The Shapeshifting Detective, le test sur Switch

The Shapeshifting Detective, le test sur Switch

Le peu de temps libre pour jouer me force à passer sur des types de jeux moins gourmands. Les titres FMV sont parfaits pour ça, She Sees Red ou encore Late Shift m’ont permis de passer de bonne soirée devant des pseudos films. The ShapeShifting Detective est un peu différent, il n’est pas vraiment un film FMV, mais bien un jeu qui aurait troqué son style graphique pour de la bonne vieille vidéo.

The ShapeShifting Detective offre donc beaucoup plus d’interaction que son cousin Late Shift. Et ça fait 10 minutes que j’essaye de poser des mots sur la sensation ressentie dans les dix premières minutes. Ce qui me vient à l’esprit c’est « perdu », j’étais perdu dans un jeu proposant beaucoup de choix d’interaction, qui ne me laissait jamais plus de 10 secondes avant un nouveau choix. 10 secondes c’est très rapide, en plus le montage à base de plan de 3 secondes (une mode aujourd’hui), perturbait mon nerf optique. Heureusement, Wales Interactive a trouvé une solution pour vous laisser souffler. Ici, pas de décision hâtive, vous avez le temps de choisir votre prochaine question lors d’une conversation, ou votre prochain mouvement.

Car oui, The ShapeShifting Detective vous autorise à vous mouvoir désormais librement, d’une chambre à l’autre, d’un lieu à l’autre. Vous permettant de rencontrer la dizaine de personnages soupçonnés d’un meurtre. Votre rôle sera d’ailleurs d’élucider ce mystère, comprendre comment 3 mystiques ont pu prédire le prénom de la personne qui se fera assassiner, pourquoi cette fille semble perturbée, et que fait le photographe le soir? Bien évidemment, les PNJ ne vous parleront pas forcement, vous le bras droit du shérif local, mais votre capacité à manipuler votre image pour prendre l’apparence d’un des protagonistes pourrait bien vous permettre de délier des langues.

C’est ainsi qu’on évoluera dans les différents chapitres de The ShapeShifting Detective, à changer de peau dès que possible, poser les bonnes questions, éviter les soupçons. 1600 scènes ont été enregistrées pour l’occasion, et bien qu’il y ait un effort de lien entre ces courtes séquences, on dénotera cependant quelques moments où notre esprit sera perdu. Pourquoi alors que je surveille une personne, elle s’enfuit? Le titre proposera plusieurs fins, et n’est pas dénué de dérision. Une expérience qui prendra 3-4 heures environ et une petite rejouabilité pour comprendre le fin mot de l’histoire.

Par Manoloben

The Shapeshifting Detective, le test sur Switch

Un #FMV rafraichissant, une histoire mystique, des personnages développés. #TheShapeShifting est original et intéressant. À essayer.

Amusant

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur skype
Partager sur telegram