Boxing Fever, le test sur GBA

Après un Ready 2 Rumble décevant, la boxe revient en force sur GBA avec Boxing Fever. Premier choc de taille : les graphismes en mettent plein la vue. Les personnages sont énormes et prennent pratiquement tout l’écran ! La vue est subjective : on voit l’adversaire de pleine face et uniquement ses propres poings. Cela rappellera inévitablement aux plus anciens le jeu culte de Nintendo, Punch Out. Pour gagner le championnat, il ne suffit pas de frapper aveuglément son adversaire. En effet, vous vous viderez de votre énergie avant même de l’avoir mis en difficulté. Ruse et stratégie sont les clés de la victoire.

Les commandes sont simples : il est possible d’esquiver, frapper à deux niveaux et effectuer des écarts sur les côtés. Anticiper au mieux les coups adverses n’est pas une chose aisée. Dix personnages (fictifs) sont disponibles, chacun possédant ses propres caractéristiques physiques et son lot de coups spéciaux. Les bruitages sont nombreux, mais la musique est tout de même répétitive, elle ne varie que légèrement selon le lieu de combat. Quant à la durée de vie, elle est excellente pour le genre. En sus du mode Championnat, on trouve un bon nombre d’autres modes (Single Fight, Training, Survival…), dont le plus intéressant est sans conteste le mode Deux joueurs. Un câble link et deux cartouches sont nécessaires, mais quel plaisir de jeu ! 

Des articles sans rapport :

Avis sur Boxing Fever

L’intelligence artificielle de la console est déjà d’un très bon niveau. Contre un humain, les parties deviennent palpitantes à souhait.

Boxing Fever

Excellent !

Mis à disposition par l’éditeur : Non

Pas d'anecdote

Trailer de Boxing Fever

Images de Boxing Fever