Like a Dragon: Infinite Wealth, le test sur Playstation 4

Je me suis allé depuis quelques temps à découvrir la série des Yakuza et j’ai pris un plaisir réel sur le dernier Ishin sur Playstation 4. C’est alors que je tombis sur le penchant Rpg de la série Like a dragon. Après tout, un héros délirant et charismatique, un openworld ensoleillé, tout devrait bien se passer non ?

Yakuza incognito

Like a Dragon : Infinite Wealth est la suite de Yakuza: Like A Dragon. Il apparait donc évident que vous avez déja joué au premier opus sous peine d’être un peu perdu dans cette nouvelle histoire. On y retrouve un yakuza repenti prénommé Ichiban, désormais salarié dans un pole emploi local. Il y retrouvera ses comparses du premier épisode qui viendront lui porter main forte. Sans en spoiler davantage, ils l’aideront à retrouver ses vraies origines qui le pousseront à migrer vers Hawaïï. C’est ainsi que lors de son arrivée sur cette île, il fera la rencontre d’autres partenaires qui l’aideront dans sa quête. Toutefois, on ressent que le scénario tire en longueur et semble être moins la trame centrale d’un Yakuza.

JRPG et mandales

Tout d’abord, il conviendra de dissocier les phases de combats par tour des autres phases de jeux.

D’une part, like a dragon se distingue de ses ainés plus orientés action. Comme d’habitude, vous aurez droit à votre dose de leveling dans les rues en croisant des voyous. Cette étape est nécessaire et plus poussée dans cet opus et ce, afin d’augmenter son expérience et amasser le plus d’argent. Les phases de combats sont, comme l’opus précédent, des combats au tour par tour, façon rpg « à l’ancienne ». Chaque combattant dispose de différents types d’attaques (attaques « simple », attaques « spécial », magie, etc..) et il n’y a rien de compliqué dans l’ensemble. Vous aurez également la possibilité de parer les attaques ennemis en appuyant avec le bon timing sur le bouton défini à la manière d’un QTE.

Toutefois, au delà d’un aspect rpg fixe, le joueur a la possibilité de déplacer celui qui doit porter le coup. Par exemple, vous pourrez soit attaquer de dos l’adversaire ou vous placer en face d’un allié pour réaliser un « combo ». Ceci rend l’ensemble légèrement plus dynamique et vous incitera à jouer de manière plus coopérative avec vos alliés. C’est sur ce point que la serie Like a Dragon se distingue de ses ainés de la série Yakuza : la proportion à créer une équipe soudée. En effet, combattre ensemble et passer des moments avec certains personnages (au restaurant, dans des loisirs) vous conférera des aptitudes spéciales.

Vers l’infini et au delà

On connait bien la série des Yakuza de par son gameplay généreux à la manière d’un Shenmue. Des quêtes annexes dignes d’un épisode filler d’un bon manga, vous allez en manger compte tenu de la taille immense de la carte. Tout d’abord, pour se déplacer d’un point à un autre, les moyens de locomotion sont multiples mais on citera surtout l’arrivée d’un segway dont il faudra gérer le chargement en électricité.

Dans Like a Dragon : Infinite Wealth, les quêtes annexes sont ainsi infinies. D’une part, vous aurez un vraie simulateur à la manière des Sims. Vous pourrez saluer vos concitoyens et ainsi collectionner les amis réels comme sur Facebook. Vous aurez également le droit à un simulateur de drague façon Tinder (ou Meetic pour les plus anciens) dans le plus pur style japonais. On y retrouve également un mode issu du premier opus, le sujimon, à la manière d’un Pokémon, ou vous devez battre les ennemis les plus bizarres pour les collectionner.

D’autre part, SEGA nous fait surfer avec l’esprit arcade qui le caractérise avec ses jeux de mahjong, de jeux d’arcades mais surtout par l’arrivée d’un mode bien particulier : Crazy delivery. Ceci est un jeu dans le jeu. C’est tout simple, c’est une version dérivée de Crazy taxi à la manière de Uber eats. En effet, le joueur aura un temps imparti pour livrer des repas à des endroits définis tout en réalisant des figures ou des cascades et ce, afin d’accumuler des points supplémentaires. C’est de loin la quête secondaire la plus fun du jeu.

La grande vague d’Ichiban

Like a dragon : Infinite wealth est graphiquement et techniquement une belle réussite. Les scènes cinématiques, le détail sur chaque visage montre ce qu’est réellement la nextgen, même sur une Playstation 4 vieillissante. Il en est de même pour la ville d’Honolulu de par ses couleurs, ses effets de lumières et la multiplicité des détails qui fourmillent en ville. On a clairement l’impression d’avoir un GTA like mais davantage en haute définition. A noter que la version Ps4 est compatible Ps5 si vous deviez basculer ce qui est un plus notable surtout quand cela est gratuit.

Toutefois, cette débauche graphique peine un peu sur cette génération de console… On sent clairement que le jeu se prêtera davantage sur une Playstation 5 avec un SSD bien rapide. Ainsi, malgré un style graphique impressionnant, des quêtes à n’en plus finir, le joueur s’endormira souvent entrecoupé entre deux cinématiques et des temps de chargements malheureusement répétitifs et trop importants.

Le trop ennemi du bien ?

Like a dragon : Infinite wealth nous donne la sensation d’un open world avec trop de possibilités. Des mini jeux, des quêtes annexes à l’intérêt souvent limitées nous donnent la sensation de passer à côté d’une histoire finalement assez peu mise en avant. Cette accumulation de propositions me fit, au final, un perdre le fil de cette aventure pourtant pléthorique. Dès l’aventure commencée, le joueur est constamment sollicité par une nouvelle proposition de quête annexe sans pour autant avoir fini la première. Cette sollicitation perpétuelle fait qu’on se sent perdu dans le chemin à suivre, sur ce qui est essentiel pour l’aventure ou non.


D’autres articles qui pourraient vous plaire :

Like a Dragon: Infinite Wealth a des atouts notables comme ses graphismes, ses quêtes multiples et le style loufoque de son héros. Toutefois, on pestera sur la sensation d'une accumulation de choses faisant passer le scénario au second plan. A noter aussi des temps de chargements importants sur Ps4 cassant davantage le rythme de jeu. Les fans des yakuza de la première heure pourront être déboussolés.

Like a Dragon: Infinite Wealth

👍Amusant👍 !

Mis à disposition par l’éditeur : Oui

Pas d'anecdote

Medias

Jeux vidéo à moins de 20 euros

Meilleure Vente n° 1 Poney Aventure 2 Version 3D Poney Aventure 2 Version 3D 14,90 EUR
Meilleure Vente n° 2 Consoles retrogaming T-Shirt Consoles retrogaming T-Shirt 18,99 EUR

Meilleurs ventes Jeux Vidéo

Meilleure Vente n° 1 Uncharted : The Nathan Drake Collection HITS Uncharted : The Nathan Drake Collection HITS 24,97 EUR
PromoMeilleure Vente n° 2 GTA V - Edition Premium - Play Station 4 GTA V – Edition Premium – Play Station 4 14,99 EUR
PromoMeilleure Vente n° 3 GTA The Trilogy - The Definitive Edition... GTA The Trilogy – The Definitive Edition… 14,99 EUR

Meilleurs ventes Playstation 4/5

PromoMeilleure Vente n° 1 Sony, Ratchet & Clank : Rift Apart PS5, Jeu de Plates-formes et d'Aventure, Édition Standard, Version Physique avec CD, En Français, 1 Joueur, PEGI 7, Pour PlayStation 5 Sony, Ratchet & Clank : Rift Apart PS5, Jeu de… 34,99 EUR
Meilleure Vente n° 2 GTA V - Play Station 5 GTA V – Play Station 5 19,99 EUR
PromoMeilleure Vente n° 3 GTA V - Edition Premium - Play Station 4 GTA V – Edition Premium – Play Station 4 14,99 EUR

Meilleurs ventes Nintendo Switch

Meilleure Vente n° 1 Minecraft pour Nintendo Switch Minecraft pour Nintendo Switch 22,09 EUR
Meilleure Vente n° 2 LES SISTERS - Show devant ! Switch LES SISTERS – Show devant ! Switch 29,99 EUR
Meilleure Vente n° 3 Super Mario Bros. Wonder Super Mario Bros. Wonder 44,16 EUR
On est vraiment désolé, mais internet et Wordpress oblige, on doit surement stocker des cookies sur votre ordinateur. Si vous n'en voulez pas, je vous invite à partir (de l'internet). Sinon, venez, on est sympa!