Les 10 meilleurs jeux de la NeoGeo Pocket Color

La NeoGeo Pocket Color est une console produite par SNK en 1999 que nous présentons en détail dans ce dossier. Disposant d’un stick de qualité, la NGPC pour les intimes propose un grand nombre de titres de combats issus des licences SNK (King of Fighters, Fatal Fury, Samurai Spirits etc.), mais pas que. Pour vous aider dans vos choix, on vous liste les titres chers à nos cœurs. Partager sur facebook Facebook Partager sur twitter Twitter Partager sur whatsapp WhatsApp

Lire la suite
Red Christmas Ornaments on Wood Background and defocused lights. Spruce Tree branch on the left and right.

Vous ne savez quoi offrir à Noel, on a une petite idée!

La liste du père Ben Chaque année, c’est la galère, quoi offrir à mon bambin, quoi offrir à ma bambine, quoi offrir à ma cousine? Pas de panique! Cette année, je prends les choses en main et vous donne de vraies bonnes idées pour Noël. Et quel que soit l’âge de la personne aimée. Bien sûr, je ne vous dis pas d’aimer ce que j’aime, mais bien de choisir dans la liste qui – je l’espère – s’agrandira d’ici Noël

Lire la suite

Event de lancement pour The Sinking City

Le 25/06/2019 a eu lieu au Kube Hôtel à Paris dans le 18e arrondissement, un évènement pour le lancement du nouveau titre de l’éditeur BigBen. Au programme, une rencontre avec la team BigBen, une présentation du jeu, une conférence sur la la vie de Lovecraft, une conférence sur la peur et bien évidemment du hands-on !  Pour l’occasion, BigBen nous a permis de nous faire les dents sur la version PS4 du jeu. La présentation du jeu Ce que j’ai

Lire la suite

Des fonds d’écran et beaucoup de visuels/artworks de Senko No Ronde 2

C’est lors de l’ouverture d’une SoundTrack de Senko No Ronde 2 achetée chez Limited Run Games que j’ai découvert non pas 1 mais 2 CD. Il était timidement écrit dessus « Bonus Materials ». Ni une, ni deux, j’ai pris mon courage à deux mains pour découvrir l’intérieur de ce CD magique. Et quel surprise de trouver pléthore de captures d’écrans, de fond, de présentations de personnages et en plus quelques Artworks. Je ne pouvais garder cela secret. Après tout ces éléments

Lire la suite

GamesCom 2018

Gamescom 2018 Chaque année, le salon allemand grossit, se renouvelle, et chaque année il nous propose une véritable odyssée du jeu vidéo. Beaucoup trop de stands, beaucoup trop de jeux à essayer, beaucoup trop de personnes à rencontrer. C’est simple, si on le pouvait, on resterait un mois dans les couloirs du salon de Cologne. Mais au lieu de ça Kuk, Angi et Manoloben, nous courrons, courrons de rendez-vous en rendez-vous, de présentation, de preview, et autre discours informel. C’est

Lire la suite

Top 10 des téléchargements Switch selon Nintendo

PhotoFunia 1484588554

 

C’est le TOP 10 de mai que Nintendo dévoile pour sa Switch. La sélection est assez hétéroclite! Dans l’ordre, on a :

 

Lire la suite

Fire Emblem où Nintendo et la culture de l’argent… pardon d’entreprise !

Fire Emblem Gold

Il ne vous a pas échappé, notamment si vous êtes un tant soit peu intéressé par les jeux de rôle, que Fire Emblem Echoes vient de sortir ce 19 mai sur Nintendo 3DS. « Ils viennent » de sortir pourrait-on dire, tant ce jeu accumule pas moins de vingt deux DLC à des prix allant de 1,99€ à 3,99€. Ainsi, au total, cinq packs téléchargeables seront proposés sur l’eShop. Nous sommes désormais habitués aux DLC, mais ce à quoi nous sommes moins habitués, c’est la somme rondelette qu’il faudra dépenser pour tous les obtenir : 51 euros en additionnant leurs prix individuels et « seulement » 45€ si vous les achetez tous d’un coup. Soit plus que le jeu de base…

Fledging Warriors Pack à huit euros ajoutera un donjon et deux cartes pour les débutants.
Undaunted Heroes Pack à dix euros ajoutera un donjon et deux cartes un peu plus difficiles.
Lost Altars Pack à quinze euros ajoutera dix donjons et autant de classes supérieures absentes dans le jeu de base.
Rise of the Deliverance Pack à treize euros ajoutera quatre carte retraçant l’histoire de la Délivrance avant l’apparition d’Alm, avec des conversations de soutien spécifique et des personnages jouables uniquement dans ce DLC.
Cipher Companions Pack, à cinq euros pour deux cartes, vous permettra de recruter quatre des héros du jeu de cartes Fire Emblem Cipher.

Cette situation nous rappelle la sortie pas si lointaine de Fire Emblem Fates, qui déjà faisait passer les doubles éditions Pokémon pour un standard d’économies. Le jeu se déclinait en deux scénarios dont seuls les premiers chapitres diffèrent : la couverture blanche représente Fire Emblem Fates: Héritage et sa soeur à couverture mauve Fire Emblem Fates: Conquête. Vous pouviez les acheter sur supports physiques entre 33€ à 50€ selon les enseignes.

Bien sûr, Héritage et Conquête sont disponibles en dématérialisé sur l’eShop de la Nintendo 3DS pour… 45€. Eh oui! Nintendo, une fois encore, nous rappelle qu’elle est capable de vendre ses jeux dématérialisés au prix des jeux physiques, voire plus cher.

Mais ce n’est pas fini, car après avoir choisi une des deux trames scénaristiques imposées par la nature de la version achetée, vous pouvez ensuite acheter une troisième « voie » sur l’eShop à 19,99€; Fire Emblem Fates: Révélation. Sachant que vous pouvez également y acheter l’autre voie manquante (Héritage ou Conquête) toujours pour 19,99€. Un prix désormais standard pour Nintendo.

Le site officiel Nintendo explique les choses bien comme il faut : les trois jeux, les extensions, les Amiboo, l’achat eShop… mais rien sur la version collector. Ah ? Il y a une version collector ? Oui, même qu’elle inclue les trois versions dans la même cartouche. Inutile de vous dire qu’elle était déjà indisponible avant même sa sortie, une partie des réservations n’ayant même pas été approvisionnées.

Quand on sait faire une petite addition on se demande si Nintendo n’a pas privilégie de vendre ses trois versions au prix fort, la version collector ne coutant « que » 80€/85€, c’est a dire autant que les trois en dématérialisé… et 25% moins cher que les deux versions physiques plus le troisième scénario en dématérialisé (120€).

Petit malin que vous êtes ! Vous pensiez tout de suite à l’achat de l’édition spéciale, New Nintendo 3DS XL Fire Emblem Fates Edition afin de pouvoir clamer à tous que vous êtes un élu possédant l’édition tant recherchée de Fire Emblem… Eh bien non ! Car celle-ci ne dispose ni de l’une ou l’autre version, et encore moins du DLC…

Mais rassurez vous, Nintendo vous a prévu du DLC payant en « veux-tu en voilà » : ses responsables ont même été retors commerçants gentils avec vous, car l’achat des DLC était proposé en prévente sous le nom de « saison Pack 1 » au prix de 17,99 € au lieu de 24,99€. Vous aviez ainsi accès à onze cartes, ainsi qu’à un bonus de 10 000 pièces d’or… A l’unité, ces scénarios oscillent entre 1,99€ et 2,49€ avec un prix de 4,49€ pour un DLC, De lourds secrets avec deux cartes…Ne partez pas déjà ! Il y a quand même une bonne nouvelle, un DLC est gratuit, Le détour Ylissien… Profitez-en bien, c’est la seule chose qui vous sera offerte.

Mais revenons à l’actualité du jour, Fire Emblem Echoes qui arrête donc d’être décliné en une multitude de sous versions. Mais c’est pour mieux confirmer retour à la formule Fire Emblem Awakening qui proposait pléthore de DLC. Pire, un certains nombre d’éléments comme certaines évolutions de classe ou des éléments de scénarios ne semblent accessibles qu’avec des achats en ligne. A confirmer lors d’un futur test. Avec un jeu de base vendu autour de 35€/40€, on retombe sur une somme globale de 80€/91€ si on rajoute les DLC. A croire que la licence Fire Emblem sert de produit test pour permettre à Nintendo de nous proposer une gamme de jeux vidéo aux profits maximisés optimisés ? On attend de voir si cette dure réalité commerciale se concrétise !  

Lire la suite

Faut-il switcher ? Conseils et avis sur la nouvelle Switch de Nintendo

SwitchDossier

La voilà enfin la fille prodigue de Nintendo, celle qui a pour ambition de réconcilier le marché des consoles portables et celui des consoles de salon, en annonçant notamment un partenariat entre deux grandes firmes du monde PC et console. De part un discours commercial promettant mondes et merveilles, la Shield Switch a à peine débuté sa vie que celle-ci subit une pression folle de ses parents. Ne parlons même pas du marché qui l’a conspuéeavant même sa naissance. Forcement, un produit hybride, ça ne rassure pas ceux qui sont enfermés dans leurs petites habitudes. De notre côté, chez Air-Gaming, on est beaucoup plus ouverts et on a laissé sa chance au produit. C’est peut être notre fidèle amour pour les consoles mortes-vivantes (Neogeo Pocket et autres GP32 !) ou notre total manque de bon sens (on ne joue pas à Call of Duty ou Fifa dans l’équipe…) qui font que l’on accepte avec joie et beaucoup de curiosité cette nouvelle arrivante.

Lire la suite

La Surface, une plateforme de jeu mobile?

Surface

 

Vous avez récemment acheté une Surface de Microsoft, ou vous souhaitez peut-être en acheter une. Mais une question se pose : « Est-ce la Surface est capable de détrôner mon iPad 2/3/mini/Retina pour jouer à des jeux lors de mes déplacements ? »

Au prix de vente de ce PC, il est tout à fait louable de vouloir savoir (oui le monde VEUT savoir monsieur Microsoft!). Et bien chez Air-Gaming on va tenter de répondre à cette ultime question au travers de plusieurs dossiers dont voici le premier.

Lire la suite