Astérix & Obélix XXL, le test sur Game Boy Advance

Astérix & Obélix XXL, le test sur Game Boy Advance

Astérix & Obélix XXL, le test sur Game Boy Advance

Astérix & Obélix XXL a relancé un peu la mode d’Astérix sur les consoles dans les années 2000. Il a pu être visible partout, dans plusieurs versions, souvent avec des sous-titres. Idéfix, Las Vegum, etc. etc.

Sur Game Boy Advance, c’est un peu différent, il est le fruit j’imagine d’une commande d’Atari. Il est en 3D (enfin mode-7 mais bien fait pour de la GBA, avec quelques défaut de Z-bluffer à noter) et propose un système similaire aux versions consoles de salon. Cependant, il est bien moins accessible. La fausse 3D bien qu’une prouesse, rend difficile l’appréciation des distances, élément absolument nécessaire dans un Beat-Them-All. On ne peut que jouer Astérix et Obélix, et nous avons à notre disposition qu’une seule touche pour taper. Des combos sont achetable mais après avoir subit pendant trop longtemps le design du jeu qui impose de marteler le bouton B afin d’exploser par dizaine du Romain.

En effet, les énigmes sont ramenées au strict minimun, bien souvent il vous faudra taper XX romains pour dévérouiller un interrupteur. les courses sur dos d’Obélix ne relève que trop peu le niveau.

Pour finir, le titre est finissable 7 heures (comme vous pouvez le voir sur la vidéo partagée) et l’histoire est stupide à souhait.

« César a une carte en marbre de là où il tient captif vos amis, et il l’a cassé laissant à chacun des gaulois un morceau de la carte »

Euhhhh … par respect pour le défunt programmeur, je vais pas dire le fond de ma pensée.

Par Manoloben
Offert par l’éditeur : Non

Le titre est le fruit de deux personnes : Fernando Velez et Guillaume Dubail. Ce qui est une prouesse. Mais explique aussi pourquoi il est si bancal.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur skype

#AsterixEtObelixXXL sur #GameBoyAdvance est une belle prouesse technique, mais une purge indéfinissable.

A oublier