Technōs Collection 1, le test sur Evercade

Technōs Collection 1, le test sur Evercade
Par Manoloben

Payer un Carambar au Rédacteur

Enfin un test sur l’Evercade, et même le test d’une compilation entière, pas n’importe laquelle, la Technōs Collection 1. C’est la dixième cartouche disponible sur la console de Blaze l’Evercade. Qui pour rappel sera aussi compatible Evercade VS.

Comme vous le savez surement l’Evercade est une console portable qui émule les consoles d’antan (Nes, Super Nintendo, Master System, Megadrive, etc.). Elle a pour principe de proposer des compilations de jeux à prix plancher (20€), et pour ce prix vous avez entre 2 et 20 jeux. Dans le contexte de Technōs Collection 1, ils ont décidé de proposer 8 titres du studio bien connu pour ses Double Dragon et River City Ransom. Des titres qu’on a pu voir revenir sur le devant de la scène récemment sur console Old Gen. Ils sont bien souvent les pères fondateurs du Beat Them Up (ou all pour nous Français, qui aimons transformer la langue de Shakespear) et du système d’expérience dans ce type de jeu dont les derniers bons exemples en date sont Scott Pilgrim ou Castle Crasher.

Cette cartouche privilégie les portages sur consoles et en particulier la NES. Sept des huit titres sont issus de la 8-bit de Nintendo : Renegade (1987), Double Dragon (1988) & Double Dragon II: The Revenge (1989), Super Dodge Ball (1988), River City Ransom/Street Gangs, Super Spike V’Ball (1989) et Crash ‘N’ the Boys: Street Challenge (1992). Super Double Dragon (1992), lui, proviendra évidemment de la Super Nintendo. Dans un seul des jeux c’est assez dommage, je pense, bien évidemment à Double Dragon qui ne propose pas sa meilleure version. De mon expérience de joueur, la version 8 Bits Master System était plus proche de l’arcade.

Soyons quand même critiques. Il aurait même était formidable de proposer les versions arcade des ses hits plutôt que les versions 8 bits limitées technologiquement. Peut-être pour la Collection 2. Pour le reste on navigue sur des valeurs sûres proposant du fun pour peu que l’on accepte les graphismes 8 bits, les bugs de sprites de la NES et un gameplay simpliste. Autre point, la cartouche manque de diversité, on reste sur 70% de Beat Them Up, il faudra donc aimer le genre. Le reste c’est du sport (Balle au prisonnier, volleyball, et jeux olympiques de rue). Ils sont bien fait! Super Dogde Ball propose des coups spéciaux, Super Spike V’Ball est presque sérieux comme jeu.

Toujours dans la critique, rejouer à Renegade aujourd’hui c’est difficilement acceptable. Le jeu proposait certes deux phases de gameplay (une course de moto), mais la partie Beat Them Up est tellement pété. Accessoirement il a une durée de vie de 20 minutes. Préférez Double Dragon II. Je n’irai pas jusqu’à conseiller Super Double Dragon, il y a des limites à ma tolérance.

On notera cependant l’arrivée d’un grand inconnu (en tout cas pour moi) : Crash ‘N’ the Boys: Street Challenge qui se passe dans le monde de River City Ransom mais en mode mini-jeux/jeu olympique de rue comme j’aime le dire. Le jeu est intéressant, mais d’une difficulté déconcertante – en faites comme River City Ransom et Renegade. Renseignez-vous bien sur le système de jeu avant de lancer une partie, car il est loin d’être simple. Pour le reste, c’est du vu, et revu, mais qui pour tout nostalgique est une véritable madeleine de Proust.

La cartouche est fourni en Beat Theam Up allant du moyen au sympathique, cependant l'arrivé de l'Evercade VS va lui donner une seconde vie avec la possibilité d'enfin se battre à deux joueurs. Elle deviendra un excellent rapport qualité/prix!

Excellent !

Mis à disposition par l’éditeur : Non

Pas d'anecdote

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur skype

Dans la même catégorie :

On est vraiment désolé, mais internet et Wordpress oblige, on doit surement stocker des cookies sur votre ordinateur. Si vous n'en voulez pas, je vous invite à partir (de l'internet). Sinon, venez, on est sympa!