Late Shift, le test FMV sur Playstation 4

Late Shift, le test FMV sur Playstation 4

Late Shift est une production FMV de Wales Interactive, au moment où j’écris ses lignes, j’ai déjà terminé une autre de leur production The ShapeShiffting Detective qui m’avait beaucoup plu.

J’ai donc évolué dans les titres de Wales Interactive à l’inverse de leur année de sortie. Ce qui explique surement l’expérience et le gameplay qui ont pu évoluer en bien, et donner cette impression quand on passe sur Late Shift de reculer. Mais si l’on étudie correctement Late Shift, on s’aperçoit qu’il n’en est rien. Les deux titres ne proposent juste pas la même expérience de jeu. L’un est jeu d’enquête assez libre usant du FMV comme d’une méthode de réalisation. L’autre est réellement un film qui a été transformé en jeu (Late Shift).

En effet, Late Shift commence son introduction par un questionnement sur comment « on en arrive là » et les impacts des choix qui paraissent minimes sur la suite d’une aventure. C’est d’ailleurs la question que tout un chacun se pose souvent devant un film où le héros a un peu trop de chance. Vous savez cette impression de « Comme par hasard c’est le personnage qu’il a rencontré en début de film qui le sauve, et s’il ne l’avait pas rencontré? ». Et bien, Late Shift va répondre à cette question, et si vous n’aviez pas fait le bon choix? Qu’est-ce qui différencie une histoire héroïque, d’un fait d’hiver, ou d’une histoire banale? Et au cinéma vous le savez, on ne présente que rarement le banal (sauf ce film d’art et d’essai sur les Inuits).

Late Shift vous permettra d’essayer en quelques sortent tous les mauvais choix avant d’arriver aux choix qui vous font passer pour un héros. Résultat, on obtient un film/jeu « one true path » comme disent les lecteurs de Livre Dont Vous Etes le Héros. C’est assez frustrant d’ailleurs, parce que contrairement à un Die&Retry assumé, ici quand vous n’avez pas fait le bon choix, vous êtes reparti pour recommencer le titre. Heureusement les choix ne sont pas trop nombreux, mais sur mes trois tentatives (1h15 à 1h30 chacune), je n’ai jamais réussi à obtenir une belle fin… heureusement, il y a YouTube.

Dans les faits, Late Shift n’est donc pas un jeu, mais pas non plus vraiment un film, car il possède un scénario bien trop coupé « en étape » – dû au médium jeu vidéo. Il aurait été une parfaite minisérie ou web-série. Après, c’est surtout une expérience, une proposition qui a même été faite au public en salle de cinéma. Et comme souvent les expériences ne sont pas parfaites du premier coup.

Eléments importants, le jeu d’acteur n’est pas mauvais, et c’est sous-titré en français.

Par Manoloben

Late Shift, le test FMV sur Playstation 4

Une belle expérience de #film #interactif, mais ça reste un film avant tout, monté comme un film, avec juste quelques changements qui vous amènent bien souvent à la catastrophe. #LateShift

Plaisant

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp