Mortal Kombat Unchained, le test sur PSP

Pour sa première entrée dans la gamme de jeux PSP, Mortal Kombat frappe fort, mais avec deux ans de retard. Comprenez par là qu’il s’agit d’un portage direct de Mortal Kombat Mystification sur PS2, édité en… 2004. On ne note pas beaucoup de nouveautés dans cette version portable, mais des contenus très riches, qui justifient l’achat de cet UMD pour les fans de la série.

Mortal Kombat Unchained ouvre le bal des festivités sur une superbe et longue vidéo d’introduction, qui met en place le scénario d’un nouveau tournoi sanglant. On y découvre un Raiden courageux, qui lutte contre Quan Chi et Shang Tsung, deux prétendants au trône vacant du Roi Dragon. Les pouvoirs du Dieu du tonnerre ne sont pas suffisants pour contenir les deux sbires du mal. La défaite semble acquise, mais une apparition soudaine vient tout chambouler, alors que Quan Chi et Shang Tsung se disputent déjà le pouvoir suprême : le Roi Dragon lui-même ! Les trois combattants décident alors d’unir leurs forces pour le renvoyer dans l’autre monde. Peine perdue, ni leurs pouvoirs combinés, ni l’ultime sacrifice de Raiden ne parviennent à faire reculer le monstre qui reprend alors le contrôle de son armée démoniaque. Et c’est parti pour la grande confrontation de Mortal Kombat Unchained !

Une galerie de 30 kombattants
La principale qualité de Mortal Kombat Unchained réside, comme nous vous le disions, dans la richesse (et la qualité) des ses contenus. En mode de Kombat classique, les trois variantes habituelles sont proposées : Arcade, Endurance et Entraînement. Au tableau des protagonistes, on ne retrouve pas moins de 30 personnages (dont six nouveaux venus dans cet épisode : Kitana, Jax, Frost, Blaze, Goro et Shao Kahn). Chacun d’entre eux dispose de trois styles de combat (une simple pression sur le bouton L en cours de partie permet d’en changer) dont un à l’arme blanche. Les combattants disposent également de trois Interceptions par round, qui permettent de briser un enchaînement adverse. Globalement, le gameplay est bien équilibré, même si les coups requièrent un timing un peu trop précis à notre goût. Les célèbres fatalités sont, bien entendu, toujours en rendez-vous, juteuses et sanglantes à souhait. On trouve désormais même les hara-kiris, qui permettent de se donner la mort, évitant ainsi une humiliation pour le moins définitive. Vous verrez ainsi l’un des combattants s’arracher le fémur de chaque cuisse pour se planter ses propres os dans les yeux… Miam, miam !

Modes de jeu karrément variés
Komment ça, ce sous-titre était le sous-titre de trop ? Détrompez-vous, Mortal Kombat Unchained ne se prive pas d’en rajouter une bonne couche ! Après quelques arrachages de colonnes vertébrales, vous pourrez vous détendre (ou pas) dans Mortal Echecs (un jeu d’échecs mêlant combats et stratégie sous forme de déplacements et de sorts magiques), Mortal Puzzle (un petit jeu façon Super Puzzle Fighter simple mais bien marrant) ou bien encore dans Konquête, une déclinaison de Mortal Kombat sous forme de beat’em all et d’aventure. Aucun de ces modes supplémentaires n’est extraordinaire (caméra pénible par exemple dans Konquête), mais vous pourrez aisément accrocher deux ou trois heures sur chaque, ils sont suffisamment fouillés pour cela.

Si avec tout cela, vous n’êtes pas encore convaincus… Nous pourrions aussi vous parler de la Krypte, qui cache 400 cercueils à ouvrir avec l’argent gagné au cours de vos parties, et autant de contenus à découvrir. Dessins, photos, vidéos, les fans de la série en auront pour leur argent. Au final, on ne pourra regretter que la disparition du mode de jeu online de Mortal Kombat Mystification.

Une réalisation qui klaque
Sur PlayStation 2, Mortal Kombat Mystification avait fait quelques étincelles à sa sortie. Les développeurs avaient soigné tout particulièrement la réalisation technique du titre, avec des personnages convaincants, des effets de lumières marqués et, surtout, de vastes aires de jeu avec des environnements destructibles. Sur PSP, c’est la même chose, avec un paquet de polygones en moins, quelques effets sabrés et des couleurs un chouilla plus ternes. On reste tout de même dans le haut de gamme pour la PSP, et peu de titres arrivent à rivaliser à ce niveau. Un petit bémol toutefois concernant les animations, un peu raides pour certains personnages, malgré l’emploi de motion capture. Les musiques, quant à elles, sont plutôt discrètes. Mais les voix digitalisées et fidèles à la série, de qualité, sont là pour nous plonger dans une ambiance de destruction totale. A noter des temps de chargements un peu longs.

Mortal Kombat Unchained est une excellente surprise sur PSP. Très différent de la référence PSP du genre, Tekken : Dark Resurrection (pour des raisons de gameplay et de genre), il se hisse néanmoins au même niveau qualitatif. L’un des tous meilleurs jeux de combat sur la console de Sony !

Mortal Kombat Unchained

Excellent !

Mis à disposition par l’éditeur : Non

Pas d'anecdote

Medias

Jeux vidéo à moins de 20 euros

Aucun produit trouvé.

Meilleurs ventes Jeux Vidéo

Aucun produit trouvé.


Meilleurs ventes Playstation 4/5

Aucun produit trouvé.

Meilleurs ventes Nintendo Switch

Aucun produit trouvé.

On est vraiment désolé, mais internet et Wordpress oblige, on doit surement stocker des cookies sur votre ordinateur. Si vous n'en voulez pas, je vous invite à partir (de l'internet). Sinon, venez, on est sympa!