Shaun White Snowboarding, le test iOS

Profitons des dernières chutes de neige de l’année pour nous lancer sur les pistes de poudreuse de Shaun White Snowboarding sur iPhone et iPod Touch. La désormais célèbre licence de glisse d’Ubisoft a été confiée aux bons soins de la société Advanced Mobile Applications (AMA), dont elle est très proche.

Le résultat est plutôt correct. Notons que très peu de temps après sa sortie, le prix de Shaun White Snowboarding est très rapidement passé à 0,79 €, signe que le titre ne rencontre pas le succès escompté. Alors, aujourd’hui, qu’est ce qu’on a pour un peu moins de un euro ? Un jeu de snowboard correct en termes de réalisation et de contenus. Quatre modes de jeu tout d’abord : Free Ride (de la descente simple), Challenge Yourself (essayez de battre vos propres records), Challenge a Friend (même chose, contre des « fantômes » d’amis) et, enfin, Challenge the World Best Player (même chose encore, contre le champion du monde). Toute une série de challenges qui, après quelques tours de piste, sonnent un peu creux car, au final, on ne fait que concourir contre le chronomètre. On aurait aimé la concurrence de joueurs gérés par l’iPhone par exemple.

Quatre pistes sont proposées, leur localisation est pour le moins surprenante : Japon, Chili, Alaska et Espagne. Les personnages proposés sont également au nombre de quatre. Mario, Gordon, Mats et Alex proposent tous des caractéristiques différentes en vitesse, contrôles et tricks. En pleine partie, ces différences ne se ressentent pas vraiment. Les contrôles, enfin, sont assez complets et bien pensés. Un bouton d’action, situé en bas à droite de l’écran sert à sauter (en l’air, sur une rampe, etc.) ou bien encore permet d’activer le boost de vitesse, par une pression plus longue. Pendant un saut, votre planche de snow apparaît en transparence sur l’écran. Quatre zones bien identifiées permettent d’effectuer les tricks : nose, melon, indy et tail. Pour les rotations, rien de plus simple : il suffit d’appuyer vers la droite ou gauche de votre stick directionnel virtuel, plus ou moins longtemps. Même chose pour les flips ou backs flips, avec les directions haut et bas. Pendant les grinds, on incline son appareil vers la gauche ou la droite, l’accéléromètre de l’iPhone contrebalance ainsi l’inclinaison de votre personnage. Voilà pour la technique, il y a en tout une cinquantaine de figures possibles.

Concrètement, on s’emmêle un peu les pinceaux lors des premières descentes. Il y a une règle d’or à assimiler dans Shaun White Snowboarding : il faut impérativement relâcher tous les boutons une seconde avant l’atterrissage, sinon c’est la gamelle assurée. De même, on comprend rapidement que les grinds se gèrent de concert avec les sauts. Dans l’ensemble, le titre d’AMA est accessible aux joueurs de tout niveau. On regrettera simplement l’animation un peu « molle » et de fréquents petits ralentissements, dès que l’écran est un peu trop chargé. C’est dommage, car dans l’ensemble les graphismes sont plutôt sympathiques et colorés, bien qu’un peu anguleux. Shaun White Snowboarding est un jeu qui ne se prend pas vraiment au sérieux, chose confirmée par l’ambiance musicale, très rock et « punchy ». Sans doute l’un des aspects les plus réussi du titre.

 

 

Du côté des bonus, Shaun White Snowboarding propose quelques vidéos à débloquer et la gestion du système communautaire OpenFeint, avec une tonne de succès à décrocher. C’est bien, mais avec un mode Carrière par exemple, on aurait été un peu plus motivé à tous les gagner !

Shaun White Snowboarding

Moyen !

Mis à disposition par l’éditeur : Non

Pas d'anecdote

Medias

Jeux vidéo à moins de 20 euros

Aucun produit trouvé.

Meilleurs ventes Jeux Vidéo

Aucun produit trouvé.


Meilleurs ventes Playstation 4/5

Aucun produit trouvé.

Meilleurs ventes Nintendo Switch

Aucun produit trouvé.

On est vraiment désolé, mais internet et Wordpress oblige, on doit surement stocker des cookies sur votre ordinateur. Si vous n'en voulez pas, je vous invite à partir (de l'internet). Sinon, venez, on est sympa!