Attrape-rêves, l’avis

Je viens de finir quelques parties de Attrape-rêves de Space Cow et distribuées par Asmodée. Mon fils de 4 ans à chaque fin de partie me demandait d’en refaire une, est-ce un signe qu’ils ont réussi leur coup? Réponse dans les lignes qui suivent…

Attrape-rêves le jeu d’avant « aller se coucher »

L’histoire est assez simple : afin d’affronter leurs cauchemars, les joueurs feront alliance avec leur doudou ! S’ils parviennent à cacher entièrement le mauvais rêve avec un doudou, ils gagnent des points qui leur permettront de constituer puis de se raconter leurs rêves.

Dans les faits, c’est un jeu qui demande un peu de dextérité aux enfants, puisque ils devront littéralement avec une tuile doudou recouvrir un monstre cauchemar dessiné sur une autre tuile. À eux de choisir la « circonférence » du doudou (je n’ai pas expliqué ce mot à mon fils, je vous rassure). Les petits ne se rendent pas vraiment compte, mais suivant la taille du doudou, ils gagneront plus ou moins de points et termineront donc plus rapidement la partie.

Dans les faits, l’affecte juste énormément sur l’enfant, et il aura tendance à prendre l’équivalent de son doudou (une licorne pour mon fils, et vous allez voir que ce n’est pas de bol). Le plus gros des doudous qui n’apporte qu’un point est un ours classique, le second plus gros un panda, le troisième un lapin, puis vient la licorne qui ne recouvre presque rien. Pour un enfant comprendre qu’il doit poser autre chose que son doudou est un concept difficile tant il est absorbé par son affect.

Mais il y a un deuxième effet Kiss-Cool

Vient ensuite le deuxième problème qu’un enfant de quatre ans ne comprend pas, la notion d’urgence. Pourquoi ne pourrait-il pas juste prendre toujours l’ours? Après tout, il fonctionne bien l’ours? C’est là que papa maman doivent un peu torde les règles « en mode essaye de faire mieux mon fils ». Bien entendu rien de grave à cela, après tout le jeu de société est fait pour échanger, s’amuser, se distraire. Et ici vu le concept du jeu qui est fait pour être joué avant le coucher, on ne va pas se prendre la tête à mettre de la compétition.

Surtout que la partie la plus amusante est la fin de jeu, quand votre enfant les yeux brillants vous expliquent qu’il a DEUX glaces dans son rêve. Et puis un toboggan géant! Alors certes à 4 ans il fait quelques liens entre les éléments, mais pour nous les parents, ces tuiles de rêves deviennent parfaites pour créer une mini-histoire amusante basée sur la partie jouée.

Attrape-rêves propose des difficultés et un mode coopératif le rendant jouable dès 3 ans. De fait il pourra s’adapter à différents âges. C’est agréable! Mais surtout, les tuiles et matériels sont mignons, bien dessinés, et assez épais pour ne pas avoir peur de le laisser entre mains d’enfants. Pour 22 euros, c’est assez agréable d’avoir cette qualité. Le must étant la pochette pour piocher les rêves qui est un oreiller! Les gosses adorent!


D’autres articles qui pourraient vous plaire :

Attrape-rêves est parfait pour nos petites têtes favorites. Il propose quelque chose de rapide, mais surtout ludique au travers de sa fin de jeu très axé sur l'imagination. Ça amuse les enfants, même vous serez un accompagnant obligatoire pour les 3-5 ans.

Attrape-rêves

Amusant !

Mis à disposition par l’éditeur : Non

Pas d'anecdote

Les meilleures Stockage

Les meilleures Précommandes

Les jeux sûrs et pas cher

Accesoires testés et approuvés

Payer un Carambar au Rédacteur

On est vraiment désolé, mais internet et Wordpress oblige, on doit surement stocker des cookies sur votre ordinateur. Si vous n'en voulez pas, je vous invite à partir (de l'internet). Sinon, venez, on est sympa!