Onirike, le test sur Switch

Onirike, le test sur Switch
Par ROMgamb

Payer un Carambar au Rédacteur

Nos rêves se nourrissent d’enthousiasme depuis l’enfance, mais la plupart restent éternellement inachevés. Mais qu’arrive-t-il aux rêves qui ne deviennent jamais réalité ?

Onirike mélange plateformes 3D, aventure et puzzle dans un monde ouvert à l’ambiance songeuse, parfois cauchemardesque. Mais le titre souffre d’un gameplay maladroit. Heureusement, il contrebalance largement avec une ambiance et un univers vraiment réussi. Résulats, les commandes manette en main traduisent un projet modeste, mais le jeu vous embarquera très rapidement dans son univers.

« Si les projets plus modestes peuvent parraitre très amateur techniquement, il n’est pas rare que le titre innove ailleurs. C’est bien le cas de ce Onirike qui propose une histoire et un univers tout à fait singulier. »

ROMgamb

Comme j’ai pu vous l’écrire plutôt; Onirike est un jeu vidéo aventure/puzzle/plateforme original qui se déroule dans un monde ouvert, mais surtout complexe de par les lois qui régissent votre vie. En effet, votre avatar, Prieto, ne connaît pas sa propre nature, mais découvrira bien vite qu’il sombre (se meurt) peu à peu, le rendant invisible. Voyant lentement la vie quitter son corps, afin d’éviter une mort définitive et prématurée, il devra se lancer dans la culture de plantes gypsophiles. Fort heureusement, ces graines seront jonchées sur votre chemin afin de les récolter. Ainsi lorsque votre vitalité commencera à vous quitter, Pietro devra planter une graine gypsophile afin de créer un point de restauration. Cependant il vous faudra jouer avec ces capacités « d’Invisibilité » qui précède votre mort et vous en servir afin de vous jouer des quelques monstres qui se trouveront sur votre passage.

Pour le reste, ne soyez pas timide, la plupart des habitants de ce monde étrange ne vous veulent aucun mal et peuvent avoir besoin de vous. Allez vers eux, discutez! Ils vous en apprendront beaucoup sur votre univers.

S'il passera probablement inaperçu dans la jungle qu'est le store Nintendo, c'est bien dommage tant la proposition est honnête.

Amusant !

Mis à disposition par l’éditeur : Oui

Pas d'anecdote

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur skype

Dans la même catégorie :

On est vraiment désolé, mais internet et Wordpress oblige, on doit surement stocker des cookies sur votre ordinateur. Si vous n'en voulez pas, je vous invite à partir (de l'internet). Sinon, venez, on est sympa!