Klonoa Moonlight Museum, le test sur Wonderswan

Klonoa Moonlight Museum, le test sur Wonderswan
Par ROMgamb
🖶 Temps de lecture estimé : 3 minutes

Débutant quelques temps avant Door To Phantomile (premier épisode de la saga sortie sur Playstation), Klonoa Moonlight Museum met en vedette Klonoa et son acolyte Huepow. Un beau jour une jeune fille en pleur explique à nos deux compères que la lune a été divisée en fragments puis volée par un mystérieux groupe d’artistes résidant au Moonlight Museum. Ni une ni deux vous voilà à l’intérieur du musée bien décidé à clore rapidement ce dossier. Picoo le peintre qui vous accueille vous garde prisonnier dans le lieu en tant qu’œuvre d’art. Vous devrez aider Klonoa et Huepow a quitter l’endroit (et avec les fragments de lune tant qu’à faire !).

Goodbye 3D dans Klonoa Moonlight Museum

Contrairement au premier épisode, exit la 3D ou plutôt la 2.5D. Cependant le cœur de gameplay reste le même dans Klonoa Moonlight Museum. Klonoa, comme tout bon jeu de plateforme qui se respect, aura la capacité de sauter (maintenir la touche en plein vol vous permettra de mouliner un peu avec les jambes afin de rester un peu dans les airs façon « Yoshi »). Mais notre protagoniste pourra également attaquer (première pression pour attraper un ennemi et une seconde pour l’envoyer valdinguer vers la droite ou la gauche). La touche saut peut également être utilisée pour un double saut lorsque vous tenez un ennemi. Le gameplay est maintenant connu et fonctionne toujours aussi bien. Petite nouveauté pour la WonderSwan la possibilité sur certains niveaux de jouer en « Tate » (mode de lecture vertical). La deuxième croix multidirectionnelle (Y) sera donc utile au déplacement et la croix X deviendra utile aux sauts et attaques. Pas franchement une révolution de gameplay, mais agréable à retrouver étant propre à la WonderSwan.

Le titre vous demandera de localiser trois étoiles qui constitueront la clé vers la sortie du niveau. Les plus maniaques pourront également collecter les petites perles au nombre de 30 par niveau afin de débloquer une illustration.

Klonoa Moonlight Museum propose une 2D plutôt propre et une lecture de l’image agréable. Le noir et blanc n’est pas ici un handicap. Le titre sera jouable sur WonderSwan Color et SwanCrystal mais restera en noir et blanc sur ces dernières.

Avec ses 5 mondes plutôt aisés à parcourir, il ne vous faudra pas plus de cinq ou six heures pour terminer l’aventure. Cependant, cette formalité terminée, vous débloquerez un monde spécial qui aura la particularité de proposer un défi plus conséquent !

N’hésitez pas à lire ces sujets :

Une fois de plus ce Klonoa est une véritable surprise. Décidément Namco pourquoi ne pas avoir utilisé la mascotte pour représenter la marque ?

Mis à disposition par l’éditeur : Non

Moonlight Museum est le deuxième épisode de la série. Le premier titre nommé Door To Phantomile est sortie en 1997 sur Playstation. Ps : Regardez le logo sur la casquette de Klonoa, ça ne vous rappel personne ?

Payer un Carambar au Rédacteur

On est vraiment désolé, mais internet et Wordpress oblige, on doit surement stocker des cookies sur votre ordinateur. Si vous n'en voulez pas, je vous invite à partir (de l'internet). Sinon, venez, on est sympa!