J’ai essayé la Neo Geo Mini à la Gamescom 2018

J’ai essayé la Neo Geo Mini à la Gamescom 2018

Par Kuk
Je n’avais pas prévu de traiter la Neo Geo Mini à la Gamescom, mais un rendez-vous annulé puis un départ du salon repoussé m’ont permis de m’essayer par deux fois à cette « console ».
Je ne m’attendais pas à grand-chose, et c’est sûrement pour ça que j’ai été plutôt agréablement surpris, sous certaines réserves il va sans dire.
Neo Geo Mini en façade
Un des logos à l'allumage.
l'arrière de la Neo Geo Mini
petite vue sur les connectiques: bouton d'allumage, prise HDMI, prise de l'alimentation ou du chargeur, prise de la manette.
Ecran de séléction de la Neo Geo Mini
Les trois Shoot-them-up disponiblent dans la console.
Kof 2002
Menu dans The King of Fighters 2002.
Menu de Metal Slug 2
Vous pouvez compléter votre console avec une manette type Neo Geo CD pour jouer sur la borne elle même ou votre télévision.

 

L’écran, du fait de sa petite taille (3,5 pouces) rend vraiment très bien (noir intense, couleurs vives). De même, et contrairement à ce que je pensais le pad répond bien et n’est pas trop petit.

Globalement, les titres présentés (parmi 40 titres) comme les jeux de shoot’them-up, de plates-formes ou d’action, passent très bien au niveau des contrôles : Metal Slug, Last Resort, ou Sengoku 3 par exemple.

On soulignera au passage, avec déception, que ce sont les roms américaines qui sont intégrées, donc avec la censure du sang rouge (celui-ci est blanc ou vert selon les jeux). 

En revanche, je suis assez dubitatif pour les jeux de combat. Les graphismes et les animations rendent très bien sur petit écran. Le problème vient surtout de la disposition des boutons qui est loin d’être évidente quand on doit enchaîner les pressions. C’est peux être un « coup » à prendre, mais ce n’est pas facile quand la console est posée sur une table. Cependant, c’est un peu plus aisé quand vous la prenez à pleines mains.

Malheureusement, je n’ai pas pas pu constater la qualité du rendu sur un écran TV, connexion possible grâce à une prise HDMI située à l’arrière de l’appareil. De fait, je n’ai pas non plus essayer en direct la manette (vendue séparément). Au toucher, son stick paraissait un peu (trop ?) souple.

Au final, la Neo Geo Mini n'est pas inintéressante quand on la prend tel quel : écran 3,5 pouces convenable, stick correct, efficace avec des jeux utilisant peu de boutons. On ajoutera à cela la caractéristique semi-nomade avec une prise d'alimentation pouvant également être utilisée avec une batterie externe.
Le frein à tout cela ? Bien évidemment, le prix. Si la date de sortie et le prix de vente en Europe de la Neo Geo Mini n'ont pas encore été communiqués, elle est déjà disponible au japon autour de 100€ sachant que si on veut jouer sur sa télévision, il vous faudra rajouter la manette à 20€ et un câble HDMI. Ce qui commence à faire beaucoup pour ce type de proposition, Nintendo alignant des prix beaucoup plus bas pour sa Nintendo Classic Mini (presque un comble !). Sans écran, certes, et avec moins de jeux.

Facebook
Twitter
WhatsApp

Kuk

Kuk s'est lié d'amitié avec le monde du jeu vidéo très jeune. En 1988, il possède son premier ordinateur, un Atari 1040 STF flambant neuf. Et Atari ne le quittera plus jamais… Durant les années suivantes, il s'intéresse tour à tour à la Nec GT, à la NeoGeo Pocket et à sa petite soeur, la déclinaison Color, qui le font rentrer dans le jeu vidéo portable. Passionné d’histoire et de littérature, il apprécie tout particulièrement les jeux de rôle et les jeux d’aventure. Il montre aussi beaucoup d'intérêt pour le travail fourni par les développeurs indépendants dont il se fait une spécialité. Dans tous les cas, il privilégie le fond à la forme.