[Gamescom 2023] Quadroids, le puzzle multi écran

Certains titres ont des concepts de jeu qu’il est plus difficile à expliquer qu’à comprendre, manette en main (et comme disait Perceval, « ce n’est pas moi qui explique mal… »). Quadroids est de ceux-là. Donc lisez la suite, il en vaut le détour.

Un puzzle game fois quatre

L’écran est divisé en quatre parties, et se présente comme un jeu de plateforme. Vous dirigez deux personnages qui sont dans deux endroits séparés, mais qui doivent arriver aux mêmes points. Enfin quand on dit diriger, c’est une façon de parler. Car concrètement, le personnage avance seul. S’il se cogne dans un obstacle, il revient sur ses pas (un peu comme le jeu Lemmings, bien connu des Quadras de notre espèce). Le seul contrôle dont vous disposez réellement concerne le saut.
Comme vous avez deux personnages à « bouger » simultanément, ce dernier est commandé par les quatre gâchettes. L’usage des gâchettes de la manette correspond aux positionnements des écrans : LB pour l’écran en haut a gauche / LT pour l’écran bas haut, RB pour l’écran bas droite et RT pour l’écran droit haut. Donc selon l’écran où votre personnage apparaît, il faudra actionner le bouton saut associé.

Un gameplay tout en duo et en minuteur…

Un deuxième principe plus original va se rajouter à la première contrainte des écrans. Car évidemment, il y aura de nombreux obstacles mortels (lac de lave ou de poison, pic acéré, etc.). Pour qu’un des personnages puisse atteindre la sortie, il faudra marcher sur le corps de vos camarades… littéralement. Car la mort n’est pas une fin dans Quadroids mais une nécessité… Il faut donc que l’un (ou plusieurs évidemment) personnages meurt pour que vous puissiez progresser. Chaque personnage mort est automatiquement remplacé, ce qui fait que vous pouvez marcher sur un lit de cadavre… Mais attention, les corps ne sont pas éternels et il faudra donc parfois faire vite.

Une durée de vie conséquente

On a juste vu les premiers niveaux de Quadroids, qui avaient déjà un challenge conséquent. On nous a promis en tout 125 niveaux répartis en 5 planètes de 25 niveaux. Pour le coup, les niveaux ont été travaillés avec amour (et aussi une bonne dose de perversion). Le développeur en a testé près de 500 avant de ne retenir que les meilleurs. Quadroids est donc garanti sans aucun système procédural.

Seul un mode solo nous a été présenté. Mais le développeur travaille sur un mode deux joueurs, sous forme de coopération locale.


D’autres articles qui pourraient vous plaire :

Les graphismes sont assez minimalistes, mais le principe est vraiment ce qui fait le charme de Quadroids. Honnêtement, on n’en attendait pas grand-chose et il nous a ravis. Nul doute qu'il comblera les amateurs du genre.

Mis à disposition par l’éditeur : Non

Pas d'anecdote

Les meilleures Stockage

Les meilleures Précommandes

Les jeux sûrs et pas cher

Accesoires testés et approuvés