Bomberman, le test sur N-Gage

La star internationale Bomberman va tenter une entrée explosive sur N-Gage ! Joie… qui fût de courte durée, nous avons là un bon gros pétard mouillé.

L’idée d’adapter Bomberman sur N-Gage était excellente : grâce à ses capacités réseau, la N-Gage allait nous proposer des parties en multi-joueurs endiablées. Hélas ! Si le mode de jeu en ligne a été prévu un jour, il n’a pas été inclus dans la version finale. Reste un mode multijoueurs en Bluetooth pouvant accueillir deux joueurs. Oui, vous avez bien lu : deux ! C’est également le chiffre maximal que vous verrez à l’écran lors de vos parties en mode un joueur. Bomberman Tournament, sur GBA, peut accueillir jusqu’à quatre joueurs !

Voilà qui ampute considérablement l’intérêt du titre. Reste un mode solo sans grande saveur. Pour retrouver une statue en or volée et restaurer la paix dans son village, Bomberman doit affronter toute une série d’adversaires ainsi que d’imposants boss. Désert, glace, industrie, les thèmes traditionnels sont à peu près tous abordés. Le principe de jeu reste le même : Bomberman doit éliminer ses ennemis dans des labyrinthes, parfois obstrués par des décors destructibles. Son arme de prédilection : des bombes à retardement, qui laissent échapper un souffle dévastateur en direction des quatre points cardinaux. Ce souffle de la mort peut-être amplifié grâce à quelques bonus glanés ça et là. Attention à ne pas vous faire piéger par vos propres armes !

Plutôt ardu, le jeu ne vous fera pas de cadeau en vous retirant tous les bonus accumulés lorsque vous perdrez une vie. Toutefois, les Continues sont infinis, donc peut-être aurez vous le courage d’insister et de venir à bout des huit mondes composés, chacun, de cinq niveaux.

 

Avis sur Bomberman

Contrôles pas toujours précis, bande son inégale... Avons-nous précisé que ce Bomberman N-Gage n’introduit absolument aucune nouveauté à la série ?

Bomberman

Ennuyeux !

Mis à disposition par l’éditeur : Non

Pas d'anecdote

Trailer de Bomberman

Images de Bomberman