MonsterBoy and The Cursed Kindgom, le test sur Nintendo Switch

MonsterBoy and The Cursed Kindgom, le test sur Nintendo Switch

Et si vous arrêtiez de faire semblant de jouer!

Par Manoloben

Monstrueusement Bon!

Pardon pour ce titre, j’étais en complet manque de sucre (ou l’inverse). Vous avez évité une Furry de peu!

Je sais qu’avec les collègues on a un peu fait les morts ces derniers temps, mais on a tous des excuses plus ou moins bonnes. Kuk a pris 15 kilos pendant les fêtes et n’arrive plus avec ses doigts potelés à toucher le clavier. Angi est toujours dans l’avion pour voyager aux quatre coins du monde. Olivier B. se permet dans les review GamesCom de Kuk et moi… et bien moi j’étais complètement bloqué sur ma Switch, pris au piège sur un titre que j’attendais depuis 5 ans. Cinq longues, trop longues années de développement pour ce jeu français qu’est MonsterBoy and The Cursed Kingdom.

J'avais déjà un très bon préssentiment il y a un 2 ans à la Paris Games Week. Il m'a proposé tellement plus...

Pour le bien-être de tous, je vais faire l’effort de ne rien spoiler de MonsterBoy and the Cursed Kingdom que j’adule tant. Ma madeleine de Proust rehaussée d’une touche de Nutella ne saurait être consommée sans une méconnaissance complète des mécaniques qui vont être mises en place. Tous au plus pour vous situer le gameplay, je vais me permettre de vous dire qu’il s’agit d’un jeu d’aventure vous permettant de vous transformer en divers animaux, chacun ayant ses caractéristiques, pouvoirs et capacités.

Comme il s’agit d’un jeu d’aventure, vous aurez bien évidemment droit à de la magie, des armes, armures, babioles à collectionner. Mais surtout comme si s’agit de la série Wonderboy, ça se rapprochera un peu d’un A-RPG (A pour Action) saupoudré MétroidVania : avec ses passages ouvert qu’une fois la compétences acquises et ses centaines de coffres cachés. Mais contrairement au vieux Zelda, ici le parti pris est de rester sur du plan 2D et cela bien que les graphismes appliquent beaucoup d’effets 3D. Bien évidemment en tant que jeu d’aventure, vous aurez des boss à affronter, proposant chacun des mécaniques et patterns propres.

Mais pourquoi suis-je donc à fond sur un simple jeu d’aventure? Et bien parce que sous ses faux airs de Wonderboy d’antan, le titre propose de réel avancés dans le gameplay. Et pour ne rien gâcher, il propose aussi bon nombre de Kaméo que je ne peux qu’apprécier. Des références aux épisodes précédents, et celle-ci peuvent être juste graphiques, ou faire partie intégrante de l’histoire.

De plus, le titre ne se contentera pas de vous proposer un jeu d’aventure, il vous forcera à être plus agile que vous ne pensiez dans certaines phases d’actions improbables, mais superbement bien amenées.

Côté musique, un sans faute avec une réorchestration des musiques d’époques, et aussi la présence de Banjo Guy Ollie juste pour le plaisir des oreilles. D’ailleurs celui-ci fait partie intégrante du jeu et vous proposera une quête. (et merde j’ai spoilé)

Compter environ 25h de jeu pour en venir à bout avec tous les secrets dévoilés. Certains sont vraiment difficiles à trouver, et je soupçonne que je vous chercherai une aide en ligne pour vous aider. Comme je suis de bonne constitution, je vous donne le site que j’ai trouvé en anglais et qui aide pas mal.

Par contre je vous préviens, l’après-MonsterBoy est difficile. Tel un Junky vous vous sentirez morose, triste et perdrais même un peu d’appétit. Une seule solution, relancer l’aventure sur Xbox 360 (y’a eu des adaptations) ou Megadrive.

Y'a un moment où il faut admettre, admettre que quelque part des joueurs, des développeurs peuvent tant aimer une franchise qu'ils la fond revivre avec brio. Loin devant le remake de WonderBoy in The Dragon's Trap, Monsterboy and the Cursed Kingdom est un hommage aux jeux 16-bits complétement en accord avec son temps. Il ne propose pas juste l'adaptation de mécaniques vieille de 25 ans. Il les fait renaître parfaitement sur Switch. Un jeu à adopter d'urgence!

Note:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp