Shining Resonance Refrain, le test Switch

Shining Resonance Refrain, le test Switch

Shining Resonance Refrain, le test Switch

Quand on a su que Sega reprenait le développement d’un jeu de rôle original, on s’est pris à rêver de la grande époque, celle des Phantasy Star ou des Shining Force…
Au final il s’agit d’une réalisation sous traité à la société Media.Vision, mais qu’à cela ne tienne, c’est à eux qu’on doit la série Wild Arm. Alors on y a quand même cru…

Shining Resonance Refrain est donc un jeu de rôle aux combats en temps réel initialement développé sur PS3. Exclusif au japon sur cette console, il est finalement remastérisé et adapté en juillet 2018 sur les plateformes Steam, PlayStation 4, Xbox One, et en ce qui nous concerne ici Nintendo Switch.

Par Kuk
Offert par l’éditeur : Non

Un vent glacial vous parcourera l'échine dans les dernières heures du scénario principal...

Vous incarnez un jeune homme ayant reçu l’esprit d’un ancien dragon, le « Shining Dragon ». Au tout début du jeu, vous êtes sauvé des griffes de l’Empire par un deux combattantes du petit royaume d’Astoria, qui leur résiste encore. Shining Resonance Refrain, malgré son ancienneté, presque cinq ans tout de même, surprend par la qualité de ses graphismes sur Switch. Ceci s’explique par un monde saucissonner en plusieurs petites zones conçues sous forme de couloirs.

La capitale d’Astoria sert un peu de Hub. C’est là que vous pouvez accepter des quêtes secondaires (toujours les mêmes et sans intérêts) auprès des habitants. La quête principale débloquera progressivement certaines parties de la carte sans oublier de vous faire réaliser d’innombrable aller-retour pour masquer la petitesse du monde. Votre équipe se compose de quatre combattants jouables sélectionnés parmi neuf individus qui vous rejoindront progressivement.

La musique prend une certaine place dans Shining Resonance Refrain puisque l’équipe que vous composez constitue un B.A.N.D, à l’image d’un groupe de musique. Tous les combats ont ainsi des armes qui rappelle des instruments : Guitare électrique en forme de hache, une lyre en forme d’arc, un aubois comme un fusil, un violon et son archet comme un bouclier et une épée, etc. le héros lui, à une épée à deux mains qui rappelle une baquette de chef d’orchestre (oui oui).

A tout moment durant les combats, le groupe peut enclencher un morceau de musique qui donne des bonus durant un laps de temps correspondant à une jauge que vous avez rempli via les combats.

Bonne idée si cela avait été exploité intelligemment, mais il n’y a aucune modification de la musique selon vos choix de personnage. On se retrouve ainsi à enclencher une sonate avec un personnage qui s’excite sur une guitare qui n’est évidemment pas dans la musique, ce qui rend la chose assez ridicule et digne des pires solos d’ air-music…

Les combats sont corrects, mais assez brouillons. Vous enchaînez coup fort et coup faible, plus un certain nombre de coups spéciaux à débloquer, mais qui s’enclenchent avec une certaine latence, du fait notamment des disposions des touches. On est bien loin d’une fluidité de combat d’un YS VIII pour ne citer que cet exemple. C’est encore plus vrai sachant que vous ne pourrez sortir vainqueur de certains combats qu’en vous transformant en Dragon, un mode qui se résume à marteler deux boutons.

En ce qui me concerne le vrai problème n’est pas là, car oui tout ce qui a été cité précédemment n’est rien face à l’écriture. Le scénario implique bon nombre de rebondissements tisser de file blanc tel le marquage d’une autoroute entre les vrais gentils, les méchants aux grands cœurs, et les viles crapules. Mais le pire vient des dialogues qui, pardon de le dire, sont parfois d’une niaiserie confondante, d’autant plus remarquable dans un jeu extrêmement bavard.

Certains échanges ne sont parfois pas inintéressants, mais ils sont souvent intégrés dans une TONNE de platitudes. Pour le coup on aurait pu le conseiller à un jeune public, sauf que Shining Resonance of Refrain  est uniquement en anglais. On lui reprochera également des menus et interactions assez cryptiques :

Shining Resonance of Refrain  propose des améliorations d’armes (car vous conservez toujours la même) qui évolue avec l’expérience. On a alors bien du mal a jugé une nouvelle amélioration par rapport à celle qu’on utilise et qui a déjà été augmenté. Même chose en ce qui concerne les interactions avec les personnages, dont on a un luxe de modification via « Bond Diagram » un tableau de relation et de caractère modifiable à l’envie (et récupérer dans des phases de dialogue et de rendez-vous dans la ville) mais dont on peine a savoir ce que cela change dans le jeu.

A force de vouloir tout proposé Shining Resonance of Refrain a du mal a convaincre. Assez brouillon dans les combats, pas claire dans les menus, et affligeant dans ses dialogues (en anglais), on voit mal ce qui vous poussera a vous y plonger des dizaines d’heures, l’oubli de soi peut être ?

5/10 ! 5/10

Shining Resonance Refrain, le test Switch

Par Kuk

Quand on a su que Sega reprenait le développement d’un jeu de rôle original, on s’est pris à rêver de la grande époque, celle des Phantasy Star ou des Shining Force
Au final il s’agit d’une réalisation sous traité à la société Media.Vision, mais qu’à cela ne tienne, c’est à eux qu’on doit la série Wild Arm. Alors on y a quand même cru…

Shining Resonance Refrain est donc un jeu de rôle aux combats en temps réel initialement développé sur PS3. Exclusif au japon sur cette console, il est finalement remastérisé et adapté en juillet 2018 sur les plateformes Steam, PlayStation 4, Xbox One, et en ce qui nous concerne ici Nintendo Switch.

Note: 5/10

Avis sur Shining Resonance Refrain

Ici une conclusion

Shining Resonance Refrain

Plaisant !

Mis à disposition par l’éditeur : Non

Trailer de Shining Resonance Refrain

Images de Shining Resonance Refrain

Jeux vidéo à moins de 20 euros

Meilleure Vente n° 1 Minecraft pour Nintendo Switch Minecraft pour Nintendo Switch 22,09 EUR
Meilleure Vente n° 2 Jeux Interdits Jeux Interdits 6,99 EUR
Meilleure Vente n° 3 Poney Aventure 2 Version 3D Poney Aventure 2 Version 3D 12,57 EUR

Meilleurs ventes Jeux Vidéo

Meilleure Vente n° 1 Crash Bandicoot 4 : It's About Time (PS4) Crash Bandicoot 4 : It’s About Time (PS4) 31,03 EUR
PromoMeilleure Vente n° 2 GTA The Trilogy - The Definitive Edition... GTA The Trilogy – The Definitive Edition… 14,99 EUR
Meilleure Vente n° 3 Rise of the Tomb Raider - 20ème anniversaire Rise of the Tomb Raider – 20ème anniversaire 20,32 EUR

Meilleurs ventes Playstation 4/5

Meilleure Vente n° 1 Jumanji : Le Jeu Video (PlayStation 5) Jumanji : Le Jeu Video (PlayStation 5) 29,99 EUR
Meilleure Vente n° 2 Kingdom Come : Deliverance II ( PlayStation 5 ) Kingdom Come : Deliverance II ( PlayStation 5 ) 69,99 EUR
Meilleure Vente n° 3 Resident Evil 4 Remake Gold ( PlayStation 5 ) Resident Evil 4 Remake Gold ( PlayStation 5 ) 49,99 EUR

Meilleurs ventes Nintendo Switch

Meilleure Vente n° 1 Minecraft pour Nintendo Switch Minecraft pour Nintendo Switch 22,09 EUR
PromoMeilleure Vente n° 2 Miraculous Rise of the Sphinx Nintendo Switch Miraculous Rise of the Sphinx Nintendo Switch 24,97 EUR
PromoMeilleure Vente n° 3 EA SPORTS FC 24 Standard Edition Switch | Jeu Vidéo | Français EA SPORTS FC 24 Standard Edition Switch | Jeu… 31,65 EUR
On est vraiment désolé, mais internet et Wordpress oblige, on doit surement stocker des cookies sur votre ordinateur. Si vous n'en voulez pas, je vous invite à partir (de l'internet). Sinon, venez, on est sympa!