FTL: Advanced Edition, le test sur PC

FTL: Advanced Edition, le test sur PC

J’ai un profond respect pour FTL: Advanced Edition ou son grand frère Faster Than Light (FTL). Désolé parce que le titre n’a été lancé que par deux gars (Matthew Davis et Justin Ma) qui bossaient chez 2K à Shanghai. C’est lors d’une Game Developpers Conference (GDC) à San Francisco que l’un d’eux compris qu’il voulait être indépendant. Je ne peux pas lui jeter la pierre, la GDC est vraiment un très bon tremplin pour ça, j’aime énormément l’ambiance de cette convention quand elle passe à Cologne ou Paris. C’est donc vers 2011 que l’histoire de ces deux amis de bureau commence. L’un (Davis) quitte 2K pour une balade en vélo dans la Chine (curieuse année sabbatique 🙂 ), l’autre (Ma) quittera la boite un peu plus tard.

Leurs influences pour FTL sont des titres que j’apprécie énormément : Star Wars, Star Trek, BattleStar Galactica, FireFly. Genre, on doit être âme soeur, ce n’est pas possible autrement. FunFact au début le titre devait plus ressembler à un Crying Suns en vous mettant à la place du commandant. Heureusement après une première version ils partirent sur quelque chose de plus proche de ce que l’on connait aujourd’hui. Mais dès le début, ils voulaient un titre difficile, mais pas un insurmontable. Une sorte de mission suicide façon A-Team.

2011, puis 2012 leur permettra de faire le tour de festival pour affiner leur vision et présenter leur produit. Peu de couvertures médiatiques bien que le titre soit nominé pour quelques « Award » sans jamais en gagner. Comme quoi, ces gens ne voient pas bien le futur. S’en suit un KickStarter, qui pour l’époque fut considéré comme une superbe réussite, 10 000$ demandé (pour un titre inconnu, de personnes inconnues, ce n’était pas gagné), mais grâce à la visibilité accordée par deux « parrains » involontaires : Ken Levine (Bioshock) et Markus Persson (MineCraft). C’est  200 000$ qui sont amassés. Pour information, un titre que j’estime autant que FTL et qui a sensiblement la même histoire, c’est Shovel Knight et lui un an plus tard amasse 300 000$ sur Kickstarter.

Déjà beaucoup plus simple de faire un jeu avec ce genre de budget, Davis et Ma vont faire bien plus. FTL sort fin 2012, mais avec l’argent amassé par la première version, les auteurs vont proposer l’Advanced Edition gratuitement en 2014. Dites-moi qui fait ça dans la vie en vrai? Cette version enrichit grandement le contenu du titre, avec de nouveaux vaisseaux, aliens, objets. Et ça relance les ventes en plus … Le jeu sera par la suite adapté sur quasi toutes les plateformes, excepté la PS Vita :'(

Et le jeu sinon il est bien?

J’ai un peu tout dit sur le début de carrière de FTL, mais à aucun moment je ne vous ai parlé du jeu. FTL: Advanced Edition vous met dans la peau d’un équipage qui va devoir survivre pour transmettre un message dans une guerre qui oppose à minima deux factions (les autres sont plus pirates autonomes). A partir de ce laïus très court vous allez devoir vous ballader de portion du monde en portion du monde dans votre vaisseau spatial. Combattre, faire des rencontres textuels, décider des risques à prendre. C’est du Livre Dont Vous Etes le Héros mais plus intelligent que son copain OutThere. Vous vaisseau est customisable avec des armes, des robots de défense et diverses autres options comme le fait de se téléporter dans les vaisseaux ennemis pour les saboter. Il en est de même avec votre équipage qui peut avoir des capacités et se voir grossir ou réduire (en général ce dernier point est le signe d’une mort proche).

Maintenant si vous voulez savoir pourquoi vous devez acheter FTL si vous ne l’aviez jamais fait, j’ai bien 3 mots pour vous (ou une conclusion juste en dessous). Epic, Battle, Stratégie. C’est une montagne russe de dopamine, une réussite, un stress, un échec et on relance. Le jeu se joue avec une main, au click de souris, ou sur tablette. Vous dirigez votre équipe facilement, achetez du matériel, faites des petites missions, gérez votre énergie et tentez de survivre dans un monde où tout est votre ennemi. Car il vous faut toujours aller de l’avant.

Par Manoloben

FTL: Advanced Edition, le test sur PC

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Comme j'ai beaucoup parlé de la genèse de FTL: Advanced Edition dans mon paragraphe suivant. Je vais vous expliquer ici pourquoi je relance annuellement ce titre marquant de ma bibliothèque (qui mérite une version physique à coup sûr!). FTL: Advanced Edition c'est de la passion, et ça se ressent dans chaque élément du gameplay. Une passion pour les jeux de société, la microgestion, mais aussi le meilleur du jeu vidéo avec ces rogues-like des années 80 (parce que oui, Le maître des âmes 1987, c'est du Rogue-Like). Les gars ont vraiment fait attention à leur copie, en prenant le temps de l'adapter, l'équilibrer et de l'enrichir et cela jusqu'en 2020 (avec des "succès") alors que le titre est initialement sorti en 2012. À titre de comparatif, je suis aussi admiratif que pour Shovel Knight, et si l'on regarde bien les deux titres ont suivi une courbe similaire dans leur façon de gérer leurs marketings, leurs joueurs, et le contenu. Proposer un jeu simple, mais addictif; complet, mais accessible, c'est vraiment agréable. On ne peut que vouloir y rejouer.

Note: