Mafia II, le vieux test sur Xbox 360

Mafia II, le vieux test sur Xbox 360

Je trouvais que c’était le parfait moment pour vous écrire ce petit texte sur Mafia II – après tout la Définitive Édition est disponible, elle n’a pas l’air de proposer de grande amélioration graphique. Un véritable souvenir vidéoludique pour moi lors de cette découverte de la série Mafia. Je sais bien que Mafia II n’a pas grand-chose à voir avec Mafia, et je sais aussi que Mafia III est une sombre bouse. Pas d’inquiétude, ce texte se veut objectif, mais raconté avec seulement mes souvenirs d’époques. Un véritable « Souvenir de Gamer » en quelque sorte.

C’est donc sur ma fidèle Xbox 360 que j’ai pu jouer à Mafia II. Prendre le rôle de Vito Scaletta était pour moi un rêve. Je n’ai pas vécu dans ces milieux mafieux, mais c’est un truc de famille (non je ne suis pas sicilien … 😀 ). De fait, j’apprécie toujours les films de mafieux, les romans de mafieux, ou les jeux de mafieux (j’ai aussi un souvenir de Gangster). Mafia II, de ce qui m’a marqué, c’est le triptyque : Action, Histoire, Évolution.

En effet, Mafia II est un pur jeu d’action, pas parfait, car il a une maniabilité avec des défauts. Mais on sent l’envie de transformer nos guérillas en gunfights amusant. Avec un moteur qui gère la destruction de quasiment tout et qui donne même naissance à un sublime combat au milieu des pains de glace. La possibilité de se cacher derrière un mur, une caisse, mais qui pourra très bien partir en lambeau à la suite de coups de fusil. Mais aussi, les armes d’époque qui donnent du cachet à nos combats et surtout l’impression de pas toujours être seul lors de nos missions suicides.

Mafia II c’est aussi une histoire, l’envie d’un petit caïd, sicilien, immigrant qui veut faire ses preuves chez les Falcone avec son pote Joe Barbaro. Entre les deux compères, c’est à la vie à la mort, ils vont tout tenter pour monter les échelons quitte à peut-être aller trop loin. Et cette évolution est vraiment passionnante. On part d’un bon gars pour finir par devenir un véritable tueur de sang-froid. En plus, le titre nous offre un terrain de jeu magnifique, une ville formidable totalement inspirée de Los Angeles, dans laquelle vous évoluerez de jour ou de nuit, des voitures historiques, des bars magnifiques et ces truands en imperméable. Bien sûr la police tentera de faire son travail de temps en temps, mais bon vous êtes Vito, et vous vous en sortirez toujours. Jusqu’à ce jour …

Parce que c’est qui participe à faire de Mafia II un titre marquant, c’est le final, totalement dans le ton des films de Mafieux avec un final épique certes, mais déchirant. La Famille n’hésite pas à enterrer des cadavres dans le désert, dans la Mafia, il faut aussi savoir rester à sa place. (et non je n’ai pas spoilé contrairement à ce que vous pourriez croire)

Résultat, on n’attendait tous qu’une chose de 2K, un DLC, une suite, un truc plus positif. Mais là où ils sont forts, ils ont assumé. Il n’y a pas de suite à l’histoire de Vito… et je n’ai jamais pu retrouver ce plaisir dans un jeu non plus.

Par Manoloben

Mafia II, le vieux test sur Xbox 360

#MafiaII est loin d'être parfait, mais c'est une expérience à vivre. Riches de bonnes idées, ils manquaient surement un peu de moyens contrairement à des #GTA. Mais bon, il faut savoir accepter aussi les jeux #Mafia tels qu'ils sont.

Génial

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur skype
Partager sur telegram