Celeste, une petite perle pour la Switch

Celeste, une petite perle pour la Switch
Par ROMgamb

Payer un Carambar au Rédacteur

Celeste nous raconte l’histoire de Madeline dans sa quête de gravir le mont Celeste. Une montagne fictive du Canada qui fait ressortir son tourment intérieur.

La première approche avec le gameplay sera rapide, Madeline peut sauter, dasher et s’agripper à un mur pour l’escalader. Toute la difficulté du titre résidera donc dans son game design apocalyptique, nous faisons face ici à un platformer 2D de type Die & rRtry. Si des éléments supplémentaires de gameplay sont amenés progressivement dans l’aventure, chaque scène engendrera beaucoup de morts à chaque fois et les checkpoints se feront de plus en plus rares, nous obligeant à rester en l’air de plus en plus longtemps. Votre chemin, parsemé de structure impraticable, vous obligera à dasher, sauter, tomber, recharger ces mêmes capacités pour recommencer de plus belle. Vous resterez sans toucher le plancher des vaches de longues secondes sur les derniers niveaux.

Madeline se bat contre elle même et contre sa dépression. 

Si le jeu arbore une esthétique 8 bits, ne vous y trompez pas, peu de chance que les machines d’antan fassent tourner Celeste. Du premier au dernier plan, tout a été dessiné avec soin et accompagné avec justesse par une douce musique mélancolique. Les fans de pixel-art seront comblés. Car les 8 mondes qui composent le jeu auront chacun leur univers propre. Le jeu est un exemple de fluidité et la résurrection sera rapide (histoire de limiter la frustration des morts à répétition). 

Dans Celeste ,c’est à vous de choisir la difficulté. En effet, choisissez de finir le jeu en ligne droite : vous offrira déjà un défi conséquent, mais mettez-vous en tête de récupérer toutes les fraises que le jeu dissémine ci et là (une vingtaine par niveau) et la difficulté montera d’un cran.

Les fraises volantes vous demanderont de les récupérer sans utiliser le dash, bonne chance !

ROMgamb

Les plus durs de dur auront la possibilité de refaire les niveaux agencés différemment (face B) à condition d’y avoir trouvé au préalable une cassette audio. Le jeu propose également un mode « Assisté » pour les personnes qui voudraient parcourir l’aventure sans pour autant être joueurs réguliers de Die & Retry. Comptez environ 10-12 heures pour venir à bout du mode histoire (ce temps va énormément varier en fonction de votre niveau bien entendu) et le double avec les niveaux face B.

Retrouvez d’autres articles du site :

Celeste se place directement dans le top des die and retry avec un gameplay parfait, une difficulté progressive et bien dosée sans oublier l’histoire et l’émotion qui émane de ses pixels.

Génial !

Mis à disposition par l’éditeur : Non

Développé à l’origine pour une game jam sur Pico-8, le jeu aura finalement une version définitive sur Switch, Playstation 4, Xbox One et PC. La version Pico-8 est d’ailleurs dé-verrouillable dans les versions plus récentes.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur skype

Dans la même catégorie :

On est vraiment désolé, mais internet et Wordpress oblige, on doit surement stocker des cookies sur votre ordinateur. Si vous n'en voulez pas, je vous invite à partir (de l'internet). Sinon, venez, on est sympa!