Eclipse, l’Escape Game VR chez Illucity

Eclipse, l’Escape Game VR chez Illucity

Et si vous arrêtiez de faire semblant de jouer!

Par Manoloben

J'ai volé Trop près du soleil

C’est fin novembre qu’on a été invité chez Illucity pour découvrir leur prochaine salle d’arcade VR. Quel plaisir de découvrir ces 1000m² de salles et matériels haut de gamme (le HTC Vive c’est quand même vraiment super! Bon je n’ai pas l’argent ni les espaces pour, mais c’est super!).

"Eclipse est disponible chez Illucity à la Villette à partir du 12 décembre 2018."

Bref, vous nous connaissez, toujours dans les bons plans pour tester quelques nouveautés. Pour le coup Eclipse n’est pas vraiment nouveau et il est déjà accessible dans certaines autres salles de plus petite envergure. Mais pour nous, c’était la première fois que nous nous embarquions dans une aventure harnaché de la tête aux pieds (Casque, 2 manettes, 2 trackers aux chevilles, et le backpack!). Après quelques minutes de synchronisation (ou resynchronisation mes jambes jouant à cache-cache). On a pu avec deux autres comparses (de Traxx et France Inter) tenter de sauver l’équipage d’un vaisseau en stationnement près d’un soleil arrivé au point critique. Combien de temps avant de griller comme une saucisse d’un Currywurst? 35 trop courtes minutes… erf! C’est qu’il y en a des choses à faire, mais bien évidemment on ne vous dévoilera rien de l’histoire, ni des égnimes qui composent cette Escape Game VR. Sachez juste qu’il se joue à 3 ou 4 joueurs, on ne saurait que trop conseiller cette dernière configuration tant il peut y avoir beaucoup de choses à faire et découvrir.

La particularité de cette Escape Game VR (éclipse si vous avez oublié le nom) est qu’il se joue en équipe de deux, chacun dans sa propre salle. Une fois les équipes définies par le matériel, vous rejoignez votre salle. La simulation se lance, puis l’IA demande à la première équipe dite de Support d’aller dans l’ascenseur, puis c’est au tour de la seconde dite d’Exploration. Leur séquence de jeu sera différente, permettant aux joueurs les plus tenaces d’avoir une certaine rejouabilité. L’autre point très important dans Eclipse c’est la coopération entre salles, vous avez dans l’avant-bras une montre virtuelle pour discuter avec vos collègues où qu’ils soient. Et c’est peu dire que cela s’avère absolument nécessaire.

En effet, les équipes peuvent aider ou interagir entre elles via différent élément du décor. Certaines actions sont à faire dans un certain ordre, tout comme certains indices n’apparaitront qu’aux yeux d’une équipe. Autant vous dire qu’on n’a pas chômé, mais la difficulté est très haute, on note aussi très peu d’indications sur « ce que l’on doit faire ». Pas évident pour les spationautes du dimanche. Résultat, et cela malgré l’aide du GameMaster, on a échoué après 35 minutes de recherche et d’action intense, brûlés par les rayons du soleil explosant, c’était beau et triste à la fois. Étonnamment pas très douloureux.

Une dernière idée extrêmement intelligente a été mise en place, la possibilité de se déplacer sur un support dans de plus vaste pièce, le système est très lent (pour éviter l’effet gerbouille bien connu de la VR) mais il permet vraiment d’ouvrir le monde VR à de plus vaste étendue. En plus graphiquement le jeu est très très convenable renforçant une immersion déjà bien présente. On n’a donc pas du tout l’impression d’être cloisonné à une pièce de 20m² mais bien au sein l’un des vastes vaisseaux spatiaux d’Éclipse.

Eclipse c'est une expérience VR réussi, et ça change de tout ce que l'on a pu voir ces dernières années (on ne nomme pas ces dizaines de jeu démo vu sur le HTC Vive, ça n'aiderait personne). On a vraiment apprécié ces 35 minutes dans la peau de Spationaute sauveteur. C'était intense, difficile, un peu frustant dû au manque d'information disponible sur notre mission. Mais wahooouuu la claque^12 qu'on s'est pris! J'en redemande.

Indice de je veux rejouer :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp