des fans de plateforme action 2D en gĂ©nĂ©ral. Le studio brĂ©silien JoyMasher, dĂ©jĂ  auteur de Blazing Chrome, revient aujourd’hui avec ce titre Ă©ditĂ© chez The Arcade Crew. C’était pas ma guerre Vengeful Guardian: Moonrider s’ouvre sur un scĂ©nario simple, qui sent bon le nanard mais met tout de suite dans le bain. AprĂšs un attentat, le gouvernement construit des super soldats cybernĂ©tiques pour rĂ©tablir l’ordre et protĂ©ger la population. Rapidement, le Moonrider, l’une de ces « sentinelles » prend conscience qu’il s’agit surtout de rĂ©pression et de totalitarisme. Notre hĂ©ros dĂ©cide donc de se rebeller, et l’aventure commence. L’inspiration la plus Ă©vidente Vengeful Guardian: Moonrider est trĂšs probablement Shinobi, et The Super Shinobi II (Shinobi III en Europe) sur Megadrive pour ĂȘtre plus prĂ©cis. La maniabilitĂ©, l’architecture des niveaux, les thĂšmes abordĂ©s (la cave, la base cybernĂ©tique)
 Tout rappelle ce jeu, dans ce qui aurait pu facilement sortir Ă  l’Ă©poque et s’appeler The Super Shinobi III. Ainsi, en termes de mouvements, le hĂ©ros pourra avancer, sauter, attaquer au sabre ou via

Lire la suite »
â–șTest
Angi

StupĂ©fix !, l’avis

DĂ©sormais ĂągĂ©e de plus de vingt-cinq ans, la saga Harry Potter n’en finit pas de dĂ©chaĂźner les passions et
 Les produits dĂ©rivĂ©s. Aujourd’hui, StupĂ©fix ! entend se faire une place au milieu des Ă©tagĂšres dĂ©jĂ  bien remplies. Voyons si le jeu de sociĂ©tĂ© conçu par Ludovic Maublanc et Ă©ditĂ© chez Repos Production va rĂ©ussir Ă  conquĂ©rir le cƓur de Potterheads. Baguette de sureau ou acajou ? La premiĂšre chose qui Ă©tonne Ă  l’ouverture de la boĂźte, c’est la qualitĂ© du matĂ©riel fourni. Huit baguettes, qu’on a directement envie de saisir. Un jeu de cartes consĂ©quent. Et surtout un environnement de jeu trĂšs bien pensĂ©, la boĂźte faisant elle-mĂȘme office de support pour reprĂ©senter les quatre Ă©coles et stocker les rĂ©compenses saisies au fil du jeu. StupĂ©fix ! se pratique de deux Ă  quatre joueurs, pour une durĂ©e moyenne de trente minutes. A l’installation, chaque joueur est associĂ© Ă  une Ă©cole. Puis il se voit affublĂ© d’une baguette, de trois cartes « StupĂ©fix » et de cinq cartes « Sort ratĂ© ». On dispose neuf cartes au centre de la table, qui constituent « le butin ». Et on dĂ©signe « le Chouchou », c’est-Ă -dire le joueur qui va animer la

Lire la suite »
â–șTest
Manoloben

Cobra Kai 2 : Dojos Rising, le test sur Switch

Pour ceux qui suivent le site depuis quelques mois, vous avez dĂ» lire mon test Ă  contre-courant de Cobra Kai. Le titre, bien que moyen dans sa rĂ©alisation, proposait un bon dĂ©fouloir. Et quand on est amoureux de Beat Them Up souvent, c’est ce qui compte. De fait, Game Mill a souhaitĂ© proposer une suite Ă  la franchise sur console avec : Cobra Kai 2 : Dojos Rising. Et on peut conclure que son aĂźnĂ© a dĂ» avoir un succĂšs suffisant, car Game Mill se permet de ne pas proposer le mĂȘme jeu avec juste un reskin, mais une refonte assez consĂ©quente. Est-ce que la voix du poing ne risquerait pas de nous mettre KO cette fois? Cobra Kai 2 tente de se renouveler et de s’enrichir de nombreuses fonctionnalitĂ©s Cobra Kai 2 : Dojos Rising est la suite directe de Cobra Kai The VideoGame. C’est Ă  dire un Beat Them Up nerveux, mettant en scĂšne les protagonistes de la sĂ©rie Netflix Cobra Kai. Vous parcourez les niveaux, taper nerveusement le bouton X pour enchaĂźner les mandales ou si vous ĂȘtes du genre fin, vous pourrez faire quelques sauts, choppes ou user de vos compĂ©tences de Chi. Contrairement Ă  Cobra

Lire la suite »
â–șTest
Flo

Vitamin Connection, le test sur Switch

Vitamin Connection sur Switch, un jeu unique et mignon comme tout qui va vous faire travailler vos rĂ©flexes ! Dans Vitamin Connection, vous incarnez Vita-Boy et Mina-Girl, deux petites vitamines qui commencent par devoir soigner un petit enfant trĂšs malheureux (malade, il ne va pas pouvoir faire sa sortie avec le centre aĂ©ré ) et qui vont finir par sauver le monde ! Enfin
 Cette conclusion dĂ©pend de vous đŸ˜‰ mais chaque Ă©pisode de Vitamin Connection vous rapprochera de cette fin heureuse. Mais alors, comment est-ce qu’on contrĂŽle deux petites vitamines dans un jeu vidĂ©o me direz-vous ? PlutĂŽt inhabituel comme persos non ? Et bien Vita-Boy et Mina-Girl vont naviguer dans le corps humain Ă  l’intĂ©rieur d’une capsule qui ressemble Ă  s’y mĂ©prendre Ă  un joycon. Le principe pour se dĂ©placer est trĂšs simple, globalement la progression se fait automatiquement, Ă  vitesse variable, et vous allez pouvoir dĂ©placer votre capsule sur l’écran en avant et en arriĂšre, mais vous allez surtout devoir incliner votre capsule dans diffĂ©rentes directions pour Ă©viter les parois. Facile sur le papier, mais Ă©videmment des obstacles vous obligeront rĂ©guliĂšrement Ă  effectuer diffĂ©rentes figures acrobatiques pour Ă©viter de dĂ©truire votre capsule. Par ailleurs, vos petites vitamines vont naviguer dans des corps

Lire la suite »
â–șTest
Flo

Sonic Frontiers, le test sur Switch

Sonic Frontiers sur Switch, de l’action et de l’aventure pour ce bon vieux Sonic qui s’aventure pour la premiĂšre fois dans un monde ouvert On ne peut pas dire que Sonic ait Ă©tĂ© trĂšs prĂ©sent sur nos consoles ces derniĂšres annĂ©es. Notre petit hĂ©risson nĂ© au dĂ©but des annĂ©es 90, qui nous a Ă©bloui Ă  grand renfort d’accĂ©lĂ©rations fulgurantes et de loopings Ă  couper le souffle, Ă©tait un peu en semi-retraite. Avec Sonic Frontiers, il revient dans un monde ouvert, tel Link dans le Royaume d’Hyrule ! Pour notre plus grand plaisir ? Voici mon avis sur la question. Commençons par l’histoire ! Elle est assez classique : une catastrophe arrive, Sonic et ses amis sont pris entre deux mondes. Il doit les sauver et retrouver les « Chaos Emeralds ». Oui, apparemment « Emeraudes du chaos » ça ne passait pas bien en français donc on reste sur de l’anglais. Personnellement je n’ai rien contre ce scĂ©nario assez classique, mais mon dieu
 pourquoi avoir donnĂ© une voix française si dĂ©sagrĂ©able Ă  Sonic ! Ça Ă©corche les oreilles. La technique se mouille pas sur Switch Et Ă  l’Ɠil, qu’est-ce que ça donne me direz-vous ? Et bien le monde ouvert est un peu
 vide. Il prĂ©sente de beaux reliefs, quelques

Lire la suite »
â–șTest
Angi

Goat Simulator 3, le test sur Xbox Series

DĂ©veloppĂ©e par Coffee Stain Studios, la sĂ©rie Goat Simulator ne devait au dĂ©part mĂȘme pas exister. Parodie volontairement bourrĂ©e de bugs, le jeu d’origine est finalement rĂ©ellement sorti en 2014, sous la pression de la communautĂ©. On y incarnait une chĂšvre invincible, dans un monde ouvert rempli de dĂ©fis idiots et d’un humour absurde. AprĂšs de multiples extensions et un rĂ©el succĂšs, dĂ©barque aujourd’hui le second (et non troisiĂšme) Ă©pisode. Beau comme une biquette Goat Simulator 3 s’ouvre sur une parodie assumĂ©e (et franchement drĂŽle) de Skyrim, qui annonce la couleur. Le contexte n’aura toujours ni queue ni tĂȘte. Le principal but du jeu sera toujours de dĂ©bloquer des dĂ©fis ridicules et autres items dĂ©calĂ©s. L’ensemble repose sur l’idĂ©e de se payer une bonne tranche de rigolade vidĂ©oludique et de pop-culture, tout simplement. Les actions de base de Goat Simulator 3 sont toujours prĂ©sentes : sauter, donner des coups de boule et attraper des objets en les lĂ©chant. Celles-ci sont un peu plus Ă©laborĂ©es, comme le coup de boule chargĂ© ou le vol de voiture façon GTA par exemple. Les objets permettant de booster les capacitĂ©s ou de s’équiper de nouvelles (planer, tirer des lasers, escalader les murs, tirer des

Lire la suite »
â–șTest
Angi

NeoGeo Pocket Color Selection vol.2, le test sur Switch

Il y a un peu plus d’un an, l’ami Kuk vous proposait le test de NeoGeo Pocket Color Selection vol.1, la compilation plutĂŽt rĂ©ussie de titres historiques de la console portable SNK. Vient aujourd’hui un second volet que, soyons francs, nous n’attendions pas vraiment. Les mastodontes de la console sont dĂ©jĂ  passĂ©s par le premier opus et pourtant, quelques bonnes surprises sont tout de mĂȘme prĂ©sentes ici. On prend la NGPC et on recommence Au lancement de la compilation NeoGeo Pocket Color Selection vol.2, quiconque s’était dĂ©jĂ  intĂ©resse au premier volume ou aux portages individuels de titres NeoGeo Pocket sur Switch sera en terrain connu. L’interface comme les fonctionnalitĂ©s sont exactement les mĂȘmes. A savoir la possibilitĂ© de zoomer, de rĂ©gler l’affichage comme bon vous semble, et de personnaliser les contrĂŽles. Le retour arriĂšre Ă  court terme est aussi de la partie. Beaucoup plus surprenant, aucun save/load Ă  tout moment n’est disponibles. On notera tout de mĂȘme la possibilitĂ© de reprendre le jeu exactement Ă  l’endroit oĂč vous l’aviez laissĂ©, en cas d’arrĂȘt en pleine partie. L’option deux joueurs en Ă©cran splittĂ© demeure toujours Ă©galement. De ce cĂŽtĂ©-lĂ , donc, c’est du tout bon. Ces titres peu connus, et c’est tant

Lire la suite »
✎Interview
VTG

Interview de Yoan FANISE, directeur de DigixArt.

Nous avons eu l’honneur de rĂ©aliser une interview de Yoan FANISE, co-fondateur et directeur du studio DigixArt. Ayant participĂ© avec Ubisoft au succĂšs mondial Soldats Inconnus : mĂ©moires de la Grande Guerre, il fonde en 2015 son propre studio. Road 96, 11-11 Memories Retold ou encore Lost in Harmony font partie des Ɠuvres rĂ©alisĂ©es par ce studio français. Leur Ɠuvre

Lire la suite »
¶Dossier
Manoloben

Quand Holy Grail Games dépose le bilan : une histoire de David contre Goliath

Je suis profondĂ©ment attristĂ© d’apprendre plusieurs mois aprĂšs, la mort de Holy Grail Games. Ce n’est pas passĂ© au 20H (que je ne regarde pas) et mĂȘme sur Twitter, l’information n’Ă©tait pas parvenue jusqu’Ă  moi. J’Ă©tais en train d’Ă©crire sur un de leur trĂšs bon titre : Rallyman GT quand j’ai fait quelques recherches pour Ă©tayer mon article. Quelle fut

Lire la suite »
✎Interview
VTG

Interview de l’Ă©quipe Joymasher, DĂ©veloppeurs de Vengeful Guardian: Moonrider

Interview en français Bonjour Ă  toute l’équipe de Joymasher ! Je vous remercie de nous avoir accordĂ© cette interview. Nous profitons de la sortie de Vengeful Guardian: Moonrider et de son succĂšs auprĂšs des joueurs pour en savoir un peu plus sur l’équipe et sur le dĂ©veloppement du jeu. Air-gaming : pourriez-vous prĂ©senter les diffĂ©rents membres composant l’équipe (avec Ă©ventuellement

Lire la suite »
A LIRE ABSOLUMENT!
On est vraiment désolé, mais internet et Wordpress oblige, on doit surement stocker des cookies sur votre ordinateur. Si vous n'en voulez pas, je vous invite à partir (de l'internet). Sinon, venez, on est sympa!